Atteintes à la laïcité : réponse de Ndiaye « cause toujours ! »

L’historien Pap N’Diaye  photographié le 06 mars 2007 à Paris. Enseignant à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Pap N’Diaye, 41 ans, membre fondateur du CRAN (Comité Représentatif des Associations Noires), figure parmi la centaine d’intellectuels qui ont lancé un appel à voter pour la candidate du Parti socialiste à l’élection présidentielle Ségolène Royal dès le premier tour, et à « choisir une gauche d’espérance » « contre une droite d’arrogance ».  AFP PHOTO STEPHANE DE SAKUTIN (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

 

Je vous disais il y a un mois, à propos des tenues islamiques, que Ndiaye nous faisait du Jospin, le fossoyeur en chef de l’Education qui n’a plus rien de nationale.

https://resistancerepublicaine.com/2022/10/16/avec-labaya-le-dhimmi-ndiaye-nous-renvoie-a-avant-laffaire-du-voile-en-1989/

Il s’enfonce, il s’enfonce… et voilà qu’une circulaire censée répondre aux questions, protestations vient de sortir qui montre la détermination de Ndiaye à ne rien faire. Appréciez le métalangage, le côté planification et enculeur de mouches  cher à Staline : renforcer le suivi et l’accompagnement méthodologiques, juridiques et humains des situations sensibles ». Qu’en mots clairs ces choses-là sont dites…

« une circulaire du ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye adressée aux recteurs d’académie, et qu’Europe 1 a pu se procurer, présente « le plan laïcité dans les écoles et les établissements scolaires ». Celle-ci est découpée en quatre axes principaux, avec comme objectif de « renforcer le suivi et l’accompagnement méthodologiques, juridiques et humains des situations sensibles ».

Parler, bavarder, discuter, comprendre, perdre du temps pour qu’à un moment donné il n’y ait plus de retour en arrière possible et que l’abaya soit acceptée de fait partout en France… voilà l’axe majeur de ses préconisations.

Aucune règle, aucune loi. Juste « chercher à comprendre, à faire comprendre, discuter jusqu’à ce que mort s’ensuive ». Comme si les musulmans allaient changer d’avis juste parce qu’on discute avec eux alors que c’est tout le contraire. Une loi, une règle ne se discute pas, elle s’impose. Point barre.

Voir l’article d’Europe 1 sur le sujet, avec des extraits de la « circulaire ».

https://www.europe1.fr/societe/exclu-europe-1-laicite-la-reponse-du-gouvernement-face-a-la-hausse-des-atteintes-a-lecole-4146500

Ce plan laïcité vise avant tout « le port de tenue signifiant une appartenance religieuse »  : tiens donc ! C’est pas destiné aux petits Français qui cachent leur petite médaille de Marie sous leur pull ou leur kippa dans leur sac ?

Prononcer le mot « islam » ça lui arracherait la gueule, au Ndiaye ?

Pas une seule fois, dans sa circulaire, il n’en est question, que voulez-vous, faut pas stigmatiser les musulmans ! Dans notre pays on peut emmerder les Français depuis l’Elysée mais on ne peut pas dire à des musulmans que leur religion nous emmerde !

Il faut en effet A TOUT PRIX se garder de choquer, blesser… les petits militantes politiques, les militantes du voile et de l’islamisation de nos écoles :

« Lorsqu’il constate un comportement susceptible de porter atteintes à la laïcité, le chef d’établissement entame une phase de dialogue avec l’élève et ses représentants légaux… Toutefois, lorsque les comportements constituent bien des manquements aux obligations des élèves et qu’ils persistent après cette phase de dialogue, le chef d’établissement doit engager une procédure disciplinaire »

Entame une phase de dialogue... Ce n’est même pas  un entretien d’un quart d’heure pour rappeler les règles et basta. Non, juste le début d’un dialogue qui peut durer… jusqu’à la fin de l’année ?

Pas un mot pour dire que, tout simplement, les non musulmanes seraient en danger dans NOTRE école si on acceptait des tenues distinctes, cachant soigneusement corps et forme  des filles .  Non… cause toujours !

On trouve quand même Sanctionner un mauvais comportement après une première phase de dialogue mais à quel prix !

C’est que des « fiches pratiques « accompagnent la circulaire du Ndiaye… Oui vous avez bien lu…On ne sait pas à quoi elles vont servir car la circulaire ne dit pas clairement quels sont les vêtements interdits, non, il faut d’abord, dans moult dialogues, réussir à comprendre l’état d’esprit de la collégienne ou lycéenne, comprendre pourquoi elle porte une robe noire et non bleue, pourquoi une robe qui va jusqu’aux chevilles et non aux genoux, pourquoi elle porte une robe qui lui irait parfaitement si elle était enceinte de 9 mois… COMPRENDRE.. et donc se faire balader, enfumer.

Alors, comme le résume l’article d’Europe 1, c’est juste surréaliste… Appréciez  le méta-langage :

Pour qualifier les faits, le ministre demande aux recteurs d’académie d’inviter « les chefs d’établissement à s’appuyer plus systématiquement sur l’expertise des équipes académiques des valeurs de la République », et de s’assurer de la « diffusion des éléments de doctrine existants, en particulier des nouvelles fiches relatives à la conduite à tenir ».

Comme dit un de mes miens amis, peu enclin aux métaphores et autres enculages de mouche : c’est se torcher le cul avant de chier. Pardon pour la grossièreté mais l’image est tellement claire et adaptée à la situation !

Bon t’es pas prêt de devenir notre PAPe de la laïcité et de l’école dont on rêve, Ndiaye !

D’ailleurs, quelle surprise, dans le palmarès des personnalités politiques de novembre, seulement un quart des Français ont une bonne opinion du sinistre ministre de la défunte EN. Un tiers (31% une mauvaise), la moitié des Français ne se prononcent pas, ils n’en ont jamais entendu parler, forcément, le mec ne fait que de la propagande politique. Par contre le sinistre ministre (sinister, en latin, signifie « à gauche, donc porteur de mauvaise augure »), est vu positivement par 52% ses socialistes et par 48% des écolos. Entre dégénérés on se comprend. Par contre il ne reçoit que 18% d’opinions favorables à droite… C’est déjà beaucoup, c’est déjà trop.  On comprend en tout cas fort bien pourquoi Nupes et Macron votent si souvent ensemble et pourquoi, parfois, les LR, malgré leur dhimmitude, ont du mal à avaler…

 

 2,788 total views,  6 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. « renforcer le suivi et l’accompagnement méthodologiques, juridiques et humains des situations sensibles ».

    vivement que ce phraseur serve de cible comme les Panou-Panou

    au fait, avant de se transformer en Français….il était quoi ?

    sénégalais ? malien ? ivoirien ?

  2. Et qui a nommé cet « indigéniste » Ministre de l’Education Nationale ? Le psychopathe !

  3. Pas étonnant, Minus l’a mis là pour ça, pour enfoncer le clou islamique.
    Il savait, au départ, que ndiaye était un communautariste de la première heure.
    Minus se fout de la gueule des Français, il prend plaisir à les emmerder.
    De même que Minus a choisi l’avocat du diable dupond la morue comme ministre de la justice, alors que le crapaud est un ardent défenseur des racailles.
    Qui va enfin, déloger Minus le timbré de l’Elysée ???

  4. Que ce soit dans le public ou le privé, le programme scolaire en primaire est anéanti.
    Mon gamin de 7 ans ne sait toujours pas ce que sont les verbes être et avoir, c’est moi qui lui ai enseigné et montré comment ça se conjugue. Pareil pour les soustractions…
    Pour mon autre de 10 ans, heureusement que bibi lui a fait découvrir l’heure sur cadran vers son ce1/ce2 parce que pareil, on survole ça très vite.
    Maintenant à l’école, on leur apprend à vivre ensemble, à être poli à la cantoche et à faire des éponges avec des chaussettes recyclées. Tout est inversé, l’instruction aux parents et l’éducation au corps enseignant.
    Conseil aux parents dans mon cas: prenez les devants avec vos gosses, essayez de vous rappeler vos matières en primaire et la méthodologie d’époque pour les appliquer avec vos mômes, parce que, à mon sens, l’éducation nationale est officiellement morte.

  5. Ouais avec ce ministre dhimmi et islamophile les mouches vont encore en prendre plein le fion et pendant ce temps les muzz nous le mettent bien profond, doucement mais sûrement!

  6. C’est comme si on demandait à un renard de protéger un poulailler, il en est incapable et c’est pour ça qu’il est en place ?

  7. A le regarder, on devine que ce gros mollasson de Pap n’a rien à faire des atteintes à la laïcité ni de quoi que ce soit demandant un tant soit peu d’énergie et d’action de sa part. Inutile de compter sur lui.

    • En effet très mollasson et très laxiste, il semble être atteint de la maladie du sommeil ?

  8. Voir notre pays et ses institutions mis à mal par quelqu’un qui ne semble pas être un autochtone, ça me fait mal. Pour moi, c’est une véritable déchéance.

  9. Ce sale type a été mis par le clown au gouvernement, pourquoi d’après vous, parce que à part détruire ce qui reste de notre enseignement et aussi tous le pays, je vois pas.

  10. avec lui c’est la touche finale à la démolition éducative entreprise depuis des années

  11. En fait le coloré faux-Français refile le bébé aux profs qui doivent se démerder avec ce fléau islamique ! C’est ça le ministère de la dézéducation !

  12. Papaye Ndiaye est le Malcolm X Français qui s’en fichent des atteintes à la laïcité car en clair il l’aime l’Islam politique et conquérant, les jeunes issus de l’immigration vont prendre un plaisir à imposer l’islam dans les écoles primaires publiques, collèges et lycées avec le soutien de professeurs Islamo Gauchistes, les politiques et les médias gauchistes dominants du même acabit idéologique. Papaye Ndiaye est un anti Français.

1 Rétrolien / Ping

  1. Atteintes à la laïcité : réponse de Pap Ndiaye « cause toujours ! » – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.