MademoiZelle chiale : le film inspiré d’Adama Traoré dans la choucroute !

 

Je me tiendrais les côtes si ce super navet inspiré du drame de la mort d’un voyou n’avait pas été largement subventionné !

Ainsi la Région Grand Est (250 000 euros), France Télévisions (500 000 euros) et un “fond diversité” -pas de discrimination voyons !- émanant du CNC (50 000 euros)… Au moins, 800 000€ d’argent public !

Il ne s’agit sûrement pas de faire pleurer dans les HLM… Ni de susciter la rage des quartiers… Voyons, aucun appel à ressentiment chez une certaine population !
Ce pauvre Adama Traoré, victime de la violence policière, quel magnifique sujet d’inspiration pour une fiction…

Mais voilà Mehdi Fikri, Camélia Jordana and co en sont pour NOS frais : 18 033 entrées pour la première semaine de diffusion, ce qui ne s’est pas arrangé par la suite (Sortie du 15/11, je suis un peu en retard)… Un flop total, bien qu’il y eut pire !
Et pourtant le film avait été annoncé (Libé, DNA : film produit à Strasbourg, etc.) !
Pour Mehdi Fikri, “Avant que les flammes ne s’éteignent” est son premier long-métrage.
Le point nous rapporte :
Dans le dossier de presse, dès les premières lignes de présentation, il évoque « l’évidence et l’urgence du sujet ». « Le déni du malaise postcolonial, la gestion sécuritaire des quartiers, le refus du dialogue social », voilà ce dont il a voulu parler. Journaliste de formation, 43 ans, Mehdi Fikri précise ses lettres de créance : il est « issu des quartiers populaires » et il vit toujours en Seine-Saint-Denis.
Effectivement, un sujet qui aurait dû attirer toutes les attentions, au moins des bobo-écolo-socialo-gôchos repentants…
Mince, même eux ne sont pas au RDV ! Il doit bien y avoir une raison !!!

La faute à qui ???
Certainement pas au sujet, un script extraordinaire !
Ni même à un cinéaste issu du monde journalistique et du 9-3, obligatoirement hors mérite, ni à une distribution fort adaptée et exemplaire d’une jeune génération diversité d’acteurs…

La faute à… à…

Avant que les flammes ne s’éteignent : comment l’extrême-droite a tué le film avec des notes Allociné.

On le voit, le responsable est connu, l’EXTRÊME DROITE !!!
Voilà, maintenant son action est terrible, elle arrive même à dissuader les biens pensants de se frapper la poitrine de culpabilité…

MademoiZelle nous en dit plus par la plume de Maya Boukella, une extraordinaire analyste cinématographique :

Avant que les flammes ne s’éteignent a du mal à trouver son public, et cela ne relève certainement pas du hasard. Le film est devenu la cible de la fachosphère* qui s’est acharnée à descendre le long-métrage de Mehdi Fikri dans un raid de notes médiocres sur Allociné.
* Certes la Fachosphère, bonne explication si ce n’est excuse facile. Et le rejet de la propagande par les cinéphiles, qui commencent à en avoir plus que ras-le-bol, devrait bien être un soupçon de raison, n’est-il pas ?

Il est le partenaire de bien des cinéphiles en quête d’un bon film à aller voir au cinéma (Peut-être, pas si bon que ça !). Pourtant, ces derniers jours, l’aura d’Allociné est ternie par une vive polémique.

Une masse de militants* n’ayant même pas vu le film
* Mehdi Fikri, pas un militant ???

Sorti en salles le 15 novembre dernier, le film Avant que les flammes ne s’éteignent aurait été victime d’une campagne d’attaques virulentes de l’extrême droite. Quelles sont les armes de ces détracteurs ? Le système de notation Allociné, où le film a recueilli la note médiocre de 2 étoiles. Résultat, le long-métrage de Mehdi Fikri n’a attiré que 18 000 spectateurs pour sa première semaine, un score que France Info qualifie d’« échec cuisant ».

Pour Fikri ainsi que pour la Société des réalisateurs de films (SRF), le film a fait l’objet d’une « offensive résolue, massive et coordonnée de l’extrême droite *», sur Allociné, les réseaux sociaux, mais aussi dans les colonnes de médias qu’ils classent à « l’extrême droite ».
* : Incroyable !!! Et un ras-le-bol généralisé touchant même l’étudiant idéologiquement shooté ???

Libération a observé que, le jour de sa sortie, le film récoltait la triste note de 1,4 étoile, moyenne issue d’un très grand nombre de votes, cela même avant la première séance de 9 heures du matin. Le journal a également remarqué que plusieurs comptes ayant attribué une note médiocre « n’affichent pas d’activité préalable sur le site ».

Un film inspiré de l’affaire Adama Traoré*
* : Comme si on ne commençait pas à en avoir marre du feuilleton !

Avant que les flammes ne s’éteignent suit Malika, interprétée par Camélia Jordana, une femme dans la trentaine confrontée à la mort violente de son jeune frère lors d’une interpellation policière violente. La jeune femme ressent alors l’urgence d’agir avant que ce drame ne soit relégué à l’oubli (On n’est pas prêts d’oublier !).

Bien que les événements relatés dans la vie de l’héroïne soient purement fictifs, son combat évoque inévitablement celui d’Assa Traoré et du collectif Justice pour Adama, initié après la mort du jeune homme de 24 ans en garde à vue dans le Val-d’Oise.

Sur Instagram, Camélia Jordana a tenu à se défendre face à la campagne de cyber-harcèlement dont elle est victime (la pôvre !) depuis la sortie du film, rappelant son engagement pour la mémoire des résistants de la Seconde Guerre mondiale et sa participation à des hommages aux victimes du 13 Novembre (Vous n’aurez pas ma haine (2022)). Elle a aussi précisé qu’elle ne laisserait « personne remettre en doute [sa] place et [son] appartenance à [son] pays et à la République », elle conclut : « Que cela plaise ou non, j’incarne la France d’aujourd’hui. *»
* : Entendez-le pour dit !!!

Ayant reproduit un extrait du Point qui n’est pas spécialement d’Extrême Drououaate, son avis en lien.

 1,796 total views,  1 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. Elle croit qu’elle est chez elle, la punaise.
    On n’a pas commencé à éradiquer les punaises de lit…

  2. “Le malaise postcolonial”, qu’est-ce qu’ils nous emmerdent avec ça..
    Cela fait 60 ans qu’ils sont libres, libérés de leurs colons, et qu’ils ne sont pas fichus de faire quoi que ce soit, à part venir se faire entretenir chez nous, et chouiner pour avoir toujours plus.
    Qu’ils dégagent ! ils nous pompent l’air avec leurs mièvreries et leurs exigences ridicules.
    **Vous avez maintenant votre pays pour vous tout seuls, allez-y et faites-en quelque chose, bandes de gros nuls à la traîne, parasites de blancs…..

  3. Une bonne claque dans sa gueule, ça fait du bien quand même, la prochaine fois elle tournera 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler ?

  4. Excellente analyse de ce bide, à IMPRIMER et à ENVOYER à la vedette diversifiée, “Camelida Jordania”, à l’adresse postale publique de son agent artistique
    https://www.unifrance.org/annuaires/personne/383100/camelia-jordana
    qui se trouve sur la page
    https://www.agence-adequat.com/politique-de-confidentialite/
    Pour qu’elle sache que les français pas-de-papiers, encore majoritaires, ont tout simplement de très bonnes raisons de ne pas aller voir cette bouse de propagande.
    Pour imprimer l’article : https://www.printfriendly.com/p/g/ESRWu9
    Choisir taille de texte 130% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, ainsi que sur la première image (publicité) puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso, 1-2 & 3-4.
    Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.

  5. Évidemment,c’est bien d’être informée, merci Jean Paul! Mais “en même temps ” c’est bien trop d’honneur qu’on fait à ce film que d’ en parler ici .

  6. J’avais envie de rire, sauf que cette daube coûte quand même 800000e , , la région Grand Est, france télévisions, et ce “fond diversité “ferait mieux d’y réfléchir à deux fois avant de donner autant d’argent public.

  7. On peut juste dire que c’est bien fait pour sa gueule vu son soutien hallucinant à la racaille des cités, oui la roue tourne et j’espère qu’elle continuera à tourner.

  8. Les producteurs ou distributeurs avaient pense a intituler cette daube “Plus dur sera la chute!” Mais le titre etait deja pris par un film americain (de Richard Brooks,je crois).

  9. la collaboration de partout : même au cinéma, avec en plus l’argent des patriotes ! un comble !

  10. Rectif : lire si rejeter un tel film c’est être d’extrême-droite, alors vive l’extrême-droite. Mais dans quoi est donc tombé le cinéma français pour sortir des films pareils ? A nos frais !

  11. Si rejeter un film en l’honneur d’un délinquant multi-récidiviste et violeur un film incitant à la haine de la police, alors que des policiers se font massacrer par la racaille, alors VIVE L’EXTREME-DROITE !

  12. “Avant que les flammes s’éteignent”? Connais pas !Jamais entendu parler !

    Je n’ai donc pas pu faire partie de “l’offensive résolue, massive et coordonnée” de l’Extrême Droite. Je le déplore bougrement !

    J’aurais pourtant été très heureux de participer au naufrage de cette merde.

  13. Il vit toujours à la Seine saint Denis! ?Ah ah ah, il ne risque rien, les muzz le glorifient.

  14. Prochain jeu télévisé : Fort Traoré. Les participants seront les membres de la famille. Ils devront rechercher la CAF trésor.

  15. Le gentil noir, le méchant blanc, la gentille femme, le méchant homme, le gentil homo, le gentil trans, le méchant hétéro, le gentil exogène, le méchant de souche, le gentil bobo, le méchant boomer, la gentille charette élekectrique, le vilain Diesel… Vous prenez toutes les pubs, toutes les infos, toutes les cinocheries actuelles, c’est que de ça, en panachage selon la ligne du truc. Après ils font mine de s’étonner. Plein le Q de ce bourrage de mou matrixé.

    • Le méchant boomer ? Qui nous a fait en reprendre pour cinq ans quand même !

      • Célestin ce sont les crétins “wangers” qui sont responsables de tout ce mer..er. Vu leurs QI et leurs niveaux intellectuels à la ramasse ils ont voté pour un mec de 40 balais auxquels ils s’identifiaient. Ils nous ont entraîné dans leur galère immature.

        • très bien répondu , j’en ai par dessus la tête de supporter les invectives ” boomeurs ” alors qu’on a bossé comme des malades , que l’on a créé de la croissance , et que tout part en vrille avec cette mentalité woke , droitlel’hommiste , mon rsa parce que travailler c’est trop dur , mes vacances , mes voyages , pas d’enfant pour ” sauver la planète ” en vérité ils veulent pas de responsabilité , pas de contraintes , se bourrer la gueule avec ses potes et rester ado jusqu’à 60 ans

  16. J’ai oublié quatre autres titres pour le film: Traoré, une famille* en or – Traoré, 17 chances pour la France – Traoré, Y a bon les allocs – Traoré, poligami-fa-sol.

    *17 enfants.

    • Et surtout qu’ils disent merci à porcinet 1° d’être intervenu pour que cette famille de racailles et de fraudeurs ne remboursent pas leur dette à la CAF !Si c’était un français de souche qui aurait eu l’indélicatesse de frauder la CAF ,il n’y aurai pas eu d’effacement de dette , obligation de remboursement !

  17. Le vrai titre du film c est:
    “Avant que les flammes des bagnoles des mécréants ne s’éteignent”.
    C est encore une daube de gauchos et c est de la zoubia (ça ne vaut rien).
    Ha le cinéma gaucho.
    ça ne fait pas rêver.

  18. Déjà, rien que le titre du film “Avant que les flammes ne s’éteignent”, est dur à prononcer. Souvent le succès ou l’échec d’un film réside dans son titre. Je propose des titres, qui auraient sûrement fait exploser le nombre d’entrées: “Traoré, un scandale colonial” – Traoré, une affaire d’Etat – Traoré, l’Afrique bafouée – Traoré, une famille humiliée – Traoré, l’innocence massacrée – Traoré, la France perd un fils. Les producteurs ont manqué d’imagination: il fallait surfer sur nom Traoré bien connu du monde entier. Traoré, c’était la carte gagnante pour inciter les spectateurs à se précipiter pour voir le film.

  19. Ils auraient pu choisir un autre titre : Cache-cache à la CAF, Des euros au soleil, ou La Grande Illusion mais c’est déjà pris.

  20. Si on est constipé, c’est sûrement à cause de l’extrême droite. La Camelia a quand même dû toucher son cachet, c’est au moins ça.
    .

  21. Un navet reste un navet, encore de l’argent versé par le contribuable malgré lui, le CNC et la région ont encore frappé! Le cinéma Français est mort si il devait vivre de ses propres ressources! Bonne nouvelle que cet immondice n’ai pas fait déplacer les foules!

  22. Camélia Jordana?

    QUI EST CE?
    encore des histoires de camés, au moins les traces aux raies on connait a présent avec la malienne balai a chiottes et sa termitière

    tous ces “films subventionnés” me font regretter les tarzan,jane et tchita de mon enfance

    et si vou voulez vous evader de toutes ces merdes allez sur ce site russe en français
    https://fr.rbth.com/

    • Lu sur un site de box-office (expression bien française).
      – Avec 16 000 spectateurs, Bâtiment 5 (Le Pacte) n’arrive pas à égaler les 73 000 entrées des Misérables en 2019. Il enregistre cependant un meilleur démarrage qu’Avant que les flammes ne s’éteignent, qui, sur 118 copies, avait réalisé 4 000 entrées (contre 405 copies pour Bâtiment 5).
      Donc Bat. 5 : 4fois plus de copies et donc 4 fois plus de spectateurs…
      Même niveau… Un flop assuré !

  23. Ce film, “Avant que les flammes ne s’éteignent”, contrairement au Canada Dry, ça a le goût de la m€rde, ça a la couleur de la m€rde, et c’est bel et bien de la m€rde.

    • Oui mais la merde bien lavée, c est propre. LOL.
      Il y en a certain qui feraient mieux de vendre des herbes provençales du Maroc au lieu de faire du cinéma.
      Ji rigole bien dans mon barbe.

Les commentaires sont fermés.