Les sœurs du Carmel de Lourdes spécialistes en biscuits

Zoom sur le Carmel de Lourdes. – © Divine Box

 

Situé dans les Hautes-Pyrénées, le carmel de Lourdes a été construit en 1876.  On raconte que son jardin actuel se trouve sur le lieu exact de la dernière apparition de la Vierge à sainte Bernadette le 16 juillet 1858 ! Incroyable non ? Actuellement, les journées des sœurs sont rythmées par la prière et le travail. Divine Box vous raconte tout sur l’histoire du Carmel de Lourdes ! C’est parti !

Pourquoi dit-on « Carmel » ? 

 

Le terme « Carmel » fait référence au Mont Carmel, situé en Terre Sainte, connu pour son histoire et sa beauté. Depuis 800 av. J.-C., beaucoup de moines ermites y ont vécu, souvent cachés ! Des années plus tard, au XIIe siècle, l’Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel naît. Cet ordre est réformé au XVIe siècle par sainte Thérèse d’Avila, une carmélite espagnole ! Elle décide de revenir à la règle primitive du Carmel, en réinstaurant l’austérité, l’isolement, le silence et la pauvreté.

 

Les débuts du Carmel

 

L’histoire du Carmel de Lourdes débute au XIXe siècle en Corrèze, plus précisément à Tulle,  à une époque où l’Ordre du Carmel est très dynamique ! Le nombre de vocations augmente fortement, donc les sœurs corréziennes décident de fonder un Carmel au Puy-en-Velay en 1860. En 1874, le Carmel de Tulle achète le terrain situé en face de la grotte de Lourdes, de l’autre côté du Gave. Deux ans plus tard, quelques carmélites de Tulle arrivent sur place… et c’est ainsi que naît le Carmel de Lourdes !

Les carmélites de Lourdes en train de coudre. – © Carmel de Lourdes

 

Le Carmel de Lourdes aujourd’hui

 

Actuellement, les sœurs sont vingt-six à partager leur vie en communauté. Cinq religieuses assurent l’accueil et les courses, tandis que les autres vivent totalement retirées, dans le silence et la prière. Leur vocation à toutes est surtout de prier pour les nombreux pèlerins de passage à la grotte. Leur vie est basée sur les temps de prière, le travail manuel individuel et des moments fraternels. Elles nous épatent car ce sont aussi de sacrées musiciennes : clarinette, flûte, violon, accordéon, orgue, guitare ou encore castagnettes, les sœurs aiment se retrouver pour partager de beaux moments musicaux entre elles.

 

La grotte vue du jardin du Carmel. – © Carmel de Lourdes

 

Des sœurs multi-tâches !

 

Aux nombreuses heures de prière s’ajoute le travail manuel qui tient une place importante dans le quotidien des carmélites. En termes d’artisanat monastique, on retrouve beaucoup de succulents produits tels que des chocolats, des cakes ou des biscuits ! Miam ! Elles font même des étoles brodées et des écharpes pour les frileux ainsi que des statuettes de Notre-Dame de Lourdes en porcelaine pour les plus pieux !

Une carmélite en train d’enfourner des petits gâteaux © Carmel de Lourdes

 

Et pour déguster les bons produits ?

 

Si vous passez à Lourdes, n’hésitez pas à rendre visite aux sœurs et à vous arrêter à la boutique du Carmel, au Carmel de Lourdes, 17 Route de Pau, 65100 Lourdes ! Mais si c’est trop loin pour vous, vous pouvez aussi retrouver les produits du Carmel de Lourdes sur la boutique monastique en ligne de Divine Box !

 

 655 total views,  4 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 Commentaires

  1. La terre Sainte ??????

    c’est dans quel pays ??

    LA TERRE D ARABIE EST AUSSI SAINTE POUR LES MUSULMANS …

    COMME LE vATICAN POUR LES CHRETIENS;;

    ENCORE UNE TOURNURE PERFIDE POUR NE PAS DIRE israel !!

    c est moche….

  2. Lourdes n’est plus ce qu’elle était, c’est devenu la cité des marchands du Temple. Même Bernadette avouait ne plus reconnaître sa chère grotte. Que dirait elle aujourd’hui?