Le vaxxin a tué une présentatrice de la BBC : son époux poursuit AstraZeneca en justice

Lisa Shaw, présentatrice à la BBC Radio Newcastle, est morte à 44 ans.

Marcher sur des oeufs nous l’annonçait en juin 2021 sur RR : Lisa Shaw, 44ans, journaliste à la BBC, morte après avoir reçu le vaccin anti-covid

Son mari intente maintenant une action en justice contre AstraZeneca

astrazeneca.jpg

Lisa Shaw, présentatrice à la BBC Radio Newcastle, est morte à 44 ans seulement des suites de son vaccin Covid : une semaine après son injection d’AstraZeneca en mai 2021, elle a développé une thrombocytopénie thrombotique induite par le vaccin et est décédée d’une hémorragie cérébrale. Son mari, Gareth Eve, a maintenant entamé une action en justice contre le fabricant – au nom de quelque 75 autres personnes dont les proches sont également décédés ou ont subi des dommages à cause du vaccin.

Le seul moyen de se faire entendre.

Pendant deux ans, Gareth Eve a tenté, selon ses propres dires, d’entrer en contact avec des fonctionnaires et des responsables – sans succès. Personne n’a voulu s’occuper de lui et de son cas. Il a expliqué au Daily Mail  que la plainte ne concernait pas l’argent, car aucune somme d’argent au monde ne lui permettrait de retrouver la mère de son fils. Lui et d’autres personnes concernées veulent plutôt attirer l’attention sur ce que la vaccination a fait à sa famille et à d’autres.

Lui et les 75 autres plaignants ne sont pas des “fous ou des théoriciens du complot”, mais des membres de familles qui ont perdu des êtres chers à cause de la vaccination. “Ces choses sont arrivées à trop de gens et nous avons l’impression que c’est un sale secret, que nous parlons de quelque chose dont nous ne devrions pas parler”, a-t-il dénoncé.

Les plaignants veulent apparemment obtenir des dommages et intérêts en vertu du Consumer Protection Act de 1987 [Loi sur la protection des consommateurs], car le vaccin Covid était un “produit défectueux, dans la mesure où il n’était pas aussi sûr que ce à quoi les consommateurs pouvaient raisonnablement s’attendre en général”. Ils réclament également un paiement dans le cadre du Vaccine Damage Payment Scheme du gouvernement britannique.

Le ministère de la Santé a souligné auprès de la BBC que les dommages causés par la vaccination étaient “extrêmement rares”. AstraZeneca a refusé de commenter le cas présent, mais a affirmé que la sécurité des patients était sa “priorité absolue”. Un porte-parole de l’entreprise a ajouté : “Nous sommes de tout cœur avec tous ceux qui ont signalé des problèmes de santé”.

Une belle jambe pour les personnes concernées et leurs familles.

Message posté par Gareth Eve en avril 2023, en souvenir d’un certain mois d’avril 2018…

 

 1,750 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Les crimes perpétrés par le Médiator ont éclaté au grand jour grâce au combat d’une femme médecin. Il faut voir le film “La fille de Brest” pour comprendre la résistance énorme et incroyable de déni du labo (Servier) et même du corps médical face à la dénonciation bien argumentée de faits et de liens, de cette médecin digne d’exercer la médecine.

    Le scandale de ces “vaccins” qui n’était qu’en fait, visiblement, qu’une expérimentation de masse, sortira au grand jour comme celui du Médiator (et d’autres), cela ne restera pas dans les oubliettes, patience…

    • Si vous bossez tous les deux comme soignants à l’hôpital et qu’on vous vire si vous n’êtes pas vacciné…. Avec le crédit de la maison, de la voiture et un gamin sur les bras…

      • Pas que les soignants… les enseignants, quasi tous les gens qui travaillaient.

        Mais de ceux-là on n’en parle pas. J’en connais qui pleuraient quand on les a obligés à se faire piquer. Ils en parlent encore.

        Je suis quasi certaine que certains soignants ont des chances, vu le milieu, d’avoir réussi à contourner le problème. Ils n’ont pas dû s’en vanter. Tant mieux pour eux…. mais les autres n’avaient aucune chance.

      • Ah ouais? Et y z étaient dans la rue ceus qui étaient “obligés” de se faire piquer ? Lamentable.

      • Et d’une, c’était une présentatrice tv ; de deux, si tous les soignants et enseignants et pompiers etc…avaient fait bloc pour dire non, on en serait pas là et personne ne se serais fait piquer !!!
        Les crédits, il faut faire gaffe de pas trop en prendre vu l’état actuel de la france et pour les mômes, si on a pas de tunes pour les élever, on en fait pas !
        Perso, j’ai eu du bol en tant que soignant car j’avais l’âge de prendre ma retraite donc maladie puis retraite. Ma Chérie est suspendue depuis ce maudit mois de Septembre 2021 et n’aura pas de problème avec ce faux vaccin ! On a une fille et on est pas mort ni piqué. Certes, pas de cinéma ni voyages etc…mais pas grave ! Faut juste réfléchir dans la vie.

  2. CRIMINELS!!! Tout a un prix, dans ce monde, mais plus certainement dans l’ autre. Et l’ autre monde, c’ est pour l’ éternité. Putain, c’ est long.

  3. La journaliste de la BBC Lisa Shaw est décédée à cause du vaccin Astra Zeneca ou Astra Caca car ce vaccin en réalité tue et la famille de Lisa Shaw et les 75 plaignants en Angleterre portent plainte contre Astra Zeneca pour meurtre et empoisonnement à travers ce vaccin de malheur . J’aimerais poser une question aux Gauchos de BFMWC , L’Expresse , le Nouvel Obs , Libération , Le Monde , le Parisien , TF1 et aux zigotos de Conspiracy Watch est-ce que leur proche qui ont été vaccinés sont entrain de crever à cause des effets secondaire du vaccin ?

  4. Il est souhaitable que la notoriété de cette femme puisse réveiller ceux qui n’osent
    attaquer ni les labos ni ceux qui leurs ont imposés ces merdes mortelles.
    Ce serait autre chose que se servir d’une notoriété pour vendte des bagnoles ou du maquillage.
    Une pensée pour ce Gareth que je ne connais pas et pour le petit garçon sur la photo.
    Une pensée aussi pour les inconnus victimes de cette saloperie et pour leurs proches.

  5. Bonne chance parce que c’est circulez y a rien à voir. Tous ces pourris criminels tuent impunément et ils s’en foutent comme de leur premier vaccin, seul leurs comptes en banque bien remplis à milliards comptent. C’est une mafia et elle tue.

  6. Qu’en est-il de la déclaration des liens d’intérêts que les médecins de plateaux devaient déclarer à chaque intervention télévisée.

  7. J’espère qu’il obtiendra justice et inciterait, les familles à faire les démarches ,quant à l’affirmation du biolab sur la priorité de la sécurité absolue ,j’emmétrai de profond doute sur leur communication ,qui ne serait qu’une rhétorique

  8. Ça fait surtout une belle jambe aux gens mutilés, malades, et à ceux qui reposent aux cimetières. Ces gens-là sont des assassins.

Les commentaires sont fermés.