Moi, facho, parce que j’applaudis au démantèlement d’un camp de Roms à Villeron ?

   J’ai visionné la vidéo de monsieur  Pierre Cassen, dont j’apprécie grandement l’humour, concernant le démantèlement d’un camp de Roms dans la ville de Villeron dans le Val d’Oise.
Il semble qu’une commentatrice ait pris le contenu de la vidéo au premier degré. Je me suis fait admonester  pour avoir affirmé  que c’est ce qu’il fallait faire. Même carrément traité de facho en lisant bien entre les lignes. 
   Rappel des faits : la forêt où ces gens s’étaient installés est classée. C’est le poumon vert de la commune. Les installations de ces  cabanes étaient illégales. Selon les habitants, il y avait des fleurs, de beaux arbres. Tout a disparu. Il y aurait eu des vols, des nuisances sonores, du bois a été coupé pour allumer des feux. Ces personnes ne respectaient apparemment aucune règle.  Puisque je suis un misérable, sans cœur et sans pitié, je pense que,  lors des prochains travaux dans ma maison, au lieu de vivre dans les gravats et de subir la retombée de poussières nocives, j’irai  m’installer dans une forêt domaniale en y construisant une cabane avec le bois abattu sur place, et en me chauffant de même. Avec la crise de l’énergie, cela me semble tout naturel.  Après tout, pourquoi pas? Je verrai bien si les forces de l’ordre interviennent pour m’en déloger. Auquel cas je ferai appel aux associations humanitaires. Je doute fort qu’elles interviennent en ma faveur. 
    Je tiens à rappeler aux bonnes âmes de la paroisse que les pays d’où les Roms sont originaires reçoivent de l’argent de l’UE pour améliorer le sort de cette population. Ces sommes, importantes, ont dû emprunter des circuits extrêmement  longs pour n’être pas encore parvenues à leurs destinataires. Sommes que nous abondons par le biais de nos impôts, de nos taxes diverses et variées. 
   La personne qui  m’a si sévèrement taclé aurait dû visionner les différentes émissions consacrées au travail des gendarmes et à la délinquance. Je regarde ce type de reportages  pour m’informer; ce qui m’évite parfois de raconter n’importe quoi. Il y était question d’une communauté de Roms. Les policiers ont retrouvé des bidons de carburant dérobé aux routiers, aux automobilistes, carburant revendu au marché noir. Ils ont aussi découvert des quantités importantes de cuivre, cuivre bien sûr volé, et me semble-t-il des portables si j’ai bonne mémoire. Rajoutons à ça le «travail» des pickpockets, et vous aurez fait le tour de la situation. Il y a longtemps de cela,  on pouvait prendre le métro sans risquer de se faire dépouiller; aujourd’hui mieux vaut être sur ses gardes. 
   Au risque de finir d’achever ma réputation, je vais évoquer le sort des  gens du voyage. Dans la petite commune où je réside désormais, ces personnes arrivent généralement au printemps pour repartir à l’automne; un peu comme les hirondelles. Autant ces charmants oiseaux occupent pacifiquement  notre ciel et nos vieilles granges où elles nidifient, autant nombre de ces voyageurs en caravanes nous ont apporté de nombreuses nuisances : ils ont détérioré  les bouches d’incendie pour capter l’eau, au risque d’empêcher les pompiers d’intervenir en cas de sinistres, se sont  branchés  sur l’électricité communale pour faire tourner  leurs appareils ménagers, ont abîmé   la pelouse de notre stade, ont caillassé la voiture du maire adjoint venu aux nouvelles. Et ne parlons pas du papier toilette plein d’excréments qui orne nos haies et nos arbres, odeurs comprises.  Le maire a pris des mesures drastiques : les bornes d’incendie sont sécurisées, tous les endroits stratégiques ont été entourés de tranchées et d’énormes rochers, les bornes électriques rendues  inaccessibles, la porte du stade renforcée.  Du coup, on ne les a pas revus depuis un bon moment. 
   Sommes-nous des salauds, des fachos, des êtres sans humanité? Ceux qui le pensent vraiment devraient y réfléchir. Frédéric Bastiat, un économiste du XIX ème siècle,  affirmait qu’il y a ce qui se voit et ce qui ne se voit pas. Dans le cas présent, ce qui se voit, c’est que nous avons chassé les gens du voyage de notre petite localité. Ce qui peut faire grincer des dents de tous les grands humanitaires de notre beau pays. Et ils sont nombreux. Ce qui ne se voit pas, c’est que ce sont les habitants de notre commune, votre serviteur compris,  qui paient l’eau, l’électricité, et tous les dégâts occasionnés. En plus de courir le risque de voir notre beau village brûler lors des périodes estivales. Je me conduirais ainsi, je finirais en correctionnelle. Eux ne sont même pas  pas inquiétés. 
 
 Les personnes qui critiquent les habitants des localités qui refusent d’accueillir des migrants, des Roms ou des gens du voyage, sont souvent ceux qui n’en voudraient pas chez eux. C’est comme les centrales nucléaires, les prisons ou les éoliennes. On en veut bien, à condition que ça soit chez le voisin. Je ne possède pas du tout ce type de mentalité. Je compatis avec ceux qui sont obligés de subir. 
   Je ne suis pas un être dénué de sentiments. Je fais des dons à des associations, mais pas n’importe lesquelles. Je donne toujours une pièce à des personnes dans la détresse, la vraie, pas à ceux qui me rackettent aux feux tricolores. La misère, la vraie, celle qui ne se montre pas, qui se fait discrète, silencieuse, je la côtoie quotidiennement. Des retraités qui achètent de la viande pour animaux alors qu’ils n’en possèdent pas, qui ne se chauffent pas de tout l’hiver depuis des années, qui fouillent dans les poubelles des supermarchés, qui ne font qu’un repas par jour. D’autres dorment dans leurs voitures, dans la rue.  J’ai vu à la caisse d’un magasin un FDS chercher de la monnaie pour payer des viennoiseries bon marché qu’il a dévorées ensuite à la sortie de la ca
isse.  Cela  se voyait qu’il ne mangeait pas à sa faim. S’il n’avait pas eu assez d’argent pour régler la note , j’aurais complété le montant  de son achat. Je l’ai laissé faire, car j’estime qu’il faut respecter la dignité de chaque personne. Un autre jour, j’ai donné un peu d’argent à une jeune fille qui faisait la manche à la sortie de chez Leroy-Merlin, enveloppée dans une couverture. 
   Ces personnes ne font pas la une des journaux ni des autres médias car ils ne sont pas vendeurs. Souvent,  ils meurent dans l’indifférence générale. Mieux vaut s’apitoyer sur le sort des migrants,  des Roms, ça vous pose une personne, ça vous vaut l’admiration du club  très fermé des bien-pensants et bien-pensantes de notre beau pays. Eh bien, savez-vous ce que j’en pense? Je me fiche totalement des avis des bien-pensants et bien-pensantes. Je les laisse à leurs bons sentiments à géométrie variable. Je ne suis plus étonné que notre pays soit bientôt en voie de cessation de paiement et en instance de disparition. Au moins, je ne m’en sens pas responsable. C’est une bien maigre consolation au regard des épreuves qui nous attendent. 
   ARGO

 1,585 total views,  2 views today

image_pdf

84 Commentaires

  1. Des lois ont été votées en leur faveur, c’est grâce au travail des gens “normaux” qu’ils paient leurs grosses Mercedes et grandes caravanes flambant neuf.
    Cet argent distribué sans contrepartie devait les empêcher de voler partout où ils passent, mais cet argent n’a rien changé à leur NATURE, chassez le naturel, il revient au galop.
    De plus, à la suite de ces lois avantageuses, on a vu leur nombre augmenter considérablement. Probablement alimenté par des gitans d’autres pays.

  2. La police peut rarement intervenir dans les camps de gens de voyage. Il y a souvent des agressions. Zones de non droit ?
    https://actu.fr/hauts-de-france/seclin_59560/a-seclin-3-policiers-violemment-pris-a-partie-par-une-cinquantaine-de-gens-du-voyage_52894424.html
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-policiers-agresses-camp-gens-du-voyage-1354913.html
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/castres-operation-police-tendue-au-camp-gens-du-voyage-vivarie-1723761.html
    Difficile dans ces conditions d’y mener une enquête, un contrôle fiscal etc. (surtout quand la personne n’a pas de domicile fixe donc pas de continuité des contrôles administratifs).
    Et ils ne paient pas d’impôts locaux, tout en bénéficiant des infrastructures mises à disposition par les communes, contraintes par la loi. Ils reçoivent et donnent quoi ?

  3. Il n’y a pas cinquante mille manières de virer ce genre de parasites.
    Si une mamie va poliment leur demander de partir, que pensez-vous qu’ils feront ?
    Ce genre d’individus va répondre agressivement et vous faire déguerpir au plus vite.
    On ne sait pas ce qui a provoqué la colère des riverains.
    Mais ils ont eu la bonne attitude car la politesse ne marche pas avec les roms, faites-en l’expérience.
    C’est en pleurnichant sur ces “malheureux” qu’on se fait envahir de partout.

  4. Argo. Donc, votre article ci-dessus fait suite à un commentaire ni grossier, ni insultant (contrairement à certains qui me sont adressés), juste humoristiquement
    ironique, où je ne vous traitais d’ailleurs pas de facho – je n’ai pas employé ce mot … C’est très surprenant sur un site où des commentaires bien plus agressifs et cashs que le mien et dénués de tout humour sont très fréquents, tolérés et ne suscitent aucune réaction.

    • Bonjour,

      On essaye, quand même, d’éviter les commentaires agressifs.

      Mais, un grand merci, Carole, pour vos commentaires.

      (Le modérateur).

    • Je n’ai vu aucun humour. Vos propos étaient blessants. Les lois n’étant pas appliquées, les gens se font justice eux-mêmes. Personnellement je ne le ferais pas, mais je comprends ceux qui le font. S’il faut attendre les décisions de l’État, des années passeront. Par contre si on squatte ma maison, qui est ma résidence principale,je n’attendrai pas que la police et la justice interviennent des semaines après en allant dormir dans ma voiture ou à l’hôtel à mes frais; je jette les squatters à la rue par la force ou la menace, qu’ils aient des enfants ou pas. Les lois sont faites en faveur des coupables et punissent les victimes. Et s’ils ont causé des dégâts, je garde leur voiture s’ils en ont et leurs effets personnels en guise de dédommagement. J’ai toujours respecté les lois même débiles et je n’aime pas que certains s’en servent pour empoisonner la vie des autres qui n’y sont pour rien. En cas de squatters, c’est la seule fois où je passerais outre si cela se présentait.

    • Juste un petit détail. On paie des impôts locaux, notamment la taxe foncière. Les gens du voyage n’en paient pas et les communes leur mettent à disposition des terrains aménagés pour s’installer.
      Dans mon cas, ma taxe foncière représente 1/12 de mon salaire. Je travaille une demi-journée par semaine pour payer agents municipaux, écoles (même si je n’ai pas d’enfant mais je suis heureux de payer pour les autres, cela ne me gêne pas), indemnités du maire, feu d’artifice, déco de Noël… Et je peux vous dire que le service reçu en contrepartie est dérisoire! (la rue est toujours sale, envahie de mauvaises herbes qu’on n’arrache plus par souci d’écologie – et accessoirement fainéantise et économies de personnel).

      • On est d’accord, et aussi avec plus de services, pourtant on paie de plus en plus.

        La taxe foncière ne devrait même pas exister. De quel droit devrait-on payer à vie une somme sur “notre” bien acquis parfois durement avec nos deniers et qui a fait marcher l’activité économique du pays et les banques.

        • Oui, la taxe foncière est du vol puisqu’on a acheté du foncier avec des économies sur salaire ou revenus divers qui ont déjà largement payé des impôts.
          Par contre, l’entretien des rues et lieux publics, éclairage, égouts, service d’eau, pompiers, etc., devraient être payés par la taxe d’habitation, or c’est celle-là qui a été supprimée par démagogie en vue des élections.

  5. bravo Argo ! entièrement de ton avis.je connais ce style d humains. il y a a qq centaines de mètres de chez moi un camp pour les gens du voyages (mairie de + de 5000 ames) eh bien même avec un “camp installé ) ils ne respectent rien .heureusement ils n ont pas autorisation toute l année mais qd on les voit débouler c est écœurant pour ne pas employer un autre therme . Argo félicitation de dire ce que tu penses et ceux qui ne comprennent pas ce sont les “amoureux de micron .qu ils donnent à tous ces migrants de tous genres

  6. En phase totale avec Argo.

    Un réquisitoire sévère certes mais juste, courageux et sincère ; et qui fait du bien aux gens sensés et honnêtes !

  7. Mais qu’ils les accueillent chez eux .L’on nourrit toute la terre et l’on est sur la paille avec une dette 45000euros pour chaque Fran9ais mème dans le berceau alors il serait peut’étre temps de remettre les Frontières a l’ordre jour, virer toute cette parasitose !Ouvrir la porte a ceux qui montrent patte blanche et veulent travailler et virer manu militari tous ceux qui encombrent nos prisons et si les pays n’en veulent pas nous avons des iles désertes ou ils pourront pécher se baigner et vivre libre et se voler entre eux!

    • Voyons Monsieur ZIPO !!!! Soyons humains …………………… avec 15 jours de vivre, pour que leurs pays d’origines aient le temps de venir les récupérer s’ils le souhaitent !!

  8. Plutôt que de s’insurger, la gourdasse aurait dû se proposer immédiatement pour héberger quelques uns de ces ” malheureux ” . Mais en général, les gauchiasses sont généreuses avec ” l’argent des autres “.

    • Dorylée. La gourdasse que je suis n’est ni gauchiste ni immigrationniste et n’a jamais fait de commentaires en ce sens sur les sites RR et RL. Mais, sans être de gauche, la gourdasse n’aime pas la violence physique sur des personnes qui ne sont pas en mesure de se défendre et préfère que les choses qui doivent être faites soient faites correctement et sans brutalité. La brutalité décrédibilise ceux qui l’emploient.

  9. J AI TOUT LU

    mais ou sont passés les voleurs de poules dans leurs guimbardes tirées par un cheval étique, avec parfois un chien lié par une ficelle a l arrière de la “caravane” branlante

    appelés en ces temps “bohêmiens”

  10. Comme mon appartement la France c’est chez moi. Vous laisseriez quelqu’un utiliser votre logement, votre chez vous ? Eh-bien la France c’est pareil, c’est chez moi. Et ce n’est pas être facho que de vouloir protéger son chez-soi !

    • Commentaire très pertinent , je rajouterais,on nous bassine avec le ” vous ne respectez pas , ni admettez la différence ” soit , mais quoi de plus normal. Tout le monde sait que l’huile et le vinaigre ne sont pas miscible,respectons donc les différences.

    • Les Russes eux diabolisés a tout va ont su faire la part des choses !Un grand coup de pied dans le cul de la ils le trainent dans l’avion et ils montent les marches a grand coups de pied dans le cul !et vous le croirez ou pas et bien ils ne reviennent pas!
      et ils vivent chez sans étre agressés au couteau ,les femmes peuvent se mettre en mini juppe
      sans étre agressées par une meute mais voyez vous ils ne font pas de marche blanche !
      Finalement il n’y a plus beaucoup de touristes pour aller visiter la capitale !

  11. On devrait arrêter avec la bien-pensance “du gvt de traîtres”, c’est plutôt la très mauvaise, la très minable pensance, la bien-pensance est le domaine des résistants patriotes, car nous savons tous ce qui est bon pour la France, pour nous-mêmes et nos enfants…

  12. On n’est pas des fachos mais des patriotes qu’ils veulent que la France soit respecter tout simplement . Le terme facho n’a aucun sens vu que les Gauchos utilisent ce terme à toutes les sauces .

  13. J’avais été prendre des photos, en 2019, pour RR, d’un immense camp sauvage :
    https://resistancerepublicaine.com/2019/10/13/des-bidonvilles-de-migrants-en-france-oui-a-melun-77-par-exemple/
    Personne ne trouvait à redire à la mairie et les flics ne voyaient rien. Pourtant en 15 minutes, en regardant les allées et venues, les trafics sautaient aux yeux (navettes dans de belles camionettes neuves, entrées et sorties de matériel de prix etc).
    Il y a évidemment des nuisances et vols aux alentours, trafics de cigarettes et autres. Mais tout continue jusqu’en 2021 où une partie du trafic éclate. 1 millions d’euros détournés.
    Ukrainiens (tiens, tiens !) et Moldaves ont fait venir des Roms clandestinement en Seine-et-Marne pour s’emparer de leurs allocations de demandeurs d’asiles.
    https://actu.fr/faits-divers/seine-et-marne-aide-a-l-immigration-clandestine-de-roms-un-million-d-euros-d-allocations-detourne_41578344.html
    Ils avaient vraiement tiré sur la corde pour que les autorités ouvrent enfin les yeux alors que c’était évident. La grosse Cité administrative de Melun préfère embêter les entrepreneurs solvables pour des vétilles que d’aller enquêter sur les espèces invasives et parasites.

  14. Comme vous le dites Argo, il y a aussi, en matière d’humains, “ce qui se voit” et ce qui “ne se voit pas”. Une logique inversée existe (il y a des psys pour traiter ça, ce n’est pas à la société de supporter les problématiques individuelles).

    Aider est ouvrir des portes pour offrir une possibilité de se sortir de situations difficiles, pas d’installer dans l’assistanat au détriment des autres. Ceux qui choisissent cette “logique”, assument avec leurs propres deniers pas en prenant en otage l’argent de la société donc des autres, trop facile de faire la morale après !

  15. Ces populations, ont le RSA, CMU et compagnie.

    J’avais discuté près de chez moi avec un assistant social (oui ça existe) qui m’avait raconté, un peu écoeuré (il était jeune et débutait) que 95 % des gens du voyage avait le RMI et les assistantes sociales ne les avaient jamais vus (oubli du “I” d’insertion).

    Et qui paie les caravanes ? Je trouve déjà inique que les habitants des communes soient “obligés” de leur payer un terrain spécifique sans impôts fonciers ni autres que tout citoyen lambda paie (ils pourraient s’offrir des terrains, c’est une “communauté” ou les louer normalement). Au nom de quoi ?…

    On a le droit nous aussi ? C’est quoi la “discrimination” pour les béni-oui-oui ?

    Idem les ROMS et compagnie.

    Alors ceux qui sont pour que l’on continue ce système honteux, je leur dis que ce sont eux les fachos. Ils sont centrés sur leur petite satisfaction et leur petit monde étriqué, donc leur ego.

    • je ne savais pas tout … mais je suis allée chez un cuisiniste qui me disait que des “gens ” venaient avec un document pour acheter une cuisine !! il s’agissait d’aide..française ..le cuisiniste et ses collègues étaient écoeurés , car en fait ces “gens ” repartaient dans leur pays avec la cuisine et il était impossible de les rattraper pour payer le crédit !! ; partout où l’on va, il y a une anecdote surprenante, une gabegie juste pour les français, les cochons qui payent !

      • Oui cela fait longtemps que je le dénonce, mais agressivité des gens qui n’y croyaient pas volontairement ou non. On a laissé faire et cela s’est aggravé forcément sans limites.

        Savez-vous qu’il fut un temps, les SDF qui vendaient leur journal dans la rue gardaient l’argent (légalement) additionné à leurs revenus sociaux, et ces derniers devenaient conséquents, tout bénéfice car même pas à déclarer aux impôts ni frais. Alors les problèmes d’addictions ce sont les contribuables qui paient et cela n’aide évidemment pas non plus les concernés.

        Cf aussi le Subutex remboursé par la Sécurité Sociale et “revendu” même en prison avec des premières addictions pour ceux qui n’étaient pas pris dans la dépendance (médicament normalement pour ceux qui voudraient arrêter leur produit addictif mais dans la réalité c’est large… plus aucun sens).

        L’immigration est possible aussi à cause de ce système.

        Il y a des limites sérieuses à mettre.

  16. @ Argo
    Je partage à 100 % vos propos. Et je me moque royalement des avis des autres et davantage ceux qui me traitent de faschos pour les raisons que vous évoquez.

  17. Ben oui ! le truc avec ces profils bourgeois gauchisants, c’est qu’ils emploient des mots dont ils ne connaissent même pas l’étymologie et le sens réel du mot facho d’un point vue linguistique et historique … Bref , comme le disait Hercule Savinien de Bergerac Moi , Messieurs c’est moralement que j’ai mes élégances … Je m’attife point ainsi qu’un freluqué , Mais je suis plus soigné si je suis moins coquet ; je ne sortirais point avec , par négligence , un affront pas très bien lavé … Marchant sans rien sur moi qui ne reluise , empanaché d’indépendance et de Franchise etc, etc Vive la langue Française bien que je sois un pauvre étranger mais qui part vos traits d’éloquence, connait son membre qui le précède bien volontiers dans une bonne baston et autre tendresse intime . Vous êtes tous des champions du monde ! Bravos à tous , c’est un régal de vous lire en vos apophtegmes 😉 KC

    • @ Mantalo
      En revanche, certains font des retraits dans votre poche ou votre sac, c’est plus rapide que de faire la queue devant un distributeur. Ou tendre la manche. Voilà, voilà.

  18. Vous confondez les roms et les gitans !
    Vous mélangez allègrement les caravanes neuves et les cabanes pourries.
    Ces deux communautés ne se fréquentent pas, ne se connaîssent pas, voire ne s’aiment pas.
    Un p’tit mot sur les tziganes ?

    Je connais très bien le sujet. Et pourtant je ne suis pas du milieu “voyageurs”.

    • Ils ont peut-être de belles caravanes neuves, mais cela ne les empêchentpas de chier partout où ils passent.

      • exact. je vis ds un petit chemin pas loin d un de ces camps de commune. ils ont des wc chimiques ds leur belles caravane mais….. faudrait les vider alors on les trouve sur le bord du chemin avec le rouleau de p hy .. et le vent emporte parfois un “papillon rose ou blanc .et surtout faut rien leur dire

    • Parmi les gitans il y a plusieurs ethnies et j’ai tendance à ne pas généraliser, mais un constat, près de chez moi lorsqu’il y a la fête des Gitans, il est vrai que les vols et cambriolages s’amplifient.

      Quant aux immondices c’est vrai (les communes ont beaucoup de travail après leur passage).

      La plupart ne travaillent pas, c’est aussi une réalité désolé avec pourtant de belles caravanes payées par la CAF :

      “Prêt caravane : La CAF aide les gens du voyage par le biais d’un crédit pour l’achat ou la réparation”

      “Ce statut ne leur donne pas la possibilité de percevoir les aides au logement de la CAF” (encore heureux, on leur paie un terrain)
      … Les prêts caravane de la CAF sont des crédits sans intérêt ou même parfois des aides non remboursables dont les conditions sont décidées à l’échelle locale”

      https://www.aide-sociale.fr/credit-caravane-caf/

        • Qu’est ce qu’être vraiment “humaniste” ?

          Certains devraient y réfléchir…. car ils font beaucoup de dégâts avec de graves retombées “inhumaines” pour prouver qu’ils seraient plus humanistes que les autres.

          A-t-on besoin de le “prouver” ? On n’en parle pas quand on l’est vraiment, on le fait dans la discrétion et en “respectant” les autres, c’est-à-dire tout le monde.

          L’humanisme ne choisit pas au détriment des autres.

          L’humanisme va au-delà de la surface de ce que l’on voit, cela demande de réfléchir à ce que l’on risque de faire en réagissant “uniquement” à la pulsion (où en fait, on ne fait que se faire plaisir, cela n’a rien d’humaniste si cela peut avoir à long terme des répercussions qui nuisent à autrui).

    • Il y a les forains qui travaillent et s’assument, oui, mais ce n’est pas la totalité des gens du voyage et pas la majorité.

      Il y a aussi la peur des habitants près des terrains des gens du voyage qui n’ont pas intérêt d’appeler la Police sous peine de représailles (témoignage).

      @Mantalo, vous ne savez visiblement pas tout.

      • Amélie,
        je suis rentré 1000 fois en 20 ans dans les caravanes, je n’en suis jamais ressorti en slip!!!
        Souvent ils me retenaient…oui, pour manger, et pas du hérisson.
        Je leur amenais des véhicules neufs, je m’occupais des dossiers de crédit. Ils ont la même CNI que vous et moi.
        Jamais un prêt n’a été refusè par une banque.
        Je connais parfaitement le milieu, les bons comme les moins bons, et même les mauvais.
        Au départ le sujet était sur les roms avant de bifurquer vers les gitans.
        Je ne connaissais pas ce milieu auparavant, j’appréhendais.
        Je peux me permettre d’en parler.

        • Merci Mantalo pour cette mise au point pas superflue dirait-on ! Foin des généralisations abusives car il est là question de peuples, d’individus qui ont en commun un mode de vie et non un livre qui les oblige à agir d’une façon peu catholique, c’est le cas de le dire

        • Mantalo, ce que je dis est également une expérience et des témoignages aussi valables que les vôtres. Celui que j’ai renvoyé est parfaitement réel.

          Je n’ai jamais prétendu que l’on pouvait être dépouillé ce serait d’ailleurs maladroit d’avoir comme cela car repérable. Je ne doute pas non plus que le vécu d’une communauté peut-être sympa surtout quand on les aide. Mais vous n’avez visiblement pas été “contre”, c’est là que souvent cela se corse.

          Et j’ai bien dit que je ne généralisais pas, mais tant pis pour ceux qui, pris dans leur idéologie, refusent de voir. C’est leur problème mais qu’ils ne viennent pas pleurer sur l’état de la France.

          J’ai même eu un ami gitan que j’appréciais qui m’en avait parlé et il était en colère contre ceux qui mettaient à mal leur réputation. Ce n’est pas une vue de l’esprit, assez de naïveté (pour ne pas dire plus) cela en devient insupportable.

          Respect aussi pour les Français qui vivent des nuisances insupportables que l’on refuse de reconnaitre.

          Assez aussi de généralisations d’être traité d’inhumain quand on parle de ces “réalités”.

        • Mantalo, le témoignage que je donne ne concerne pas des roms mais bien des “gens du voyage”.

          Maintenant, il y a un terrain pas loin de chez moi, pas de problème apparemment à ce que j’en vois en tous les cas, je n’en sais pas plus, mais pourquoi pas, je n’ai pas d’a priori (sauf pour le terrain qu’on est obligé de leur payer).

          Cependant, je suis allée dernièrement dans une ville où on leur avait prêté le parking de la gare, leur terrain étant en réfection. Sans schémas particuliers à leur égard, j’ai emprunté cette gare et je peux vous dire que j’ai été étonnée de l’odeur insupportable (je n’avais pas imaginé, mais là j’ai constaté in situ ce que certains disent ici), de leur culot dans l’envahissement de l’espace devenu sale, et aussi de leurs très belles caravanes. Je ne vois pas comment ces gens auraient pu être salariés, ils étaient là à chaque fois que je passais et étaient de fait itinérants, dur d’avoir un emploi stable. On les aurait dit en vacances, super !

        • Mantalo, rappel aussi du maire il y a quelques années qui a failli se faire tuer parce qu’il n’acceptait pas que des gens du voyage se mettent sur un terrain public près d’un lac.

          C’était près de Bordeaux ça avait fait du bruit.

          Ce sont des populations qui fonctionnent en terme de “droits” qu’il ne faut pas leur refuser sous peine d’avoir des retombées.

          Je n’ai pas parlé des Gitans que j’appréciais plutôt (musique, chants, une certaine dignité apparemment, etc…) mais j’ai appris que lors de leur passage dans ma région, il y a des choses difficiles à supporter à cause d’eux.

          Alors on ne généralise pas, mais on évite les jugements “simplistes”.

          • Mantalo, je vois juste un “jugement” (simpliste) de votre part à mes écrits, aucun arguments valables juste votre expérience dans le temps et dans un lieu, c’est plus complexe que cela.

            Je ne sais pas si vous avez vraiment compris le “fond” de ce que je veux dire.

            Si vous me connaissiez vous sauriez que cela ne me correspond nullement ce terme.

            Pas grave.

            Bien à vous

          • Amélie,

            merci de me répondre (12h39).

            Mais je ne comprends toujours pas vraiment votre réponse. Vous nous parlez de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, vous faites une revue de Presse des reportages vus à la télé, etc…
            Je vous trouve en général plus pertinente quand je vous lis souvent avec plaisir. (sauf le coup du TGV en retard il y a quelques mois).

            Les GDV sont suivant les sources autour de 300 000 a 400 000 en France, et à lire certains vous en avez tous dans votre rue !!!

            Et je répète, ne confondons pas les roms venus d’ailleurs et les GDV, bons ou mauvais, qui sont Français comme vouzémoi…même si leur mode de vie est différent.
            Ces “gens-là”, les bons comme les mauvais, adulents leurs enfants et n’envoient pas leurs anciens en EPAD.
            Je n’aurais pas aimé vivre comme eux mais je les laisse vivre suivant leurs us et coutumes.
            Il y a des communautés bien plus nombreuses et dangereuses dans ce pays.

          • Mantalo, c’est moi qui ne comprend pas vos réponses, j’ai pourtant bien argumenté il me semble.

            Ce que je dis est le fruit de mon expérience sur le terrain (très variée) et aussi de mes connaissances, tout simplement, ce n’est pas une simple “opinion”. Maintenant, peut-être qu’en étant obligé sur le site de mettre en plusieurs fois, il y a des liens qui ne sont pas évidents et cause des distorsions au niveau communication et compréhension.

            En général, quand je rapporte quelque chose c’est que c’est étayé, je ne parle pas en l’air et surtout pas dans la surface de mes ressentis. Donc pour le TGV, si j’ai parlé d’un TGV (?) je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler mais cela devait être réfléchi aussi.

            Bonne soirée à vous

          • Si, Amélie Poulain,

            vous avez parlé d’un TGV parti en retard parcequ’un…jeune ne voulait pas le conduire en remplacement du conducteur prévu. Comme si un TGV était une camionnette et que n’importe qui pouvait se mettre aux commandes.
            Je connais très bien certains sujets dont les transports terrestres et en particulier le ferroviaire.
            Demandez-moi le parcours à suivre et les connaissances nécessaires pour la conduite de ce matériel, ça va faire quelques pages de lecture 😉
            Bref, je connais bien le monde des gens du voyage et des transports terrestres. Aucun rapport entre ces deux thèmes, je sais…
            Par contre je suis nul en aviation, en armes, en maçonnerie, en sculpture sur bois, en ophtalmologie, etc…

            Bonne soirée Amélie.

          • “vous avez parlé d’un TGV parti en retard parcequ’un…jeune ne voulait pas le conduire en remplacement du conducteur prévu. ”

            Mantalo, il n’y a pas à “croire”, j’ai simplement rapporté ce que m’avait dit la personne de la SNCF quand j’ai pris mon billet. Qu’un jeune s’était désisté brutalement parce qu’il considérait qu’il n’était pas assez payé, et le TGV n’avait pu partir comme prévu (il y avait effectivement un problème de train surchargé à ce moment-là, sans doute en compensation du train délaissé).

            Je n’invente rien et ce n’est certes pas mon style.

            Bonne soirée à vous aussi.

  19. D’accord avec vous Argo à 100%. A côté de mon HLM il y a un camp de “gens du voyage” et quand ils sont là comme en ce moment, ils visitent les caves. On fait appel à moi pour sécuriser les caves car je suis connu pour le bricolage. J’ai sécurisé donc la 6ème porte de cave avec des chaines, mais trop tard car les deux vélos avait disparus, et le coût de la grosse chaîne de sécurité avoisine les 25 euros plus le cadenas haute sécurité 25 euros aussi, donc pour protéger ses biens ça coûte environ 50 euros à un foyer modeste ou à un retraité vivant seul. Moi quand je sécurise une cave je ne prend rien. Mais elles sont de plus en plus visité et la police et la gendarmerie ne font que constater, d’ailleurs on ne les appelle même plus, et les vols se font uniquement quand les gens du “voyage” sont là. Cherchez l’erreur.

  20. Bravo!! excellent article résumant parfaitement la situation, je fais partie de ceux qui peuvent témoigner des dégradations et du comportement dégueulasse de ces gens qui “voyagent”. Il y a beaucoup de bobos bienpensants en France prêts à accueillir toute la misère du monde pourvu que ça ne soit pas chez eux, mais chez les autres ! Et toute cette faune bienpensante (humanistes, droidelhommistes, écologistes, gauchistes etc) qui vient nous faire la leçon et nous tancer sont toujours prêts à tendre la main à condition que ce soient les autres qui payent

  21. Oui, évidemment, quand on appelle ça un “démantèlement” ça fait mieux … Même si je suis d’accord avec le fait que les Roma aient pu faire des dégâts, il n’y a pas mort d’homme et c’est bien de la barbarie d’agir ainsi, c’est démesuré. Ils ont chassé brutalement des familles, en plein hiver, de leurs misérables demeures et ce n’est pas un geste honorable ni civilisé. C’est un comportement digne de hordes musulmanes. D’autres font cent fois pire, ils tuent, et les mêmes qui se regroupent pour chasser des Roms se contentent de faire de petites marches blanches. Pas fous, car avec ces tueurs cela pourrait être dangereux pour eux.

    • “Il n’y a pas mort d’homme”… en voilà un argument ! Donc tant qu’on ne tue pas on peut squatter, détruire, pourrir la vie d’autrui… Joli raisonnement ! Quand on décide de fonder une famille, d’avoir des enfants, en 2023 on a le choix grâce à la contraception, c’est que l’on a les moyens de les élever. Et on ne compte ni sur la générosité de l’Etat (l’Etat c’est nous) ni sur les maisons appartenant à autrui, ni sur les terrains, bois etc. appartenant à la collectivité. Comme c’est facile de ne pas travailler, de ne pas louer ou acheter un logement et de compter sur le travail des autres pour vivre ! Cela s’appelle le retour à la préhistoire. Demain on aura le choix entre mad Max et la guerre du feu et ce sera normal, tant qu’il n’y a pas mort d’homme. Pour le reste vous avez raison de souligner que les égorgements et viols qui se succèdent ne génèrent pas pour l’heure de révolte en masse. Mais cela ne justifie pas qu’on accepte n’importe quoi des Roms.

      • “Donc tant qu’on ne tue pas on peut squatter, détruire, pourrir la vie d’autrui”
        D’une part, je n’ai jamais dit cela, Madame Tasin. Quand il y a mort d’homme, en effet, il me semble qu’on rentre dans quelque chose de beaucoup plus grave. Je n’ai pas dit non plus qu’il fallait se laisser faire et que je comprenais que les gens en aient marre. Simplement ne pas utiliser des méthodes de brutes. Comme chasser des gens dehors en hiver avec leurs enfants.

        • “Simplement ne pas utiliser des méthodes de brutes. Comme chasser des gens dehors en hiver avec leurs enfants.”

          Ne vous inquiétez pas, ils ont été pris en charge (surtout en France, en plein hiver en plus !), plus que d’autres même… Vous ne savez pas tout.

          Les journaux en général orientent leurs articles et omettent volontairement certains détails. Vous ne connaissez pas le contexte de cette “brutalité” non plus, il y a peut-être des raisons.

        • je pense alors qu’on aurait dû vous appeler, pour les prendre délicatement par la main pour les conduire dans un logement social qu’on leur aura trouvé !!!
          Vous n’avez pas dit cela , tout en le disant !! mettez vous au clair !

    • Bonjour Carole tant que cela ne vous touche pas la conscience bien pensante prend le dessus ,mais je ne pense pas que vous auriez la même réaction si des roms venaient s’installer dans votre propriété ou à coté de votre terrain , et s’amuser à voler , à détruire tout ce qu’ils trouveraient chez vous .

    • Mais Carole, rien ne vous empêche de proposer à ces gens de venir s’installer chez vous de leur fournir eau, électricité, à vos frais et bien sûr de prendre en charge les dégâts et dégradations qu’ils vont immanquablement causer aux alentours.

      • A ceux qui n’ont pas saisi, je rappelle l’essentiel de mon message : je comprends la colère des habitants, mais on ne chasse pas des gens de leur habitation en hiver. Cela aurait été différent au printemps ou en été.
        Quant à leurs méfaits, ils relèvent de la justice. Mais évidemment, quand on voit que même des assassins, comme celui de Madame Halimi, ne sont pas jugés, on peut douter que cette justice s’occupera des voleurs et des vandales qui pourrissent la vie des Français.
        C ‘est cette justice qui ne joue pas son rôle, qui est la responsable de la situation où nous sommes.

        • “(…) Quant à leurs méfaits, ils relèvent de la justice (…)”. Quelle justice ? Il y a eu des roms, des gens du voyage, pour ne citer qu’eux, qui squattent avec leurs familles, les propriétaires, généralement des personnes âgées, sont obligées de dormir dehors dans leur voiture, en plein hiver, sans chauffage, et quand elles arrivent à récupérer leurs biens, elles les retrouvent dans un état pire que dans une déchetterie, avec des odeurs d’excrémens en état ou non de décomposition, d’urine, du matériel cassé, des meubles et portes saccagés… en sus de payer la note d’électricité, de gaz d’eau. Enfants ou pas, hiver ou pas, dehors !

        • Ces beaux principes concernent des gens qui se conduisent respectueusement, vous ne faites pas la différence entre des gens réellement dans la mouise et des salopards comme ça qui été comme hiver n’hésitent pas à venir chier devant vote porte et casser ou voler tout ce qu’ils peuvent. Leurs enfants ils s’en foutent et ne savent même pas si le soir ils sont tous rentrés à la caravane (et je parle de choses vues de mes yeux). Leurs enfants sont malheureusement élevés à voler, casser comme les adultes et sont d’une agressivité inouïe. Dans l’école maternelle où travaillait ma femme il y avait des enfant “du voyage” qui, en moyenne section en plus d’un comportement bestial, apportaient des boulettes de shit dans leurs cartables. Alors se montrer humain avec des gens qui vous crachent dessus et vous méprisent même si vous faites preuve de compassion envers eux merci pas pour moi, tout le monde n’est pas Mère Thérésa

    • Carole, as-tu déjà eu “affaire” à ces déchets ?

      Le jour où ça t’arrive, crois-moi, tu verras les choses très différemment !!

      Mon ex-femme, bien que nous n’ayons jamais été marié, est née sur Bar-le-Duc, et, si elle était là, elle pourrait te raconter pas mal de choses sur ces merdes-là …

      Une fois, et là, c’était il y a quelques années, ils ont forcé la déchetterie, car ils revendent les métaux non-ferreux (cuivre et autres)
      – ça a fini en pugilat !!

      Je ne peux pas les saquer !!! ce sont des muzzs, version “légère” si je puis m’exprimer ainsi, et leur fourberie est devenue légendaire …

      • “Le jour où ça t’arrive, crois-moi, tu verras les choses très différemment !!”

        C’est ça qu’il faut aux gens qui résistent à considérer la réalité pour qu’ils comprennent vraiment.

        Je vous crois dans ce que vous racontez. Dans une ville près de chez moi, vous les voyez utiliser lamentablement la pitié en mendiant devant les commerces parfois avec des enfants par grand-froid alors qu’ils sont “bien” pris en charge socialement. Ils savent jouer avec une certaine perversité.

        Mais que les gens sont naïfs ! C’est cela qui nous mène aussi où nous en sommes.

  22. Argo, comme c’est vrai tout çà, et comme je suis d’accord avec vous a 200%, ces gens là sont un véritable cancer pour notre société. Quel peuple supporterait de se faire piller
    en toute impunité, ils détruisent, c’est nous qui payons, et si nous le dénonçons, on nous taxe de fachos et de racistes pour nous culpabiliser et nous faire taire.
    Encore BRAVO pour cet article criant de vérité. et vive les fachos !!!

    • “si nous le dénonçons”
      Dénoncer, pas de problème mais ce n’était pas de la dénonciation mais de la violence facile et sans la moindre pitié y compris pour des enfants que de les chasser en plein hiver.

      • la violence facile, c’est quand ces mêmes enfants vous font les poches dans le métro.

      • Désolé Carole. Ne suis pas d’accord avec vous. Argo a entièrement raison. Je sais de quoi je parle. J’ai eu affaire à eux professionnellement
        pendant très longtemps et puis vous affirmer qu’ils n’ont aucune pitié ni compassion. S’il peuvent vous dépouiller ils ne se generont pas quand bien même vous auriez 80 ans et dans la misère. Quant à la violence je peux vous garantir qu’ils ne s’en privent pas même pour un simple différend verbal.
        Ils sont dans toutes les combines et arrivent même , pour certains, à avoir des accès téléphoniques sans payer d’abonement et on se demande comment.
        Si je vous dis tout ce que je sais la liste serait longue.
        Savez vous que même dans leur pays (la Roumanie) ils sont rejetés par l’ensemble de la population pour leur comportement.

      • La violence facile pour ces personnes c’est de faire des enfants et de les élever de cette façon dans le froid, en effet ! alors dites bien à ces gens qu’ils sont irresponsables , pas à nous , car la vie occidentale, notre culture c’est chacun de nous qui la faisons , avec des règles ! basta ! nous ne faisons pas des enfants pour des allocations, comme certains !

    • Vous avez raison de lui avoir soufflé dans les bronches à Carole, car elle n’a jamais du les approcher de près ces roms. Mieux vaut les éviter et passer son chemin : voleurs/pilleurs, menteurs, comédiens, envahisseurs et mieux vaut se taire quand ils envahissent au risque de se faire agresser et même taper dessus (j’en ai fait les frais). Il faut savoir que la CAF attribue aux roms des sommes coquètes pour qu’ils puissent s’acheter leurs caravanes ou campings cars alors qu’est-ce qu’ils faisaient les roms dans les bois sans leurs carrosses mobiles ?

      • Non Marie. La CAF ne s’occupe pas des caravanes des roms.
        Vous mélangez tout : roms étrangers et gens du voyage français. Aucun rapport.

Les commentaires sont fermés.