La sécu dénonce, les miliciens du Conseil de l’ordre traînent à la Kommandantur les médecins qui soignent

En sus de Raoult, Perronne, Gayet dont nous parlions il y a quelques jours... ils sont des milliers (des centaines de milliers ?) dénoncés par les ordonnances d’hydroxychloroquine ou d’Ivermectine qu’ils ont faites. Dénoncés aux tontons Macoute du pouvoir que constituent les Conseils de l’Ordre.

Ça fait peur. Ça rend fou de colère. Ça rend enragé. Ça donne une furieuse envie de créer le grand soir pour régler nos comptes avec les collabos, avec les salauds. Ça viendra, forcément.

Parce que, quand même, si les aimables fonctionnaires de la Sécu refusaient de faire ce sale boulot qui n’entre pas dans leurs attributions, il n’y aurait ni délation, ni accusé, ni tribunal, ni médecins mis à l’index ou radiés. Et tout cela à l’heure où l’on cherche désespérément des médecins…

Quant aux pourris du Conseil de l’Ordre, ce n’est pas pour rien que ce dernier est né sous Pétain.

« Les médecins ont de plus en plus de difficulté à exercer leur profession »: un médecin généraliste témoigne

Depuis plusieurs mois, suite à des signalements effectués par la Sécurité sociale, des médecins sont convoqués devant le Conseil de l’Ordre des médecins, qui leur reproche d’avoir prescrit des traitements précoces pour soigner des infections au Covid-19. Un de ces médecins, généraliste, affirmant « subir des pressions », nous livre son témoignage de façon anonyme dans ce « Debriefing » et met en garde contre la restriction des libertés médicales qui s’est progressivement installée au cours des deux dernières années.

Voir sur France soir.

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/medecin-generaliste-anonyme-convoque

 1,027 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Les fonctionnaires de la sécu, des cocos et socialos habitués de la délation.
    En ex URSS, ces cocos se dénonçaient les uns les autres pour rien moins qu’une pièce dans un appart.

  2. À l’ordre des médecins, on respecte la tradition des créateurs Pétain-Laval ; ceux qui ne marchent pas dans le bon sens, ALLE KAPUTT !!! ALLE VERNICHTEN !!!

  3. Mon Doc m’a bien soigné ( avec un produit défendu ) et mon covid ne fut pas très méchant ( grâce à l’azithromycine ) ; c’était en janvier 2022 et tout s’est bien passé, moins dur qu’une grippe.
    Je l’ai revu vendredi dernier et il me dit qu’il ne veut plus « piquer » personne.
    Donc, je pense qu’il a compris l’arnaque.

  4. rectif: ce conseile de l’Ordre des médecins se conduit et non se conduisent
    … Merci de bien vouloir me corriger !

  5. « Quant aux pourris du Conseil de l’Ordre, ce n’est pas pour rien que ce dernier est né sous Pétain ».
    Ce conseil de l’Ordre des médecins se conduisent à l’instar des tribunaux exceptionnels chargés de juger les Résistants à une autre époque dite « sombre » de notre Histoire.
    Idem à l’égard de Tous ceux exprimant des analyses contradictoires aux criminels mondialistes ( Perrone, Raoult, Di Vizio, etc …). Les tribunaux sont à la chasse et condamnation de tous les opposants quelque soit le domaine d’expression de leurs manifestations.
    Section spéciale, cela vous parle ? Il faut faire des exemples pour museler les contestations au même titre que de sanctionner toute légitime défense.

  6. « si les aimables fonctionnaires de la Sécu refusaient de faire ce sale boulot  »

    Par contre, ça ne les dérange absolument pas de mettre en circulation des millions de fausses cartes vitales. Ces gens-là devraient être révoqués pour haute trahison sans indemnités et sans retraites.

    • Bonjour Joël. Vous m’avez devancé, c’est exactement ce que je voulais écrire. Donc 100% d’accord avec vous. Bonne journée.

  7. Ben voilà on y est. On a bel et bien empêché les médecins de soigner. La gouvernance par la peur, a fonctionné, mais à fond, à fond. Tout le monde ne va pas se renseigner, sur internet, et surtout pas les macroniens.
    Ils ont utilisé la peur, pour faire leurs saletés.

Les commentaires sont fermés.