Inflation-Macron ? Les bailleurs d’habitations paieront !

Mon conseiller bancaire m’invite de temps en temps à placer de l’argent dans un appartement que je pourrais donner en location… Jamais de la vie!

Je constate bien souvent en lisant les articles – nombreux – dans la presse locale se faisant l’écho des dégradations inimaginables subies par des propriétaires quand ils récupèrent leur logement que les commentateurs n’ont généralement aucune compassion à leur égard. Bien au contraire, certaines grandes âmes mélenchoniennes proclament que c’est le risque à prendre, que les bailleurs ne sont pas à plaindre car ils « s’engraisseraient » sur le dos de pauvres locataires…

Il n’y a personne pour dire que c’est bien pratique, quand on arrive dans une nouvelle ville ou qu’on est confronté à une difficulté de logement passagère de pouvoir trouver une location. J’ai moi-même été longtemps locataire et j’ai toujours gardé contact avec les anciens propriétaires des biens que j’ai pu louer à titre amical car je leur demeure reconnaissant de m’avoir permis de ne pas me laisser à la rue…

Malgré l’utilité publique qui s’attache au secteur locatif, pouvoir disposer d’un logement temporaire voire durable après une mutation ou une séparation par exemple n’étant pas un luxe mais une nécessité, Macron-inflation a décidé de mettre à contribution les propriétaires bailleurs pour supporter le poids de ses conneries ukrainiennes…

 

La loi sur le pouvoir d’achat qui vient d’être votée décide de limiter le poids de l’inflation… en le faisant reporter sur les bailleurs qui ne pourront pas augmenter leur loyer.

Bref, tout augmente, mais les loyers, eux, resteraient déconnectés du coût de la vie qui flambe…

Bref, tout augmente, mais les loyers, eux, resteraient déconnectés du coût de la vie qui flambe…

D’une certaine façon, chacun de nous est « bailleur » de ce point de vue. Car les tours de passe-passe pour limiter à coût d’argent public les effets de cette guerre, de la gestion désastreuse du covid, et toutes les erreurs de gestion des finances publiques qu’accumule ce gouvernement, ont forcément un prix que le contribuable ordinaire paie finalement pour les autres, HLMistes et miséreux importés en tous genres…

De véritables magiciens les LREM. Et c’est ce type qui osait parler de « Gérard Majax » devant Marine le Pen quand lui-même passe son temps à sortir des lapins de son chapeau… La preuve, encore une fois.

https://www.efl.fr/actualite/actu_f698a9139-7b78-4bea-9250-c104f1bf7044

La loi pour le pouvoir d’achat limite l’augmentation des loyers d’habitation

La loi sur le pouvoir d’achat du 16 août 2022, destinée à lutter contre les effets de l’inflation, plafonne l’indexation des loyers par le blocage pendant un an de l’IRL (indice de référence des loyers).

Loi 2022-1158 du 16-8-2022 art. 12 : JO 17 texte n° 2


Afin de limiter l’impact de l’inflation sur les hausses de loyer, la loi pour le pouvoir d’achat du 16 août 2022 met en place un dispositif temporaire de plafonnement de la variation de l’IRL et, par voie de conséquence, des loyers. Par dérogation aux dispositions législatives relatives à la révision des loyers, la variation de l’IRL ne pourra excéder 3,5 % entre le 3e trimestre 2022 et le 2e trimestre 2023.

Ce plafond est réduit à 2,5 % pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion et Mayotte. 

En Corse, sous certaines conditions, le préfet peut réduire cette limite à 2 %.

 

 

Pour mesurer les conséquences de cette sottise, ne pas manquer l’article de Cachou :

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/13/les-ecolos-dingos-ont-jure-de-faire-la-peau-des-proprietaires/

 816 total views,  1 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. Cachou,

    j’ai lu ce matin ton site.
    Tu confirmes avec preuves à l’appui ce que je me dis depuis longtemps :
    – pourquoi certains vaccins humains sont efficaces à vie alors que certains vaccins pour nos compagnons ne sont valables que 365 jours….366 les années bisextiles…
    J’ai constaté en te lisant que certains de ces vaccins ne sont parfois pas très sérieusement testés et validés. Un peu comme les soupes injectées 2 fois, 3 fois, 4 fois sur des humains contre le (la) Covid alors que, à ma connaissance, ils n’ont toujours pas d’AMM.

    J’ai fondu devant les photos de ta petite Curly…

    A + Cachou

    • Pour résumer la chose, il faut dire que pour les chiens et chats, seul le vaccin fait après la naissance et son rappel sont nécessaires et suffisants. L’animal est protégé immunitairement parlant toute sa vie.
      Tous les autres vaccins et rappels sont du pipeau et ne servent qu’à faire du chiffre d’affaires pour les vétérinaires. Le site démontre très largement avec de très nombreuses expériences et démarches auprès des fabricants de vaccins ce qui est dit ci-dessus.
      Une vaccination tous les ans donne l’impression d’être un bon maître et bonne conscience. En réalité, l’immunité n’augmente aucunement et l’animal est détruit plus rapidement : cancer prématuré, arthrose, insuffisance hépatique, rénale, etc.…
      Les vétos jouent sur l’affectif en laissant sous-entendre, que si on ne fait pas le rappel tous les ans (2 ans) l’animal risque de mourir d’une maladie. C’est de l’abus car l’animal est protégé toute sa vie.
      Le site développe tout cela et après clecture, plus personne ne fait vacciner son animal hormis le vaccin et rappels de naissance.
      Tes quelques mots pour ma petite chatte Curlie m’ont beaucoup touché, je te remercie.

  2. Cachou,

    je viens de jeter un oeil sur le site que tu me proposes.
    Merci.
    Demain je prends le temps de le parcourir.

    • Tu vas en découvrir des choses…..
      N’oubli pas : version ordinateur sur ordinateur

  3. Réponse à Mantalo du 14 septembre 2022 à 14h23
    =-=-=-=-=-=
    J’ai bien rigolé quand tu dis : « Je continue malgré tout » !
    Présenté comme tu le fais dans ce nouveau post, je suis absolument d’accord avec toi pour les 3 points que tu abordes.
    J’aurais bien aimé caresser ma chatte qui représente mon avatar. Hélas, en pleine santé et joie de vivre, à l’âge de trois ans elle a été assassiné par la vaccination.
    À partir de là j’ai fait des recherches sur les vaccinations animales pendant des mois et des mois et j’ai sorti un site où je fais part de choses ahurissantes concernant ces vaccinations animales scandaleuses.
    Je commence mon site par faire part de ma douleur immense de la perte de ma petite Curlie, sacré de Birmanie, la plus belle au monde.
    Puis mon site aborde l’ensemble sous tous les aspects de ces vaccinations animales assassines.
    Si tu veux y aller, fais le DEVANT UN ORDINATEUR, et non sur un téléphone portable et clic sur le lien ci-dessous :
    http://www.les-scandales-des-vaccinations.fr/
    et choisit la version « version ordinateurs de bureau fixes ou portable », et non la version « Smartphone » qui marche très mal.

    • Je comprend ce que tu ressens Cachou. Oh oui.
      J’ai un véto extraordinaire qui a opéré un de mes deux chats. Il lui a « recollé » l’intestin alors que mon Auguste (Gustou pour les intimes) était promis au pire.
      Il m’a ensuite fait comprendre qu’il ne fallait plus l’emmerder avec les vaccins…
      J’avais préparé une bonne petite somme pour le régler… j’en ai eu pour 250€ seulement ! Loin du tarif de certains pour une opération si importante.

      Déjà, alors que mon véto précédent nous faisait venir 2 fois pour les rappels, celui-ci faisait tout en une fois.
      Prouvant ainsi que les rapels ne sont pas toujours utiles… comme pour le Covid.

      Bon, nous sommes loin du sujet de l’article mais ça fait du bien de parler de nos amours félins. Pour une fois que nous ne sommes pas agressifs avec notre environnement. Jusqu’à demain …😉

  4. Pour ce qui est des charges, elles sont dues au syndic et elles sont calculées par le syndic, je ne vois pas comment le propriétaire pourrait en bénéficier ou gratter qq centimes.
    Par contre toutes les réparations sont à la charge du proprio, et avec l’UE, il y a de nouvelles normes OBLIGATOIRES , par exemple sur l’ascenseur à mettre aux nouvelles normes pour les fauteuils handicapés, etc…
    Des normes qui imposent des travaux couteux et que le syndic est OBLIGE D’IMPOSER et de faire réaliser.

    • Faux.
      Je connais un immeuble de centre ville ou le remplacement d’une vieille serrure pourrie d’entrée de cet immeuble a été partagé par les locataires !!!

      PAS DE SYNDIC dans un immeuble de LOCATAIRES géré inutilement par la filiale d’une grande banque qui prend sa dîme au passage.

      • Cher Mantalo,
        Dans l’hypothèse que ce que tu dis est vrai du remplacement d’une serrure par les locataires, un cas sur 10 millions n’en fait pas une généralité. Tu peux me sortir n’importe quelle affirmation, dans n’importe quel domaine, je te trouverai toujours un cas qui contredira ce que tu me dis.
        =-=-=-=-=
        Concernant le syndic de copropriété, il est rendu obligatoire par la loi. Il s’agit de la loi de 1965, qui établit le statut de la copropriété des immeubles bâtis. La présence d’un syndic est obligatoire pour la copropriété. Ce syndic peut être un professionnel ou un syndic bénévole constitué par des propriétaires mêmes. Mais dans tous les cas il doit exister, respecter un nombre de règles et de devoirs et procéder à une assemblée générale annuelle.
        Si la filiale d’une grande banque possède un immeuble qui n’a pas de syndic (avec ou sans présence de locataires, seul le ou les propriétaires sont concernés), cette filiale est donc dans l’illégalité la plus totale. Ce qui est quand même gênant pour une grande banque…
        Essaie peut-être d’avoir plus de précisions pour bien vérifier ton information.

  5. Les propriétaires sont très utiles , sinon où pourrions-nous habiter quand on change de lieu de travail ?
    Et pour ceux qui ne bougent pas, est-ce qu’un jeune qui débute pourrait se payer une accession à la propriété ?
    Or, de plus en plus de lois sont faites pour pourrir la vie des loueurs (bailleurs).
    D’où des loyers impayés, des logements dégradés, et des propriétaires dégoutés, qui vendent leur bien pour ne plus avoir de problèmes.
    Or, les HLM, on le sait maintenant, ne sont pas construits pour nos jeunes Français ni, pour loger les arrivants en mutation dans la région.
    Cela pose un gros problème social.

  6. Certains propriétaires se rattrapperont sur les charges qu’ils ont parfois du mal à justifier.
    (j’ai bien dit « certains » et « parfois » hein….je connais des cas)

    Quant à dire qu’il faut remercier le propriétaire de loger le locataire il serait bon que le propriétaire remercie aussi le locataire de lui faire gagner de l’argent. Ça marche dans les 2 sens.

    • Discours depuis 50 ans de ceux qui n’ont pas eu de courage, pas oser prendre des risques, se priver de beaucoup de choses, passer 1 nuit sur 3 sans dormir, payer de tous les côtés, subir toutes les lois anti-propriétaires et rembourser pendant 25 ans pour pouvoir acquérir un 20 m2 dont on bloque les loyers et maintenant qui devront, pour certains, les retirer de la location avec les nouvelles normes écolos, et qui auront donc fait tout cela POUR RIEN.
      Sais-tu combien il reste d’un loyer après retrait total des charges et impôts ? 40 % voir moins. Et si tu fais un peu de rénovation (car les locataires veulent du neuf mais au prix de l’ancien, évidement), tu perds ces 40 % pendant 2 ou 3 ans.
      Deviens propriétaire locatif, et on en reparle après. Ok ?

      • Cachou,
        ces soucis sont les mêmes pour les commerçants, les artisans. Les normes les étranglent aussi. Les charges également.
        MAIS, ces frais sont inclus dans le prix de vente donc payés en bout de chaîne par le consommateur.
        Pour la location privée « certains » propriétaires ont longtemps été irrespectueux de leurs locataires et ont donc donné le baton aux écolos pour se faire battre. Et c’est bien dommage pour les gens sérieux qui dérouillent injustement.
        Existe-t-il un « syndicat » ou autre pour la défense des propriétaires ?

        • Les voyants aveugles ne veulent pas voir, et les beaux discours sont faciles.
          Je répète la dernière phrase de mon post précédent : « Deviens propriétaire locatif, et on en reparle après. Ok ? »
          Avec ta permission, j’arrête là ce sympathique et aimable échange car les propriétaires et locataires ne vivent pas sur la même planète. Et ces planètes se sont, de plus, considérablement éloignées depuis l’arrivée de la gauche il y a 40 ans.

          • Cachou de 12h41,

            je continue malgré tout.

            1/ je n’ai pas envie de devenir proprio pour louer. Jamais ressenti ce besoin.
            2/ je partage ton avis sur la gauche, et ça a commencé bien avant 40 ans mais après mai 68 quand la droite(sic) s’est crue obligée de penser à gauche.
            3/ il y a des gens biens partout, des propriétaires et des locataires. Et contrairement à ce que tu dis tous vivent sur la même planète. Les uns ont besoin des autres et réciproquement.

            Caresses au chat de ton avatar.

  7. POST 2 SUR 2
    Je ne compte plus le nombre de gens, comme ton excellent article, qui m’ont dit qu’il ne souhaitait plus investir dans l’immobilier tant l’inégalité propriétaires-locataires étaient déséquilibrés.
    Pour qui connaît bien les lois régissant les rapports entre les propriétaires et les locataires, comme ton humble serviteur, est effaré devant tant d’inégalités, de stupidités, d’écrasement des propriétaires, ces derniers étant de toute évidence à abattre alors qu’ils permettent à des millions de gens de se loger, ce que ne peut pas faire l’état. Une des imbécillités cosmiques de plus de notre pays parmi tant d’autres.

    • « effaré devant tant d’inégalités, de stupidités, d’écrasement des propriétaires, »

      Toujours ce nivellement par le bas, on n’aime pas l’argent surtout ceux qui ont « plus » en France, ceux qui gagnent de l’argent sont mal vus, pas bien !

    • Je ne suis pas de droite et donc pas adepte des discours sacralisant l’ordre établi, mais franchement je tremblerai comme une feuille si je devais louer un appartement de nos jours, ne pouvant choisir mon locataire à cause des lois anti-discriminations, n’ayant aucune assurance de retrouver un bien dans un état correct (sachant que les dégradations coûteront une fortune vu que les entrepreneurs du bâtiment facturent leurs travaux très cher). Je ne peux m’empêcher de penser que les gens qui investissent dans le locatif sont naïfs, excessivement optimistes et inconscients dans bien des cas… (c’est encore pire pour une maison car impossible d’expulser une famille qui ne paie pas ses loyers)

      • Tu as raison.
        Mais il n’y aura que peu de naïfs à l’avenir, car avec les nouvelle normes des millions d’appartement locatifs ne seront ni louables, et donc invendables. C’est l’immense imbécillité des écolos à qui Macron laissent tout faire pour détruire et créer l’anarchie dans ce pays. Projet mondialiste.
        Ceux qui ont investi il y a 40 ou 30 ans, l’avaient fait car es normes et règles étaient équilibrées, raisonnables, ce qui a permis à des millions de gens de se loger dans le parc locatif privé, que l’état ne pouvait pas loger.
        Mais voilà, la gauche et les écolo-dinguos sont arrivés et maintenu au pouvoir grâce au bon peuple français depuis 40 ans.
        La gauche a tout cassé également au niveau locatif, des centaines de milliers de gens vont se retrouver dans quelques années à la rue. C’est une certitude.
        La gauche nous expliquera que c’est pour le bien du peuple, de la planète, et notre liberté of course.
        Le peuple français est tellement con, que ceux qui dormiront dans la rue trouveront cela normal. Ne rigole pas, TOUT CE QUI PARAIT ETRE DE LA SCIENCE FICTION DEVIENT TOUJOURS REALITE EN FRANCE QUELQUES ANNES APRES.

  8. POST 1 SUR 2
    Très bon article, ami Maxime, qui montre bien la pression subie par les propriétaires toujours considérés comme des bêtes à abattre malgré tous les services qu’ils rendent.
    Mais s’il n’y avait que les faits récents que tu cites ! Il y a plus de 30 ans que la pression a été mise au maximum contre les propriétaires à tous les niveaux. Les socialo-écolos-dinguos ont décrété que les locataires seraient des DIEUX. Et les lois leurs ont donné des avantages absolument ahurissants en ne laissant quasiment plus rien aux propriétaires.

  9. En cas de louer bloqué il y a une manière de manifester. Quand un corps de métier vient avec une facture pour une réparation ou un entretien, en cas d’augmentation de prix il faut lui dire que le loyer étant bloqué, vous ne payez pas son augmentation. Comme on dit, si tout le monde fait çà, on comprendra qu’il y a un problème, mais tout propriétaire doit le faire. Ce qu’il peut et doit faire en fait, c’est ne pas oublier d’augmenter les charges.

    • Selon votre logique les indépendants empêchés de travailler par l’état durant le covid auraient dû refuser de payer leurs loyers.

      • Étant à la retraite depuis quelques années maintenant, je ne sais pas comment se sont passées les choses exactement. Mais j’ai parlé à plusieurs indépendants, commerçants et artisans. Ils m’ont tous dits qu’ils avaient été dédommagés très correctement.
        Mon beau-frère par alliance qui tient un petit restaurant de province depuis quelques années à gagné plus par les indemnités qu’en travaillant.
        Bref, sauf erreur de ma part et sauf les habituelles exceptions bien entendu, tout ceux qui sont à leurs comptes ont été bien dédommagés.
        Macro n’a eu aucun mal à le faire puisque tout est fait sur l’emprunt et ces quelques mois à eux seuls ont coûté environ 350 milliards d’emprunts supplémentaires à notre pays.
        Mais les mondialistes savent aussi que plus un pays est endetté plus il dépend des banquiers. C’est dans leur plan de destruction.

1 Rétrolien / Ping

  1. Reine d’Angleterre : pourquoi Macron veut-il que nos maires mettent le drapeau en berne ? – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.