Le point commun de Stella et Mathieu : deux vies détruites par les injections

⚠Stella Saragoussi rejoint VERITY France⚠
Agée de 40 ans, je suis une ressortissante Française et vis actuellement aux Etats Unis. Je n’ai jamais eu le Covid. J’ai reçu 2 doses Pfizer en Avril 2021.
pfizer-e1636125134928.jpg
A la suite du second vaccin, j’ai développé des douleurs articulaires et musculaires. Après avoir vu plusieurs médecins, aux Etats-Unis et en France, avec des résultats sanguins montrant de forts niveaux d’inflammation, tous ont nié le lien avec le vaccin.
Mes IRM et Radios ne montrent aucun problème. J’ai donc fait confiance à la science, et j’ai fait mon 3ème vaccin Pfizer à la mi décembre 2021.
Depuis, en plus des douleurs articulaires et musculaires (hanches et genoux), j’ai maintenant des douleurs dans la poitrine/thorax, des spasmes musculaires, de vibrations dans le corps, des acouphènes, et l’impression d’avoir les doigts coupés par du papier. La prise de sang qui a suivi le booster, montre toujours les marqueurs d’inflammation très élevés. Je suis en douleur constante. Je suis désespérée!!!! Je passe l’intégralité de mon temps chez les médecins! En voulant faire la bonne chose, ma vie et celle de ma famille ont été détruites. Ce n’est pas juste, personne ne devrait avoir à vivre cela. Personne ne devrait se faire rire au nez par des médecins quand il est dans une telle détresse.
⚠Mathieu Dubois rejoint VERITY France⚠
J’ai 37 ans, je suis conducteur de bus.
Je me suis fait vacciner le 10 septembre 2021 avec Moderna et depuis je suis en arrêt de travail.
En effet, j’ai commencé à avoir une douleur dans la jambe gauche 2 jours après l’injection, qui s’est propagée jusque dans le dos, ainsi que dans la jambe droite dès le lendemain.
Après un plateau de 15 jours, le bras gauche est à son tour atteint. Puis second plateau et c’est au tour du bras droit et de la nuque. Les douleurs se manifestent par des spasmes, des brûlures, des décharges électriques, des fourmillements et des difficultés à la marche. Après différentes consultations et examens, une des neurologues en conclut, un syndrome de type Guillain Barré.
Aujourd’hui ma vie se résume aux séances de kiné et à un traitement neuropathique….dans l’espoir de reprendre mon emploi et ma vie d’avant…Bon courage à toutes et tous.

 767 total views,  7 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 Commentaires

  1. Merci de diffuser ces témoignages, les vaxxinés pour qui ça s’est bien passé, ne peuvent croire qu’il y a un risque lié au vaxxin.

  2. Aux USA ils viennent de lancer la waxxination des 6 mois / 5 ans.
    Un génocide est en cours et tout le monde applaudit, c’est hallucinant.

  3. Ce faux vaccin tue ou handicape, mééééé les criminels de pfizer et les toubibs complices nient les évidences, pensez donc le manque à gagner que ça ferait, si ils reconnaissaient que leur saloperie est un poison violent. Cette saloperie va t’elle tuer encore pendant combien de temps, jusqu’à ce que la moitié de la population soit complètement décimé??????? Le serment d’Hippocrate piétiné et remplacé par le serment d’hypocrite. Quelle honte.

  4. Je vais le rappeler régulièrement, je crois…
    …pour se soigner, JE recommande personnellement de faire des cures d’Arkogélules (Arkopharma).

    J’ai donné les détails de ce que ça a fait à ma mère (non « vaccinée » Covid, mais très malade, souffrante, handicapée) dans mes 11 COMMENTAIRES en-dessous de cet article : https://resistancerepublicaine.com/2022/06/15/celine-dion-et-justin-bieber-memes-destins-tragiques-apres-injections-anti-covid/

    Bien lire.
    Ca a probablement sauvé la vie de ma mère (et elle évite les dialyses!) : elle allait tellement mal qu’elle pensait ne pas finir l’année… (D’où la raison qu’elle a accepté de prendre les Arkogélules malgré son scepticisme : elle estimait n’avoir plus rien à perdre, alors elle a tenté le tout pour le tout.)

    Les Arkogélules peuvent se vendre en Pharmacie (demandez : ils peuvent vous les commander), mais ce n’est pas remboursable, et les docteurs ne vous les marqueront pas sur les certificats car, d’après le docteur de ma mère, ils n’ont « pas le droit ».
    (Bien prendre en CURE.)
    Sinon, je vois qu’on peut aussi les commander sur Internet, apparemment : https://fr.arkopharma.com/