Quand le Professeur Perronne vide son sac, ça fait mal à Macron et à toute la clique !

Notre Tigre a mis en premier dans sa revue de presse des horreurs de ce jour le Résistant Perronne. et son implacable réquisitoire contre l’immense scandale Covid.

 

 

https://staticmail.editionsbiosante.fr/2022/12/lds_confrence_perronne_novembre_2022_livret_de_retransmission/lds_covid_un_scandale_sanitaire_et_politique.pdf

Le livret est un peu long, alors pour ceux qui n’ont pas le temps, voici quelques passages choc relevés par votre servante, des pages 1 à 17.

Aujourd’hui, la direction générale de la santé n’est plus que l’ombre de ce qu’elle a été. J’ai connu une vraie direction générale de la santé il y a une quinzaine d’années ( avec des dizaines de médecins qui se réunissaient) et aujourd’hui c’est devenu un petit groupe de gens au service du pouvoir, cela n’a plus rien à voir.

Je pense que la casse de l’hôpital public est évidente.  Avant, quand il y avait une heure de pointe aux urgences, on pouvait attendre 3 heures, mais aujourd’hui on attend 3-4 jours et sans manger, car on n’a pas de quoi donner à manger aux gens qui arrivent aux urgences. Ils n’ont qu’à prévoir et venir avec leur sandwich pour plusieurs jours. Quelqu’un de jeune qui est aux urgences peut se lever pour aller aux toilettes, mais imaginez une personne âgée qui est en train de faire un AVC.  La France est devenue l’un des pires systèmes de santé du monde.

Macron a dit qu’il mettrait un point d’honneur à ne jamais réintégrer les nonvaccinés. C’est une honte nationale.

On a l’impression d’être gouverné par des pieds nickelés. Braun a trouvé la solution pour compenser le manque de personnel aux urgences… il suffit de les fermer la nuit !

Il y a une volonté politique que l’on ne puisse plus se faire soigner. Les prédécesseurs de Macron avaient pensé qu’en réduisant le nombre de médecins, on réduirait les dépenses de santé… Aujourd »hui c’est une catastrophe dans toute la France. On veut détruire la santé publique, on veut détruire l’hôpital public. Le gouvernement n’a rien trouvé d’autre que de remplacer les médecins par de « super infirmiers »…

Pire encore, ils sont en train de mettre en place des cabines de consultation automatique, c’est comme un photomaton... vous mettez votre carte vitale et votre carte de crédit, vous donnez plein de renseignements sur vous dont on ne sait pas où ils vont ! Vous pouvez avoir un contact avec un médecin derrière votre écran, qui peut vous faire une ordonnance à distance alors qu’il ne vous a jamais vu…

Lorsque l’on accuse divers médecins d’avoir fait des ordonnances d’hydroxychloroquine, d’Ivermectine pour sauver des gens et que le conseil de l’ordre reproche aux médecins de ne pas avoir vu les malades alors qu’il y a des machines automatiques de consultation à distance ; c’est la négation totale de la médecine. Hippocrate se retournerait dans sa tombe s’il savait cela.

Vous vous rendez compte que l’on autorise des pharmaciens à prescrire et euxmêmes distribuent les produits qu’ils prescrivent ? 

Qu’y atil derrière tout cela ? C’est Big Pharma. Tout à coup on se passe des médecins généralistes. Le conseil de l’Ordre devrait être là pour soutenir les médecins et non pour les attaquer. S’il n’y avait pas eu de médecins pour prescrire l’hydroxychloroquine, le zinc et la vitamine D, il y aurait eu beaucoup plus de morts.

Pourquoi imaginezvous qu’à la télévision française, Suisse ou dans le monde entier tous les soirs au journal de 20 heures on a dit : « il y a des milliers de morts, vous allez tous mourir » ? On a préparé les gens à cette inoculation de masse, que l’on a appelée vaccin et qui n’est pas du tout un vaccin. On a interdit tous les produits qui fonctionnaient, car si un seul s’avérait efficace alors ils ne pouvaient pas vendre leur camelote.

Quand on dit que les vaccins n’ont jamais été utiles, c’est faux. Je suis contre les antivax, c’est grâce aux vaccins et aux antibiotiques que la population mondiale a pu croitre. Au 19 ème siècle, la mortalité de la population mondiale était comparable à celle du paléolithique. Bien sûr il y a eu des progrès dans l’hygiène, dans l’isolement des malades, dans le fait d’avoir des logements plus protégés, mais ce sont les vaccins et les
antibiotiques qui ont fait exploser la population mondiale. Les vaccins ont été des produits extrêmement efficaces.

La définition du vaccin est d’atténuer une bactérie ou un virus, soit en gardant le microbe vivant et en l’atténuant c’est le cas pour la rougeole, les oreillons ou la fièvre jaune ; soit c’est un produit inactivé, c’estàdire que l’on extrait chimiquement des antigènes, des particules du virus qui vont stimuler le système immunitaire et qui vont être inactivés totalement dans une petite ampoule. En l’injectant, cela va déclencher une réaction immunitaire, comme si on avait contracté la maladie.
Si je rejoins les détracteurs du vaccin aujourd’hui, c’est parce que je n’ai plus confiance en l’industrie pharmaceutique. J’avais une immense confiance en celleci il y a quelques années. J’ai reçu des témoignagesd’anciennes personnes d’industries pharmaceutiques qui ne veulent pas le dire publiquement, mais elles m’écrivent tous les jours pour me dire : « bravo Christian pour ce que vous faites, c’est fantastique, car de notre temps ce n’était pas comme cela, mais aujourd’hui on ne sait pas ce qu’ils mettent dans les vaccins.

L’agence européenne du médicament a reconnu il y a quelques mois qu’elle ne connaissait pas la composition complète du vaccin. Comment imaginer qu’une agence officielle au niveau européen avoue qu’elle ne sait pas ce que le vaccin contient et le recommande ? Il y a des études dans le monde sur le vaccin ROR (rougeole, oreillon, rubéole) que l’on donne à tous les enfants et l’industrie pharmaceutique est en train de préparer un vaccin ROR Covid, alors que les enfants font 0 Covid. Que veulentils faire de ces ARN messager dans tous les vaccins ?

Je ne suis pas sûr que dans les vaccins grippaux banaux que j’acceptais totalement jusqu’à présent on ne nous injecte pas des ARN messager bizarres sans même le stipuler sur l’étiquette.

Suit une anecdote sur un produit utilisé en jardinage : J’ai tout de suite fait le rapprochement et ils nous font le même coup avec les vaccins. Ils ne disent pas ce qu’il y a dedans. Ce n’est pas moi qui le dis, je ne suis pas complotiste, c’est l’agence européenne du médicamentbqui l’a reconnu officiellement.

Un virus qui est très dangereux et qui tue beaucoup de monde est très peu contagieux. Des apprentis sorciers comme ceux de Boston se vantentd’avoir mis au point un nouveau coronavirus qui tue 80 % des souris. S’ils inventent des virus extrêmement dangereux, tant mieux, car cela n’ira pas bien loin. Un virus n’est pas bête, pour se reproduire, il a besoin d’hôtes qui survivent. Il y a une espèce d’intelligence où il ne faut trop tuer pour se reproduire et diffuser d’homme à homme. Le virus du SRAS a fait un flop avec malheureusement quelques morts dans le monde entier et cela s’est
arrêté.
Le professeur Fourtillan l’a dit publiquement et cela figure dans les brevets de l’Institut Pasteur que j’ai pu voir. Un brevet n’est pas déposé au nom de l’Institut Pasteur, il est déposé au nom d’experts. Sylvie van Der Werf, Jean Claude Manuguerra qui étaient des virologues éminents sur la grippe ont fait état de cela. Ils ont déposé un brevet pour modifier à l’Institut Pasteur le virus du SRAS et ils ont breveté le SARSCoV2 en 2015. C’est pour cela que Fourtillan a été envoyé en psychiatrie et en prison : il avait osé parler de cela. Les médias en ont parlé en disant que l’Institut Pasteur allait à nouveau porter plainte contre Fourtillan. L’Institut Pasteur n’a jamais porté plainte, car Fourtillan a toutes les preuves.
L’institut Pasteur s’est défendu en disant qu’ils avaient modifié le virus, mais avec pour objectif de développer les nouveaux vaccins pour le VIH et le paludisme. C’est très bien s’ils l’ont fait dans des buts de recherche, c’est très respectable, mais qu’ils reconnaissent qu’ils l’ont fait et qu’ils arrêtent de dire qu’ils n’ont pas modifié le virus. 
Il faut absolument lire le livre de Robert F. Kennedy Jr. : Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma. L’auteur est quand même le neveu du président des ÉtatsUnis qui a été assassiné ; c’est le fils de Robert Kennedy dont le père était ministre de la Justice et qui a été assassiné. Il a dit que c’était la CIA qui avait tué son père et son oncle. Parfois il est un peu trop antivax et négateur visàvis du VIH. J’ai écrit la préface pour la version française et j’ai exprimé mes réserves visàvis de certains de ses points de vue.
Quand on lit ce livre, on voit qu’Anthony Fauci a cautionné des études dans le monde qui étaient honteuses. Les ÉtatsUnis ont fait des études sur le VIH, mais il n’y avait pas de consentement éclairé et on disait auxanalphabètes de mettre une croix. Comme dans l’étude il y avait beaucoup de morts, ils cachaient les morts. Robert Kennedy Junior le raconte très bien dans son livre et c’est un avocat. Je recommande de lire ce livre,

Un virus fabriqué en laboratoire
Frédéric : Ce virus était connu et ils ont orchestré tout cela ?
Dr. Perronne : Oui c’était un virus connu, c’est évident. Au début quand on disait que le virus était modifié, on était traité de complotistes, Montagnier le premier, et je rends hommage à cet homme que l’on a trainé de la pire façon dans la boue.

 1,062 total views,  3 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Merci Professeur Perronne de votre ténacité à dire la vérité. Nous la connaissions pratiquement depuis le début grâce au Professeur Montagnier et Jean-Bernard Fourtillan, dont nous avons à ce jour aucune nouvelle et dont personne ne s’inquiète! C’est grave car ceux qui détiennent la vérité peuvent disparaître sans que ni les médias, ni le grand public s’en offusquent! Je suis révoltée de ce Monde dans lequel nous vivons!

  2. Etonnant de la part du Professeur Perronne,
    que ce « banaux ».
    Je le cite :

    … »Je ne suis pas sûr que dans les vaccins grippaux banaux…

    Je penserais plus à « banals » ? Enfin, c’est je crois comme ça …

    • Il semblerait que les deux pluriels existent mais  » banals  » à pris le dessus dans l’usage. On retient aujourd’hui un autre sens pour banaux concernant des biens appartenant au Seigneur et dont l’usage était imposé au vassaux moyennant rémunération comme les fours à pain du village au Moyenâge. En tordant un peu l’usage, on pourrait considérer que le vaccin appartient aux puissants (les Seigneurs) et est imposé au peuple (les vassaux) moyennant finance (la Sécu)…

  3. J’en connais autour de moi qui se permettent de dire qu’il ne faut pas l’écouter qu’il dit des bêtises….. etc…. des qui n’ont même pas ses compétences et loin de son niveau d’exercice et de ses connaissances !

  4. Merci pour cet article. Il toujours nécessaire de faire éclater la vérité.
    Oui, il y a bien quelque chose de pourri au royaume du Danemark (Something is rotten in the state of Denmark / Hamlet I.4)
    Bravo au fils de Robert Kennedy, qui rappelle cette vérité toute simple que son oncle et son père ont été assassinés par les services secrets et qui n’est toujours pas reconnue officiellement.
    Concernant la santé publique: « il n’y avait pas de consentement éclairé et on disait aux analphabètes de mettre une croix. »
    Ces expérimentations COVID + injection à ARNm (à une échelle jamais atteinte par le passé) font penser à l’étude de Tuskegee sur la syphilis (de 1932 à 1972!) où des gens ont été utilisés comme cobayes humains, ont été infectés et laissés sans traitement contre la syphilis – alors qu’ils existaient, par les autorités de santé officielles!

  5. « Macron a dit qu’il mettrait un point d’honneur à ne jamais réintégrer les non–vaccinés. C’est une honte nationale. » Pour lui, l’honneur, il le trouve dans les eaux puantes des égouts. Quoi de si étonnant.
    Que font les députés pour ceux qui les ont élus dans l’espérance qu’ils prendront leur défense ? Rien, ils se battent comme des chiffonniers entre eux pour ne pas briser le cordon sanitaire envers l’extrême droaaaaaate, au lieu de s’unir pour protéger LE peuple, sans distinction de sympathie politique.

  6. Le professeur Christian Perronne a raison de dire les choses avec honnêteté et clairvoyance au sujet du vaccin anti COCO19 qui est en fait une véritable connerie parce que ce vaccin ne guérit pas de la maladie au contraire il contribue à la transmission et à la mort pour les personnes vaccinés . Il avait proposé l’Ivermectine comme médicament contre le virus mais Véran et sa bande ne veulent pas de cette solution puisqu’ils s’accrochent à un totem qui s’appelle la vaccination et il avait la diabolisation de ses pairs, des médias d’Extrême Gauche comme L’Expresse , Huffington Post , Libération , BFMWC bref ils avaient tenter de l’anéantir mais il est ressorti plus que vainqueur de ces épreuves . Respect Mr Perronne !

  7. C’est incroyable de lire cela et pourtant c’est la vérité qui sort de la bouche de quelqu’un qui sait de quoi il parle.

    Et il y en a qui ne voient rien même des gens cultivés…. et offrent leur corps se pensant « protégé »… C’est fou….

  8. Oui c’est édifiant. Peu d’espoir qu’un procès puisse punir tous les coupables hélas.
    Je voudrai juste revenir sur la phrase « Un virus n’est pas bête, pour se reproduire, il a besoin d’hôtes qui survivent. Il y a une espèce d’intelligence où il ne faut trop tuer pour se reproduire et diffuser d’homme à homme. » : Non, c’est juste que quand l’hôte meurt il tue aussi le parasite et donc il n’y a pas de propagation. Le constat est juste mais l’interprétation est fausse. Il n’y a pas d’intelligence du virus ;o). Au plus une sorte d’adaptation.

  9. Est-il possible de le contacter pour des questions sur les vaccins obligatoires ? Je crains celui du méningocoque. Merci d’avance.

    • Je ne sais pas si il ne figure pas déjà dans les « 11 » vaccins (dingue !) administrés aux bébés ? Cela me révolte mais on préfère ne pas regarder….

  10. Il y a aussi la téléconsultation, bien pratique quand le toubib doit t’examiner la gorge, les oreilles, ou te tâter les hémorroïdes ou autres choses… Le toubib du 21eme siècle, plus fort que la radiologie, qui détecte tes maladies par la transmission de pensée !

  11. Le fœtus de Tata Ali vient de déclarer les capotes gratos pour les jeunes. Pour un rescapé d’une Manix percée auquel on n’a pas ôté l’enveloppe protectrice, on peut dire que nous sommes en présence d’un capoticide caractérisé.

1 Rétrolien / Ping

  1. La HAS assassin veut vacciner les petits dès 6 mois avec comorbidité contre le covid ! – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.