Hidalgo veut faire de Paris une prison à ciel ouvert, la ville de 15 minutes !

C’est une révélation très inquiétante que de multiples sources confirment. Si on n’approfondit pas, si on ne fouine pas, on pense qu’il s’agit « simplement » pour Paris de mettre  en place un concept qui s’appelle « la ville de 15 minutes ».

Le site du WEF (de notre vieil ami Schwab… )  en parle, il s’agit d’une ville dans laquelle on peut vivre en n’ayant pas besoin de voiture parce que tout les services nécessaires à la vie quotidienne seraient situés à moins de 15 minutes de déplacement à pied ou en vélo.

https://www.weforum.org/agenda/2021/11/15minute-city-falls-short/

Traduction google : https://www-weforum-org.translate.goog/agenda/2021/11/15minute-city-falls-short/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

L’article cite abondamment Anne Hidalgo ainsi que Carlo Moreno, un  professeur de la Sorbonne.

Là où cela devient franchement inquiétant et franchement totalitaire, c’est que ce concept attrayant d’une ville à dimension humaine cache une bien  mauvaise surprise telle que l’on peut s’y attendre de la part du WEF, à savoir un système totalitaire de prison à ciel ouvert. Un peu comme l’île du Prisonnier (pour ceux qui se souviennent de cette série avec Patrick McGoohan).
Ainsi, l’étape suivante va être expérimentée en Angleterre, dans le comté du Oxfordshire, et là, cela rigole beaucoup moins :

La source première, officielle,  est tout bonnement le site officiel du comté d’Oxfordshire.

 L’expérience appelée à être menée en 2024 consistera à appliquer un  « confinement climatique ». Il s’agira de poursuivre l’idée de la ville de 15  minutes, mais avec des barrières électroniques vous assignant à résidence.
 Vous serez ainsi attaché à une de ces zones urbaines de 15 minutes avec nécessité de demander une autorisation expresse pour pouvoir en sortir.

 Extrait significatif 1 :

  • Les résidents basés dans la zone de Shotover Hill et les zones résidentielles immédiatement adjacentes à Barton seront désormais inclus dans la zone de permis d’Oxford. Ils auront droit à des laissez-passer d’une journée pour traverser les filtres jusqu’à 100 jours par an.
  • Étendre le programme de laissez-passer d’une journée pour les résidents afin d’inclure 25 laissez-passer d’une journée par véhicule et par an pour les résidents de l’Oxfordshire en dehors de la zone de permis d’Oxford (avec un maximum d’un véhicule par personne et de deux véhicules par ménage) pour passer à travers les filtres. Les résidents de la zone de permis d’Oxford, qui sont les plus touchés par le programme, recevraient toujours un maximum de 100 laissez-passer journaliers par véhicule (avec un maximum d’un véhicule par personne et de trois véhicules par ménage).

Extrait significatif  2  (traduction google)

La dernière étape de l’agenda « 15 minutes city » consiste à mettre en place des  barrières sur les routes principales à l’intérieur et à l’extérieur de la ville, confinant les résidents dans leur propres quartiers. 

Dans le cadre du nouveau dispositif, si les résidents souhaitent quitter leur zone, ils devront demander l’autorisation du Conseil qui décide qui est digne de liberté et qui ne l’est pas.

Dans le cadre du nouveau programme, les résidents seront autorisés à quitter leur zone un maximum de 100 jours par an, mais pour même le gagner tous les résidents devront enregistrer les détails de leur  voiture auprès de la mairie qui suivra  leurs déplacements via des caméras intelligentes dans la ville.

Ce qui ressemble à une théorie du complot est confirmé par un média local, le Oxford Mail :

 https://www.oxfordmail.co.uk/news/23073992.traffic-filters-will-divide-city-six-15-minute-neighbourhoods-agrees-highways-councillor/

Les gens peuvent conduire librement dans leur propre quartier et peuvent demander un permis pour conduire à travers les filtres et dans d’autres quartiers, jusqu’à 100 jours par an. Cela équivaut à une moyenne de deux jours par semaine.

Traduction google : https://www-oxfordmail-co-uk.translate.goog/news/23073992.traffic-filters-will-divide-city-15-minute-neighbourhoods/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

Et cet article qui lui fait suite et qui parle de la colère de citoyen d’Oxford devant cette décision unilatérale imposée aux citadins.

La colère après que le chef des voyages a annoncé que les filtres de trafic « va certainement se produire » avant la décision

 https://www.oxfordmail.co.uk/news/23079671.anger-travel-chief-announces-traffic-filters-going-happen-definitely-ahead-decision/

Traduction google : https://www-oxfordmail-co-uk.translate.goog/news/23079671.anger-travel-chief-announces-traffic-filters-going-happen-definitely-ahead-decision/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

Il est bien question de diviser Oxford en 6 « zones de 15 minutes », avec des  barrières et des permis de sortir pour une durée limitée à un total de 100 jours par an (si vous faites le calcul 100 = 2 x 50, soit 2 jours par
 semaine (il y a 52 semaines dans une année, donc droit de sortir le week-end, et on peut supposer,permettre aux riches d’aller passer leur week-end dans leur résidence secondaire).

 Très inquiétant.

Pikachu

 1,127 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Si la folle instaure cette connerie à Paris, les commerçants vont être un peu emmerdés pour aller chercher leur came à Rungis tous les matins…

  2. il y a 4 ans nous sommes allés voir le tombeau de l’empereur aux Invalides il fallait montrer patte blanche à l’entrée à des soldats, quand je leur ai dit que leur place était aux frontières de l’hexagone un lieutenant a surgit et il a fallu que je la ferme. un an avant à la tour effel murs vitrés à passer fouillés par des employées noires, j’ai dit haut les mains peau de lapin, haut les pieds peau de gibier, haut les fesses peau de négresse, bonjour l’ambiance parisienne

  3. après la décharge publique à ciel ouvert, après la mosquée à ciel ouvert,
    après l’hopital psychiatrique à ciel ouvert voici la prison à ciel ouvert
    à Paris cette ville puante et infecte, anxiogène, accidentogène et criminogène
    qui a été africanisée et islamisée à mort !.. par la Maure-vivante Arabo-Andalouse
    qu’est Aïcha Hidalgo la maire de Paris .

    • David Vincent,
      ça a même commencé avec le précédent maire de Paris + ou – franco-tunisien, suriné devant son Hôtel de Ville par un de ses protégés lors d’une certaine nuit blanche. (Eh, pssstt, c’est pas moi qui l’ait appelée « blanche »…)

      • Exact avec la socialope, Bertrand Delanoë
        qui s’est fait agressé par arme blanche après une nuit blanche
        passée avec un rat gris surmulot Parisien imbibé de Coke et d’haschich

  4. Je ne sais pas si c’est un hasard mais c’est l’université d’Oxford qui préconise une « automatisation » de 86% de la restauration et de 75% du commerce de détail. Schwab le reprend dans son bouquin sur le great reset.

      • Le hasard n’existe pas les humains et les animaux ont des lieux respectifs et pour causes , le climat la distance de déplacement les moyens d’existence les criminels sont les délinquants de notre temps,les responsables sont-ils au pouvoir ? c’est plus qu’évident plus c’est gros mieux ça passe .

  5. L’un des thèmes de science fiction, les villes sous coupoles qui ne communiquent que par tunnels à cause des retombées atomiques ou de la pollution. Aussi bien sur des exoplanètes que sur la terre. On croit rêver que certains escroclos veuillent déjà le faire. J’attends la prochaine étape avec les appartements communautaires et les cuisines partagées comme en ex URSS.

    • Hoplite,
      j’ai souvenir d’un centre de vacances, Center Parc, près de Verneuil sur Avre (27) dont la publicité vantait l’intimité et la protection d’un DÔME. Tout se passait dessous: les chambres, les restos, les loisirs, la piscine, etc…., bien ISOLÉ du monde extérieur.
      C’était il y a peut-être 20 ou 30 ans, je ne sais pas ce que c’est devenu.

      • @Mantalo. J’ai connu : les chambres étaient dans des bungalows , pas de voitures mais des vélos (loués). sous le dôme l’immense piscine et les boutiques, restaurants etc… Ça ressemblait au feuilleton ‘le prisonnier ´. Ça existe toujours, ça s’appelle Parc Center.

  6. Une prison, c’est sale, dangereux, où la violence est permanente avec des viols à la clé, lugubre, remplie de foules interlopes, où ont lieu tous les trafics, tout à fait la description de Paris.Avec en prime une directrice complètement dingue!

  7. Une discrimination consiste à interdire l’accès aux voitures qui ont l’âge de leurs propriétaires…par contre le citadin peut venir pourrir la campagne tous les week-ends.

    Qui sont les parisiens?
    1- des immigrés + ou – en règle.
    2- des provinciaux venus à Paris en patinettes oeuvrer dans les start-up tellement ils se faisaient chier à Montélimar ou à Romorantin.

    Le vrai parigot a été chassé, particulièrement par Chirac. Oui, il y avait des vrais parigots comme il y a (encore un peu) de vrais bretons ou de vrais auvergnats.
    Alors que ces nouveaux parigots se démerdent!!!

    Jamais je ne retrouverai la rue des Martyrs de ma jeunesse. Je n’ose même pas y retourner.

  8. C’est là que l’on peut voir à quel point nous sommes tombés bien bas. En Angleterre, mère des démocraties, pays des libertés, de l’Habeas Corpus, où l’Etat est bien moins présent qu’en France, se met ainsi en place une dictature empêchant les citoyens d’aller et venir librement et les mettant dans un état de servitude digne des temps féodaux, où le serf ne pouvait quitter son village sans l’autorisation de son seigneur et maître. Si cela arrive dans un pays comme l’Angleterre, inutile de dire que cela nous pend au nez ici, avec l’autre gugusse de l’Elysée que ce programme doit faire frétiller d’aise.

  9. Anne Hidalgogol la fossoyeuse de Paris tente d’appliquer le plan du Forum Économique Mondiale de Davos préconisé par Santa Klaus Schwab avec la création d’une prison à Ciel ouvert c’est à dire une ville sans voiture et plein de vélos où toutes choses se trouve à 15 minutes mais ce que les Gauchiasses ne savent pas c’est qu’ils favorisent la discrimination entre citoyens et Hidalgogol mène une chasse fanatique contre les voitures avec l’aide des Écolo Nazis comme David Belliard le psychopathe de la mairie de Paris pour satisfaire cette lubie des Ecolos Nazis tout comme les Bobos gauchos Ecolos sectaires Parisiens qui imposent leur loi mais c’est sans compter sur la résistance des automobilistes. Hidalgogol souhaite que Paris devient un village d’irréductibles Bobos gauchos Ecolos sectaires Parisiens déconnecter de la réalité mais son plan va bientôt à l’eau et Santa Klaus Schwab va se casser la figure avec sa folie Mondialiste.

  10. Il y a au moins 10 ans que je clame partout que la dictature s’établissant au début dans des généralités collectives, s’immiscera obligatoirement dans la vie privée de tous les jours et entrera dans les foyers.
    Notamment, je citais, et cite toujours, l’exemple de l’URSS où pour aller d’un village à l’autre il fallait l’autorisation du Polit bureau qui l’accordait ou non…
    Bien entendu, comme il se doit, j’étais toujours traité de farfelu, complotiste, malade mental et autres.
    Mais je n’en démordais pas, car une dictature ne s’arrêtant JAMAIS, je savais et maintenais que cela arriverait.
    On y est.

    • Ami Patriote Cachou, tu as, sans doute, écouté ou lu les traductions du propos de feu Vladimir BOUKOVKI :

      https://www.youtube.com/watch?v=Tx4PBhOPbBw
      Titre :  » Vladimir Boukovski : « J’ai vécu dans votre futur et ça n’a pas marché »  » – Ce que j’appelle  » UeRSS  »

      D’autre part, je suis curieux de voir ce genre de choses se mettre en place sur des zones dites de « non-droit » …

      Nos si « chères » racailles muzzs, crois-tu qu’ils vont, comme à leur habitude, se « plier », et de « bonne grâce », à ces « restrictions » ?

      D’ailleurs je parie que ces zones-là ne seront ABSOLUMENT PAS concernées par la mise en place du contrôle géographique du citoyen !!

      C’est comme pour les armes, aucune RACAILLE n’a « ramené » les siennes …

      L’invitation a en rendre ne concernait que les Français natifs, et d’abord respectueux des lois françaises …

    • Nous avons toujours tort d’avoir raison avant les autres, au début, seulement au début Nous sommes les sentinelles d’un peuple de péteux, de lâches, et de collabos. Je rouspète depuis 45 ans. Et même avant. A l’âge de quinze ans, je trouvais déjà que la présence des Algériens était incongrue sur notre sol, Algériens qui sont venus en grand nombre après les accords d’Évian. Car contrairement aux idées reçues, le Général en a fait venir un bon paquet. Je n’ai pas fait mai 68, car je haïssais Cohn -Bendit et toute sa clique de gauchos.

      • ARGO,

        nous ne connaîssons qu’au travers de nos commentaires, c’est à dire de façon très superficielle, mais ce soir, comme souvent je partage votre commentaire de 17h36.
        Nous avons vécu les mêmes choses dans nos vies politiques. Au sens noble de la réflexion politique.
        (la vie perso ne me regarde pas)

        Bonne soirée.

        • Tout ceci me rappelle le Mur de Berlin que j ai connu.
          Contraintes de circulation avec des contraintes horaires.
          Pas question de s égarer car vous aviez affaire aux Vopos (Volskpolizei), voir interroge par la Stasi. Je connais des exemples.
          Long a raconter ici.
          Un vrai paradis la DDR.

Les commentaires sont fermés.