Le concert du mois (2) : Fabuleuse rencontre entre Bernstein et Chostakovitch

Complément à l’article publié hier : https://resistancerepublicaine.com/2023/05/06/le-concert-du-mois-dimitri-chostakovitch/

YouTube est un outil formidable : si un jour vous vous intéressez à un voyage en train vu de la cabine du conducteur, alors l’application va vous envoyer moult notifications de “cabride” (voyage en cabine). Ces derniers jours, je faisais des recherches sur Chostakovitch et naturellement YouTube m’envoie des liens en relation avec ce compositeur  que le dernier est arrivé le jour de la parution de l’article. Je ne peux pas faire autrement que de vous le proposer. En 1959, Bernstein et le New York Philharmonic entament une tournée en URSS. Lors d’un concert à Leningrad, parmi les spectateurs se trouve un certain Dimitri Chostakovitch. Lenny va lui rendre hommage et voilà ce que ça donne, personnellement j’en ai eu la larme à l’œil ! Quand on voit Chostakovitch, ce petit bonhomme, presque un gringalet, on se demande comment il a pu écrire de tels monuments musicaux ?

La septième symphonie de Chostakovitch, Leningrad, fut achevée le 27 décembre 1941. Sa durée est d’environ 75 minutes et la symphonie fut une des compositions les plus appréciées de Staline. Elle rend hommage à la ville des tsars qui a subi un siège de près de 900 jours entre le 8 septembre 1941 et le 27 janvier 1944. Je ne vais entrer dans les détails aussi je vous propose trois liens pris dans Wikipédia, Le siège de Leningrad, La symphonie numéro 7 de Chostakovitch, La création à Leningrad.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_L%C3%A9ningrad

https://fr.wikipedia.org/wiki/Symphonie_no_7_de_Chostakovitch

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ation_%C3%A0_L%C3%A9ningrad_de_la_symphonie_no_7_de_Chostakovitch

La symphonie Leningrad est surtout connue pour son immense crescendo qui commence à 6’48” et qui dure une dizaine de minutes. Plusieurs explications ont été données, celle qui me paraît la plus plausible est que dans ce passage, Chostakovitch a voulu décrire la barbarie nazie. À la toute fin du mouvement, le thème reprend et on peut penser que Chosta faisait allusion au régime stalinien. Et naturellement on retrouve Gergiev avec l’orchestre Mariinski.

Je remercie les lecteurs de RR pour leurs commentaires.

Filoxe

 

 

 4,692 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. N’oublions pas d’acheter les disques aussi, écouter la musique dans des conditions idéales et en haute fidélité permet d’en extraire la “substantifique moelle” et aux artistes d’exister car comme les autres, ils ont besoin d’argent pour vivre et toute peine mérite salaire, sans cela, dans peu de temps, plus rien ne se fera.

  2. Mr Chostakovitch est un grand compositeur Russe dont Léonard Bernstein lui a rendu en hommage en 1959 à travers la symphonie dédié à la bataille de Leningrad ou plutôt au siège de Leningrad de 1941 à 1944 . C’est un très bel hommage de la part de Léonard Bernstein et puis la musique classique c’est cool !

  3. Quand deux grands musiciens se rencontrent, ils prennent des notes, ce qui n’est pas a notre portée. Merci cher Filoxe pour ce travail monstrueux. Le Béotien que je suis vous remercie du fond du coeur. Euterpe peut être fière de vous, elle s’est penchée sur votre berceau.

  4. Un immense merci Filoxe pour ce merveilleux cadeau dominical. J’ai pleuré en voyant l’hommage fait à Chostakovitch par Bernstein et la salle, j’ai pleuré en écoutant l’extrait de Leningrad qui a suivi l’hommage. Fabuleux. Merci, merci, merci… et encore un immense bravo pour le travail exceptionnel que tu fais pour nous.

    • Madame Tasin, nous avons encore de belles choses.
      Nous avons un merveilleux cadeau ce dimanche.

      • Oui c’est cette prodigieuse culture, ce prodigieux beau qui nous donne la force et l’énergie de livrer le combat des Titans.

    • Merci encore Christine, ton commentaire me va droit au ❤ et m’encourage à continuer, une petite surprise pour la prochaine fois.

Les commentaires sont fermés.