Excellente proposition de Jean-Sébastien Ferjou sur la sécurité

Jean-Sébastien Ferjou, c’est le patron d‘Atlantico, quotidien qui ose s’attaquer à des sujets boudés par les medias subventionnés habituels, notamment grâce à l’artifice des débats entre contradicteurs, ce qui permet de trouver sur Atlantico à boire et à manger, mais aussi de quoi se nourrir grâce à certaines analyses passionnantes.

Et voilà que Ferjou propose de faire un procès à l’Etat pour avoir abandonné la sécurité de nos concitoyens, bien que c’en soit une fonction régalienne. Et si les gens se saisissaient de leur propre destin ? Pourquoi abandonner l’activisme à la gauche pseudo morale ?

Plus que choqué par ce qui se passe à Marseille (nous en avons parlé il y a peu) il part d’une simple remarque de bon sens : puisque des activistes parviennent à faire condamner l’Etat pour inaction climatique, pourquoi ne ferait-on pas condamner l’Etat pour inaction sur le front de la sécurité ?

C’est une excellente idée, monsieur Ferjou, je pense que Résistance républicaine va se pencher sur le sujet !

 880 total views,  3 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Selon le principe de base que l’on ne peut agir en justice qu’en vue de la réparation d’un préjudice, c’est une association des victimes ou leurs ayants-droit qui serait fondée à attaquer l’Etat. Ceci fonctionne, par exemple, pour les commerçants pour la réparation des dommages matériels et immatériels subis lors de manifs si la défaillance du service d’ordre peut-être établie et ce sont généralement les assureurs qui agissent au titre de recours contre l’Etat afin de récupérer les indemnisations qu’ils ont réglées. Pour la réparation des préjudices corporels et immatériels consécutifs engendrés par l’insécurité générée par le laxisme de l’Etat, il serait effectivement intéressant de constituer une association en vue de représenter les victimes afin de mmettre en cause l’impéritie de l’Etat en vue d’obtenir dédommagement et amélioration de ses services. Si une telle association n’existe pas actuellement, il faudrait la créer et de toute urgence…Oui J.S.Ferjou a raison !

  2. Non , pas condamner l’état mais ses dirigeants ; l’état c’est nous donc en quelque sorte on va porter plainte contre nous même.

  3. Le Général Schmitt, dont la fille a été assassinée dans le RER D en novembre 2017 dénonce une évidente absence de volonté politique ! Merci Monsieur, on s’en était aperçu !!!
    « En 2022 le système judiciaire ne protège pas les citoyens, au contraire il les met en danger en laissant en liberté des délinquants, voir des criminels, ce n’est pas un manque de moyens mais une absence de volonté politique ! Le père du jeune Alléno, lance une association de soutien des victimes de multirécidivistes et je le soutiendrais pour contraindre le législateur à prendre ses responsabilités !! » Bon courage, Monsieur !!!
    Comment expliquer qu’autant de crimes soient commis ?  » On constate que ceux qui exercent le pouvoir,le régalien, n’ont pas de courage ni de de caractère ! le sentiment d’impunité, les remises de peine expliquent ces drames, et ceux qui prennent des décisions imprudentes mettant en danger la vie de nos concitoyens, ne sont en aucun cas tenus responsables au sens juridique, le jour où ils devront en répondre, il y aura une autre approche  » !
    BD Voltaire

  4. Heureuse initiative qui peut s’appliquer à la mise en danger de la vie d’autrui de la manière dont l’épi phénomène Covid a été traité à l’échelon national. Traitement inapproprié suppression des médicaments reconnus efficaces, recours au scandale rivotril combien de morts ces criminels ont sur les mains,je ne dis pas sur la conscience car ils en sont totalement dépourvus.

  5. Bravo Jean-Sébastien Ferjou !!!… et pas seulement pour la sécurité car nous avons bien d’autres choses pour lesquelles l’Etat devrait être condamné. Et si au lieu d’élire des abrutis et des profiteurs, pourquoi ne pas voter directement pour des personnes compétentes ???

  6. Il va y avoir du monde sur le banc des accusés. Pourrait-on condamner certains responsables à titre posthume, cette incurie en la matière datant des années 1981 à nos jours.

  7. proposition évidente , je n’ai jamais compris que les politiques comme les autres n’y aient pas songé ! j’ai écrit à plusieurs reprises en ce sens, y compris à Zemmour qui, dans un mail nous dit qu’il nous lis …je lui ai dit qu’il fallait faire des procès systématiques, à chaque assassinat, ou bien pour des familles qui ne trouvent pas de centre pour leur enfant handicapés etc ..j’ai aussi écrit à BD Voltaire qui s’insurgeait que personne n’aille dans la rue après l’agression de cet homme de 40 ans qui venait chercher ses enfants à l’école, en disant qu’il fallait se fédérer puisque les élections sont vaines …car bien sûr écrire c’est bien mais …idem pour l’Agrif, idem pour Place d’Armes… toutes ces associations devraient agir et je leur ai dit..quand j’ai entendu JS Ferjou, cela paraissait tellement simple, il suffit de volonté !

  8. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    « Ca passe par quoi ? »

    Dans ces cas de corruption clientéliste, il faut, à mon avis, sortir du cadre électif et nommer un général, comme maire, le temps d’une remise à plat complète …

    • Oui Anti-islam, mais il faut trouver un général compétent et intelligent….. loin d’être le cas de tous.

      Il me semble que ce qui fait défaut actuellement ce sont des gens qui vivent le terrain et ont dû trouver des solutions pour survivre. Ceci me semble valable pour plusieurs professions où la notion de devoir et d’éthique ont pratiquement disparu.

      On ne peut dire que c’est le cas actuellement où la technologie derrière l’écran règne en maitre.

      • Bonjour,

        Oui, merci Amélie.

        C’est un grand plaisir de vous lire à nouveau :=)

        • Bonjour Antiislam,

          Merci beaucoup pour votre gentil message, cela fait plaisir.

          Bien à vous !

Les commentaires sont fermés.