Qui a nommé la menteuse-enfumeuse-bégayeuse Loubna Atta porte-parole de la Préfecture… ?

On croyait avoir touché le fond avec Si-bête… Erreur. Avec la Macronie, on n’atteint jamais le fond. Les Shadocks creusent, creusent…

La honte en ce jardin, ou plutôt « meurtre dans un stade français » … ( pour les non cinéphiles, référence à un film extraordinaire, de 1982,  Meurtre dans un jardin anglais de Peter Greenaway, (rien à voir avec les merdes en boîte applaudies à Cannes). Le film est magnifique, même s’il est un peu difficile à comprendre.

Qu’est devenue la langue de Molière ?

Qu’est devenue l’intelligence  et l’esprit de Voltaire ?

La bonne femme a été nommée, selon le Journal Officiel, en 2014, dans le « corps de conception et de direction de la police nationale.

Conception ? Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, disait Boileau, un autre ciseleur de la langue, un autre représentant de l’intelligence française.

Ecoutez-la… c’est juste le « chef » du service de COMMUNICATION de la Préfecture de police ! Ouille ouille ouille… si elle est le chef, je crains le pire pour ses subordonnés.

Mensonges, hésitations, euh!… Elle  pédale dans la choucroute. voici le tweet qui résume le mieux sa minable prestation.

Non, erreur, elle fait peur !

Darmanin dehors ! Lallement dehors !

En attendant, la Loubna, pas bien douée pour s’expliquer, pour prendre la parole, pour mentir… est rompue à l’art de la langue de bois…

Ecoutez-la répondre au Parisien :

Qu’est-ce qui explique les blocages monstres de spectateurs observés à l’entrée du Stade de France ?

LOUBNA ATTA. Il y a eu une incitation de la part des opérateurs de transports à emprunter la ligne D, à la place de la ligne B, dans un contexte de grève. La ligne D a donc été très sollicitée par les supporters et cela a créé, en fin de journée, un goulot d’étranglement à la sortie, très vite résorbé. Ensuite, il y a eu la non-anticipation des supporters qui se sont déplacés très tard, parce qu’il faisait beau et qu’ils étaient contents d’être à Paris. Malgré tous nos messages de prévention, en anglais et en espagnol, incitant à prendre de l’avance, les supporters sont arrivés tardivement sur le site. Quant aux éventuelles failles au niveau du préfiltrage fait par la sécurité privée du stade, je ne peux ni les confirmer, ni les infirmer, puisque cette question concerne des agents qui ne sont pas sous ma responsabilité.

Les interventions pour disperser la foule n’étaient-elles pas excessives ? Je pense aux images de jets de lacrymogènes touchant des familles, qui ont beaucoup ému sur les réseaux sociaux.

La police a été requise pour intervenir sur le parvis du stade, ce qui n’est habituellement pas le cas. Nous avons été requis pour gérer le mouvement de foule, qui a mis en difficulté les agents de sécurité privée. Notre mission de police a été de rétablir l’ordre, et surtout, de faire en sorte qu’il n’y ait pas de blessé ou de morts au niveau du filtrage. (pas de morts – juste un peu de chance… donc traumatisme,s, coups vols… pas grave ! On s’en doutant mais ça va mieux en le disant).  Nous avons des exemples, dans l’histoire du football, qui le montrent. Il y a un cas emblématique, qui impliquait déjà le club de Liverpool, en 1985 à Bruxelles, en finale face à la Juventus. ( ben voyons, Liverpool, les Anglais… comme bouc émissaire, c’est grandiose).Ce jour-là, des spectateurs sans billets avaient voulu pénétrer dans le stade, faisant pression aux abords. Un muret s’était écroulé, et 39 personnes étaient décédées, et 400 avaient été gravement blessées. Hier (samedi), l’action de police a permis de mettre un terme à ces pressions. Et fort heureusement, nous n’avons aucun blessé grave. Du coup, l’action de police a entraîné l’usage de gaz lacrymogènes. Et évidemment, nous déplorons que, de façon indirecte, des familles aient pu être touchées, alors que c’était les supporters sans billet ou munis de faux billets qui tentaient d’entrer et ont fait pression sur les supporters qui détenaient les vrais billets, et qui ont été relégués vers le fond.

Les services de renseignements n’ont-ils pas mal anticipé la question des supporteurs qui ont voulu frauder ?

Les billets, c’est une gestion de l’UEFA, de la FFF, des clubs. (Madame Loubna Pilate s’en lave les mains.C’est pas nous, c’est les autres.) Ensuite, nous avions très bien identifié le fait que des milliers de supporters allaient venir à Paris sans billet.( Oh qu’ils sont bons ! Ils savaient… mais n’ont rien fait !) C’est pour cela que le préfet de police a validé l’implantation d’une fan zone. Mais nous ne pouvons pas empêcher la libre circulation des personnes. Nous avons rencontré un problème : de nombreux supporters ont tenté de pénétrer dans le Stade de France sans billet, ou avec des faux billets. Nous avons l’impression que beaucoup étaient détenteurs de faux billets. Dans quelle mesure fait-on face, là, à une fraude massive ? Et si fraude massive il y a, qui aurait pu l’organiser ? C’est vrai que le nombre de faux billets interroge. Je n’ai pas d’élément de réponse (on avait compris !). C’est une question qui émerge. Il est beaucoup trop tôt pour y répondre. Un signalement du préfet de police au parquet a dès ce soir été effectué. Des enseignements seront tirés. Il faut que les acteurs concernés se parlent – que ce soit l’UEFA, la FFF, les clubs, l’État – pour analyser ce qui a pu causer des difficultés (parce que la Préfecture n’est pas concernée ? parce que Macron n’est pas concerné par cet immense raté ?) .


Des images de supporter se faisant dépouiller aux abords du stade circulent. Tout ne s’est-il pas focalisé sur le maintien de l’ordre, au détriment de la lutte contre la criminalité sur le terrain ?

Il y a eu 105 interpellations pour des ventes à la sauvette, vols à la tire, vols à la roulotte… Cela montre l’énorme travail qui a été fait sur place, et il n’y a pas de fait majeur. Nous avions deux missions : assurer la sécurité des supporters en termes d’ordre public, et la lutte contre la délinquance, que nous n’avons absolument pas abandonnée hier. ( Quel aplomb ! Quelle rouée ! Elle est payée cher pour nous enfumer ? Sans doute très cher, Macron adore les enfumeurs. ) C’est ce qu’on fait au quotidien. Et évidemment, les BAC étaient engagées, les équipages de police secours étaient engagés, et le dispositif était multiple. On a beaucoup vu les CRS et les gendarmes, parce que c’est ce qui impressionne, mais il y a toujours l’action de police quotidienne qui se poursuit. La vie continue.( Ben voyons ! Les touristes qui ne voudront plus venir à Paris ni même en France, ça va continuer longtemps ? Sans que toute la France ne paie les pots cassés ?

Au moins un journaliste étranger rapporte avoir été contraint par les forces de l’ordre à effacer des vidéos de la bousculade devant le stade de France…

À ce stade je n’ai aucun élément pour répondre sur une telle demande, ( ben voyons ! ) qui aurait été formulée par un gendarme ou un CRS. Beaucoup de vidéos circulent déjà sur les réseaux sociaux. C’est connu aujourd’hui. Je ne vois pas bien la pertinence d’une telle demande ( ah oui ? Coucouche panier, les journaleux ! pas de question qui fâche et qui pourrait ouvrir les yeux au pékin moyen qui a encore des illusions sur Macron).

https://www.leparisien.fr/faits-divers/chaos-au-stade-de-france-des-enseignements-seront-tires-assure-la-porte-parole-de-la-prefecture-de-police-29-05-2022-ECZB6MZTOZHSVOCL53BP6XTXDI.php

Question subsidiaire : Loubna Atta est-elle au poste qu’elle occupe pour ses qualités et capacités ou bien a-t-elle fait l’objet  à un moment donné de discrimination positive, à Sciences Po, par exemple, comme Laetitia Avia ?

Je me contente de poser la question, car un responsable de communication de la Préfecture de Paris qui bégaie et est incapable de faire son boulot de porte-parole, ça interpelle, non ?

Dans une autre vie, les mauvaises langues cherchant à comprendre pourquoi et comment une nullité avait obtenu un poste important demandaient « elle couche ? ». C’est terminé, ça. A présent c’est l’heure des minorités triomphantes, par leur origine, leur couleur de peau, leur religion, le département où ils ont grandi… Je ne dis pas que c’est le cas de Loubna Atta, je me pose juste la question au vu de sa prise de parole ci-dessus…

Nostalgie, nostalgie…

 

 

 606 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Comme s’il n’y avait pas une bonne française bien de chez nous et surtout compétente pour faire ce travail, c’est quand même révoltant de voir sans arrêt cette discrimination positive ? encore une chance qu’elle ne soit pas voilée ?

  2. Encore 1 nom et prénom bien de chez nous
    évidement de plus en plus et dans toutes les administrations payés par nos impôts
    pourquoi nos ancêtres ont fait 14 et 40 …?
    quand vous recevez lettres et documents , lisez la signature

  3. Loubna (en arabe : لبنة) est un arbre donnant du miel ou arbre sacré au paradis. Alors nous sommes sauvés ! ☹

  4. Il n’y a pas assez d’autochtones pour prétendre à ce poste? Pas étonnant que la France soit tombée aussi bas!

    • tout ça nous le devons à la mitte errant En 1990, le ministre de la Défense français Jean-Pierre Chevènement publie une directive pour favoriser l’accès des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) aux permis de conduire et aux grades supérieurs au détriment des non-JFOM ,toujours la gauchiasserie aux manœuvres anti France avec l’appui de la droite et autres saloperies de partis politiques.(sources wiki)

  5. Comme au Bataclan, et maintenant le stade de France, nos zélites sont des incapables. Notre pays est la risée du monde. Ce sont les muzzs qui font la loi, leur lois et ça s’appelle le djihad. Mééééé on en fait venir d’autres par bateaux entier. Mééééé c’est normal avec les racailles qu’il y a au gouvernement, faut pas s’attendre à autre chose.

  6. Avec ses euh on pourrait faire une omelette, mais qui serait indigeste.

  7. Bonjour,

    « Coucouche panier, les journalistes » ; il y a même pas besoin.

    Pas un n’a moufté contre les mensonges de Darmanin, à sa conférence de presse.

    Pas un n’a parlé des racailles dont Darmanin ne parlait pas …

  8. MACRON a recherché les plus bêtes que lui pour être plus fort qu’eux. Et là on se rend compte qu’il est vraiment con pour en avoir recherchés de si cons ! 😀

2 Rétroliens / Pings

  1. Qui a nommé la menteuse-enfumeuse-bégayeuse Loubna Atta porte-parole de la Préfecture… ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Qui a nommé la menteuse-bégayeuse Loubna Atta porte-parole de la Préfecture ? – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.