Justice en France : libération d’un violeur en récidive !

Tribunal judiciaire d’Evry 

Aujourd’hui, au tribunal, Bamdad Amin a été condamné pour viol et agressions sexuelles sur trois femmes. Il prendra six ans de prison, dont deux ans fermes avec aménagement de peine… il n’ira donc pas en prison !!! L’une de ses victimes, en larmes, sur Instagram, s’exprime. pic.twitter.com/df7uRAonNd
— Elsa (@ElsaMargueritat) June 29, 2022

Bon, heureusement, il n’est pas d’Extrêêême Drouaaate !
Dans son immense sagesse, la justice n’a pas voulu éloigner un père aimant de son enfant….
En tout point, l’honneur de la justice est sauf !

Deux vidéos de Karine, une des trois victimes… pour le moins !

Celle de Cnews.

.
Son appel !
Déplorable qu’une victime soit obligée de s’exhiber ainsi…

.
Dernière nouvelle, le Parquet ferait appel !
Et voilà qui donne à réfléchir sur l’état mental de nos concitoyens (en italique) :
On notera que la décision initiale, très critiquée, a été rendue par une cour d’assises notamment composée de jurés populaires (des citoyens tirés au sort).
— Guillaume Poingt (@guillaumepoingt) June 30, 2022

.

COMPLEMENT.
Je disais, trois victimes pour le moins… mais voilà, peut-être 12, souvent, elles n’ont pas porté plainte !
Même technique, gentil, avenant… le choix d’un métier facilitant, la ruse puis la contrainte, une méthode bien rodée, réfléchie !
La mère de Samantha s’exprime sur CNews (Heureusement que CNews est là !).

.
Après de nouveaux déboires avec twitter, je me débrouille…
Suis obligé d’avoir un nouveau compte pour mieux avoir accès…

 928 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. oui, la Berthollet aussi quitte Paris, bien déçue par ses protégés migrants qui ont osé l’agresser.
    Mais sera-t-elle solidaire des autres femmes qui n’ont pas les moyens financiers de se mettre à l’abri ?

  2. Voila la ‘justice’ de notre pays !!! Merci à nos ‘élites’ qui sont là en principe pour assurer la sécurité des personnes et des biens mais qui ont bien compris qu’il était bien plus profitable pour eux de prendre la corruption proposée par les émirs pour nous imposer les barbares et les primitifs venant nous égorger et violer les filles !!! Continuez de voter comme vous le faites !

  3. Ça aurait été un Français (blanc), dans les merdias, sa photo, nom et adresse idem pour ses parents aurait été diffusés H24 mais là, c’est un CPF alors motus…

  4. La justice française reste égale à elle-même : laxisme total pour la racaille à qui tout est permis. Les messages de laxismes sont très forts: un viol, une vie humaine, en France ça vaut pas cher, alors allez y les racailles violez, tuez, vous pouvez compter sur la clémence odieuse de nos magistrats. Et visiblement la majorité des français aime ça puisqu’ils ont remis Choupinet au pouvoir!!

    • Développez votre commentaire Joël. Si vous ricanez sur le message de cette jeune femme vous ne vallez pas mieux que son déchet de violeur.

      • Bon, je vous mets ce qui est écrit sur son sac puisque vous ne semblez pas comprendre :

        « groupuscule ultra féministe islamo-gauchiste bien pensant »

        Alors certes, le viol est une horreur mais quand on est pro-migrant, pro-musulman, c’est un peu le retour de bâton.

        • Je n’ai plus accès à Twitter, alors il ne suffit pas de mettre un lien pour qu’on comprenne.
          Etes-vous sûr qu’il s’agit du sac de la victime ? ça me semble trop gros .

  5. Soyons empreints d irenisme en notre Thébaïde et terre d’accueil de l’autre, diantre !

    • Pour la Thébaïde, on peut repasser !
      Alors, l’irénisme n’est pas de mes menus !

3 Rétroliens / Pings

  1. Minable et cruelle Injustice Française qui libère les agresseurs et par là-même punit les victimes, permettant ainsi qu’ils en fassent de nouvelles : libération d’un violeur en récidive ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte co
  2. Justice en France : libération d’un violeur en récidive ! – Riposte Laique
  3. « Les nouveaux Tartuffe » ou « les bobos hypocrites » pièce en six actes – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.