Stade de France : c’est Darmanin l’incapable mais c’est Christine Tasin qui se prend un procès !

J’étais entendue hier, une fois de plus, par des policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne, spécialisée dans les affaires de presse menant à la tristement célèbre 17ème Chambre, celle qui condamne à mort la liberté d’expression. Sur demande instante des politiques qui se succèdent depuis 1972, date de la loi Pleven, et qui ajoutent régulièrement des strates aux interdits concernant la dite liberté d’expression. Tout cela pour interdire la critique de l’islam et de l’immigration.

Ils voulaient donc m’entendre sur un article écrit le 31 mai dernier en plein scandale du Stade de France :

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/31/qui-a-nomme-la-menteuse-enfumeuse-begayeuse-loubna-atta-porte-parole-de-la-prefecture/

Ils n’ont pas mis longtemps pour déposer plainte contre moi pour « Incitation à la haine, à la discrimination etc.  en raison de l’origine,  ou de l’appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race,  une religion, etc.  » Je ne sais d’ailleurs pas qui a déposé plainte ? La dite fonctionnaire ? La Préfecture ? Une association ? Un juge ou procureur ?

J’étais convoquée pour 2 procès sur le même article, le mien, publié sur et par Résistance républicaine par moi-même comme auteur et directeur de publication et le même ou à peu près je n’ai pas pris le temps de comparer, que Riposte laïque m’avait emprunté pour le publier sur son site le lendemain de sa parution sur RR.

J’avais relu mon article la veille de mon interrogatoire et j’étais dubitative… Je n’y voyais aucun mot, aucun passage pour lequel ou pourrait me chercher des noises…

J’ai compris, pendant l’interrogatoire, que l’on me faisait, une fois de plus, un procès d’intention, me soupçonnant de m’être attaquée au porte-parole de la Préfecture pour des raisons subjectives liées à son origine, son sexe, son apparence, son lieu de vie… que sais-je ! Bref je les ai vus venir à 10 km, ils me soupçonnent de laisser entendre que la fameuse Loubna Atta serait étrangère ou d’origine étrangère et que ce serait pour cela que j’aurais fustigé son incapacité à donner des explications cohérentes à ce que s’était passé au Stade de France sans répéter « euh ! euh ! euh » sans cesse, sans bégayer, sans perdre les pédales, sans dire les énormités et mensonges que Darmanin répétait Urbi et orbi alors. Il se trouve que cette femme n’est pas « typée », parle sans accent et qu’elle est de façon évidente française, et donc qu’on me fait un procès d’intention parce qu’elle porte un nom de famille issu de l’immigration. Qui discrimine, à votre avis ?

Je veux bien comprendre que couvrir les mensonges et contradictions de Darmanin, le préfet Lallement et compagnie c’est compliqué, voire mission impossible, et qu’être le porte-parole en pareille situation de la Préfecture avec de tels zozos  c’est un véritable exercice d’équilibriste. Certes, mais doit-on pour autant manquer l’occasion de se gausser du manque du professionnalisme du porte-parole, plutôt nul en l’occurrence ?  Toute vérité n’est pas bonne à dire, dit-on, mais pourquoi la cacher à l’heure où une Marine a pu être traitée d’étron par un Ruquier à une heure de grande écoute et que ce dernier a été relaxé ? Même en cassation ?

Et puis, il faut rappeler le contexte, tout twitter faisant des gorges chaudes des discours de la fameuse Lubna, c’est de bonne guerre et un vieil exercice typiquement français datant de Molière, La Bruyère et autres La Fontaine.  Mais moi, parce que je m’attaque à l’islam, je dois perdre toute possibilité de rire avec les autres et de dénoncer l’impéritie de nos gouvernants et de certains qui les représentent ?

Bien entendu ils ont insisté lourdement pour essayer de me faire dire que je m’étais attaquée à la malheureuse parce qu’elle était bègue et donc que je me moquais d’une handicapée, on en est là !!! (elle bégaye, elle n’est pas bègue, nuance… ) et que je la soupçonnais d’avoir bénéficié de discrimination positive . Ce que je n’ai ni dit ni écrit ni pensé. Je me suis demandé, publiquement,  comment quelqu’un d’aussi peu brillant apparemment avait pu obtenir ce poste, évoquant la possibilité de la discrimination positive mais avouant que je n’en savais rien.

Ensuite les commentaires, grandiose… Je suis poursuivie pour 3 commentaires que je vous copie ci-dessous. Ça expliquera peut-être à nos lecteurs qui râlent contre nos modérateurs pourquoi ils sont obligés de mettre à la corbeille nombre de vos remarques.

A chaque fois on m’a demandé si, si c’était moi qui avais modéré, j’aurais accepté le commentaire.

Christian Jour

Comme au Bataclan, et maintenant le stade de France, nos zélites sont des incapables. Notre pays est la risée du monde. Ce sont les muzzs qui font la loi, leur lois et ça s’appelle le djihad. Mééééé on en fait venir d’autres par bateaux entier. Mééééé c’est normal avec les racailles qu’il y a au gouvernement, faut pas s’attendre à autre chose.

Ma réponse est simple. J’aurais laissé passer ce commentaire moi aussi, il n’y a aucune attaque contre la porte-parole, l’auteur condamne notre gouvernement. A cause de qui notre pays est la risée du monde. Et Christian explique pourquoi notre pays est la risée du monde avec le djihad. Rien à voir avec la personne de la Préfecture.

Anti-islam

Bonjour,

« Coucouche panier, les journalistes » ; il y a même pas besoin.

Pas un n’a moufté contre les mensonges de Darmanin, à sa conférence de presse.

Pas un n’a parlé des racailles dont Darmanin ne parlait pas …

Là j’ai dû reconnaître que je donnais ma langue au chat. J’ai juste demandé si dorénavant, dans la liste des personnes intouchables dont on ne devait pas parler il y avait les journalistes. En relisant ce matin je comprends que l’allusion aux racailles devait avoir gêné le magistrat instruisant l’affaire. Et là c’est énorme, si c’est cela. Cela signifierait que quand on dit racailles, on voudrait  dire immigrés et que l’on ne pourrait même plus parler des voleurs, violeurs, voyous, délinquants appelés racailles, quelles que soient la nationalité et l’origine ou la religion des gens dont on parle ? Si c’est ça on touche le fond.

Pascal Alevek

Comme s’il n’y avait pas une bonne française bien de chez nous et surtout compétente pour faire ce travail, c’est quand même révoltant de voir sans arrêt cette discrimination positive ? encore une chance qu’elle ne soit pas voilée ?

Ma réponse : j’aurais validé le commentaire mais en y répondant et en faisant remarquer que l’on ne sait pas si cette personne est là par discrimination positive qui était une des innombrables pistes possibles expliquant qu’elle soit à ce poste dont la plus probable est qu’elle ait réussi un concours.

.

La suite au prochain épisode, soit à la 17ème Chambre. On ne m’a pas dit si des commentaires étaient poursuivis aussi sous l’article sur Riposte laïque, s’il y en a ce sera le directeur de publication Guy Sebag qui devra s’expliquer.

Merci à tous ceux qui pourront nous donner un petit coup de main pour ce procès à venir, bien sûr.

Soit par carte bleue ou paypal

Soit par un chèque à l’ordre de Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75185 Paris cedex 14

 

 

 

 

 1,171 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Je ne vois rien de méchant dans ces commentaires, ni dans l’article.
    Un reproche par rapport à ceux qui ont porté plainte, le site ne fait pas assez dans les bisounours.
    Ce doit être ça qui inquiète les autorités, ils aimeraient tant avoir toujours plein de bénis oui-oui qui acquiescent et qui allument des bougies..
    Et là, par contre, ils trouvent des gens qui pensent, c’est très grave !! penser ! vous n’y pensez pas !!!

  2. Qui sont tous ces vereux qui engagent des procedures pour faire taire l’honnete femme et l’honnete homme en escroquant deliberemment leurs modestes fonds et ceux de leurs citoyens solidaires des courageux defenseurs de la liberte d’expression?

  3. Si je ne connaissais pas le sérieux de ce site, je dirais: « fèkniouz ! », mais non, ils osent tout. C’est un procès en sorcellerie, ou un procès d’intention, au choix. La mauvaise foi est ici érigée en principe fondamentale de justice. Ce sont des dogmatiques. Partant de là, quelque soit le talent de la défense, tous les arguments factuels sont, de fait, obérés et conduisent à une accusation et une condamnation programmées.

  4. Ce site est d’utilité publique.
    Vais-je avoir un blâme pour penser cela?
    Le problème est là.
    Jamais ils ne pourront nous prendre notre Liberté de penser.
    Merci à Vous .

  5. Je ne comprends pas non plus cette plainte ni qu’elle soit relayée d’ailleurs.

    Dire que quelqu’un est étranger n’est pas un délit ? Tout comme constater qu’une personne s’exprime mal ? Ou se poser la question de la discrimination positive quand on constate que les compétences apparaissent en-dessous du niveau dû à la prestation présentée (pas « sont », on ne sait pas… on constate juste à l’instant T) ? Ceci vu que la « discrimination positive » a été actée officiellement et veut bien dire ce que cela veut dire : choisir et favoriser quelqu’un non pour ses compétences mais pour d’autres critères (ici politiques), sens de cette loi, donc la question peut effectivement se poser.

    Je crois que j’aurais porté plainte pour « diffamation », car porter une affaire en Justice (avec tout ce que cela suppose d’ennuis) sur la seule base de ce qu’on imagine concernant ce que penserait éventuellement une personne… ne peut refléter la réalité de ses intentions (la pensée n’est pas un délit, si pensée même il y a).

    Franchement, je ne comprends pas en lisant et relisant les commentaires incriminés.

  6. La nouvelle liberté d’expression en France : Vous avez le droit de tout dire du moment que vous ne dites rien!

  7. Darkmanin aurait pu être jugé pour son incompétence avec le fiasco du Stade de France où les Racailles du 93 ont agresser les supporters Rosbeef de Liverpool ainsi que quelque Espagnol du Real Madrid et c’est vous Me Tassin qui êtes poursuivi pour vos commentaires par la justice Macronienne ce qui est d’une bêtise absolue .

  8. Tiens Thaïs Escufon se pose la question si elle va aller en prison…
    Le 10 octobre 2022, son procès pour avoir participé à une action dans les locaux de SOS Méditerranée (l’ONG pro-migrant) va commencer.

    Le 5 octobre 2018, avec 21 camarades de Génération Identitaire, ils avaient pacifiquement occupé les bureaux de SOS à Marseille. Ils avaient déployé une banderole aux fenêtres : “SOS Méditerranée, complice du trafic d’êtres humains”.

    Ils ont été immédiatement arrêtés par les forces de l’ordre et mis en examen pour « violences en réunion », « séquestration », « participation à un groupement en vue de commettre des violences » et « enregistrement et diffusion d’images violentes ».
    Rien que ça !
    A suivre…

    • Suite :
      Évidemment, il s’agit d’un pur tissu de mensonges.

      Il n’y a pas eu de « séquestration », les activistes pro-clandestins ont pu sortir librement. Aucun coup n’a été porté ni reçu.

      Il n’y a pas eu d’effraction, la porte du siège a été ouverte par les membres de l’association. Ni le mobilier, ni la façade de l’immeuble n’ont été endommagés.

      Cette non-violence a été confirmée par le porte-parole de la Direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône en ces termes : « aucune personne n’a été blessée et les interpellations se sont déroulées sans incident ».

      La porte-parole de SOS Méditerranée a, elle aussi, reconnu l’absence de violence.

      La répression contre les militants identitaires relève de l’acharnement politique et non du juridique.

      Espérons que pour une fois, le droit va triompher. Mais connaissant notre “Justice” (dont le Ministre est actuellement Éric Dupond-Moretti…), on peut en douter.

  9. Le problème, c’est ceux qui l’on nommé à ce poste pour lequel est n’est pas faite, même si ailleurs elle a des aptitudes !

  10. tellement plus facile de s’en prendre aux patriotes français qu’à un magistrat voulant louer sa fille

  11. c’est vraiment la chasse à la liberté d’expression dans toute sa grandeur mais à sens unique : uniquement dans le sens du patriote/résistant – sentant que le vent commence à tourner (italie, suède, hongrie) le déchainement féroce de la censure s’amplifie

  12. Liberté-Egalité-Fraternité que pour les voyous et les crapules
    dans ce pays qui se vante en permanence dêtre une démocratie
    et ou il est interdit de dire la vérité ou/et de décrire la réalité
    à savoir que la France soit devenue la colonie de ses ex-colonies
    et où le Français est devenu un étranger dans son propre pays
    qu’est censée être la France ce pays soit-disant des droits de l’homme
    et de la liberté d’expression et de coire surtout à Baphomet et à Mahomet
    et à l’Islam de France des frères musulmans avalisés par leurs frères francs-maçons

  13. Ces enfoirés sont à cours d’arguments et utilisent tous les prétextes pour emmerder (punir) les Français qui osent dire les vérités les yeux dans les yeux!

    • une dictature qui comme une pute tapinant la nuit se travestie en démocratie

  14. Tant que macron tête de con sera au pouvoir, il n’y aura pas de justice pour Les identitaires par contre, tout sera fait pour faire chier le monde, des vacheries on a pas fini d’en voir et d’en entendre avec ce gvt de merde, pourvu que ce connard ne finisse pas son mandat peut-être sera t’il éjecté MANU-military par les soldats Russes, sait-on jamais…

  15. Révoltant que les moyens de l’État soit abusivement utilisés pour persécuter une citoyenne qui ose prendre la plume pour dénoncer, faisant le travail de critique que devraient faire les journalistes appointés.

    Oui, tout le monde a bien vu que ce porte-parole n’était pas crédible (ni sur la forme, ni sur le fond).

    Les réseaux sociaux les dérangent assez peu car chacun est parqué dans sa bulle avec des gens qui pensent la même chose, ce qui limite l’impact. Le site RR par contre les ennuie beaucoup.

    • La liberté et la démocratie (ce qu’il en subsiste), sont mortes aujourd’hui. Je pense à quitter ce pays, véritable dictature depuis que Macron a pris le pouvoir. Je suis écoeuré. La police et la justice n’ont pas autre chose à faire que de persécuter les patriotes, au lieu par exemple de traquer les intégristes, les prévaricateurs, les concussionnaires, les trafiquants de drogue, les voyous ? Amitiés à vous, à notre présidente, à tous !

      • Je pensais comme vous avant Argo.
        Et puis j’ai réalisé deux choses.
        La première, c’est qu’ailleurs, c’est plus ou moins la même tambouille avec les mêmes problèmes.
        La deuxième et non la moindre: c’est que ce pays, c’est le MIENS bordel!
        Cet endroit, c’est celui pour lequel 2 de mes ancêtres y ont laissés officiellement des plumes.
        Sans parler d’autres histoires de famille qui font que je suis ICI et Maintenant!
        D’ici, je ne partirai point! Pourquoi ce serait à moi de partir ?!

  16. lls appliquent le « jihad financier » !! c’est à dire le harcèlement judiciaire, pour tout et pour rien, surtout pour rien dans les faits !!

    Les juges ont des ordres en ce sens … !! il suffit de comparer les décisions rendues concernant des déchets auteurs de crimes violents et les Identitaires …

    Aucun des commentaires ne tombent sous le coup de lois françaises, ne leur en déplaise !!

    Quand tout va s’effondrer, je dois reconnaître que la vérité nue apparaîtra très peu de temps avant, et là …

    Ce n’est surement pas en « cassant le thermomètre » que l’on empêchera la marmite française de bouillir et d’exploser à la fin !!! le plus grave est que c’est précisément cela qui est recherché !!

    C’est uniquement en cela également, que les gens qui gèrent les sites patriotes sont poursuivis sur les plans judiciaire & moral, prétextes utilisés très et trop « connus » : l’antienne « raciste », « xenophobe », « fachos » …

    Ces qualificatifs n’ont plus aucun sens, tant ils sont dévoyés !!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Stade de France : c’est Darmanin l’incapable mais c’est Christine Tasin qui se prend un procès ! – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.