8 décembre – Fête de la laïcité en France. Et si on proclamait une journée sans Allah ?

Fête de la laïcité en France

Cette « fête », qui se tient chaque année pour commémorer l’anniversaire de la loi du 9 décembre 1905, concerne uniquement la communauté éducative de la France.

Le site internet de l’académie de Paris, la circonscription scolaire et universitaire de l’espace géographique de Paris, indique que cette fête se déroulera cette année sous le thème de « La laïcité à cœur ».

Espérons que ce ne sera pas écœurant…

L’année dernière, c’était sous le thème « La laïcité en Lumières ».

En 2021, c’était sous le thème « Parle-moi Laïcité ».

Rien que de beaux thèmes qui font rêver.

Mais il ne faut pas s’y fier.

Il ne peut y avoir de fête de laïcité en France.

Sinon une fête à célébrer à la Toussaint…

Que reste-t-il de la laïcité en France ?

La France a rompu avec la laïcité. Elle a rompu avec son histoire, son identité et sa culture.

En ce jour de « fête », il est certain que beaucoup d’élèves, de confessions différentes, venues de loin, viendront en abaya et en kamis à l’école pour marquer leur attachement à la laïcité que veulent leur imposer les mécréants roumis.

La « fête de la laïcité » intervient juste après la journée du 7 décembre, dédiée au cancer du cerveau.

Un enchainement logique…

Le cancer du cerveau, qui pourrit la compréhension du monde dans certaines têtes (ne suivez pas mon regard, s’you plait…) est bien plus répandu que l’attachement à la laïcité qui veut libérer les esprits.

Et si on envisageait une journée sans Dieu en lieu et place de la fête de la laïcité ?

Juste pour montrer aux têtes pourries qu’on peut vivre beaucoup mieux sans Allah et son prophète.

Le meilleur moyen de rapprocher les hommes et de les mettre sur la voie de la paix, c’est d’envoyer les dieux au placard. Allah compris. Surtout Allah. Leur clouer le bec et les oublier pendant un bon moment.

Pour le bien-être de l’humanité et pour son épanouissement, l’ONU devrait décréter non pas une journée, mais une année sans Dieu et sans religion. Une année internationale obligatoirement applicable dans le monde entier. Une année pareille à la journée sans tabac, avec un support médiatique démontrant les méfaits et les nuisances de Dieu et de la religion. Aucune fête religieuse ne serait tolérée. Aucun sapin ne serait abattu. Aucun mouton ne serait immolé. Suspension des baptêmes et des pèlerinages. Mise en quarantaine de Lourdes et de La Mecque et fermeture avec scellés des églises, des synagogues et des mosquées.

Comme pour le tabac, une année sans Dieu et sans religion, c’est des poumons sains, un cœur sain, un esprit sain.

Un monde sans Allah, c’est la paix universelle garantie.

Pour toujours…

Messin’Issa

 

 727 total views,  2 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Si je regarde le calendrier, je vois que le 8 décembre est la fête de l’Immaculée Conception” , autrement dit une fête de la Vierge.
    Cette date de la laïcité a-t-elle été choisie intentionnellement pour effacer la fête catholique ?
    Ou pour empêcher les élèves des écoles catholiques de célébrer dignement leur foi ?
    Je me demande qui est le pervers qui a choisi précisément ce jour sur les 365 jours de l’année.

  2. Les musulmans utilisent la laïcité pour imposer leur religion, quel drôle de retournement de situation.
    Mais que font-ils chez nous ?
    Pourtant Charles MARTEL leur avait bien foutu la raclée à Poitiers.
    **Vade retro Satanas**

  3. Tan que l’islam existera en France, ça sera le bordel , ces gens n’ont rien à faire chez nous, nous n’avons pas du tout la même vision du monde, ils ne vivent que dans l’agressivité

  4. bonsoir
    pour moi le 8 Décembre c’est la fête de l’Immaculée Conception. Nous sommes en France et à Lyon c’est la Fête des lumières avec pour origine la Fête de la Vierge Marie

  5. Une journée sans allah serait inutile.
    Il faut mettre en place un monde sans allah, une vie sans allah et jeter une bonne fois pour toutes, les horribles nuisances de cette funeste idéologie totalitaire… allah poubelle.

  6. Le gaucho apprenti philosophe Nathan Devers séché par Gabriel Cluzel. Il entame un plaidoyer que l’on sent pro muzz, en arguant la politique d’assimilation de Napoléon vis à vis des juifs, et des apports positifs de leur religion dont a bénéficié la France. Tout un laïus conduisant à développer sa doctrine de bon gaucho sur l’islam et ses bienfaits. Interrompu brillamment par Gabriel Cluzel, qui fait remarquer avec sa verve incomparable, que l’islam ne peut être comparé ni au judaïsme, ni au christianisme.

  7. Ah! Ce serait un chouette cadeau pour mon anniversaire que de consacrer cette date à la fête de la laïcité. 😁

  8. Lorsqu’un militaire veut attaquer un ennemi il cherche le point faible.
    L’islam a bien compris le point faible qu’est la laïcité dans l’espace religieux. Les Chrétiens et les Juifs qui ont accepté les règles de la laïcité sont maintenant débordés par ceux qui savent ”l’utiliser à leur profit”

    • Non. C’est à la laïcité de s’imposer face à toute religion comme elle l’a fait pour l’église catholique qui régissait tout dans l’espace public et même souvent dans la sphère privée. Pourquoi croyez-vous que l’église a inventé la confession? Non, non c’est aux laïques de faire loi maintenant devant l’islam. Mais nos gvts sont trop lâches.

      • Oui mais la religion Catholique n’est pas à mettre sur le même plan, c’est notre Histoire et notre structure.

        Qu’on le veuille ou non, la France en est imprégnée, c’est sa base.

        C’est important à mon sens de rappeler cela.

        Note : la Laïcité (et donc ses adeptes les “laïques”) n’a pas à être érigée en religion,¨c’est juste un barrière juridique vu la place qu’occupait l’Eglise dans les affaires de l’Etat avant 1905 en France.

        On peut très bien être croyant tout en comprenant cette limite, pas besoin de se sentir “laïque”, ça fait un peu “secte” qui s’incrit en opposition, je trouve.

        Chacun à sa place.

  9. macron qui a tout compris en profitant de cette commémoration pour fêter Anouka (je ne connaissais pas) à l’Élysée, il fait tout ce qu’il peut déclencher la guerre civile, religieuse… enfin n’importe quoi mais la guerre et nous restons tranquillement dans notre fauteuil… Il a usé toute ses cartouches… il finira par se suicider de désespoir

    • Macron est un pervers et je pense qu’il s’est servi de cela pour provoquer ceci.
      C’est un psychopathe qui veut la guerre civile et rien d’autre.
      Dans le faut rien de ce qu’il a mis en place il y a vraiment fonctionné alors il met le feu à sa manière comme un Isostrate contrarié.

  10. “Comme pour le tabac, une année sans Dieu et sans religion, c’est des poumons sains, un cœur sain, un esprit sain.”

    et j apprends ce matin que le (tout petit) grand rabin de France a allumé la première bougie de hanoukka a l élysée

    chapeau!! heu… kippa !!😒😒

    une suggestion de ma part……pour fêter la fin de la rénovation de ND de paris, on pourrait y tenir un conseil des ministres exceptionnel

  11. Je dis oui sans réserve Messin,sauf pour le sapin car la plupart du temps il est artificiel et n’a rien à voir avec la religion, ce sont plutôt les crèches qui sont un symbole religieux. Mais c’est une très bonne idée a proposer au parlement!

  12. Une journée sans Macron, à renouveler les 364 jours suivants, intitulée la journée sans la peste ni le choléra. Pour un monde sans Allah, ami Messin, d’accord. Mais je pense que les hommes trouveront d’autres raisons pour s’entretuer. L’humain est la seule espèce qui ne peut jamais rester en paix. La guerre, ça commence déjà entre voisins. Alors entre pays, c’est juste une extension.

    • Je vote à deux mains pour une journée sans la peste ni le choléra. Surtout si ces fléaux sont logés dans les prestigieux palais de France, l’Élysée, entre autres.
      Concernant les raisons des guerres, il me semble, cher Argo, que c’est surtout pour le besoin de nourriture.
      Si l’homme n’avait pas d’estomac, donc sans besoin de se nourrir, il aurait été un homme pacifique.
      Tout comme les animaux sauvages. Pas besoin de manger, pas besoin de tuer.
      J’ai déjà évoqué ce sujet dans mes écrits et vais le proposer de nouveau à Christine.
      Amitiés

      • Beaucoup de conflits n’ont pas l’estomac comme origine, hélas. Les deux guerres mondiales, les guerres d’Italie, les guerres de religion, et bien d’autres. C’est dans les gènes de certains individus de déclarer des guerres et chez certains peuples de les suivre. Depuis l’apparition du bipède, il en est ainsi. Et ça ne finira qu’avec lui. Quand on veut vivre en paix on est obligés de faire la guerre. Étrange paradoxe. Ou faire comme les herbivores.

        • L’estomac s’appelle aussi impérialisme. Hitler avait un grand estomac…
          Toutes les guerres (ou presque) ont pour but de s’approprier les terres et les biens d’autrui.
          Pour se nourrir…

      • Le besoin de se nourrir, certes.
        Mais sans doute plus fauteur de conflits et de guerres : le besoin de dominer. C’est Machiavel qui disait que la passion de dominer est la dernière à s’éteindre au coeur de l’homme”.

        • Je serais plutôt d’accord, le besoin de dominer, et surtout le plaisir de dominer.
          Les grands conquérants comme Gengis Khan adorait la conquête et la guerre, avaler des km et combattre des milliers de peuples.
          C’était un plaisir jouissif.

    • J’acquiesce à 100% votre proposition aussi Argo! Le reste de votre réflexion sur l’humanité est aussi pleine de bon sens!

    • à renouveler les 364 jours suivants et toutes les années et siècles suivants cher Argo!

Les commentaires sont fermés.