Yvelines : 5 professeurs collabos chouinent en faveur de l’islam…

Un article démontrant, une fois de plus, le degré de collaboration d’une certaine Gauche avec la conquête islamique, façon pacte germano-soviétique …

(Mes remarques en orange).

Yvelines : amalgames, discriminations… Des profs « scandalisés » par la formation laïcité de l’Éducation nationale

 

La formation « Valeurs de la République et laïcité », obligatoire pour les profs, est critiquée par certains d’entre eux dans les Yvelines.

Ils dénoncent des « amalgames ».

« Scandalisés ! »

Note 1 : Pauvres choux ! C’est vrai que l’atteinte à vos personnes est bien pire que celle infligée à Samuel Paty.

Le mot est lâché par des professeurs d’un collège des Yvelines, au sujet du contenu de la formation « Valeurs de la République et laïcité » dispensée par l’Éducation nationale.

Ce module obligatoire d’une quinzaine d’heures a été mis en place pour le personnel des écoles, collèges et lycées, après l’affaire Samuel Paty, du nom de l’enseignant tué en octobre 2020 par un terroriste à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Des exemples qui ne ciblent que l’Islam

Censée leur donner des « clés » pour faire face à des revendications religieuses, du prosélytisme et un sentiment de discrimination en milieu scolaire, cette formation a été jugée « stigmatisante » par certains de ceux qui l’ont suivi.

Ils ont voulu témoigner sous couvert d’anonymat.

Note 2:  Dommage, les  chefs musulmans ne sauront pas votre héroïsme en matière de dhimmitude.D

Cinq professeurs yvelinois, travaillant hors zone d’éducation prioritaire, ont participé à une session au sein d’un groupe composé d’une trentaine de collègues.

« On ne nous a donné que des exemples qui ciblaient l’islam », dénonce l’un d’eux.

Note 3 : C’est vrai quoi, ces cathos tradis qui décapitent, ces juifs ultra-orthodoxes qui égorgent, ces bouddhistes radicaux  qui se font sauter   faudrait qu’on mette en garde,  aussi,  surtout même, contre ces affreux !

« Ce n’est pas en pointant du doigt une religion qu’on réglera un prétendu problème de vivre ensemble, ajoute sa collègue.

Note 4 : Il n’y a pas de problème de vivre ensemble. Il y a un problème de conquête musulmane, de djihad musulman  qui dure depuis 1400 ans

On a eu le sentiment que les formateurs partaient du principe que tous les élèves étaient formatés par la religion, prêts à partir en croisade dans la cour. C’est en décalage avec ce que l’on vit au quotidien. »

Note 5: Malheureusement pour vous, il n’y a pas que des Collabos comme vous dans l’Education Nationale et il y a beaucoup de professeurs résistants qui alertent depuis plus de 20 ans.

Sans compter la question de la conquête globale de la France par l’islam :

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/pierre-vermeren-islam-politique-en-france-ce-que-nous-refusons-obstinement-de-voir-20220706

« Fond raciste »

Ils déplorent aussi un certain nombre « d’amalgames » entre le culturel et le cultuel et un « fond raciste ».

« On nous a parlé de la main de Fatma, de l’abaya, de la djellaba. Ce ne sont pas des signes religieux, les formateurs ont fini par le reconnaître.

Mais pour eux, cela pose problème quand même parce que ça témoigne de l’appartenance à un groupe. »

Note 6: Ce sont des signes évidents de la conquête musulmane de la France. Mais comme vous êtes formés par le christianisme, vous êtes incapables de penser une « religion » comme l’islam qui ne sépare pas profane et religieux, une  « religion » totale, une « religion » totalitaire.

Concernant l’abaya et la djellaba, des tenues traditionnelles d’Afrique du nord portées aussi en France, on leur aurait même parlé de vêtements qui « empêchent de réussir ».

Note 7 :  Justement la France, c’est pas l’Afrique du Nord ! Pour ceux qui veulent vivre comme en Afrique du Nord, il y a … l’Afrique du Nord. 

« La justification était insolite, on nous a dit que ça gênait pour le sport… au même titre qu’un jean, qu’on laisse au vestiaire en cours d’EPS », grince un de nos témoins.

 

Durant la formation, une partie des stagiaires protestait, cherchant à contre argumenter. « C’était houleux », nous décrit-on.

L’attitude des formateurs, deux professeurs du second degré, est également mise en cause.

« On avait l’impression d’un discours recraché, sans aucune prise de recul », confie-t-on 

Note 8 : Il est vrai que votre « recul » (sic) à vous est remarquable. La France est dans une phase de colonisation par l’Islam. Et, vous, vous  ne voyez rien ??

« On était confrontés à un mur. Face à nos remarques, on nous répondait c’est comme ça. Il n’y avait pas de dialogue possible. »

Sur le terrain, les consignes données durant la formation peuvent, selon eux, générer « des conflits » avec les élèves : « On sait qu’il y a des sujets sensibles, donc on s’autocensure. Mais on ne subit aucune pression et on est dans le dialogue. »

Note 9: ADMIRABLE ! Celle-là faut l’encadrer !! Qu’est ce que l’autocensure (on aimerait savoir sa nature précise d’ailleurs)  sinon une « pression » (sic) tellement terrible que l’on se l’applique de soi-même  à soi-même Non, mais quels c*** ! 

Approximations

Ces jeunes profs ont eu le sentiment qu’on cherchait à grossir le phénomène à grand renfort d’approximations.

Note 10 : Ben voyons !

Ce qui n’est pour eux que des « cas isolés » aurait été érigé en généralités. Récemment dans Le Parisien (article payant), le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, faisait état 627 signalements d’atteinte à la laïcité de décembre 2021 à mars 2022 pour près de 13 millions d’élèves scolarisés en France dans des établissements de premier et de second degré.

« Prévenir les crises aigües »

Des sessions ont été dispensées au mois de juin dans l’Académie de Versailles, par du personnel formé durant cinq jours.

« Ces formations visent à redonner le cadre juridique et historique et s’appuient notamment sur des études de cas dont la contestation des enseignements fait partie (exemple : refus de visiter un lieu de culte).

Elles ont pour objectif de donner des pistes de résolution de façon à prévenir les crises aigües.

Elles apportent par ailleurs des éléments juridiques sur la liberté d’expression et ses limites.

Elles font enfin un point particulier sur la prévention de la radicalisation et des dérives sectaires », répond l’Inspection académique.

Durant ces modules : « des temps de réflexion sont ménagés pour réfléchir collectivement à des actions positives d’appropriation des Valeurs de la République et de la laïcité.

Lorsqu’une religion est mobilisée, c’est dans le cadre d’une réflexion plus générale recouvrant l’ensemble des options spirituelles (croyances et incroyance). »

« Quand on demandait des statistiques, on nous a dit : il n’y a pas de chiffres, mais il y a beaucoup, beaucoup de cas », ajoute une professeure, qui estime que le ton de la formation peut changer en fonction des intervenants.

« Je ne suis pas du tout étonné de ce genre de retour. C’est conforme à ce que j’ai entendu de la part de collègues, témoigne un enseignant syndiqué du Mantois, qui n’a pas encore assisté à cette formation. C’est dans la droite ligne du ministère depuis Blanquer : utiliser la laïcité pour taper sur l’islam. »

Note 11: Discours du Collabo moyen que l’on a déjà entendu mille fois. Même pas envie de commenter ces co***ries !

https://actu.fr/ile-de-france/versailles_78646/yvelines-amalgames-discriminations-des-profs-scandalises-par-la-formation-laicite_52241992.html

Tous les pays qu’occupent actuellement les musulmans ont été conquis par la terreur : les pillages, les viols, les massacres.

Partout il y a eu  des Résistants à la conquête musulmane : à commencer en Afrique du Nord catholique.

La singularité de notre époque réside dans les faits que jamais un pays n’a connu autant de Collabos à l’invasion, de traîtres exigeant la soumission.

C’est là l’horreur caractéristique du texte ci-dessus.

Nous n’avons pas un « problème » nouveau avec les musulmans : depuis 1400 ans, arabes ou turcs,  ils nous  font la guerre pour nous soumettre.

Nous avons un « problème » très grave avec les Collabos français, de Droite comme de Gauche , à  cette invasion …

 887 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. D ‘autant qu ‘ une très grande majorité de la communauté musulmane ont approuvé le meurtre du prof. C ‘ est bienfait ,il n avait pas à insulter mohamet. L’ assassin de Paty est un héros dans le village du terroriste musulman. Son père musulman est très fière de son fils musulman pour le meurtre de Paty,il a vengé mohamet.

  2. Tout ces cons me dégoûtent et ils sont plusieurs dizaines de millions et je ne parle que de la France. Laïcité = liberté de croire où de ne pas croire . Étudiez notre histoire bande de cons . En son temps l’église catholique fut la copie parfaite de la secte islamique bande de cons . Je précise je ne suis pas catholique mais chrétien .

  3. « …« Ce n’est pas en pointant du doigt une religion qu’on réglera un prétendu problème de vivre ensemble, ajoute sa collègue… » Puisque le problème de  » vivrensemble  » n’est que prétendu, qu’attends-tu donc, sombre gourde, pour en héberger une paire chez toi ? Tu démontrerais l’aspect prétendu du problème du vivre ensemble. Essaie, qu’on se marre…

  4. Les Yvelines, ce département où (à ma connaissance) ont été « mis à l’abri » les 35 ‘tits n’enfants vêlés par les sales (hop!) revenus de Syrie.

  5. Les musulmans ne sont pas simplement sur la défensive comme pourrait l’être une personne d’une autre religion qui se protège, non, ils sont constamment dans l’offensive, c’est-à-dire qu’ils cherchent à nous grignoter petit à petit, il y a chez eux un esprit de conquête qui est très fort, c’est tellement fort que ça ne peut qu’être conflictuel comme si on leur devait quelque chose, comme si c’était la volonté de leur Dieu, ils ne cherchent pas à vivre avec nous et se fondre dans la population Française mais bien à nous dominer d’une manière ou d’une autre, tous les moyens sont bons pour nous islamiser et bien sûr nous remplacer pour ceux qui n’accepteraient pas leur idéologie.

  6.  » Mais on ne subit aucune pression et on est dans le dialogue. »

    Oui, comme Samuel Paty…..

    Quand comprendront-ils que le concept de « Laïcité » ne veut rien dire pour qui n’est pas Français et n’a pas vécu et intégré l’Histoire de France. Prendre la lorgnette par la religion est une erreur à mon sens, il faut repenser le problème en regard de gens qui ne veulent pas « être » Français pas qu' »avoir » la nationalité. Et être Français, c’est respecter et adopter les us et coutumes Françaises, point final.

    • Hérétiques excommunication ces mots furent un temps dans un contexte historique pire que le sort que les enculeurs de chèvres ont fait subir à ce pauvre Monsieur Samuel PATY. Laïcité = liberté

  7. Vous écrivez :
    – La singularité de notre époque réside dans les faits que jamais un pays n’a connu autant de Collabos à l’invasion, de traîtres exigeant la soumission
    Vous auriez pu ajouter :
    – DE gens passifs, amorphes devant l’évidence de leur remplacement
    Car c’est bien ça le fond du problème, tout se fait au grand jour sans provoquer aucune réaction, aucun rejet, rien !
    Même ceux qui ont combattu en 40 et qui ont vu leurs camarades mourir pour refouler l’invasion allemande sont restés sans réaction face à celle des colorés
    Et que l’on ne me parle pas des médias, chacun a un cerveau et est libre de s’en servir, les gens qui se laissent influencer le veulent bien
    On voit les gens critiquer « l’invasion » de l’Ukraine par les Russes, alors que eux sont envahis par les colorés, avouez qu’il y a de quoi rire si ce n’était pas si grave et même dramatique

    • Conditionnement ou pour employer un autre terme de la matière fécale si tel est le désir du moment des décideurs ils peuvent vous la faire passer comme le mets le plus raffiné si elle a le bon pakaging

  8. Seulement une purge viendra à bout de la secte ratp et les traîtres collabos subiront également la colère…

1 Rétrolien / Ping

  1. Yvelines : 5 professeurs collabos chouinent en faveur de l’islam… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.