La soprano raciste Angel Blue refuse de chanter après la sublime Anna Netrebko maquillée en Noire

La chanteuse Angel Blue sur scène, dans son élément.

La soprano afro-américaine accuse la Russe Anna Netrebko  de racisme.

Celle-ci a joué Aida en utilisant un maquillage foncé sur sa peau blanche, pour mieux incarner le personnage. 

Angel Blue a-t elle la culture de l’Opéra en elle ? Est-ce une bonne idée de tout ramener à l’histoire afro-américaine ?

Elle a  en tout cas pris ses grands airs, accusant Anna Netrebko  de pratiquer le « blackface » !

Arrête ton char, Angel Blue ! Il s’agit ici d’incarner un personnage classique pas de parler contre ou au nom des Afro-Américains !

Un opéra à Vérone est une expérience unique.

 

Alors qu’elle devait chanter dans La Traviata lors de 2 représentations fin juillet aux Arènes de Vérone, la soprano afro-américaine Angel Blue a annoncé qu’elle y renonçait car elle reproche au grand festival d’opéra italien de présenter, depuis mi-juin, une version d’Aida qui ne lui plaît pas ! 

Le mot « blackface » est lâché. La décision de la soprano américaine a suscité de nombreuses réactions et pas seulement en Italie.

Angel Blue : « L’utilisation du blackface n’a pas sa place dans la société moderne »

Anna Netrebko avait utilisé des nuances de maquillage adaptées pour coller au personnage d’Aida. 

Le couple russe : Anna Netrebko, soprano et Yusif Eyvazov, ténor.

 

Merveilleuse incarnation d’Anna Netrebko. Une Russe à la peau blanche fait l’effort d’être convaincante en Aida, par respect de l’œuvre et du public  et c’est réussi ! 

De près, le maquillage des chanteurs d’opéra est toujours excessif, il est fait pour être vu de loin.  Vous connaissez les arènes de Vérone ? Vous avez vu un opéra depuis les gradins du haut, où se masse la plèbe qui reprend tous les grands airs ? Au passage, vous prendrez garde au vin rouge qui peut couler sur la pierre depuis les rangées supérieures. Les visages des chanteurs sont tout simplement de petits points lointains tant les dimensions des arènes sont immenses. 

En gros plan, dans les coulisses du théâtre, le maquillage est  marqué.

Mais une fois sur scène, ce n’est plus Anna Netrebko qui est devant nous mais bel et bien la sublime Aida !

Angel Blue lui aurait-elle arraché les tresses d’Anna Netrebko si elle l’avait croisée ?

Mauvaise foi dénoncée par les organisateurs.

Sous le choc de ce retrait, la fondation des Arènes de Vérone a tenu à justifier le recours au blackface dans sa production de l’opéra de Giuseppe Verdi par le fait que cette version a été créée en 2002 et s’étonne du fait qu’Angel Blue ne la dénonce que maintenant alors que le programme a été annoncé en 2021.

« Les caractéristiques de cette production étaient bien connues quand Angel Blue s’est engagée sciemment à chanter à l’Arena. Chaque pays a des racines différentes et leurs structures culturelles et sociales se sont développées selon des voies historiques et culturelles différentes. Les sensibilités et les approches sur le même sujet peuvent varier considérablement dans différentes parties du monde » ont déclaré les organisateurs.

 

Yusif Eyvazov, le mari d’Anna Netrebko, ténor,  estime que la décision d’Angel Blue est « lamentable »

C’est aussi la réaction « tardive » d’Angel Blue qu’a également commentée sur Instagram Yusif Eyvazov, le mari d’Anna Netrebko, la soprano russe qui a déjà chanté Aida maquillée en noir à Vérone en juin et l’interprétera à nouveau dans l’arène vénétienne le 28 juillet.

Avec son franc-parler habituel, le ténor s’étonne du fait qu’Angel Blue n’ait pas réagi le 17 juin, veille de la première d’Aida à Vérone mais « seulement un mois plus tard. C’est lamentable ! » a-t-il écrit.

La polémique se déplace désormais aux États-Unis, la bêtise fait son œuvre.

Dans un entretien au New York Times, Peter Gelb, le directeur du Met Opera, a réagi au message de Yusif Eyvazov estimant qu’ « il n’y a pas de place au Met pour les artistes qui sont si mesquins dans leur penséeNous réfléchissons aux mesures que nous pourrions prendre ».

 Anna Netrebko a été écartée de la programmation du Met depuis le début de l’opération en Ukraine.

Elle a aussi été interdite  de représentation à Stuttgart ! 

Angel Blue persiste à bouder. 

Cela fonctionne peut-être aux Etats-Unis, mais en Europe, le public commence à faire une overdose de la sauce afro-américaine raciste.

De son côté, Angel Blue a tenu à préciser au New York Times : « ma décision n’a rien à voir avec eux. Ma décision est liée à mes convictions » . Sur Facebook, le LA Opera affiche son soutien à la chanteuse américaine qu’il félicite pour son « engagement indéfectible à maintenir notre forme d’art à un niveau plus élevé », tout comme le Houston Grand Opera qui se dit « fier qu’Angel Blue défende ce qui est juste », tandis que sa consœur, la soprano Julia Bullock écrit carrément, à propos des Arènes de Vérone: « Boycottez cette maison – artistes et spectateurs – jusqu’à ce qu’elle devienne un lieu sûr où les artistes pourront s’exprimer et partager leur vie et leur travail ».

 

 707 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. La preuve est faite : il est possible d’être  » en même temps  » grosse, noire, moche ET conne. Encore un effort et elle pourra être en plus, woke, LGBT, écolo réchauffiste mahométane.

  2. Pour avoir écouter les deux artistes soprano, je me demande si l’une d’elle ne doit sa popularité qu’à son militantisme « anti-blanc » ?
    Un peu comme l’acteur Omar SY on le compare à Brad Pitt….

  3. M’enfin, on en n’a rien a cirer, si quelqu’un ne veut pas chanter qu’il ne chante pas, ça fait combien de millénaires que nous avons nos chanteurs? les soprano c’est même nous qui les avons inventés et notre musique, c’est nous qui l’avons inventée et même le jazz et bien d’autres, c’est construit sur le système musical européen. qu’ils nous foutent la paix à la fin.

  4. Angel Blue devrait limiter son répertoire à des opéras écrits par des Noirs pour des Noirs, avec des metteurs en scène, des costumiers, des maquilleurs noirs. Et un orchestre noir avec un chef noir ! Pas un seul Blanc, surtout!

  5. Il y a pourtant des femmes noires qui se blanchissent la peau, au grand dam de leur santé d’ailleurs pour certaine.

    La différence en regard de ces susceptibles : nous on s’en fout !

    Il faut arrêter avec ces histoires qui tournent autour de la question de la race.

  6. Et qu’est-ce qu’elle pense de ça, la descendante importée :  » Les Noirs n’ont rien à faire dans la civilisation des blancs, qu’ils parasitent ». C’est une simple proposition à visée de discussion, bien sûr. Il fut un temps pas si lointain où ressembler à un noir ne serait venu à l’idée de personne car c’était dégradant. Aujourd’hui, on s’abaisse à les imiter afin de leur rendre un grotesque hommage typique de l’inversion des valeurs, ça ne va pas. Il se pourrait bien que vous ayez raison, madame Blues mais pas par le bout que vous croyez.

  7. C’est comme si on interdisait à un acteur de se déguiser pour les besoins d’un film, c’est complètement stupide.

  8. pourquoi inviter cette femme raciste qui saoule tout le monde : il y en a d’autres beaucoup mieux – qu’elle aille chanter en afrique et nous fiche la paix

  9. Maquillée pour ce rôle, Netrebko est magnifique et reste classe!
    Ils sont tellement cons les autres qu’ils ne voient même pas l’hommage qui est fait. Non, faut toujours tout mettre à la race et la victimisation. Pathétique.

  10. Quand la Blue doit déchiffrer une partition, elle doit être verte de rage : une blanche y vaut deux noires. Les goûts cet les couleurs…

  11. Parce que quelques méchants se sont déguisés en noirs au cours de l’histoire américaine, la chanteuse noire américaine inflige l’interdiction perpétuelle et formelle de se déguiser en noir et accuse impérieusement de racisme ceux qui se déguisent en noir. Quel cinéma. Elle condamne l’humanité à patauger dans sa victimisation chronique et ses accusations outrancières pour l’éternité. Si Mao mangeait des nouilles pendant le massacre de sa révolution, faut-il interdire les nouilles?

  12. Ainsi donc apres avoir ete victime de l’ostracisme americain tout simplement parce que russe,voici qu’une chanteuse afro-americaine,Angel Blue(?)se plaint et denonce le louable hommage de la merveilleuse soprano ,Anna Netrebko ,a la beaute sombre de la princesse egyptienne Aida!
    Pourrions-nous demander de quel droit cette lamentable chanteuse aussi sectaire que raciste peut interpreter la traviata?
    Peut-etre cela sert-il Les interets arrivistes de certains de trouver ce genre de pretexte pour supplanter toute concurrence ,voler et ou detruire par sottise et jalousie l’heritage culturel de l’Europe.
    Je dois admettre que cette Amerique-la avec ses nouveaux puritains pervertis finit de me sortir par Les trous de nez. Et je voudrais que ces abrutis cessent definitivement de s’inviter sur nos sols de pays souverains d’Europe!

    • Et bientôt Omar Sy en Jeanne d’Arc !
      C’est un grand acteur : 1 mètre 90.

      La vague actuelle de promotion dans les spectacles occidentaux des noirs et des musulmans explique que ce garçon ait pu mener sa carrière. Il serait quand même plus intelligent de promouvoir des gens talentueux, qui ont un charisme évident plutôt que de nous vendre de grands acteurs dont le seul mérite est la couleur de peau.

  13. Je ne lui dirais pas d’aller se faire e…… car c’est malpoli mais je le pense très fort …..perdre du temps avec de telles conneries c’est incroyable le monde est devenu complètement con !

Les commentaires sont fermés.