Splendeur des fontaines de Peterhof (Vidéo)

17814331_1386650894714917_8836232787060330153_o.jpg

La grande cascade du Grand palais. Voir la neige alors que les fontaines fonctionnent est juste sublime !

Nous sommes aujourd’hui dans les jardins de Peterhof, à 30 km environ de Saint-Pétersbourg, sur la rive sud du golfe de Finlande.

L’architecte en charge de ce projet n’était autre que le Français Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, une mission des plus réussie, à en juger la magnificence de ses fontaines.
Cet ensemble architectural offre aux visiteurs un spectacle aquatique des plus majestueux.

Ania STAS (voir la présentation en fin d’article)

Peterhof – qui signifie la cour de Pierre en allemand – est ainsi surnommée la Versailles russe. On s’y promène dans de magnifiques allées fleuries qui révèlent des fontaines toutes plus belles les unes que les autres.

Les travaux débutèrent en 1714 et s’achevèrent en 1723. Pierre le Grand lui-même surveillait la construction de son palais, il n’y habita pas, préférant au luxe la relative simplicité d’une petite résidence : le palais Monplaisir, encore visible aujourd’hui.

A l’intérieur du Grand palais de Peterhof
Les deux « vases » et un élément de la Grande cascade, avec la statue de Samson déchirant la gueule du lion.

 

 

Peterhof accueille aussi un campus important de l’université de Saint-Pétersbourg  ainsi que l’usine de montres de Petrodvorets, autrefois l’une des principales manufactures de montres de l’U.R.S.S.

Merci à Ania Stas pour ce reportage 

Ania STAS

Sur l’auteur

Ania Stas, créatrice de la formation Russe-intensif, a mis au point une méthode permettant aux gens qui veulent parler russe sans savoir ni comment ni par où commencer, à atteindre leur objectif.
Professeur diplômée en français langue étrangère, elle a ensuite suivi un Master en Études slaves. Ania Stas est arrivée en France de Sibérie, il y a dix ans. Souhaitant initialement parfaire son niveau de langue et engranger de l’expérience, elle est finalement restée plus longtemps que prévu !
Après avoir enseigné le russe à l’université de Grenoble, elle quitte cette institution dans laquelle elle ne se retrouve plus, et qui ne correspond pas à sa vision de l’apprentissage – une vision tournée vers l’efficacité, avec au centre non pas l’écriture mais la parole.
Depuis quelques années, elle enseigne le russe selon une approche originale, à travers une formation qu’elle a élaborée patiemment, pour tous ceux qui veulent apprendre à parler russe.
Ania se propose de vous initier à la langue russe mais également de vous faire découvrir son pays.

Ses cours : https://apprendre-le-russe-avec-ania.fr

 1,137 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Merci, ami Jules, de cet article magnifique. J’en ai été ému devant tant de beautés indescriptibles. Mon esprit s’est rempli d’une joie de voir de si belles choses…y compris Ania STAS 😄 (hum, ma femme ne lis pas ce que j’écris, ouf !).
    Oh que la Russie est un pays merveilleux !
    Avec ta permission, je rappelle aux lecteurs et forumeurs mon humble article sur Moscou, publié sur RR le 27 septembre 2022 et intitulé : “Moscou, ville grandiose et d’Histoire où l’on se sent bien. Photos et films de voyages”. Avec quelques centaines de photos et quelques films, tous fait par ton serviteur.
    Lien :
    https://resistancerepublicaine.com/2022/09/27/moscou-ville-grandiose-et-dhistoire-ou-lon-se-sent-bien-photos-et-films-de-voyages/
    DES ARTICLES COMME CELUI-LA, ON EN DEMANDE ET REDEMANDE, AMI JULES !!

  2. Quelle est jolie, Ania ! Je veux bien prendre des cours de russe avec elle ! Les jardins de Teperhof sont magnifiques !

  3. Peterhof le château qui se situe à proximité de Saint Pétersbourg près de la frontière Finlandaise est magnifique ! Ce château respire l’histoire et l’identité de la Russie Tsariste avec Pierre Le Grand et la Russie en général c’est jolie sans oublier Melle Ania Stas qui est ravissante !

  4. Une étincelle de beauté dans un monde de plus en plus dégueulasse. Merci @Jules Ferry.

  5. Magnifique sous la neige! Et bien plus réussi que la copie napolitaine de Versailles.

Les commentaires sont fermés.