On va tuer tout un village en une seule nuit, c’est très facile !

Crépol était un test grandeur nature dans la stratégie des djihadistes. Appuyée par les collabos des merdias qui leur trouvent toutes les excuses… Ils s’apprêtent donc à recommencer bientôt. Et ce sont eux qui le disent ! Encouragés par l’inconscience et la complicité du pouvoir.

Macrounette est la pire criminelle de l’histoire de France depuis Catherine de Médicis. Comploteuse, diabolique, machiavélique. Dissimulatrice, usurpatrice, capable de toutes les bassesses pour s’enrichir.

Contre espèces sonnantes et trébuchantes, elle vendait le pays par pans entiers à des étrangers mal intentionnés. Se croyant omnisciente dans le domaine de la médecine, et utilisant intimidation, prison et poison pour asseoir sa tyrannie, elle a fini par entraîner le royaume dans une guerre intestine. Les points communs abondent.

Macrounette tue par procuration. Après ses sbires éborgneurs et mutilateurs, et ses vaccinators compulsifs, la voilà qui saupoudre la ruralité jusqu’alors paisible d’allogènes haineux imbibés de fanatisme islamique, qui considèrent la France comme une terre de conquête. Qu’on peut soumettre et razzier à volonté.

On va tuer tout le village en une seule nuit

C’est par ces mots que six islamistes s’encourageaient à exterminer toute la population d’un petit village breton pendant son sommeil. Leur arsenal était une boucherie halal de Brest.

« Ces cons ne sont pas méfiants. Ils ne ferment pas souvent leur porte. Et si elle est fermée, ils t’ouvrent quand tu appelles. »

Le plan était précis et impitoyable : entrer dans une maison une fois la nuit tombée, et égorger sans bruit tous les occupants, comme des moutons de l’Aïd dans la baignoire de leur HLM. Puis passer à la demeure suivante et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus âme qui vive dans le village.

Un groupe opérationnel de quatre égorgerait en silence, tandis que deux comparses veilleraient à l’extérieur, afin qu’aucune victime ne puisse s’échapper et donner l’alerte. Anticipant les « exploits » du Hamas, ils avaient prévu de tuer tout le monde, les enfants, les bébés, les grand-mères, les chiens et les chats.

Pratiquement tous les médias ont refusé d’en parler à l’exception du Figaro et d’Epoch Times

Toujours la même rengaine. Ne pas entretenir la haine. Et surtout, pas d’amalgame… L’enquête a commencé en septembre 2019.

Mais sur ces six terroristes fichés S, dont le procès pourrait se tenir fin 2024, cinq ont déjà été remis en liberté ! Une fois encore, il aura fallu attendre cinq ans pour juger des faits établis que les coupables ne nient pas. Au contraire, ils en sont très fiers.

Pourtant, ce sont de dangereux sociopathes. Parmi leurs projets figuraient l’attaque de la base navale de Brest, un mitraillage des célébrations du Nouvel an chinois, une tuerie dans une synagogue et des bombes lors de matches de foot… Ils étaient tous connus des services de police pour divers délits (pardon, on dit « incivilités »). Mais comme ils appartenaient à la belle religion des nouveaux maîtres de la France, on y a mis les formes.

Que vaut le Code pénal face à la charia et à « Mein Korampf » ? On a embastillé des patriotes coupables d’avoir collé une affiche ou exprimé leur horreur face au pogrom de Crépol, soldé par la mort d’un gamin de 16 ans et de graves blessures infligées à ses camarades… Parce qu’ils blasphémaient. Alors que la préparation du djihad est légitime !

Pourtant, dans le Code pénal, la tentative de crime est autant punissable que le crime lui même.

Article 121-5 La tentative est constituée dès lors que, manifestée par un commencement d’exécution, elle n’a été suspendue ou n’a manqué son effet qu’en raison de circonstances indépendantes de la volonté de son auteur.

On est bien là dans le cadre prévu par la loi. Ils ont élaboré des plans, réparti les rôles de chacun, fait des repérages, procédé à une répétition et affûté leurs couteaux. C’est bien un commencement d’exécution. Qui n’a pas eu de suite parce qu’on les a interceptés juste avant.

Pire encore, grâce à une entourloupe procédurière, si le plus âgé des « Brestois », un ancien de Daesch, a 38 ans aujourd’hui, le plus jeune n’a que vingt ans. Donc il en avait 16 au moment du projet criminel. Ainsi tout ce beau monde en profitera pour passer devant une cour d’assises des mineurs dont la bienveillance est prévisible.

Pour une fois, les flics ont fait correctement leur boulot

Les flics anti-drogue avaient deux ou trois de ces lascars dans le collimateur, et quand ceux-ci ont échangé des SMS sur leur projet de massacre, ils ont passé l’affaire à leurs collègues anti-terroristes. Lesquels ont truffé de micros la boucherie halal.

Encore heureux que les djihadistes opéraient depuis une périphérie urbaine car de nombreux maires déplorent depuis des années l’absence des forces de l’ordre dans les territoires ruraux.

« Les gendarmes vont à la pêche » est l’expression consacrée pour désigner leurs mouvements intempestifs lors des week-ends ou au moment des fêtes. Filer des prunes aux automobilistes, c’est facile, ça peut rapporter gros, et c’est bon pour l’avancement.

Divers maires observent que le désengagement de l’État dans la France rurale a conduit à l’émergence d’une délinquance d’aubaine, venant proliférer dans ce vide sécuritaire. En commençant par piller les résidences secondaires. Puis en agressant les touristes, joggers et promeneurs. Avant de passer à des crimes plus graves.

Terrorisme et délinquance sont liés

Les criminologues savent mais n’ont pas le droit de dire que, dans les cités interdites aux flics, les terroristes sont issus du creuset de la délinquance. Ils forment des bandes soudées où il s’entraînent à la violence et au maniement des armes. Il ne faut donc pas s’étonner si ceux qui ont découvert la campagne, d’abord pour se planquer… après avoir mesuré les possibilités qu’offrait ce nouveau « terrain de chasse », ont fini par y attirer des gangs. Avec des djihadistes parmi la racaille, sans qu’on puisse toujours établir une différence stricte entre eux.

Le projet « breton » a été déjoué par les services de renseignement

Mais combien de crimes sont en ce moment même en gestation ? Combien de radicalisés que les merdias refusent de voir ? En s’accrochant à la doctrine dépassée du « loup solitaire » auto-radicalisé sur Internet. Ou du dément. Ce qui, dans les deux cas, exonère les politiques et les faiseurs d’opinion de toute responsabilité dans les massacres.

Heureusement qu’il y a des infiltrés. La plupart sont des apostats qui espionnent les djihadistes au péril de leur vie, et auxquels j’exprime ma gratitude. Ils nous disent que si les crimes improvisés avec des armes par destination comme couteaux de cuisine, marteaux et tournevis, ne sont pas près de disparaître… une autre forme de criminalité organisée se développe. Utilisant les structures territoriales et hiérarchiques, ainsi que les moyens matériels des caïds des cités et des narcotrafiquants. Avec des armes de guerre provenant des Balkans et d’Ukraine.

Craindre des attaques d’ampleur à la campagne, comme celle de Crépol ou celle projetée par les radicalisés « bretons » déjà remis en liberté, ne relève pas d’un « sentiment d’insécurité »… Il s’agit de carnages annoncés et déjà commencés, dont sont responsables les politiciens véreux qui ont retiré de nos campagnes les brigades de gendarmerie. Les pandores n’étaient certes pas des flèches, mais ils avaient au moins un effet dissuasif par leur seule présence. Aujourd’hui, rien n’est fait pour enrayer les actions des criminels.

Les médias sont complices par leur silence assourdissant

Les lascars remis en liberté n’ont suscité qu’une brève nocturne de l’AFP. Sans intéresser les donneurs de leçons de l’audiovisuel. Une félonie de plus dans la lignée du traitement médiatique de Crépol, d’abord passé sous silence, avant d’émerger face à l’émotion populaire, en allumant tous les contre-feux de la calomnie et du prétendu racisme. L’inversion accusatoire chère aux mahométans que leurs épigones ont adoptée.

La France silencieuse et besogneuse, la France des Gilets Jaunes (dont Macrounette veut sûrement se venger après la pétoche qu’ils lui ont filée) est-elle condamnée à être submergée et à disparaître dans l’indifférence générale ? Comme la délinquance et la criminalité des allogènes se sont emparées de pans entiers des zones urbaines et périurbaines avec la bienveillance crapuleuse des pouvoirs publics… Sans une réaction rapide et musclée de la ruralité, c’en sera fini de la France profonde. Et place aux douars et aux wilayas de l’État islamique !

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

https://ripostelaique.com/on-va-tuer-tout-un-village-en-une-seule-nuit-cest-tres-facile.html

 900 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Petite victoire : leur loi sur l’immigration vient de se faire rejeter à deux voix près.
    La NUPES et le RN, ainsi que 40 LR.
    Ah ! quel soulagement !!
    Les députés RN étaient tous là, ainsi que Marine, très satisfaite à la sortie de l’Assemblée.
    C’est la Yaël Pivert qui a tiré une sacrée tronche !
    La NUPES a demandé la démission du Moussa.

  2. On connaît la rengaine habituelle, il ne faut pas apporter d’eau au moulin du RN.
    Voilà l’essentiel, et que des ados de 16 ans qui vont à leur premier bal se fassent trouer de coups de couteaux musulmans, ça ne les intéresse pas.
    Pourtant, ils ont été élus par le peuple sur lequel ils crachent.

  3. On s’attend à ce que cela arrive malheureusement, soyez vigilants et réactifs car cela sera de pire en pire.

  4. Bonjour,

    Je parlais à ma soeur d’un tel scénario, à propos de Crépol.

    Des dizaines de djihadistes, venus des cités de Marseille, envahissant, pendant 3 heures, un village isolé du Gard ou de l’Héraut et massacrant tous ses habitants.

    Puis repartant, tranquilles, dans leurs cités.

    Ce scénario je ne l’ai pas inventé, il m’avait beaucoup frappé.

    Il est décrit, en détail, dans un livre d’Obertone, malheureusement je ne sais plus lequel.

    La barbarie musulmane ne déçoit jamais : nous y sommes.

    Ma soeur m’avait répondu :

    “Pas la peine de se faire peur avec des choses qui n’existent pas” …

  5. Ils sont partout, petits villages, hameaux, dans l’indifférence générale des autochtones, il y a quelques années lors d’un vide greniers 2 muzz et une voilée en noir de la tête aux pieds déambulaient tranquillement avec un petit rictus ironique, provocation volontaire pour voir la réaction des gens, aucune réaction de la part de ces derniers.
    Tuer tout un village ? Oui ça finira par arriver, malheureusement.

  6. Si le projet avait concerné Neuilly sur Seine je pense que le bruit aurait été plus assourdissant. Mais il est vrai que la présence policière y est plus nombreuse.

    • Bonjour,

      Même pas ! :=)

      Ma soeur a été agressée, il y a quelques semaines, à 50 mètres du commissariat de Neuilly.

      Des maghrébins selon le commissariat.

      Ils l’ont à moitié étranglée pour lui voler sa chainette autour du cou.

  7. Ces cons devraient commencer par les beaux quartiers. On verrait si les médias seraient aussi apathiques (complices?) dans leurs réactions. Je le dis depuis des années, ça finira par arriver. Le loup est dans la bergerie. Quand j’annonçais il y a des années qu’il y aurait des meurtres, des émeutes, personne ne me croyait. Si c’était la famille de Macron, que ferait-il ? Que dirait-il?

  8. Article qui pourrait être recevable s’il ne se discréditait lui-même dès le début par son attaque injuste et stupide contre Catherine de Médicis qui a inlassablement cherché à promouvoir la concorde politique et religieuse.
    Sa politique de conciliation fut un échec ( tiens tiens) et se conclut par la st Barthelemy qu elle ne souhaitait pas mais dont on lui a fait porter le chapeau.
    On reste persuadé que personne aujourd’hui ne souhaiterait une nouvelle st Barthelemy, et surtout pas l auteur de l’article🤔

    • Entre “souhaiter” un massacre et savoir que l’ennemi le prépare, inéluctablement, il y a la différence entre se faire tuer par naïveté et buter les terroristes s’ils entrent chez vous avec leurs canifs, parce que vous avez anticipé leur action et acheté une machette (baïonnette, sabre, épée, wakizachi…) à leur planter dans le gras comme ils en sont tous pourvus (https://resistancerepublicaine.com/2023/12/09/comment-se-fait-il-que-ces-musulmans-soient-tous-gras-comme-des-oies/)
      Donc anticipez, économique, légal, létal, silencieux et pas besoin de munitions :
      https://resistancerepublicaine.com/2022/04/17/les-glaives-le-retour-entre-les-deux-tours/
      https://www.leboncoin.fr/boutique/3882935

      • Ca y est, l’autre qui recommence avec ses glaives. De quoi vous faire tuer en pleine nuit, par surprise, en espace confiné, face à un individu jeune (ou plusieurs) et armé d’un couteau ou d’une barre en fer.
        La réponse, celle qu’il ne veut visiblement pas que vous ayez, c’est celle-là :
        https://ripostelaique.com/les-armes-a-feu-en-france.html
        Il n’y a que la flicaille gouvernementale sous pseudo pour essayer de vous empêcher de vous protéger efficacement.

    • Les Guise portent une énorme responsabilité dans ces massacres. Le roi aurait cédé à la pression et il aurait été décidé d’éliminer seulement les chefs protestants. Mais tout a dérapé ensuite. Faute de documents, les historiens en sont réduits aux conjectures.

      • Argo oui sauf Condé et le futur Henri iv qui retourna religieusement sa veste plusieurs fois Catherine de médicis essaya plusieurs fois d établir la paix mais comme pour la palestine il y avait tjrs des extremistes des 2 bords, protestants ou catholiques pour l en empêcher Les protestants refusaient de reconnaitre le roi de droit divin, Charles ix était tres jeune, malade et influençable La décision de tuer seulement les chefs a été dépassée par la haine de la population parisienne car les protestants vivaient différemment et voulaient le leur imposer Une similitude entre islam et laics ?

        • @argo,@chouan et @compagie … hé ho réveillez vous. Nous sommes en l’an 2023 et des barbares de l’islam projetaient de massacrer un village entier en France, et vous vous discutez sur le sexe des anges , vous enc…. Les mouches a propos de Catherine de Médicis, henry iv , les guides… L’heure est grave, nous sommes envahis , colonisés, sacrifiés et lâchés par l’état (collabos).n’avons plus vraiment le temp de discuter du sexe des anges .les français doivent faire entendre leurs voix, le gouvernement doit démissionner.

Les commentaires sont fermés.