Lloris accusé de racisme par des Noirs : il aurait laissé gagner les Blancs argentins !

Lloris accusé de racisme par des Noirs : il aurait laissé gagner les Blancs argentins !

Lloris, un sale Blanc qui a fait gagner l’équipe de Blancs d’Argentine.

Au pays du « vivre ensemble », cette France des droits de l’homme, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, voilà le genre de propos qu’on peut lire sur les réseaux sociaux et qui illustrent sans détour la réalité de cette intégration réussie que nous vantent politiques et médias depuis quarante ans.

https://www.fdesouche.com/2022/12/18/sale-banc-dechainement-de-haine-raciste-contre-hugo-lloris-apres-la-finale-france-argentine/

Elle est où cette communion dans la diversité, cette unité de tout un peuple soutenant l’équipe de France ? Certainement pas dans ce racisme antiblanc qui s’étale impunément sur les réseaux sociaux et encore moins dans les violences identitaires de certains supporters marocains, qui ont fait l’actualité en France et en Europe, mais surtout pas au Maroc ! A Rabat, les casseurs ne font pas la loi.

Dans cette Coupe du monde, je n’ai guère vu de parenthèse de la réconciliation ni cette harmonie d’une France « black, blanc, beur », tant exaltée en 1998. Et ce n’est certainement pas le foot qui nous évitera le « face-à-face » annoncé par Gérard Collomb, ex-premier flic de France le mieux renseigné du pays. La magie du ballon rond a ses limites.

La vérité est que les Argentins emmenés par la légende Messi, ont livré un jeu digne d’une finale de Coupe du monde et que le sursaut des Bleus en deuxième mi-temps n’aura pas suffi à renverser la donne. Mais ce fut un beau spectacle plein de suspense et d’émotions dans cette fin de compétition, même si le Graal n’a pas été au rendez-vous pour Didier Deschamps et son équipe.

Je ne fais pas partie de ceux qui ont boycotté cette épopée des Bleus, au prétexte que la compétition se déroulait au Qatar ou parce que cette équipe de France ne reflète pas la réalité de la société française, en faisant la part trop belle aux joueurs issus des minorités au détriment des natifs. Ce discours est aussi stérile qu’éculé.

Quand une équipe défend les couleurs de la France, quel que soit son degré de diversité, je souhaite la voir gagner, c’est tout simple et c’est logique. A quoi bon s’insurger contre une réalité incontournable ? On ne retournera pas en arrière.

Ce que je demande à un joueur, c’est de chanter la Marseillaise, de ne pas mélanger politique et sport et de marquer des buts pour faire rayonner la France dans les compétitions internationales.

Peu m’importe que Kylian MBappé ne soit pas un joueur blond aux yeux bleus.

Quand un joueur de 24 ans marque huit buts au cours de la Coupe du monde, dont trois buts lors de la finale, on applaudit et on savoure son plaisir. MBappé nous a donné du spectacle de haut niveau et a transformé cette finale en un moment historique digne de tous les superlatifs, exaltant, renversant et époustouflant. Le suspense aura duré jusqu’à la dernière minute. Et si la France a perdu, c’est avec un certain panache, avouons-le.

Six buts marqués au total, sans compter les tirs au but, voilà qui n’est pas courant et restera dans les annales. Ce fut une finale à rebondissements multiples, un mélange d’espoirs immenses et de déceptions terribles, à déconseiller aux cardiaques.

Quant à ceux qui salissent Lloris, alors qu’il a fait un remarquable parcours, leur comportement misérable est la parfaite illustration de l’échec de l’intégration. Du racisme antiblanc à l’état pur que nul ne peut nier.

Voilà qui ne grandit pas le sport et montre que la société multiculturelle paradisiaque qu’on nous vend depuis quarante ans n’est qu’une illusion. La France va se désintégrer peu à peu, pour le plus grand bonheur des mondialistes.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/lloris-accuse-de-racisme-par-des-noirs-il-aurait-laisse-gagner-les-blancs-argentins.html

 875 total views,  2 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Qu’il y ait des Français blancs racistes, c’est possible, je ne le nierai pas.
    Mais qu’on laisse venir s’installer chez nous, des noirs africains racistes anti-blancs, c’est inadmissible.
    Ces racistes anti-blancs doivent repartir chez eux.
    On ne peut pas prendre en charge des gens qui nous haïssent et nous veulent du mal, c’est logique, c’est humain.

  2. Hugo Lloris est un gardien hors pair, une véritable pépite.
    Au début du match, il a pris un violent coup de coude d’un joueur argentin dans l’estomac, j’ai cru qu’il n’allait pas se relever.
    Je pense que ça l’a affaibli d’entrée de jeu.
    Beaucoup de joueurs ont été blessés, il faudrait prévoir des tenues plus adaptées pour la protection des corps soumis à rude épreuve.

  3. Vous accordez maintenant de l’importance à des déblatérations de youtubeurs et de facebookers en mal de célébrité, alors qu’il eut fallu les ignorer complètement. A moins que le but est de vouloir sciemment donner de la publicité à ces déclarations irresponsables.
    Ayez en tète cette citation d’Umberto Eco :
    « Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui avant, ne parlaient qu’au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd’hui, ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel »
    Et n’en déplaise aux aigris, Kylian Mbappé a chanté la Marseillaise à tue-tète lors de la coupe du monde.

  4. et si le ballon de foot est blanc !.. le ballon
    est raciste aussi raciste également parce que blanc ???

  5. Je tiens à félicité Mr Lloris pour sa performance lors de cette finale perdue contre l’Argentine de Lautaro Martinez and co et je trouve inacceptable que des Cancers pour la France insulte Mr Lloris sous prétexte qu’il avait laisser les Argentins marquer des buts et qu’il veulent un gardien noir pour mieux contrer la Furia Argentine mais ce que ces Mongoliens Indigénistes Anti Français c’est que la couleur de peau ne compte pas seul le talent compte . Moralité le racisme Anti Blanc existe !

  6. Maintenant ce sont toujours les blancs qui trinquent. Même l’autre abrutie qui se plaignait qu’il y avait plus de touches blanches que noires sur les pianos. Pour éviter la guerre des couleurs faudrait que chacun retourne dans son pays, exceptés ceux qui s’acceptent uniquement comme humains !

  7. En Afrique on rencontre exactement le même problème, un Africain ne reconnaitra jamais un blanc comme un Africain même s’il travaille avec lui depuis 30 ans, même s’il est né en Afrique mais le blanc ne se fâche pas pour ça, le blanc reste un blanc et en France le noir reste un noir et cette affirmation n’a rien à voir avec le racisme, rien n’empêche le respect de l’autre mais il est impossible de s’identifier à une équipe de France composée presque exclusivement de noirs, je peux même dire que si ces noirs étaient des modèles d’intégration et d’assimilation cela ne changerait rien à ce problème ?

  8. Par contre, pour ces commentaires de noirs c’est bien un jugement de « valeur » à partir d’une couleur de peau et non d’une culture (que l’on a le droit d’apprécier ou pas), c’est donc bien « raciste » !

  9. On ne changera pas la réalité : même si il y a des noirs et des blancs, des jaunes, des rouges (les indiens) etc…, quand on voit un blanc on ressent « Europe » et ici « France », un noir « Afrique », un jaune « Vietnam ou Chine »… etc… C’est une réalité « physique ».

    Ce n’est pas une question de « valeur » ni même de « racisme » (être différent n’est pas être inférieur, tous les humains se valent) mais une question « d’identification » voire de sentiment d’identité, possible ou non à ce qui représente vraiment le pays.

    La preuve : ces noirs font bien le distingo entre un noir et un blanc dans leur imaginaire, ils révèlent qu’ils se sentent « différents » des blancs. Pourquoi ce serait différent pour les blancs ?

  10. Derrière ces discours de Français ne se retrouvant pas dans la diversité d’une équipe de foot représentant un Mondial de surcroit (donc la France dans le monde), il y a quelque chose de parfaitement humain : pouvoir s’identifier aux joueurs. Vous verriez des blancs en Afrique défendre les couleurs de l’Afrique ? Non, car ce serait un manque de respect pour les Africains à la peau noire, cela se comprend.

    Ces discours ne sont, pour la plupart, pas des jugements de valeur sur une couleur de peau, c’est tout simplement pouvoir s’impliquer « émotionnellement » (donc s’identifier) dans le jeu des joueurs, et cela ne peut se faire qu’en se projetant dans des personnes qui représentent sa propre histoire personnelle et collective.

  11. On a jamais été autant obsédé par les races depuis qu’officiellement elles n’existent pas.

  12. Et là Macron ne réagit pas? Il était si prompt a fustiger ceux qui dénonçaient l’ineptie de cette coupe du monde organisée dans un pays qui s’assoie sur les droits de l’homme et qui n’a que foutre de la pollution et du climat pourtant si chers à ce « petit » président. Macron n’a que foutre que des racailles racistes insultent un joueur blanc de l’équipe de France, il préfère grandement aller ploter les joueurs « racisés » dans les vestiaires

  13. Ce matin sur BFM, dénonciation virulente et indignée des propos racistes envers les joueurs de l’EDF… noirs!

    Pas un mot sur ceux ayant visé Lloris en le traitant de « sale petit blanc » et d’avoir fait gagner exprès les Argentins par « solidarité blanche ».

    • les footeux de merde de l’EDF condamnés à la chaise électrique
      et comme ils sont noirs ils n’y verront que du Noir tout comme Johnny
      dans Noir c’est Noir il n’y a plus d’espoir en France-Afrique (France-à-Fric)

  14. Info que j’ai relayée par ailleurs…
    Quel que soit le joueur victime, la chose est exécrable alors que l’équipe, dans la totalité de sa composition, a été exemplaire (Bravo à Deschamps et à sa poigne…) !
    Quant à Mbappé, certains argentins ont aussi eu des propos ignobles… Même dans ce pays de foot, beaucoup n’ont rien compris au sport !
    Pour être complet : https://nwww.lequipe.fr/Football/Actualites/Certains-joueurs-francais-victimes-de-propos-racistes-sur-les-reseaux-sociaux/1370958
    A noter que les médias officiels hors sport n’ont pas réagi !

Les commentaires sont fermés.