Adieu « Maisons Phénix », symbole de l’accession à la propriété des classes populaires et du rêve pavillonnaire

 

 « Maisons Phénix » a permis à des milliers de Français d’avoir une maison individuelle.

Avec Macron, fini de rêver. Cette époque est bien révolue.

La marque Maisons Phénix est née juste après guerre et a permis à des milliers de Français qui ne pouvaient pas se payer une maison de maçon de devenir propriétaire.

De tous temps, les Français ont plébiscité la maison individuelle. Ceux qui y habitent ne changeraient pour rien au monde leur mode de vie et ceux qui vivent en appartement ne rêvent que d’une maison avec jardin.

Puis il y a eu les Trente glorieuses et le pavillon a eu le vent en poupe jusque dans les années 80.

L’époque actuelle semble être l’inverse : sous Macron et les mondialistes,  il est mal vu de rêver à un petit chez-soi, les migrants et les assistés passent avant tout le monde pour les aides au logement et les couples de jeunes travailleurs français ont bien du mal à se loger, encore plus à accéder à la propriété.

 

Geoxia, propriétaire de la marque Phénix, vient d’être placé en redressement judiciaire.

C’est un symbole des années 1980 qui risque de disparaître. Le groupe Geoxia, propriétaire de Maisons Phénix, a été placé mardi 24 mai en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre. Une situation que l’entreprise met sur le compte du «double effet de la [gestion catastrophique de la ] pandémie [qui a mis l’économie au tapis] et de l’inflation ».

La société Maisons Phénix est née en 1946, mais c’est bien dans les années 1980 qu’elle est devenue très connue, à grand renfort de publicités télévisées. Le sociologue Pierre Bourdieu consacra même une étude à la marque, devenue un symbole de l’accession à la propriété des classes populaires et du rêve pavillonnaire. Maisons Phénix, c’est d’abord une approche industrielle de la fabrication de la maison individuelle, un savoir-faire importé du Royaume-Uni à l’origine.

La société fabrique des panneaux en béton en usine avant de les assembler sur une charpente métallique. Gain de temps et d’argent sont au rendez-vous, ce qui permet de proposer des prix très attractifs. Maisons Phénix a toujours…(Le Figaro abonnés)

 

Avec Macron, le bâtiment va très mal, mais cela ne lui pose aucun problème :  Macron veut tuer la maison individuelle.

Les Français sont censés se serrer la ceinture et s’entasser dans des cages à lapins comme le veut Davos. 

Son ministre du logement,  Wargon, avait dit clairement vouloir mettre fin au pavillon individuel. 

Conformément aux recommandations du think tank de gauche Terra Nova (celui qui souhaite créer une taxe pour les Français propriétaires n’ayant plus d’emprunt ou qui souhaite que les Français soient locataires et non propriétaires, afin d’être plus mobiles…), Macron souhaite que les Français abandonnent leur « rêve » du pavillon avec jardin au profit dune « ville intense », dense comme Paris. 

Le rêve de maison individuelle et de barbecue toujours tenace

 

Crise du bâtiment : l’actualité est assez abondante sur le sujet : La très difficile reprise des chantiers de construction en Île-de-France

Les témoignages le confirment : 

De notre lecteur Ouareth: « Des infos pour vous dans le domaine de la construction, plus de 30% des chantiers sont à l’arrêt»

De notre lecteur Damien: « je vous écris pour vous avertir que l’immobilier va s’écrouler et que le bâtiment va certainement suivre car je livre le ciment sur Paris dans les centrales géantes vers le Port de Gennevilliers et à Pantin, et partout sur Paris. Sachez que tout est à l’arrêt par rapport à 2021. Sur les camions il en tourne à peine une vingtaine , ce qui veut dire que le gros œuvre est à l’arrêt« 

De M. Martins: «Je travaille dans une entreprise de BTP depuis 6 ans. Depuis le COVID et maintenant avec la « guerre » les prix de l’acier ont explosé. Des chantiers qu’on a vendu en 2021 en bénéfice, nous allons les commencer en 2022 en sachant d’avance que nous allons perdre de l’argent. P. Jovanovic

L’histoire de la marque « Maisons Phénix »

https://www.maisons-phenix.com/pourquoi-nous-choisir/histoire-maisons-phenix

De 1940 à 1950
La naissance
La naissance

La Federation of British Industries invente un processus innovant, alliant acier et béton, pour lancer la reconstruction du pays après la guerre. La première construction Phénix voit le jour en 1946 : une maison aux éléments produits en usine avant d’être assemblés sur le terrain choisi.

 

De 1950 à 1960
Le développement
Le développement

En 10 ans, Maisons Phénix construit plus de 2000 logements. L’offre s’adapte à l’époque et aux architectures régionales. En 1959, la marque reçoit l’agrément du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.

 

De 1960 à 1970
Les optimisations techniques
Les optimisations techniques

Le temps de fabrication des éléments d’une maison de 80 m2 est réduit de moitié. Maisons Phénix développe des services gratuits d’accompagnement des futurs propriétaires allant jusqu’à la recherche de terrain et la demande de prêt. En 1969, Maisons Phénix dépose le brevet de sa technique de construction qui devient un procédé UNIQUE de fabrication.

 

De 1970 à 1980
La maturité
La maturité

Les qualités d’isolation des Maisons Phénix sont reconnues par EDF qui les labellise. En 1978, Maisons Phénix réalise 15 000 maisons individuelles pour de nouveaux heureux propriétaires, signant là une croissance record. Trois ans plus tard, Maisons Phénix s’exporte à l’international et construit aux USA, dans les Dom Tom, en Afrique, en Algérie et à travers l’Europe.

 

Ci-dessus : Bordeaux, Salon des arts ménagers 1953, Maison Phenix entreprise Limouzin frères

Dunkerque maison Phénix (publicité avec 5 maisons différentes)

 

Le système permettait de nombreuses évolutions

 

 1,030 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Dois-je comprendre qu’après iel partibpour un très long voyage sans retour – sauf ré-incarnation en ce su’iel méritera – ses enfants ne pourront plus hériter de sa maison du Touquet vouée à être transformée en logement social, pardon, en cages à lapins ? Ce ne sera que juste retour des choses.

  2. Au vu des photos je suis soulagé que cela s’arrête.
    Mais par contre le concept de construction est à consesrver : mur béton préfabriqué
    gain de temps de construction de la maison gain d’argent.
    A rependre avec des architectes qui fassent du beau !

  3. Par contre il y a une urbanisation massive, même sans besoins réels, sur fond de mixité sociale qui défigure le paysage un peu partout y compris dans des villes d’histoire.

    Encore le résultat de ce que les Français ont accepté depuis des décennies, une idéologie sociale devenue folle et injuste. Si au moins ils s’en rendaient compte… Je sais, je rêve. Ah si, ils en parlent mais… ne disent rien.

    Les oppositions font clans, si pas de cotisation on reste dehors, j’ai l’impression que la France finit par avoir une organisation qui frise le tribal loin de l’unité.

  4. Leur but c’est de nous faire de nous  » Parker  »dans des espèces de box apparts tous identiques dans un minimum de place et dans des mégapoles surpeuplées ..Dans le film le 5 ème élément Bruce Willis au début habite dans ce genre de truc avec en prime le contrôle social

  5. Malheureusement les maisons Phénix, ne renaîtront pas de leurs cendres! la cause est entendue.

  6. Ami Jules Ferry, merci pour cet article. Un de mes beaux-frères possède une maison Phénix, construite il y a cinquante ans. Toujours debout, la maison. Aujourd’hui Macron préfère accueillir la racaille qu’il arrose de milliards d’euros qui font défaut aux Français. Dans un village à côté de chez moi, dès qu’une maison est en vente, une chance pour la France l’acquiert. Ce qui fait que cette commune, suburbaine, sera bientôt aux trois quarts islamisée. Et ceux qui achètent ces pavillons n’ont pas de revenus mirobolants. Comment font-ils? De « mauvaises langues » prétendent qu’ils touchent des subventions de l’État ou que leurs pays d’origine financent ces achats afin de hâter l’occupation de notre territoire. C’est l’enfer pour les FDS qui doivent vivre dans les cités qui deviennent invivables et qui ne peuvent même plus fuir pour se réfugier dans les zones pavillonnaires infestées elles aussi. La quadrature du cercle. Je hais Macron et ses électeurs !

    • Il faut aussi penser à… l’économie souterraine des quartiers !

    • Et ceux qui achètent ces pavillons n’ont pas de revenus mirobolants.
      Exact et cela n’empêche pas certains d’avoir une maison au bled!

  7. Ils ne lèveront pas le petit doigt pour sauver cette entreprise ! ils préfèrent distribuer de l’argent au monde entier ou a nourrir des parasites que de sauver nos entreprises porteuses d’emplois , il y a un mois les français ont eu l’occasion de choisir ils ont choisi comme des cons maintenant qu’ils assument .

  8. La révolte économique des gilets jaunes a été fagocitée par les centrales syndicales et La France Islamisee du méchant con .depuis tout c est aggravé et cela dans tous les domaines. Nous avons mille raisons de battre le pavé et de renverser la table et à ce jour , plus rien . C est à croire que cette action prévue par la revue « the économist «  permettrait, comme une soupape, de lâcher le trop plein de colère et «  en même temps «  de réduire à néant la contestation future . L oligarchie maçonnique a prévue notre comportement futur et à œuvrer à notre mise en tutelle mondiale. Les blaireaux que je côtoie par obligation se sont habitués à pire , plus une once de lutte et de lucidité….c est à désespérer !

  9. Par chez moi, toutes les villas sont occupés par la diversité. Ils ne travaillent pas mais ils peuvent avoir une maison. Ils achètent tout. Moi qui a toujours bossé je ne peux pas, même en loyer, 700 ou 8oo euros je ne peux pas, trop cher, mais eux ils peuvent, qui paye, la caf, pourquoi moi je n’y ai pas droit???. Fini les jolies jardins plein de fleurs, maintenant c’est de la friche avec des carcasses de bagnoles. La France, notre France est devenue la leur et c’est aussi un dépotoir. Président de mes deux giscar, mite érante, chirac, sarkosy, mimolette er surtout, surtout, le psychopathe narcissique pervers et criminel, dictateur, vous avez détruit ma France et pour ça vous avez ma haine et mon mépris.

    • Vous oubliez Jospin (couverture maladie qui devient « universelle » et donc les allocations familiales) et Rocard (CSG soit-disant temporaire), que des gens de gauche (n’oublions pas les co-habitations des Gouvernements dits de droite).

      Les gens ont la mémoire courte.

      • Certes, @ AméliecPoulain, mais il ne faut pas oublier que la droite venue après et pour se faire élire, avait promis, entre autres choses, d’abolir la CSG. Qu’a-t-elle fait ? Rien !

  10. La dépopulation qui s en vient nous laisse comprendre que la crise du logement disparaîtra avec. Le suppôt de satan n a t il pas dit qu en 2030 vous ne possèderiez plus rien ? Les crises sanitaires successives, les conflits mondiaux, la crise alimentaire et économique vont ouvrées à notre disparition. Mes propos font certainement peur, mais il faut regarder le puzzle de face et comprendre ainsi notre futur . Puisque nous ne sommes pas capable de nous réunir, de nous rassembler….alors nous serons seul face à cette guerre qui nous ai menée.

    • Bonjour , exactement le plan mondialiste prévu et que les famille ne puissent plus achetées pour devenir propriétaires de leurs bien , fini l’accession à la propriété , fini également d’être propriétaire de son véhicule etc .etc. D’ailleurs le premier sinistre borne (celle qui a détricotée le code du travail ) n’a pas dit il y a quelques jours , qu’elle voulais mettre en place la location de véhicule électrique pour 100 balles par mois ? Leur plan se met en place tranquillement puisqu’il n’y a plus d’opposition citoyenne , le peuple est devenu un peuple à 80% de veaux ,de moutons de Panurge , de cochons de français allant à l’abattoir !

  11. Il reste toujours possible de se faire construire une petite baraque de 65 à 80 m² par un constructeur quelconque, partout en France. Ce qui me fait de la peine, c’est de voir que cela coûte relativement cher néanmoins et n’offre pas plus d’agrément que les actuels logements sociaux, véritables petits palaces toujours bien entretenus inaccessibles à ceux qui ont des revenus légèrement supérieurs à ceux de leurs bénéficiaires. L’effet de seuil est beaucoup trop violent.

  12. le plan du chantier du nouveau peuple , c’est le vivre ensemble,,tous en HLM avec le bruit et les odeurs

    • Bin oui quand on ne peut pas accéder à la propriété, effectivement locataire Hlm, je vis avec les odeurs surtout au moment du ramadan et autres fêtes muzz.
      Ne pouvant être propriétaire d’une maison, j’ai à plusieurs reprises essayé d’en louer une, soit c’est hors de prix pour mes revenus, ou nombre de propriétaires préfèrent louer aux cassos’.

1 Rétrolien / Ping

  1. Macron et Wargon veulent tuer la maison individuelle. Adieu « Maisons Phénix », symbole de l’accession à la propriété des classes populaires et du rêve pavillonnaire | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.