« Shtar Academy » : sortie d’un nouvel album de rap enregistré à Fresnes par les copains du Yéti

« Shtar Academy » : les copains du Yéti, montrés en exemple à la France entière, ont encore droit à des moyens matériels et financiers et à toute l’attention  et l’admiration des médias subventionnés.

 

Mouloud Mansouri est producteur de musique. Ancien détenu il monte depuis des années des projets autour de la musique dans les établissements pénitentiaires français. Il produit « Shtar Academy », un album de rap fait par des détenus de la prison de Fresnes et des artistes de l’extérieur. Une expérience qui donne également lieu à une série en 5 épisodes diffusée sur France Télévisions.

Ecoutez (ou regardez sans le son) juste le début de l’entretien. Observez la joie frémissante de la journaliste Pauline PACCARD,  et sa complicité avec l’invité Mouloud.

On peut parier que l’équipe de ménage a dû passer la serpillère sous elle après l’entretien :

Voici encore une occasion pour la gauche d’étaler sa fascination pour les taulards et les délinquants, « victimes » du manque de reconnaissance de la société.

Les fouille-poubelles que sont Mediapart, Radio france et les chaînes de France Télévision  sont évidemment enchantés de cette sortie et déroulent le tapis rouge aux intervenants.

Vous voyez, ils ont du talent. Il ne faut pas être trop dur avec eux. Quelle gâchis pour la société, tout ce temps passé derrière les barreaux qui nous prive de leur présence bienfaisante.

 

Les criminels qui sont en taule méritent-ils notre admiration ? Et doit-on pardonner à ceux qui déversent des millions pour les distraire ?

 

C’est toujours la même chose dans cette France aux mains des pourris : on s’intéresse  au caniveau et au tas de fumier.

Dans un pays normal, on mettrait tous les moyens auprès des scolaires (et les détenus au pain sec). On  donnerait leur chance à des jeunes,  travailleurs et talentueux. On ferait découvrir les vraies belles choses à nos jeunes. 

On valoriserait ceux qui ont réussi malgré les obstacles.

On aiderait généreusement les  orphelins et les pauvres gamins qui eux, ont vraiment besoin de toute notre affection. 

On parlerait du beau et du bien,  on ne présenterait pas cet infâme jus de rap comme la quintessence de la musique. 

 

Laudate Dominum (Mozart) | par le petit Ecossais soprano Aksel Rykkvin (13 ans, en 2016)

 

 944 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. « et le rap plus spécifiquement  » ha ha ! Vraiment ?
    Ce n’est donc pas Beethoven ni Chopin ? Et pourtant ça pourrait leur faire du bien à ces ostrogoths, un peu de vraie musique.

  2. Leur daube musicale emportera le trophé de la musique puisque plus c’est de la merde plus c’est récompensé, et surtout fait par la racaille de dupont-lajoie !

  3. Le RAP? Du bruit, des ordures, du fric et des putes. Les seuls entendables une minute sont ceux avec des coeurs en refrain. Comme quoi ça n’a rien à voir avec de la musique. Ce sont des éructations de mâles africains qui prennent des sons de bidons et des baragouinages primitifs pour de la musique et de l’art.

  4. Si encore on leur faisait écouter du Mozart ou de la musique sacrée, le chant Grégorien, car on leur reconnait une certaine transcendance voire thérapeutique (les aigus)… on leur donnerait peut-être une chance d’évoluer.

    En plus, juste une bonne sono avec belle acoustique.

  5. Euh, elle est bien monochrome le diversité ! Pas de bretons, pas d’auvergnats disponibles ?

  6. Sh’tar Academy où l’art dénicher des futurs talents du rap qui sont en grande majorité des Racailles étrangères qui souhaitent devenir des Snoop Dogg, Pharell Williams,Joey Star, Kerry James bref des rappeurs de merde. Le Yéti Dupond Moretti c’est le roi du laxisme judiciaire.

  7. HS: pour les fans, Zemmour dimanche à 10h00 chez Mabrouk sur CNews et Europe1.

    (un normand chez l’auvergnate 😎
    Bon, on peut sourire un peu en ces temps difficiles, non?)

  8. le yeti vient d etre mis en examen (surement pas de conscience!, vieille raclure)

    • Et comme il n’ira pas en prison il n’aura pas l’occasion de se rendre visite! 😆

      (Oui je sais, on ne va pas en cabane pour ce qui lui est reproché… mais j’avais envie de sortir ma vanne quand même)

  9. T’es trop gentil, Ami Patriote Jules, le titre devrait être :

     » NOUVELLE DEJECTION de cRAP enregistrée au Club MERDE de FRESNES par les taulards muzzs et potes du con de MASERATI !!! « 

  10. Quelle voix MAGNIFIQUE, je parle de celle de Aksel RYKKVIN !!

    Et les coeurs derrière le chant, hmmm !!! :-)))

    Les merdes pondus du genre « et les meufs, et les keufs, et le RER !!  » BEURK !!!

    Ca me rappelle toujours cet extrait du film « Le dernier samaritain », quand le méchant dit à Bruce WILLIS :  » Je vais te faire mal !!  » et ce dernier de répondre : « Mets-moi un rap, connard !!  »

    Moi, c’est exactement la même chose, si l’on veut faire souffrir mes oreilles …

    Le rap, ce n’est pas du chant sur de la « musique », ce sont des borborygmes, des mots alignés, creux, qui font, la plupart du temps, l’apologie du matérialisme, le sexe, la domination, le fric, la violence, le racisme (anti-blanc) …

    Bref, ce que veut instituer le mondialisme !!!

  11. Le rap correspond bien au QI de ces débiles mentaux, des paroles qui n’ont aucun sens accompagnées de bruits de bidons vides
    C’est insupportable à écouter, je n’ai jamais tenu plus de 10 secondes, c’est tout sauf de la musique
    D’après ce que j’ai lu cette horreur viendrait des tribus pauvres africaines, qui n’avaient que les bidons abandonnés par les blancs comme instruments pour faire du bruit, qu’ils sont bien les seuls à appeler de la musique
    C’est bien la preuve du déclin de notre civilisation, qui en arrive à écouter de la « musique » de cannibales
    C’est bien la preuve aussi qu’il est plus que temps de renvoyer ces primates dans leur jungle natale faire peur aux animaux sauvages avec leurs bruits horribles

  12. Comme je l’ai déjà écrit il y a quelques jours c’est la preuve que nos prisons sont majoritairement occupées par de la racaille d’importation.
    Il faut insister là-dessus aussi.

  13. Bonjour Jules Ferry. Je suis tout à fait d’accord avec vous. C’est l’ époque de l’apologie du laid, et l’on le nom d’artiste à n’importe quel crétin . Le rap n’a jamais été pour moi de la musique. (Et l’on me prête une bonne oreille)

    • Bonjour Lagardère,  » l’apologie du laid », exactement. Il est regrettable que le rap soit pourtant la première « musique » écoutée en France, surtout par les jeunes. Aucune évolution depuis des années car cela correpond à de vils instincts avec l’image du dealer, les belles voitures et les filles faciles et le mot d’ordre « se remplir les fouilles et se vider les C. ». Ajoutons les musiques africaines au tableau et il ne reste pratiquement plus rien de correct.

Les commentaires sont fermés.