Le calvaire de Sébastien, 36 ans, une vie brisée après la 2ème dose Pfizer

⚠️Sébastien Bettenent rejoint VERITY France⚠️
Agent hospitalier de 36 ans avec une obligation vaccinale pour garder mon emploi.
pfizer-e1636125134928.jpg
Sans aucun antécédent médical.
Je fais la 2ème dose Pfizer.  17 jours après, des symptômes de gastro avec température et nausées apparaissent.
Au bout de 48H direction les urgences puis héliporté en soins intensifs. Je finis en réanimation branché à une machine (ECMO) qui me fera vivre pendant 10 jours.
Les premiers comptes rendus supposent une « myocardite fulminante ».
Je passe 1 mois en réanimation et finis en clinique de rééducation.
À ce jour, 12 mois sont passés et beaucoup d’examens pour recherche de maladies auto-immunes ou génétiques sans succès, la pose d’un défibrillateur sous cutané et l’orientation vers une greffe de cœur si la situation se dégrade.
Vies personnelle et professionnelle complètement stoppées, une certaine omerta sur la cause vaccinale de ma pathologie maintenant définie comme « cardiomyopathie ». Une histoire d’effet secondaire non reconnu parmi tant d’autres.

 769 total views,  9 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. POUR INFO
    Ayant questionné un toubib de CHU suite aux dommages collatéraux du vaccin pour certains, il m’a répondu que seul l’intérêt général primait au détriment de l’intérêt de l’individu.
    Comme tout ce qui est humain est imparfait, ce qui se passe est normal.
    Voilà résumée la pensée des hommes de l’art.

  2. Témoignage : un voisin, 45 ans, est invalide à vie. Une phlébite géante, deux caillots au cœur, pose de stens, un collant de contention car en plus il fait des phlébites inguinales. Il m’a confié que ce collant lui faisait mal aux testicules car il les lui écrabouillait.Ne fait pas le lien avec le vaccin et va se faire injecter une dose de rappel. De profundis…

  3. Je connais une dame qui bosse dans la santé et qui a du se faire « vacciner » 3 fois par OBLIGATION : si elle refusait, « on » lui fermait son cabinet; ce qu’elle ne pouvait pas permettre, car elle a des crédits (matériel médical) à rembourser.
    (Je crois qu’avec sa secrétaire, elles avaient consulté des avocats pour pouvoir éviter de se faire inoculer, mais SANS trouver de solutions pour autant? Du coup, elles se sont toutes les deux faîtes « vacciner », alors qu’elles ne voulaient PAS.)

    Elle a récemment reçu le papier pour faire la 4ème dose.
    Or, elle a tellement peur du « vaccin » Covid qu’elle a envoyé son REFUS, quitte à tout perdre!
    Elle attend une réponse de la hiérarchie. Je croise les doigts pour elle : c’est une dame formidable, qui pense plus à ses patients qu’à sa propre santé. Elle ne mérite pas de tout perdre; surtout pour un produit qui n’est ni un VACCIN, ni efficace!

    Elle a PLUSIEURS patientes « vaccinées » qui ont déclenché la maladie de Charcot SUITE à la « vaccination » Covid.
    …Une autre patiente à qui il arrive de tomber dans les pommes – comme ça, d’un coup -, puis de se relever, comme si c’était normal.

  4. Les faux vaccins pfiser, les poisons qui rendent fou…. de douleur et même qui tuent.
    Et l’armée qui reste l’arme au râtelier. Elle ne défend personne, surtout pas son peuple. C’est pas la peine d’avoir une armée.

  5. Voilà la vérité enfin révélé grâce à un agent hospitalier qui a été vacciné, le vaccin contre le Covid 19 ne protège pas, ne guérit pas de la Maladie malgré les mensonges du gouvernement Macronien Jupitérien corrompu et de Big Pharma qui à travers cette arnaque cherchent à éradiquer le nombre d’habitants sur la terre et plus précisément en France.

Les commentaires sont fermés.