Michel Sardou, empêcheur de piquer en rond ?

Michel Sardou, 76 ans, a été victime d’un nouveau malaise. Hospitalisé en urgence, il a été contraint d’annuler ses concerts de Brest et de Clermont-Ferrand.

Touché par le COVID, il s’est autorisé à une déclaration qui devrait faire réagir. Le chanteur, connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, a dit : « J’avais tous mes vaccins, donc je me sentais à l’abri. Et finalement je l’ai eu dans le c.l, comme tout le monde ».
 

Ces propos devraient lui attirer les foudres des promoteurs du vaccin, vous souvenez-vous, ceux qui soutenaient qu’on pouvait discuter de tout sauf des chiffres. Où sont-ils à présent ? Ceux qui annonçaient, comme Peloux, qu’on savait qui serait mort en décembre 2021. Ou Cymes, qui affirmait que les non vax devaient chaque matin, en se rasant ou se regardant dans le miroir, se dire qu’aujourd’hui ils allaient potentiellement tuer quelqu’un.
Pour les autres, au contraire, rien n’est nouveau, il y a longtemps qu’ils ont fait le lien entre vaccin et effets secondaires considérant que les injections ne servaient à rien, pire qu’elles étaient dangereuses.
Michel Sardou n’est pas le seul à subir ces atteintes, nombreux sont les artistes, les sportifs, ou des gens de nos entourages proches, à être atteints de troubles graves. Mais il est proscrit de faire le rapprochement.
C’est la faute à l’âge, au réchauffement climatique, à Poutine, ou à l’influence de la lune aussi, tant qu’on y est, mais certainement pas parce qu’ils ont dans le sang un truc curieux qui a fait brusquement augmenter les turbos cancers, les myocardites, les avc, les thromboses, les troubles menstruels et bien d’autres choses.
 

À tout cela, le corps médical, autorisé à parler, élude la question, de peur d’être vilipendé, poursuivi, et parfois même interdit d’exercer, pour oser douter et, données à l’appui, contester la sécurité des vaccins. Car en Macronie, il y a deux sciences. Celle habilitée à s’exprimer, qui en général va dans le sens du plan et l’autre, celle qui ne se fie qu’aux résultats, analyses, et s’interroge. Cette dernière est pourchassée, condamnée.

Pourtant, de l’autre bout de la planète, nous parviennent en écho des études ou des déclarations qui font froid dans le dos. Le ministre colombien admet que « les vaccins COVID ont fait l’objet de manipulations et de tromperies ». Admettre ce n’est pas supposer, c’est confesser, donc avouer. En Nouvelle-Zélande, Barry Young, 56 ans, statisticien a été arrêté pour avoir mis en évidence un taux de mortalité variable en fonction des lots de vaccins utilisés, amplitude qui va de 4% à 21%. En août 2022, une étude largement passée sous silence, a mis en lumière que l’un des 4 sous-types d’anticorps l’IgG4, se produit après plusieurs vaccinations et provoque des maladies longues et graves en cas d’infection et se trouve impliqué dans les turbos-cancers.

En Suisse, le plus grand assureur maladie du pays constate une augmentation supérieure à 100% du nombre de receveurs de médicaments contre le cancer, après l’introduction de la vaccination. Une autre étude, elle aussi censurée, réalisée par les docteurs Denis Rancourt et Marie Baudin, annonce que 17 millions de personnes seraient décédées dans l’hémisphère sud depuis les vaccins, et que le pic de mortalité précéderait les doses de rappel. Dans les 17 pays étudiés, il y a l’Australie, la Nouvelle-Zélande, toute l’Amérique du Sud.

L’Islande à cessé les injections.

Les faits dénoncés à l’étranger sont nombreux, mais rien ne filtre en France, comme c’est curieux tout de même. On peut espérer que la déclaration de Michel Sardou contribue à poser les bonnes questions. Il est vrai que nous assistons en France à tout autre chose, la tentative de mise hors de poursuites des Delfraissy, Véran, Lacombe, Pelloux et consorts, par la volonté d’instaurer des lois capables, à minima de les exonérer d’avoir poussé les Français à se faire injecter un produit expérimental qui s’avère aujourd’hui douteux. Pourtant la Macronie persiste à en faire la promotion. Quel pourra être le niveau de responsabilité de ces gens qui incitent à s’injecter un produit dont les conséquences s’avèrent dramatiques dans de trop nombreux cas ? Pourront-ils feindre l’ignorance, ou se retrancher derrière les avis d’une science qu’ils ont sciemment ignorée pour ne retenir que ce qui satisfaisait à leur plan ? Ils ne devront pas s’en sortir à si bon compte. Mais en entendant, la France, ce pays donneur de leçon en matière de liberté, planche sur :

Interdire les critiques sur les vaccins

Interdire les critiques sur Israël

Interdire les moteurs thermiques

Interdire les critiques sur le réchauffement climatique

Interdire la location des logements mal isolés

Interdire la vente de ces mêmes logements

Interdire RT France ( déjà en place)

Interdire Rumble ( déjà en place)

Interdire Twitter, ou du moins le contrôler sévèrement.

La Macronie se distingue par cette rengaine : Interdire, Interdire, Interdire…

Par Gilles La Carbona : secrétaire national du RPF au suivi de la vie parlementaire
https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com/

 1,114 total views,  3 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Fallait pas se faire piqouser ! La preuve voir l’état de Céline Dion !
    Céline Dion qui fait minne de se découvrir une maladie inconnue , alors qu’avant le covide + la piqouse elle était en parfaite forme physique ? cqfd

  2. Comme le GIEC qui après les vaches s’en prends aux chien et aux chats et Macron aux Vieux Il serait peut-être temps d’exterminer toute cette nouvelle racaille Politique et administrative et autre qui semble avoir une haine envers tout ce qui vie sur terre sauf la leur qui sent au-dessus de Dieu et qui veut prendre la place des religions. Tous les escrocs, les malades et les fainéants se sont engouffrés dans la politique et la haute fonction publique seul métiers ou l’argent coule à flots sans responsabilité aucune même en faisant péter le 49.3 Pire encore si on les écoute tant soit peu ces voyous qui éjectés se montrent partout en donnant des leçons et en ayant les solutions alors que tous étaient dans ce monde pourri et vivent grassement en tant que rentiers qui eux aussi sont bien trop nombreux.

  3. ces gens au pouvoir ne sont là que pour nous les briser je ne peux plus les piffrer, et voilà que les négociations se pointent pour accepter l ukaine dans l’ue saloperies

  4. On ne va pas se réjouir des maladies de untel ou untel causées par leurs saloperies injectées. La seule chose maintenant c’est qu’il faut que les responsables payent et soient jugés pour tout le mal qu’ils ont fait aux peuples du monde occidental notamment, en forçant l’injection de leurs saloperies qui causent des maladies et des morts par une (fausse) pandémie orchestrée. Un procès à la Nuremberg pour crimes contre l’humanité, tout le reste c’est du temps perdu. C’est le seul but que doit avoir le monde occidental actuel : les juger !

  5. Si un chercheur découvrait un vaccin contre la connerie, l’humanité ferait un bon de géant.

  6. Chaque jour, le gouvernement socialo-macroniste nous inonde, sur tout et n’importe quoi, de chiffres toujours plus optimistes les uns que les autres. Tout va très bien, Madame la Marquise. Ben voyons! En revanche, depuis le lancement, début octobre, de la campagne d’incitation à la vaccination anti covid et anti grippe, aucune donnée, en chiffres, n’est fournie par la même Macronie quant aux doses réellement injectées pour l’un et pour l’autre. Les français, enfin, auraient-ils ouvert les yeux sur un faux vaccin anti covid, mais vrai danger mortel?

  7. non seulement il a été malade comme beaucoup de multi vaccinés qui ont de plus contaminés les non vaccinés, mais lui et bien d’autres ont, depuis, des problèmes cardiaques, avc, et autres, récurrents : la liste est longue de ceux atteints – concernant ce vaccin le professeur MONTAGNER parlait de “fraude scientifique” impactant l’avenir de l’humanité

  8. Michel Sardou est selon moi l’archétype du vieux droitard qui pousse des coups de gueule mais s’arrête toujours en route. Je ne lui souhaite pas malheur car je l’aime bien, mais il ne m’étonne pas qu’il ait cédé aux sirènes de la vaccination, en vieux conservateur, et se plaigne des conséquences plus tard. Très français : dans le bon camp mais toujours une guerre de retard. Celle-ci est peut-être la dernière. Archétypal et si tristement français. Le cocu éternel.

  9. Bon à 76 ans il n’est pas étonnant que Sardou puisse avoir des problèmes de santé, de là à faire des hypothèses sur les causes de son état, elle peuvent être multiples. Je ne l’apprécie guère en tant qu’artiste de variété et j’aime encore moins ceux qui comme lui, profitent de leurs statuts pour donner des leçons à tout va. Je lui souhaite tout de même un prompt rétablissement.

  10. Michel Sardou comme Johnny Halliday : Les textes de leurs chansons ont été composés par les plus grands paroliers français. L’un et l’autre furent des idiots utiles incultes au service des Chirac, Mitterand, Macron; ils ont toujours vilipendé le Front national, et la famille de JHalliday avait même interdit à MLP d’assister aux obsèques. Sardou était un macroniste qui a forcément adhéré à toutes les préconisations vaccinales des macronistes. https://www.lejdd.fr/Culture/michel-sardou-au-jdd-il-faut-que-macron-obtienne-une-large-majorite-3350066

  11. Encore un qui doit avoir tous ses vaccins, c’est Pierre Arditi, cela fait deux fois qu’il fait des malaises sur scène.
    Ne pas oublier Jean-Pierre Pernault, sa femme a raconté la reprise du cancer qui l’a tué, après l’injection ARN.

  12. Ils ne se sont pas retranchés derrière les avis de la science, sauf à considérer que Pfizer et Astra Zeneca représentaient la science.
    Nous avons d’excellents professeurs qui ont donné leur avis de scientifiques avertis, comme Mme Henrion Caude, le professeur Raoult, le professeur Péronne.
    Tous ces illustres et compétents scientifiques ont été sommés de se taire par différents moyens tortueux et malhonnêtes.
    Et la grande machine à vacciner s’est mise en place, avec les obligations plus ou moins déguisées de se faire injecter le produit et de servir de cobaye aux grands labos.
    Nous avons été traités comme du bétail, ni plus ni moins.

  13. Justin Bieber et Céline Dion, chanteurs canadiens, incitaient leurs admirateurs a se faire injecter le toxique avant d’assister à leurs concerts. Bilan: Bieber, paralysie faciale, Dion, syndrome de la personne raide. Leurs concerts annulés depuis des mois. Les soignants français qui avaient refusé l’injection mortelle, avaient de ce fait, perdu leurs salaires, mais n’avaient pas perdu la vie. Covidamor, le vaccin de la mort, fait la fortune des pompes funèbres et des labos. Dans ma famille, deux hommes 52 et 74 ans, bien qu’ayant reçu les quatre doses, sont morts brutalement d’une crise cardiaque. Ni buveurs, ni fumeurs, ni obèses. On me dit dans l’oreillette que rien ne prouve que… Ben voyons comme dirait l’ami Zemmour.

  14. Michel Sardou dont les chansons ne se démodent pas. “J’accuse”, par exemple.
    Marrant, mon fils de 16 mois adore Sardou. Dès qu’il entend une de ses chansons, il l’écoute presque en transe religieuse !

Les commentaires sont fermés.