Malgré mes 80 balais j’ai réussi à virer un clando installé dans le hall de mon immeuble

L’horrible assassinat de la petite Lola, la mascarade de l’Océan Viking : deux aspects complémentaires de l’immigration, qu’elle soit légale ou illégale. Quelle différence pour ceux qui subissent ?

 

Un fait divers banal vécu, hier samedi. Rentrant de courses dans mon quartier, je découvre, dans l’espace entre les quelques marches et la porte d’accès à l’immeuble, sous la platine d’interphone, un individu visiblement installé pour la nuit : toile ou couverture en guise de matelas étalée sur le sol, sac en guise d’oreiller. Je lui demande s’il a l’intention de passer la nuit là pour l’en dissuader. Visiblement il ne comprend pas un mot de ce que je lui dis. Je monte déposer mes achats et redescends peu après pour terminer mes emplettes avec la ferme intention d’aller trouver des policiers qui se trouvent tout près, dans un véhicule stationné 24h sur 24.

En sortant je constate qu’il s’est allongé, la tête tournée vers le mur faisant semblant de dormir et décide de l’interpeller à nouveau : « Je vais aller chercher la police » pas de réaction. Je renouvelle plus fort : « Je vais chercher la police ! ». Là il se relève, il n’a pas compris ce que je disais. Mais a retenu un seul mot magique « Police ». Là il ramasse ses affaires à toute vitesse et détale, non sans marmonner sans doute des injures que je n’ai pas comprises. Je ne m’étais donc pas trompée en pensant qu’il s’agissait d’un « clando ».

Certains, certaines, pourront penser que je manque « d’humanisme » terme très à la mode en ce moment. Qu’ils sachent que je les emmerde (comme Macron pour les non-vaccinés dont je suis).

Parce que je connais la musique. Cela s’est  déjà produit dans une  entrée voisine où plusieurs individus avaient élu domicile, qui faisaient leurs besoins tout près, plus déchets de nourriture, nuisances sonores.

Aucune envie de voir se répéter ce genre de scenario.

 

Et où est l’humanisme à accepter sur notre territoire des gens qui vont vivre sous des tentes, sous le métro, ou dans des entrées d’immeubles des gens qui dans la majorité ne parlent pas notre langue, n’ont aucun métier même le plus basique. Là encore il y aurait beaucoup à dire.

Des « chances  pour la France » qu’ils osent dire. Tu parles, Charles !

A noter que dans une entrée d’immeuble qui compte 30 locataires, je suis sûre que personne ne se serait « mouillé » comme je l’ai fait pour l’une des trois raisons ci-dessous :

-l’humanisme bien sûr, des gauchos-écolos et autres :

-La trouille

-La volonté de ne surtout pas voir le résultat de leur vote imbécile.

Gauloise Réfractaire

 

 

 

 

 2,301 total views,  4 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


23 Commentaires

  1. Bravo madame et merci pour votre courage.
    D’autant que vous auriez pu vous retrouver avec un porteur de couteau.

    Question : la police a fait des recherches ??

  2. Bravo Madame …J’ai aussi des parasites qui squattent la cage d’escalier de ma résidence. Je le vire et quand ils ne veulent pas bouger, j’appellent les policiers municipaux, qui les embarquent.

  3. je viens de m offrir une canne épée pour une centaine d euros, a mon âge ça peut se justifier et c ‘est trés convaincant
    longueur en gros, 80 cms

    un jeune « jean duvoyage » qui me cherchait des noises au Monoprix était moins agressif et prêt a me rentrer dedans, ça l a vite calmé
    j ai eu droit a des insultes…..mais de loin

    cette engeance devine trés vite le degré de détermination de l adversaire

  4. Félicitation Gauloise Réfractaire.
    Je ne parle, personnellement, jamais d’humanisme. Ce mot, comme toujours venant de la gauche et des écolos-dinguos, a été complètement galvaudé, comme beaucoup d’autres.
    « Humanisme », pour ces imbéciles et tous ceux qui y croient, est synonyme d’invasion migratoire, et rien d’autre.
    Comme l’ont fait d’autres forumeurs, ne renouvelez pas ce type d’intervention. Appelez la Police. Vous pourriez vous prendre un coup de couteau. Si vous vous en sortez vivante, on vous condamnera pour incitation à la haine et violences verbales. L’agresseur sera décoré pour avoir défendu l’humanisme français.

  5. Clochard français, oui, on parle et on accepte s’il est correct une nuit. Lorsque j’étais enfant à 7 ans, j’ai connu cette situation dans notre immeuble mais au moins, il comprenait le français merde !

  6. C’est ce que je dis toujours beaucoup de choses se produisent uniquement si on laisse faire , soyez prudente quand même Madame mais vous avez entièrement raison et l’âge n’empêche rien il suffit de prendre quelques précautions . Si tout le monde montrait sa désapprobation envers ces envahisseurs comme vous et d’autres façons aussi ça serait moins simple pour eux fini open bar, c’est compliqué de rester dans un pays où on ne veut pas de vous même des armées ont échoué !

  7. Vous auriez mieux fait d’appeler la police imaginez que le type aie un couteau et vous plante. Voila ou on en est avec toutes ces assos qui les font venir et ils finissent sous des tentes ou dans des halls d’immeuble, parkings etc c’est ça leur humanitaire ? et après ce sont nous les racistes ,les inhumains.ces assos de m…qu’ils aillent donc les aider chez eux et qu’ils leurs disent que la France ce n’est pas l’Eldorado, mais je doute qu’ils le fassent car comme les passeurs ils doivent s’en mettre plein les poches avec les subventions qu’ils reçoivent, donc pour eux pas question qu’ils s’arrêtent ,hein ,trop juteux leur petit trafic .

  8. Bravo ! mais faites gaffe tout de même,ne jamais intervenir seul,encore moins isolé surtout dans ce genre de situation.L’initiative perso,une vie de militantisme me l’a appris est une étourderie dangereuse.
    Amitiés et bon vent.

  9. Bravo ! Mais il est tout à fait possible qu’il revienne s’installer en espérant que vous ne serez pas là cette fois. Le même problème m’était arrivé, ce n’était pas dans l’entrée de chez moi mais j’avais harcelé le clandestin durant plusieurs semaines, sans effet, jusqu’à ce que, inspiré par un chef de guerre musulman, je trouve le moyen imparable de le chasser. J’avais fait un article à ce sujet : https://resistancerepublicaine.com/2021/05/17/il-y-a-un-an-a-loccasion-du-ramadan-2020-je-faisais-disparaitre-un-squatteur-musulman/

    • Bravo aussi à vous pour avoir eu tant de patience à « contrer » les manoeuvres de ce sale type. Et du courage aussi, car on ne sait jamais quelles peuvent être les réactions de tels individus.

  10. Ils ne parlent pas français, mais la plupart connaissent le métier de boucher.
    C’est une chance pour notre pays qui manque de main d’œuvre.

  11. Vu comme ils sont accueillis, je me marre quand les humanistes de la Gauche viennent nous donner des leçons. Pourquoi ces âmes au grand cœur ne les accueillent-elles pas chez eux. Messieurs et mesdames de chez la NUPES, des associations type DAL, ou autres, ouvrez grand les portes de vos logements! Et vos portefeuilles!