La HAS assassin veut vacciner les petits dès 6 mois avec comorbidité contre le covid !

Tout ça pour ça ! Les chiffres sont pourtant éloquents. Partout dans le monde, les études se suivent et se ressemblent, pourtant. Non seulement le vaxxin ne sert à rien, puisqu’il n’empêche ni la transmission ni la contamination, et qu’aucun chiffre officiel n’a pu attester qu’il empêcherait les formes graves mais les effets secondaires sont énormes, le risque est énorme.

C’est la très officielle CADA qui le dit…

https://resistancerepublicaine.com/2022/11/29/ils-ont-menti-ils-ont-invente-les-chiffres-de-contamines-covid-avec-ou-sans-vaccin/

Et comme elle le dit et que ça dérange, quand vous voulez aller sur le site SAFARI vous informe qu’il serait très dangereux d’y aller !!! Voici le lien direct :

https://www.cada.fr

https://resistancerepublicaine.com/2022/12/09/quand-le-professeur-perronne-vide-son-sac-ca-fait-mal-a-macron-et-a-toute-la-clique/

La HAS n’en a cure. La HAS où Macron fait la loi. La HAS dont on attend encore qu’elle autorise la ré-intégration des soignants non vaxxinés, dernier pays dans le monde à ne pas l’avoir fait.

Que voulez-vous, Macron a été élu en 2017 sur fond de magouilles avec l’industrie vaccinale…

https://resistancerepublicaine.com/2017/03/09/macron-le-corrompu-favorise-les-labos-servier-responsables-des-2100-deces-dus-au-mediator/

et son premier travail, dès juin 2017, a été de faire passer les vaccinations obligatoires des enfants de 3 à 11 vaccins…

https://resistancerepublicaine.com/2017/06/16/11-vaccins-obligatoires-macron-veut-faire-un-gigantesque-cadeau-aux-labos-et-tuer-les-notres/

https://resistancerepublicaine.com/2017/07/08/11-ou-12-vaccins-obligatoires-en-france-et-en-italie-ni-paolo-gentiloni-ni-microleon-nont-denfants/

On n’est donc pas étonnés par la dernière de Macron-Has… D’autant moins qu’il s’agit, tout simplement de vacciner avec PFIZER uniquement !!!! Faut bien donner un prix de consolation au couple maudit Der Leyen-Burla !

Pour la première fois, les autorités sanitaires françaises recommandent la vaccination anti-covid pour les bébés à partir de 6 mois, pour certains cas à risque. La HAS estime que les risques d’effets secondaires graves ne sont pas avérés.

Pour la première fois en France, des bébés pourront être vaccinés contre le Covid-19. Les autorités sanitaires recommandent désormais le vaccin Pfizer/BioNTech à certains enfants de plus de six mois mais, contrairement aux Etats-Unis, pas à l’ensemble d’entre eux.

La Haute autorité de santé (HAS) «recommande d’élargir dès aujourd’hui la vaccination contre le Covid-19 aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans révolus à risque de forme grave de la maladie et de décès», a-t-elle annoncé le 19 décembre.

C’est la première fois qu’un vaccin anti-covid (seul celui de Pfizer/BioNTech est concerné) est approuvé en France pour
les bébés. Les avis de la HAS sont théoriquement consultatifs, mais le ministère de la Santé les suit presque systématiquement. La recommandation des autorités sanitaires françaises est toutefois plus resserrée que l’avis donné par leurs homologues européennes voici quelques semaines.

Celles-ci avaient recommandé le vaccin de Pfizer/BioNTech pour l’ensemble des bébés de six mois à quatre ans, estimant que, selon elle, les bénéfices l’emportaient sur les risques. Elles avaient également recommandé un autre vaccin, celui de Moderna, pour l’ensemble des bébés de six mois à cinq ans. Ces avis allaient dans le sens des décisions prises aux Etats-Unis où, depuis plusieurs mois, tous les bébés de plus de six mois peuvent être vaccinés contre le Covid-19.

La HAS minimise les risques liés aux myocardites ou aux péricardites

Quant aux autorités françaises, elles n’ont, pour l’heure, autorisé que le vaccin Pfizer/BioNTech. Surtout, comme l’ont déjà décidé d’autres pays européens comme l’Allemagne et les Pays-Bas, elles limitent son usage à certaines catégories de bébés : essentiellement, ceux qui courent des risques de complications graves.

Cela comprend «les enfants qui ont une de ces comorbidités : les cardiopathies congénitales, les maladies hépatiques chroniques, les maladies cardiaques et respiratoires chroniques [y compris l’asthme sévère nécessitant un traitement continu], les maladies neurologiques, l’immunodéficience primitive ou induite par médicaments, l’obésité, le diabète, les hémopathies malignes, la drépanocytose et la trisomie 21», énumère la HAS.

A cela s’ajoutent les cas de «cancer récent, maladie rénale chronique ou handicap neurologique». La vaccination est aussi recommandée aux bébés dont l’entourage est à risque de forme grave du Covid.

C.Tasin : BEN VOYONS ! Quand on élimine toutes les « raisons » de vaxxiner les bébés de 6 mois », il en reste peu à pouvoir passer à travers les mailles du filet !

La HAS juge convaincantes les données d’efficacité disponibles sur le vaccin Pfizer/BioNTech chez les moins de quatre ans, tout en soulignant que le risque d’effet secondaire grave n’apparaît, selon elle, pas avéré. «Aucun décès, aucun cas de myocardite ou de péricardite n’a été rapporté dans les différentes études menées», assure la HAS.

Cet avis s’inscrit dans un contexte où très peu d’enfants français sont vaccinés contre le Covid, alors que la vaccination est ouverte aux moins de douze ans depuis la fin 2021. Actuellement, 5% des enfants de cinq à onze ans sont vaccinés en France.

https://francais.rt.com/france/103145-covid-19-autorites-sante-francaises-recommandent-vaccination-vertains-bebes

 989 total views,  2 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. De mon point de vue, ils savent que la vaccination pour les enfants sera un échec et ils s’en fichent. Ils ne visent pas la vaccination pour les enfants, ils ne la veulent pas non plus. Ce qu’ils veulent (nos gouvernants), c’est justifier le passage de commandes de vaccins, et peu importe qu’ils aillent par la suite, finir dans des poubelles. L’essentiel est de passer des commandes pour faire passer notre argent public à des intérêts privés (Big Pharma dans le cas présent). C’est la raison pour laquelle ils ont avalisé cette vaccination inutile.

  2. Les parasites empoisonneurs de puits qui nous nous gouvernement méritent les camps de travail

  3. Les héritiers de Mengele sont chauds pour vacciner les enfants de 6 mois contre le COCO19 sachant pertinemment que le vaccin ne guérit pas de la maladie mais la Haute Autorité de Santé fait du chantage à la vaccination comme d’habitude au contraire de toutes déontologie . Le Totem de la vaccination est une obsession pour ces gens là !

  4. Le vaccin Sanofi/GSK ( vaccin classique) vient enfin d’être approuvé par la HAS après des mois de tergiversations. Disponible en fin d’année. Efficace en rappel quel que soit le vaxxin précédent pour ceux qui ont eu les Pfizer et cie. .

  5. Mon Dieu c’est tout ce qui me vient à l’esprit…

    Déjà, 11 injections dès la naissance pour les bébés, vaccin « anti-grippe » maintenant qui est fait (je ne savais même pas que ça existait…), et là, on joue à la roulette Russe !

    Il faut vraiment réagir les parents ! Enfin, ce sont juste des recommandations…

    Comme j’avais dit à certains médecins : vive les chamans !

  6. Aucune compassion pour les parents de bébés décédés à la suite de l’injection.
    Ils les tuent sciemment.
    Ils assument.
    Ils ferment leur gueule et ils ne chialent pas.
    C’est le minimum.

  7. Le code pénal dit: Art: 221-5 … Le fait d’attenter à la vie d’autrui par l’emploi ou l’administration de substance de nature à entraîner la mort constitue un empoisonnement et est punie de trente ans de réclusion criminelle.
    Vu le nombre de morts on les juge quand tous ces criminels.

    • « Vu le nombre de morts on les juge quand tous ces criminels. »

      Oui, on attend avec impatience le coup d’arrêt de la Loi ! Il y a pourtant des procès en cours mais l’application du Droit c’est long malheureusement.

  8. Le but ne serait-il pas d’euthanasier les enfants présentant des maladies souvent incurables.

    • Ben en préconisant l’avortement à 9 mois, donc un infanticide pour « raisons psycho-sociales » (donc même pas à cause de l’état de santé de l’enfant), on y est, vous n’avez pas remarqué ?

      En tous les cas, depuis des lustres, la vie (y compris le quotidien) de l’enfant est moins importante que celle des parents et donc de la mère…

      • Amélie Poulain IVG à 9 mois proposée par l assemblée, rejetée par le sénat mais prolongation de 2 semaines = IVG autorisée à 14 semaines, les médecins ne suivraient pas tous, 3 mois1/2, c est déjà un foetus fait

  9. Ils vont se faire voir. Je suis déjà dégoûtée d’avoir dû faire vacciner mon dernier à l’Hexion, et sa pédiatre fait pression pour le méningocoque. Je dois contacter le professeur Perrone, ou au moins le professeur Chabrières, pour prendre une décision.

    • Oui il y a une énorme pression sur les enfants actuellement côté vaccinations.

      Mais comment contacter le Pr Perrone et Chabrières ?

    • Je ne comprends pas cet acharnement à faire entrer dans la composition de leur vaccin de l’aluminium qui est et reste un poison, quelle que soit sa capacité à stimuler les réponses immunitaires. L’aluminium n’a pas à être introduit dans un corps. Je me demande même si le corps peut s’en débarrasser.

      • Je ne pense pas que le corps puisse s’en débarrasser puisqu’on le retrouve dans le cerveau des patients décédés avec Alzheimer.

  10. Il est temps que nous allions cravater tous baltringue de la HAS et de les pendre en place publique , ces ordures sont comme leur chef foutriquet , des assassins génocidaires !Alors parents ,allez-vous commettre ce crime d’infanticide, allez-vous céder et gober tous ces mensonges et empoisonner vos enfants qui sont l’avenir de notre civilisation ? Si vous le faîtes vous ne valez pas mieux que ces sinistres assassins qui sont au pouvoir et qui veulent notre mort donc notre disparition !

    • Il n’y a plus aucun garde-fou pour protéger les bébés .
      Quand on voit que même le pape s’y met en incitant les gens à la vaccination, osant utiliser le terme d’amour.
      Autrefois, l’Eglise pouvait représenter un contre-pouvoir et un refuge pour les individus en butte avec un pouvoir corrompu.
      Aujourd’hui , c’est l’Eglise qui est corrompue tout autant que le reste, seul compte le POGNON, un pognon de dingue.

1 Rétrolien / Ping

  1. La HAS assassin veut vacciner les petits dès 6 mois avec comorbidité contre le covid ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.