Jean Messiha : l’imam Iquioussen dévoile les Collabos

De « Valeurs actuelles » :

 

Il y a quelques semaines, un sondage révélait que 73% des Français étaient mécontents du fonctionnement de notre justice.

Plus récemment, un autre sondage montrait que 91% des Français étaient favorables à l’éloignement des imams étrangers prêchant des discours de haine.

Comment s’en étonner ?

Quel peuple au monde accepterait d’accueillir, héberger, nourrir, soigner et éduquer un individu qui se permet ensuite de faire montre à l’égard de ce peuple d’une haine viscérale ?

 

Aucun.

Mais en France, non seulement cela est possible, mais quand le peuple s’en plaint, la justice de ce même peuple… donne raison à celui qui le hait !

Loin d’être un cas isolé, ce privilège accordé à l’altérité, même délinquante et/ou criminelle, a été érigée en mode de fonctionnement institutionnalisé sobrement appelé « État de droit ».

L’imam Hassan Iquioussen est dans les radars des services depuis des années.

Il s’est rendu célèbre pour des prêches antisémites, homophobes, misogynes et anti-francais. Bien entendu, il a d’autres prêches où il dit exactement le contraire, dans la pure tradition duplice des Frères musulmans, pour faire avancer leur agenda de conquête.

L’intéressé s’en cache d’ailleurs à peine, déclamant, dans un prêche en date de 2014 :

« nos ennemis veulent nous attirer sur le terrain de l’affrontement militaire, parce qu’on est sûr de perdre et qu’ils sont sûrs de gagner. La seule solution que nous avons, c’est de courber l’échine, à long terme, travailler, pour changer les gens. Quand on va éduquer le peuple, les dirigeants vont tomber d’eux-mêmes. C’est juste une question de temps ; on va leur couper la tête avant qu’ils ne nous coupent la nôtre ».

De la taqqiya dans le texte. Ce même imam qualifie les attentats en France de « faux problèmes » et dit des Juifs qu’ils sont « avares et usuriers » et qu’ils sont le « top de la trahison et de la félonie ».

C’est donc cet imam haineux et sulfureux que toute une partie de la gauche a décidé de soutenir ardemment. Par bienveillance, humanisme et républicanisme, bien entendu. Faut le dire parce que ces gages changent tout.

 

Pour une fois volontaire, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, décide de l’expulser hors du territoire national.

Même la CEDH (c’est dire) rejette l’appel d’Iquioussen contre son expulsion et confirme la décision du ministre.

Mais coup de théâtre, un juge du tribunal administratif de Paris décide de suspendre l’expulsion de l’imam !

Le prétexte ?

Ne pas priver ce sinistre individu de sa vie familiale.

Une famille ayant fait allégeance aux Frères musulmans, soutenue par les islamo-collaborationnistes mélenchonnistes dressés contre la France pour défendre ce propagateur d’une idéologie totalitaire et liberticide.

On assiste une fois de plus (on ne les compte plus) à un acte judiciaire qui ne relève pas de la justice mais de la félonie d’un de ces nombreux juges antinationaux qui jugent en faveur des ennemis de la République contre la République.

Il est invraisemblable que même quand la nation tente de se défendre contre l’islam haineux, homophobe et anti-femme, il se trouve encore un magistrat pour défendre cet islam contre le peuple français, peuple au nom duquel les juges sont pourtant censés rendre la justice et qui, dans son écrasante majorité, se prononce pour l’expulsion des imams anti-français.

Car né de nationalité française, Hassan Iquioussen choisira, dans une geste politique assumée, de s’en déchoir, à sa majorité, au profit de l’autre nationalité qu’il porte, celle du Maroc.

Et quelles raisons invoque-t-il ?

Que les valeurs de la France ne sont pas compatibles avec les valeurs de l’islam dans lequel il croit ; que les valeurs de la France sont mortifères pour le musulman et que le croyant ne doit pas y adhérer sous peine d’être jeté dans la géhenne.

Démarche insultante pour la France mais aussi pour tous les musulmans qui ont choisi de pratiquer leur religion en France dans le calme et le respect.

Mais démarche individuelle on ne peut plus claire tant elle est honnête et authentique.

Dès lors, si les valeurs de la France sont si détestables qu’il les a tôt vouées aux gémonies et répudiées, pourquoi Iquioussen lui-même ainsi que ses principaux soutiens islamistes et gauchistes viennent aujourd’hui en exciper pour demander leur protection ?

Pourquoi n’accepte-t-il pas d’être jugé selon la loi qu’il s’est choisi, c’est-à-dire celle de son islam ?

En fait, Iquioussen a lui-même donné la réponse à cette question : « chez nous les collabos, on leur met douze balles dans la tête. Le peloton d’exécution ».

En restant en France pour y proférer les pires haines contre elle et inciter la jeunesse musulmane à se lever contre notre pays, s’il devait être jugé par la loi qu’il s’est choisi, celle de son islam, Iquioussen, serait allongé illico par douze bastos dans le buffet.

On comprend mieux pourquoi il préfère finalement revenir aux tribunaux français et à la CEDH…

Il sait pouvoir compter sur une justice laxiste et sur des juges antinationaux qui auront à cœur de donner raison à un pauvre immigré musulman contre les méchants français racistes…

Car sinon comment expliquer qu’un juge décide, de manière aussi immonde, parce que déshonorante pour la France, de désavouer le ministre de l’Intérieur qui, pour une fois, avait enfin à réussi à foutre dehors les ennemis de la France, en retoquant sa décision de l’expulser ?

Les islamogauchistes, France insoumise en tête, nous expliquent doctement qu’Iquioussen n’a jamais été condamné par un tribunal pour ce qu’on lui reproche, à savoir des propos antisémites, homophobes et anti-français.

En conséquence de quoi, selon eux, une telle expulsion, en l’absence de condamnations civiles ou pénales relèverait donc de l’arbitraire et d’une atteinte pure et simple à l’Etat de droit. Fort bien.

Mais alors pourquoi ces mêmes mirmidons n’ont pas utilisé semblable argument pour se lever en masse contre la dissolution de Génération identitaire (GI), intervenue elle aussi de manière discrétionnaire (arbitraire pour reprendre leur sémantique), en Conseil des ministres, sur des accusations de racisme qui n’ont jamais été condamnées par une quelconque juridiction ?

On rétorquera que GI n’est pas la tasse de thé des islamogauchistes, tant s’en faut.

Très juste.

Mais le droit est, comment dirai-je … droit, c’est-à-dire qu’il ne se contorsionne pas en fonction des couleurs politiques et encore moins des desiratas des uns et des autres.

Voilà qui terrasse l’argument en apparence purement juridique mais authentiquement vicelard de la LFI et d’autres pour tenter de conjurer l’expulsion en la faisant passer pour illégale.

Répétons-le : la posture des islamogauchistes n’est rien d’autre que politique et disons-le clairement, islamo-collaborationniste.

Cet énième épisode nous montre bien que c’est à une transformation profonde de notre Etat de droit qu’il va falloir procéder.

Car enfin, par quelle espèce de dérive suicidaire la France en est, en effet, arrivée à ce que son Etat de droit devienne un Etat qui protège le droit de nos ennemis à nous faire la guerre et à nous remplacer, tout en neutralisant toute forme d’anticorps identitaire permettant de nous défendre contre les inflammations alter-identitaires qui agressent notre identité nationale à chaque instant ?

La transformation de cet Etat de droit antinational n’a évidemment pas pour but de nous priver de nos droits individuels qui sont sacrés.

Mais l’un de ses objectifs sera de priver des juges félons de la possibilité de juger contre la France.

On parle depuis des années de l’émergence puis de l’installation d’un « gouvernement des juges ».

A ceux qui seraient encore tentés d’en douter, la décision de suspendre l’expulsion d’Iquioussen par le tribunal administratif de Paris vient d’apporter encore une preuve emblématique de la supériorité du pouvoir du juge sur le gouvernement.

 

Ce pouvoir exorbitant vient de la liberté qu’ont prise les juges depuis des décennies, non plus simplement d’appliquer la loi, comme c’est leur mission première, mais de la revisiter (c’est une euphémisme) à l’aune de leurs lubies idéologiques ou de leurs névroses sociétales.

Ainsi, un délinquant multirécidiviste sera remis en liberté parce que le juge estimera que jeune, il a été victime de discriminations raciales ou sociales, présentant ainsi son acte délictuel non pas comme ce qu’il est, c’est-à-dire un délit, mais comme le résultat d’une trajectoire contrainte par une société fondamentalement injuste.

D’une justice jugeant des coupables, nous sommes passés à une justice jugeant d’autres injustices que celle qu’elle a en face d’elle dans le prétoire, et, in fine, à une justice jugeant la société elle-même…

Le juge du tribunal de Paris annulant l’expulsion d’Iquioussen ne dit pas autre chose : écarté l’antisémitisme ! Envolée l’homophobie ! Enterrés les prêches anti-Français ou complotistes !

Car s’il avait pris tout cela en considération, le juge n’aurait pu que confirmer la décision d’expulsion.

Mais non.

Le juge a préféré se focaliser sur les conséquences sociales et familiales du coupable. Il a voulu ne pas « stigmatiser » ni « attiser la haine », selon les formules sottes habituellement bêlées en pareille circonstance.

Maintenant imaginez que les mêmes haines proférées par Iquioussen avaient été proférées par un suprémaciste blanc de nationalité étrangère. Le même troupeau gaucho-« progressiste » qui beugle aujourd’hui à l’injustice derrière Iquioussen, aurait alors défilé étendards et fanions à la main, chantant en boucle le chant des partisans et appelant au sursaut face au retour de la bête immonde…

Frappés d’une cécité volontaire et militante les gaucho-« progressistes » refusent d’admettre que cette bête est aujourd’hui déguisée en victime, comme le loup déguisé en agneau dans la fable des trois petits cochons.

Mais sans doute ont-ils oublié ce joli conte pour ne pas froisser leur électorat islamisé allergique à ces omnivores.

Mais au-delà de cet insupportable deux poids deux mesures permanents, pourquoi les juges se retiendraient-ils d’une évolution aussi exaltante qui leur accorde un pouvoir démesuré sur les justiciables et même sur la société ?

Qui pour les arrêter ?

En fait, il est une évidence dont jamais personne ou presque ne parle : c’est l’impunité dont jouissent les juges et surtout l’impunité médiatique.

En France, lorsque des juges commettent des fautes de jugement, fut-ce avec les pires conséquences, ils ne risquent rien, à part une promotion.

Pourtant, lorsqu’une personnalité politique ou un fonctionnaire fait une déclaration ou prend une décision qui ne plaît pas à certains segments de la société son nom est jeté en pâture et livré a l’opinion publique par les médias.

Mais quand un juge prend une décision aussi scandaleuse que celle de protéger un imam ennemi de la République, il reste dans un confortable anonymat.

Il faut que cela change.

Il faut que les juges soient soumis à la même lumière démocratique que n’importe quel fonctionnaire de l’Etat quand il exerce ses fonctions.

Je lance un appel solennel pour savoir qui est ce juge afin de mettre son nom dans le domaine public, car il le mérite.

Il ne s’agit évidement ni d’une intimidation ni d’une remise en cause l’indépendance de la Justice. Il s’agit juste … de justice, en soumettant les juges au même traitement que n’importe lequel d’entre nous.

Ce qui vient de se passer avec l’expulsion suspendue de cet imam aura tout de même eu le mérite de dévoiler qui sont les collaborationnistes de la destruction de la France et qui sont les Résistants.

La défense de notre pays constitue un immense défi.

Il va falloir se battre sur tous les fronts sans violence bien entendu mais avec une détermination sans failles.

 1,138 total views,  1 views today

image_pdf

36 Commentaires

  1. Un tribunal administratif ne peut pas empiéter sur l’autorité du Ministre de l’Intérieur, sinon , il n’y a plus qu’à supprimer le poste de ministre et laisser le tribunal diriger.

    • Sans aborder le problème de l’autorité du ministre de l’intérieur qui désormais est une histoire ancienne, le dossier administratif a été très mal préparé avec l’absence de relation de faits récents !

  2. Il n’est absolument pas normal qu’un cas de défense nationale, puisse être jugé par un tribunal administratif, qui comme son nom l’indique, doit se cantonner aux problèmes administratifs des usagers.
    C’est le premier point à mettre au clair.
    Toute question de défense nationale doit rester du domaine du ministère de la défense et des armées, au pire, celui du ministre de l’Intérieur.

  3. Alors comme ça, le juge peut se masturber, en plein exercice de sa fonction !

  4. Le bon peuple françoé en a plus que marre de cette non responsabilité des juges!!…Souvenons-nous du cas des parents d’abdoullakh anzorov (l’égorgeur de Samuel Paty), déclarés « non grata » dans leur pays- la tchétchennie- pour activités en liaison avec le terrorisme islamiste et reçus en France comme « réfugiés politiques »?!!!..Avec prise en charge complète gratoss, loyers etc…Mais dans quel pays de CONS vit-on?Par dessus le marché je viens de recevoir un rappel d’impôts alors que ma pension est figée depuis des années!!…Notre pognon sert à importer toute cette pourriture et à engraisser tous ces crétins au cerveau empoisonné pas les foucault, deleuze, bourdieu, derrida et autres déjantés!!…

    • A la tête donc d’un patrimoine d’une demie douzaine de logements… Quel sens des affaires à la marocaine!.. J’espère que la justice fera son boulot, saisira ses biens et les confiera à Emmaüs pour restauration et logement social pour des français!

  5. Et ce soir sur Cnews on apprend que le fait que cet imam soit fiché S et radicalisé n’était pas stipulé dans le dossier ! ce qui pose la question de la crédibilité du Ministre Darmanin Des journalistes ont alors dit que sa crédibilité avait été mise à mal lors du match au stade de France, c’est donc la 2eme faute lourde d’après eux ! à quand la 3eme ?
    Quand à la petite fille de 7 ans percutée par une moto, elle aura de sérieuses séquelles neurologiques … tout cela est bien normal dans ce pays !!

  6. Soit la liste est comme un dictionnaire, soit il en manque la plupart !

  7. Mais peut-étre que les juges reçoivent aussi des menaces et avec nos lois liberticides ont’ils peur pour leurs proches allez savoir ,cet officier de police et sa femme assassinés chez eux gràce a une musulmane qui travaillait dans la police et avait piraté tous les fichiers des personnels !!!!Voyez vous notre porte avion a fait demi-tour car les militaires musulmans ne voulaient pas faire la guerre aux musulmans!!Les islamistes sont partout infiltrés dans nos structures ,la politique de l’autruche depuis quarante années nous mème irrémédiablement vers une guerre civile puisqu’aucun élu ,élu par les voix des musulmans ne veulent s’y coller et préserver leurs avantages d’élus!!

    • très juste,Zipo… Merci de rappeler que cette infiltration des rouages de notre société, la plupart du temps par « discrimination positive », de gens qui n’ont pas le niveau requis ni la mentalité de vrais serviteurs de la France est un terrible fléau.

    • Diogène , on s’en fou que Ruiz tourne mal ses phrases , il faut des patriotes qui disent ce qu’ils pensent et qui ne reculeront pas, qu’un patriote sachant tourner ses phrases et qui sera un boulet dans le feu de l’action !

    • Juste pour terminer , Ruiz ne doit pas oublier que les muzz se servent des traîtres pour arriver à leurs fins , mais de là à faire semblant de l’ignorer , il joue un double jeu ou bien il nous prend pour des imbéciles!

  8. il est temps d’en finir et de remettre les juges à leur juste place: l’Etat doit être maître de ses décisions quand elles touchent à la sécurité du pays et de ses citoyens, comme c’est le cas dans cette affaire – il n’y a qu’en france que se passent de telles monstruosités, par un autre pays ne tolère que l’Etat soit désavoué par un vulgaire tribunal administratif

  9. Il dit » « CHEZ NOUS ? DONC AU MAROC ,ALORS QUE FAIT IL ICI PUISQUE LE MAROC C’EST CHEZ LUI ? ALORS QU’IL PARTE LA BAS AVEC SA FAMILLE ET TOUS CEUX QUI PENSENT PAREIL ET BON DEBARRAS .

  10. Bonjour,

    J’ai lu votre article. Avez vous écouté les prêches de Iquioussen? sur l’homosexualité, sur l’alcool, sur les femmes, sur le mensonge etc… Saviez vous que cette imam est mariée avec une chrétienne dont il défend le choix de ne pas se convertir, qu’il n’a jamais proférée de discourt haineux contre aucune autres religions.

    Le masque doit tomber,. cet imam est tout ce qu’il y à de plus correcte dans l’enseignement de sa religion, il fait réfléchir ses ouailles sur des problématiques qui n’existaient pas du temp du prophète. Mais peut-être réfléchir , c’est Interdit.

    Un chrétien pas crétin.

    • Bonjour,

      Vous êtes un drôle de chrétien !

      Vous êtes totalement ignorant de ses dires ou pire, je n’ose le croire, vous mentez.

      Vous avez quand même lu que cette crevure désigne « les catholiques et les francs-maçons comme ses ennemis ».

      Mêmes insultes contre les juifs.

      Par ailleurs, oui j’ai écouté ses prêches, l’un au moins : je me suis payé le luxe d’écouter, avec attention, ses deux vidéos de 1h30, sur les musulmans en Espagne.

      https://resistancerepublicaine.com/2022/08/04/jai-regarde-les-deux-videos-diquioussen-consacrees-a-la-conquete-musulmane-de-lespagne/

      C’est un long cri de haine contre la chrétienté : chrétienté qui l’accueille chez elle.

      Accepteriez-vous de maintenir chez vous un invité qui passe son temps à vous insulter ?

      Dehors la crevure musulmane Iquioussen. Point. Barre.

      • Mais enfin, quand les chrétiens auront-ils le courage d’ouvrir la Bible, pour démontrer aux musulmans, qu’il est écrit dans les Évangiles qu’après Jésus il n’y aura plus de prophète envoyé par Dieu, et par conséquent c’est une preuve que le Coran ment. Quand aurait vous le courage de faire ça, je le fais bien moi depuis des années, et je suis toujours vivant. Nul n’est tenu de croire que le Coran est issue de Dieu. Par-contre le diable…..

        • Il me semble que ce texte avait prévu l’arrivée de l’Antéchrist.
          Celui qui viendra après Jésus, celui-là est un imposteur.
          D’où cette haine entretenue par les imams envers les deux autres religions monothéistes.
          Mahomet est un imposteur.

    • Oui j’ai écouté un discours voir deux , et j’ai le souvenir, terrible pour notre pays, d’un homme qui disait que écouter de la musique nous transforme en porc !!!et ceci devant quelques dizaine d’enfants plusieurs fois par mois ! Cela veut dire qu’il y aura d’emblée le séparatisme car en classe, monsieur, comme vous le savez peut être, on étudie la musique EN FRANCE ! et donc ce qui devait arriver, arriva ! des profs ou instits au moment des cours de musique, ont vu des enfants se boucher les oreilles, voir sortir de la classe
      Ce ne seront jamais des enfants FRANCAIS comme les autres, après un tel lavage de cerveaux car j’imagine qu’il y a eu d’autres préceptes …comment vont ces enfants dans leur tête, déchirés entre deux cultures, deux pays ? J’ai trouvé cela immonde d’en être le responsable ! pour les femmes c’est la même chose, les FRANCAISES ont lutté au péril de leur vie pour avoir une existence propre et non dépendante d’un homme fut ce t il un mari! Vous pouvez nous donner votre sentiment sur ce fait ! ..

      • J’ajoute que au Maroc ou en Algérie il y a de la musique …je pense donc que cet imam voulait se donner de l’importance et voulait imposer ses lubies, dans un pays dont il sait qu’il est faible !!

    • @Ruiz
      Plutôt un crétin chrétien ? Vous avalez ce qu’on vous verse avec une facilité déconcertante ! Je cite : « Saviez vous que cette imam est mariée avec une chrétienne dont il défend le choix de ne pas se convertir » Ah bon ? Depuis quand un musulman se marie avec une chrétienne en lui laissant le choix de demeurer chrétienne ? Où avez-vous vu ça ? Sachez cher Monsieur qu’un musulman doit expressément convertir sa future femme à l’islam. Autrement il devient appostat : c’est ce qu’on appelle en arabe « Kãfer » voire « mourtadd ». Cet ordre est intimé dans le coran même. Je ne vois pas cet imam déroger à la loi musulmane. Renseignez vous avant d’affirmer ce genre contre vérité.

  11. En défendant cet imam pourri, les collabos, les traîtres à leur patrie donnent leurs noms et montrent leurs visages. Ne pas les oublier au moment de l’addition finale, capital et intérêts !

    • Je ne croix pas dans l’addition finale. Pour le communisme avec des millions de morts il n’a pas eu addition. Pour ça il n’y aurait pas non plus. Si on peut éviter que La France ne devienne un pays islamique on serrait heureux.

  12. Je reconnais une chose, c’est que Jean Messiha a beaucoup de courage. Je le regarde, de temps en temps, sur Cnews. Le plus souvent il est seul contre tous, et il se défend très bien. C’est un gars de la trempe de Zemmour.
    Il y a encore énormément de résistance, face à lui. Encore énormement.

  13. Pas étonnant avec juges cocos , notons ,notons leurs noms à ces pourritures de collabos rouges pas un ne devra échapper au jugement du peuple souverain , d’ailleurs leur temps est compté !

    • et surtout répétitif …oui il va falloir, comme il dit … après si il n’y avait pas ces textes, le sien et les autres, cela voudrait dire que nous acceptons tout ..comme le dit Joel, si des éléments n’ont pas été versés à la procédure, comment voulez vous y arriver, c’est ce qui est dit par des juristes, depuis cette décision ! on peut juste se poser la question de savoir pourquoi Darmanin n’avait pas pris conseil .. et le Conseil d’Etat dira la même chose ! Le directeur de Capital disait très justement et à peu près, sur CNews je crois : « comment peut on penser aux liens familiaux des autres, quand ces autres tuent nos propres enfants ??  » cette logique imparable ne semble pas rentrer dans la tête des juges ! Pensons aussi à cet assassin de Magnanville, de Beltramme, et du Dr Gervaise, de S Paty qui a été exécuté par un commando sur internet, celui qui avait lancé une fatwa, et dont on n’a pas de nouvelles ..a t il été expulsé ? est il incarcéré ? Ce Iquouissen, pratique depuis plus de 10 ans le séparatisme volontaire et politique …

      • suite…et maintenant on fait semblant de lutter contre alors que aujourd’hui même on le laisse se répandre ! de qui se moque t on ?. C’est on aperçu que plusieurs imams se sont rangés du coté de Iquioussen, 20 à 30 mosquées, cela nous dit TOUT ! car si cet homme est fiché S, ne devrait il pas porter un bracelet élect, voir être en résidence surveillée ?
        Les préceptes de l’Etat de Droit datent de la guerre, donc dans un contexte différent, disait un intervenant, ne faudrait il pas le modifier ?

  14. Notez bien les magouilles du TA :

    Le TA de Paris suspend l’expulsion du prédicateur islamiste marocain Hassan Iquioussen, Darmanin fait appel devant le Conseil d’Etat (Màj : Fiché S depuis 18 mois, ses propos antisémites tenus en 2022 n’ont pas été versés à la procédure).

    https://www.fdesouche.com/2022/08/07/limam-freriste-marocain-et-star-de-la-predication-en-ligne-francophone-hassan-iquioussen-sous-le-coup-dun-arrete-lui-imposant-de-quitter-le-territoire/

    « Ils ne risquent rien, à part une promotion »…et la légion d’honneur.

  15. Il serait intéressant de savoir qui est le juge ayant pris cette décision.
    Quelle est sa couleur politique?
    On devrait pouvoir le dénoncer ouvertement ainsi il réfléchirait à deux
    fois avant de collaborer avec le diable. Cette « justice » se croit vraiment intouchable..

    • Intouchable elle l’est ou du moins on le veut bien ils ont plus de pouvoir que le gouvernement , cette soi disant « justice » et ses soi disant « juges » sont en train de foutre le pays en l’air !

3 Rétroliens / Pings

  1. Jean Messiha : l’imam Iquioussen dévoile les Collabos | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Les casernes musulmanes montent au front pour soutenir Iquioussen – Riposte Laique
  3. Les casernes musulmanes montent au front pour soutenir Iquioussen | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.