Un media espagnol : la finale de la ligue des champions révèle l’insécurité à Paris

………………………..Des larmes pour ce qui aurait dû être une fête !

Il n’y avait pas que des supporters anglais à Paris, mais aussi des espagnols, et ce ne fut pas une fête pour eux non-plus !
Honte à la France et à ceux qui ont fait ce qu’elle est devenue !

(Traduction Web Corrigée)

« Peur », braquages ​​et bandes organisées : la finale
.;.de la Ligue des champions révèle l’insécurité à Paris.

Une fois passée la gueule de bois de la finale de la Ligue des champions , avec l’issue heureuse qu’elle a ac cordée pour tous les supporters madrilènes, il est temps d’analyser les événements inhabituels qui ont révélé l’incapacité de l’UEFA et des autorités parisiennes à garantir la sécurité des personnes présentes au Stade de France.

Les problèmes aux abords du stade final n’étaient pas étrangers au football, obligeant le début du match à être retardé de plus d’une demi-heure . Une avalanche de supporters sans billet s’est massée aux portes du stade Saint-Denis et, dans certains cas, a réussi à se faufiler en sautant les grillages.

Le chaos a fait que les participants avec des billets sont restés sans pouvoir entrer et il y a même eu des incidents avec la police qui a été débordée et a dû recourir à la force pour arrêter l’avancée de la foule.

Dans un communiqué, l’UEFA a accusé la vente de faux billets d’avoir empêché les supporters de Liverpool d’entrer dans le stade. « Alors que le nombre de personnes à l’extérieur du stade continuait d’augmenter après le coup d’envoi,  la police les a dispersés avec des gaz lacrymogènes et les a forcés à sortir du stade. L’UEFA est solidaire des personnes touchées par ces événements et examinera de toute urgence ces questions avec la police et les autorités françaises, ainsi qu’avec la Fédération française de football. »

Mais le pire n’a pas été les altercations avec la police, comme prévu avec tant de supporters anglais qui ont voyagé sans billet. Des groupes français organisés voulaient profiter du manque de contrôle pour commettre des vols, des attaques et des intimidations à l’encontre des supporters anglais et espagnols.

La vérité est que le quartier Saint-Denis est devenu une véritable souricière. Comme le raconte Varsavsky, la zone dans laquelle se trouve le stade choisi par l’UEFA pour la finale donnait l’impression d’être « un vrai danger » (Guet-apens ?). «Il y a des groupes qui volent les spectateurs. Billets, téléphones, portefeuilles sont volés. Deux des 4 billets nous ont été volés mais nous avions les photos et au Box Office X ils nous les ont rendus », a-t-il déclaré.

Cependant, si l’entrée dans l’enceinte était conflictuelle, la sortie l’était encore plus. « Jamais jusqu’à aujourd’hui je n’ai vu une ville aussi submergée par le crime et le chaos. Rien à voir avec le Paris de la finale contre Valence », a dénoncé le journaliste d’ El Mundo Vicente Ruiz.

La spécialiste du sport Irene Junquera a également rapporté sur son compte Instagram la peur qui s’est répandue. « Le stade est dans un quartier très compliqué et il faut marcher jusqu’à la civilisation (!). Il y avait beaucoup de bandes organisées pour voler et braquer, certains amis se sont fait confisquer leurs téléphones portables. Nous avions peur, il n’y avait pas de lumière, il n’y avait que des ruelles, les gens s’étaient dispersés et nous étions seuls », a-t-il raconté à propos d’un trajet de retour à l’hôtel qui a duré près de quatre heures.

Malgré le résultat de la finale, une partie de ce voyage a été faite ensemble par des fans espagnols et anglais, qui ont essayé de se protéger en groupes aussi gros que possible pour éviter les altercations, selon de nombreux fans anonymes sur les réseaux sociaux.

Aussi parmi les Anglais, furieux que l’UEFA ait tenté d’accuser des affrontements leurs supporters pour le chaos et les retards.

« De retour à l’hôtel. Pendant tout le trajet, je surveillais par-dessus mon épaule. Je ne pense pas que je retournerai à Paris, pour être honnête. J’espère que tout le monde est en sécurité », du point de vente Sport Bible . D’autres ont qualifié Paris de ville « foutue ». « J’ai vu des choses ce soir qui resteront avec moi pendant longtemps. Des femmes et des enfants qui pleurent après avoir été gazés, des personnes âgées et des jeunes dont les billets ont été arrachés des mains par les habitants. Je ne reviendrai pas à Paris », a écrit un autre internaute. La liste est interminable.

Au-delà du résultat , pour de nombreuses personnes qui se sont déplacées dans la capitale française pour voir leur équipe remporter le quatorzième, ce qu’elles ont vécu hier soir était véritablement grotesque. Selon le média français Le Parisien ,  il y a eu 68 interpellations et 174 blessés en raison des altercations survenues dans les environs de Saint-Denis.

Le manque de sécurité assuré par l’UEFA et les autorités parisiennes soulève de sérieux doutes quant à la capacité de Paris à accueillir des événements massifs deux ans seulement après que la capitale française ait été le lieu officiel des Jeux olympiques de 2024.

 

Mieux, si j’ose dire, le 20minutes espagnol décrit du racket (payer pour protéger sa voiture, ou tard être guidé pour sortir de cet enfer), des femmes auraient été volées, déshabillées… et quoi d’autre ? (Article à accès partiel) !
.

Dans mes lectures, celle d’un Epagnol déclarant avoir compris ce que signifiait l’immigration africaine et désormais de voter à l’avenir pour VOX !

Iván Espinosa de los Monteros* @ivanedlm
Mais le feu d’artifice final a été la situation créée dans la rue. Je retranscris ce qu’a raconté une de mes connaissances, qui me dit toujours qu’on a tendance à criminaliser l’immigration : « Ce que j’ai vécu aujourd’hui à Paris m’a fait penser différemment de Vox.
Pero la traca final ha sido la situación creada en la calle. Transcribo lo narrado por un conocido mío, que siempre me dice que tendemos a criminalizar la inmigración: «Lo que viví hoy en París me hizo pensar de una manera diferente sobre Vox.
* : Membre de VOX.

Un immigré européen en Espagne : Martin Varsavsky 🇺🇦 @martinvars
· Replying to  @MiAlterOgro and @ivanedlm
Oui totalement d’accord. Je suis un immigré. Mais les milliers d’agresseurs arabes français d’hier soir nous détestent d’une manière que je n’avais jamais réalisée. Ce fut un choc. Ils ont ri de voir nos enfants de 9 et 5 ans qui pleuraient de panique.
Si totalmente de acuerdo. Soy inmigrante. Pero los miles de atacantes árabes franceses de anoche nos odian de una manera que nunca había percibido. Fue un shock. Se reían de ver sufrir a nuestros niños de 9 y 5 años que lloraban en pánico.

Et VOX de condamner le laxisme politique et aux frontières !
« La France a permis à un immigré qui tirait à l’arme à feu en Syrie il y a quelques jours de se faufiler en finale des #Champions. Combien y en avait-il d’autres ? La sécurité en Europe est compromise en raison du manque de contrôle aux frontières et de bonnes politiques. »

Le concerné entré dans le stade de France revenait d’un voyage « touristique » en Syrie. Capture Twitter

Francia ha permitido que un inmigrante que estuvo hace unos días disparando armas en Siria se colase en la final de la #Champions ¿Cuántos más hubo?
La seguridad en Europa está comprometida por culpa del descontrol fronterizo y las políticas buenistas.
https://t.co/WYKSrE7NqY pic.twitter.com/23AUHq21S2
— VOX 🇪🇸 (@vox_es) May 30, 2022

 548 total views,  3 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. A signaler la lâcheté de ces spectateurs qui n’ont pas été capables de se solidariser pour se protéger les uns les autres.

    ça me fait penser aux habitants de la région où je me trouve actuellement, ils dévalisent les rayons dès qu’ils ont vent d’une possible pénurie, sans se soucier des autres, une REGION QUI VOTE MACRON ET MELANCHON, des comportements typiquement gauchiasses.

  2. c’est bien fait pour les Franchouillards ,ils n’avaient qu’à pas voter Macron !oui bien fait !

  3. Et cette grève du RER B qui arrive opportunément pour empêcher les supporters d’atteindre le stade à l’heure et dans de bonnes conditions.
    N’y aurait-il pas préméditation ? Un coup de la CGT qui, comme on le sait, , est constituée de CPF en Ile de France .

    Nasser les supporters étrangers pour mieux les dévaliser, et la préfecture n’y a vu que du feu.

  4. Et après ça, il faut voir le déni de certains, ce soir chez Hanouna !
    Ces gens bornés, ne comprendront jamais, sauf à être attaqués un jour, si Dieu le veut !!!!
    J’imagine quelle fougue ils pourraient avoir si leur femme était
    dans cette situation. Retournement de veste et cris d’indignation.

  5. Pendant le premier quinquennat de Macron, on a eu pendant 1 an tant de violences chaque samedi, le Covid arrivant l’aura stoppé, et, ni Macron ni ses ministres ne se remettent en cause, ne font rien pour coffrer les 500 black block, en 1 an ils ont rien réussi..

    En France la violence dans les rues est devenu une habitude avant de devenir une tradition, et une réputation… Tant que rien ne change, on ne pourra plus faire venir des étrangers en masse au Stade de France, car ils seront toujours en danger à Saint-Denis… Macron et ses ministres sont complètement incapable d’assurer la sécurité dans les rues à Paris et en banlieue

  6. Ajoutez à cela l’enfumage de darmanin sur les 40 000 faux billets. Pas de bol, la vérité finit toujours par sortir :

    Stade de France : 2.800 faux billets ont été scannés samedi soir, très loin du chiffre avancé par le ministère de l’Intérieur de “30.000 à 40.000” supposés fraudeurs (MàJ)

    https://www.fdesouche.com/2022/05/31/stade-de-france-darmanin-pretend-que-les-supporters-anglais-etaient-munis-de-30-000-a-40-000-faux-billets-le-chiffre-est-delirant-ca-ne-tient-pas-la-route-repond-un-specialiste/

    Moi, je soupçonne fortement darmanin et ses complices de vouloir se venger du brexit et de la crise des pêcheurs qui a suivi.

  7. Lorsque je suis arrivée en France celle-ci était enviée de toute l’Europe et bien au delà aujourd’hui moi qui ai fait mes études ici et toute ma carrière j’en arrive à avoir honte de dire que je vis en France après ces 5 dernières années et encore plus à présent suite à ces incidents avec ces fans de foot venu d’Angleterre et d’Espagne que l’on a si mal accueilli et insulté par le ministre de l’intérieur qui devrait démissionner au plus vite tout comme le préfet de Paris quel honte

  8. N’oublions pas que cela a commencé avec la grève de la RATP ce c soir-là et ça remet ça pour le prochain match.

    • c’est ce que l’on m’a dit, mais j’avoue n’avoir pas compris le rapport , si vous pouvez m’éclairer ..

  9. La France est un coupe-gorge. Je peux vous dire que si cette racaille allait foutre le bordel dans leurs pays d’origine, leurs flics ne tireraient pas avec des lacrymos mais à balles réelles.

  10. L’Europe est submergée par le tiers-Monde (dont le fer de lance est l’islam). Tous ces moricauds ivres de haine et de jalousie pour nous, les constructeurs de civilisation, n’entrent pas tous seuls. Les frontières sont maintenues ouvertes de force. L’intention de génocide des Blancs, partout, est l’oeuvre de bien blancs. N’est-ce pas messieurs Gates, Schwab ou Soros ? Macron, vice-sous fifre.

  11. Les témoignages commencent à affluer dit P.Praud ce jour sur RTL dan son émission, » les auditeurs ont la parole « ! il est étonné que aucun médias ne parle de cette chienlit ( c’est le mot que j’emploie moi !) En même temps, les gens ont compris qu’il ne fallait pas sortir les portables pour filmer ! Mais voilà les témoignages sont terribles, d’un père de famille(enfants de 30 ans) qui raconte que, en sortant du stade, pour aller rejoindre le métro, il y avait un cordon d’une centaine de voyous de chaque coté du trottoir, pour dépouiller les gens ! certains les happaient dans le groupe, pour tomber dessus à plusieurs, ce qui fait que les gens avaient peur et essayaient de protéger leurs enfants..Il n’est nul question d’anglais ici…mais P.Praud pose que question judicieuse que je vais transcrire…au prochain épisode, car je vais dépasser le nombre de mots « autorisés » pour mon récit .

    • Et donc P.Praud a posé la question du pourquoi, les supporters en direction du métro, étant plus nombreux malgré tout, que ces racailles, ne se sont ils pas regroupés pour faire face quand un homme était tiré par la manche, et extrait pour mieux le dépouiller ! Il y a LA PEUR que tout le monde a reconnue, y compris la racaille ! Alors il faut( facile à dire), faire face quand c’est possible ! J’ai le souvenir, avec 2 autres femmes de mon âge, d’avoir aidé un jeune lynché à terre, par 2 « pitbulls » (je ne parle pas de chiens), et simplement en criant, en alertant des passants hommes jeunes, de venir mettre un terme à ce lynchage, en pleine ville ! ce fut fait et les deux jeunes se sont arrêtés ! il faut faire du bruit etc etc ..C’est vrai que sous le coup de cette sortie footbalistique, sensée procurer du plaisir, il est difficile de se replonger dans la réalité que certains ne veulent toujours pas voir ! je pense malgré tout que « touchant le sacré saint football » et son aspect financier, il y aura des retombées !

  12. Le monde entier peut voir ce qu’est devenue la France. Faire d’une calamité une opportunité.

  13. anglais et espagnols auront vu les réalités d’un pays perdu : et ce ne sont pas des « complotistes »

    • Et eux osent dire la réalité telle qu’ils l’ont vue. Contrairement à nos journaleux, et à notre nomenklatura ,Darmanin en tête, « race supérieure » qui dit et impose Sa réalité. »César, prends garde à la colère des légions » !

  14. Ce qui s’est passé a Paris ne sont que les prémices de ce que sera bientôt toute la France. Les français ont revoulu de Macron? Eh bien ils l’ont!!!

    • Si les français étaient armés le calme reviendrait .

  15. L’insécurité n’est pas seulement à Paris, elle l’est dans toute la France. Et si les bons français ne se réveillent pas ils n’auront même plus le droit de respirer !!! A bon entendeur …..

1 Rétrolien / Ping

  1. Un media espagnol : la finale de la ligue des champions révèle l’insécurité à Paris | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.