L’escargot : un mollusque utile dans le jardin

Ce petit gastéropode hermaphrodite est un habitué des jardins. Quel rôle y joue-t-il? Pourquoi peut-il y en avoir beaucoup? Où se cache-t-il? Quels sont ses prédateurs?

Doté d’une ou deux paires de tentacules rétractiles et d’une coquille hélicoïdale, l’escargot, qui mesure entre deux et six centimètres, est un maillon primordial de la biodiversité, même à son rythme (un millimètre par seconde). Sa durée de vie est estimée entre trois et quinze ans.

Quelle est l’utilité d’un escargot au jardin ?

Il est à noter que sa présence dans le jardin est signe que ce dernier est de bonne qualité. Se nourrissant d’œufs de larves, de vers de terre ou de débris de plantes mortes, il contribue à l’équilibre du jardin.

Vivant au sol, l’escargot accroche de fait des composés de ce dernier dans ses tissus qui sont ensuite étudiés par les scientifiques pour voir la qualité de certains sols et constater une éventuelle pollution chimique.

Alimentation : que mange un escargot ?

Adepte des matières végétales en décomposition, l’escargot se nourrit également de plantes vivantes et fruits et légumes dont les salades, les tomates, les pommes et les fraises et peut par conséquent causer de nombreux dégâts visibles comme de petits trous sur les feuilles causés par le passage de ses 1500 à 2000 dents sur sa langue râpeuse ou une trace brillante de leur mucus et être vecteurs de maladies des plantes.

Pour éviter la venue de ces visiteurs indésirables autour de vos plantations, il est préconisé de déposer du sel, du marc de café, de l’ail, de l’oignon ou des cendres de bois ou un talus autour des zones. Vous pouvez aussi tout simplement les ramasser à la main et les éloigner de vos blettes.

Pourquoi y-a-t-il de nombreux escargots dans mon jardin ?

Ces mollusques sont friands d’atmosphères humides (au-delà de 60%). Après la pluie, au printemps, il est fréquent d’en croiser dans le jardin, surtout quand les semis et plantations sont en cours. Un terrain de jeu et de dégustation idéal. Il aime aussi se promener la nuit. Sinon, si la température est sous la barre des 10°C et que le sol est sec, il se cache dans sa coquille et peut hiberner jusqu’à six mois.

Où se cachent les escargots ?

Une planche en bois, une tuile, un muret, un morceau de carton humide ou une feuille peuvent servir d’abri aux escargots. On les retrouve aussi sous la peau d’un demi-pamplemousse ou d’une demi-orange, sous l’herbe ou sous la mousse ou en creusant un espace dans le sol sont des endroits stratégiques pour les escargots pour échapper à leurs prédateurs.

Quels sont les prédateurs des escargots ?

Malgré leur imposante coquille, ils sont très convoités. Oiseaux (grive, merle), rongeurs, hérissons ou crapauds, poules, insectes (carabes), lézards (orvet) et mammifères – dont l’être humain – se nourrissent avec ce mollusque à la texture caoutchouteuse.

https://www.lefigaro.fr/jardin/l-escargot-un-mollusque-utile-dans-le-jardin-20220708?utm_source=AM2&utm_medium=email&utm_campaign=conseiljardin

 672 total views,  6 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 Commentaires

  1. (Partie 3)

    C’est aussi la race de canards disposant de la plus grande variété de couleurs : on en trouve pour TOUS les goûts.
    (Du coup… un plaisir pour les yeux!)

    (Petite parenthèse, parce que je ne sais pas ce que d’autres éleveurs de canards en diront… mais pour ma part : je trouve que les coureurs indiens, du fait de leur caractère particulier, sont très faciles à dresser.
    J’ai pu dresser les miens très facilement, du moins…? Parcours, rentrées et sorties de l’enclos – pour la nuit, cause prédateurs -, appels, etc…)

    Vraiment… pour ceux qui ne connaissent pas cette race de canards, je vous conseille de vous renseigner : dans un potager, les canards – mais SURTOUT les coureurs indiens – changent tout pour le meilleur.

    • @Emilie, tes expériences sont très intéressantes.
      Et les conseils donnés par les magazines ne sont en général pas expérimentés, on remarque toutefois que les gens les répètent souvent car ils y croient sans les avoir essayés

  2. (Partie 2)

    Chercher dans la race la plus rigolote de canards : les COUREURS INDIENS.

    Il s’agit de canards avec une démarche verticale similaire à celle des manchots.
    Vidéo d’une marche de coureurs indiens – « Le défilé des canards coureurs indiens au château Vergenoegd » : https://www.youtube.com/watch?v=Cjeowm2lhfE

    Malgré leur démarche particulière, les coureurs indiens sont néanmoins des nageurs très gracieux.
    Vidéo de coureurs indiens à la nage – « Runner ducks playing with a red ball in their pool » : https://www.youtube.com/watch?v=2O7exYTLXWA
    (Ca ne soigne pas l’âme, ça?!)

    …Les coureurs indiens ont pour avantages :
    – d’être légers – donc pas de dégâts particuliers au potager si ils marchent sur les plants;
    – de ne pas pouvoir voler (du fait de leur port vertical) – donc inutile de leur couper les plumes d’une aile ou de les éjointer pour les empêcher de s’enfuir;
    – de pondre énormément d’oeufs : les canes pondent environ 200 oeufs par AN;
    – d’être très friands de LIMACES!

  3. (Partie 1)

    Bonjour.

    « Pour éviter la venue de ces visiteurs indésirables autour de vos plantations, il est préconisé de déposer du sel, du marc de café, de l’ail, de l’oignon ou des cendres de bois ou un talus autour des zones. »

    Inutile. J’ai essayé. Ca ne marche pas.

    Le seul produit que je recommanderais serait la « terre de diatomée non calcinée » (dite aussi « alimentaire »), bien que je n’ai personnellement pas testé contre les limaces…? Mais c’est bien la seule chose – autre que les animaux – que je supposerais efficace contre les baveux?

    « Vous pouvez aussi tout simplement les ramasser à la main et les éloigner de vos blettes. »

    Ouais… j’ai fait ça. Des nuits durant, des MOIS durant… des limaces trop grosses pour mes poules… ramassée chaque année à la main, jusqu’à que je trouve ENFIN les canards que je voulais…
    Car je ne le dirai jamais assez : prendre des CANARDS pour se débarrasser des escargots, limaces, et autres nuisibles.

    Les problèmes de ravageurs au jardin n’existent PAS : il s’agit PLUTÔT d’un problème (d’un MANQUE!) de canards…!

    • J’ai des hérissons dans mon terrain. Ils mangent les pommes et les fruirs tombés au sol, Et aussi les limaces et escargots. L’hiver je laisse de la paille en vrac sous laquelle ils hibernent. Les mois creux, je les nourris également. J’ai aussi quelques crapauds qui mangent les limaces.