Malgré la tragédie de Crépol, Macron va ouvrir les vannes et régulariser en masse !

Malgré le drame de Crépol, Macron va ouvrir les vannes et régulariser en masse

Balayé le projet de loi voté au Sénat qui durcissait la loi Darmanin sur l’immigration !

Preuve que le Sénat ne sert à rien et que tous ces débats au sein de la Chambre haute n’étaient que mascarade sans le moindre effet.

C’est bien le projet immigrationniste initial voulu par Macron et le patronat qui sera voté par nos députés.

La gauche macroniste jubile. 

– Les quotas d’immigration ? Supprimés !

– L’AME ? Rétablie !

– Le délit de séjour irrégulier ? Supprimé !

– L’article 3 régularisant les sans-papiers ? Rétabli sous l’appellation article 4 bis

– Article 4 ouvrant le marché du travail pour les demandeurs d’asile, dès leur arrivée ? Rétabli !

Bref, toutes les lignes rouges de la droite LR et du RN ont sauté.

Cette énième mascarade démocratique prouve, si besoin est, que Macron est un ennemi du peuple, qui réclame pourtant depuis des années la fin de l’immigration.

C’est donc un nouveau signal qui va être envoyé aux passeurs et à toute l’Afrique : la France veut davantage d’immigrés !

Rappel :

– Le chômage repart à la hausse mais nous allons augmenter l’immigration ;

– Le taux de chômage des immigrés extra-européens est de 13,7 % contre 6,3 % pour les natifs ;

– Leur taux d’inactivité est de 55 % comme le rappelle Zemmour.

“Vous savez, aujourd’hui nous avons un taux d’inactivité des étrangers extra-européens qui est de 55 %.” Il a ensuite complété son propos en le reformulant : “Je dis bien : 55 % des étrangers extra-européens en âge de travailler, entre 16 et 64 ans, sont inactifs”

Dans ces conditions, la France n’a pas besoin d’immigrés supplémentaires. Elle a besoin de mettre au travail ses immigrés inactifs, dont certains se complaisent dans l’assistanat.

Mais Macron n’est pas là pour servir la France. Il est aux ordres d’un patronat immigrationniste qui joue avec le feu. Les patrons veulent-ils une France ravagée par le chaos racial ? Feront-ils de meilleures affaires dans une France tiers-mondisée ?

C’est cela la vraie question, que tous les élus refusent de traiter depuis 40 ans.

Quand le maire d’une commune de France est menacé d’être décapité pour que ses bourreaux jouent au foot avec sa tête, est-ce bien là un exemple de cette diversité heureuse que nos élus nous vantent depuis des lustres ? Est-ce bien là la preuve qu’il faut ouvrir les frontières encore davantage ?

Ce ne sont pas des naïfs ou des illuminés qui détruisent la France léguée par nos ancêtres, ce sont des traîtres parfaitement  conscients de leurs méfaits et de leur travail de démolition de la nation. 

Si nous avions élu Zemmour, la France ne sombrerait pas dans un chaos racial qui va tout emporter. JMLP avait raison, Zemmour a raison. Mais quand le peuple le reconnaîtra enfin, la France ne sera plus la France.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/malgre-la-tragedie-de-crepol-macron-va-ouvrir-les-vannes-et-regulariser-en-masse.html

 887 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. . Non, ça ne pourra pas être défait, car ils sont installés chez nous, et ils ne partiront pas. Même si on change les lois qui favorisent l’invasion, le mal est fait.
    * Ils sont quinze ou vingt millions, vous comptez régler cela comment ? On pourra tout au plus écrêter le pire du pire, et si on vote correctement, mais ce sera tout.

      • Il faut comparer le nombre de Français avant leur arrivée, 42 millions, et le nombre actuel, 66 millions, sachant que les Français de souche font moins de deux enfants par foyer, càd que le nombre de population allogène reste constant.

  2. La loi immigration votée dans la nuit de vendredi, adoptée par 35 voix contre 16 non.
    La chouette borgne avait de toutes façons , prévu de sortir son 49.3.

  3. Non, ça ne pourra pas être défait, car ils sont installés chez nous, et ils ne partiront pas.
    Même si on change les lois qui favorisent l’invasion, le mal est fait.
    Ils sont quinze ou vingt millions, vous comptez régler cela comment ?
    On pourra tout au plus écrêter le pire du pire, et si on vote correctement, mais ce sera tout.

  4. Quand l’état est défaillant il faut se substituer à lui !
    Faudra protéger nos frontières , nos ports et aéroports !

    • C’est bien pour cela que Darmanin a dissous GI, qui voulait protéger nos frontières.

  5. Personnellement je n’ai jamais pensé que ce ne serait pas le cas, aucune surprise donc. On est dans une politique mafieuse qui agit contre la France et les Français (les vrais).

    Ce ne seront que des papiers…

    Et ce qui a été fait peut être défait, la preuve ils ne font que ça, détricoter nos lois et l’âme de la France à leur sauce. Alors, c’est possible…

  6. Et il y aura encore des morts, encore et encore. Nous allons devenir une annexe de la Lybie, l’Irak et autres lieux où l’espérance de vie se mesure en semaines ou en mois. Les fabricants de couteaux vont se frotter les mains… Ainsi que les importateurs de Kalashs et d’explosifs. Et les pompes funèbres, qui sont d’ailleurs un bon investissement pour les décideurs dynamiques, mieux qu’une start-up.

Les commentaires sont fermés.