Merkel et ses toutous ont mis 16 ans à faire du miracle allemand un Etat en ruines !

Responsables de nombreuses souffrances en Allemagne : Angela Merkel et Thomas de Maizière.

Angela Merkel, Thomas de Maizière, Heiko Maas et les autres fossoyeurs de l’Allemagne – presque tous partis, dans le « Hall of Shame », le hall de la honte. Mais Merkel a bien créé l’AfD ? Ouaip ! Et Hitler les autoroutes…

Le Suisse Roger Köppel le met aujourd’hui (jeudi) sur l’enclume de la vérité dans son WELTWOCHE-Daily-Deutschland : « Où lisons-nous donc dans la presse (allemande) qui nous a provoqué la catastrophe énergétique ? Ce sont les Verts, oui. Mais c’est aussi l’ancienne chancelière, Mme Merkel. Bien sûr que oui. Mais pas seulement Mme Merkel. Il y a aussi tous les autres suiveurs et toutous politiques qui se sont contentés d’agiter sagement la main … eux aussi ont jeté leurs principes par-dessus bord pour pouvoir prendre place dans le wagon du grand pouvoir de Mme Merkel, parce que la chancelière était garante de victoires électorales, mais qu’elle a perdu de vue les intérêts de l’Allemagne ! »


Pas d’éponge ! Comme toujours après une élection : pas de plaignant, pas de juge ! Et si c’est le cas, le juge appartient de toute façon à « Mutti », désormais les nouvelles mamans du SPD, de la petite tête bouclée à Fasel-Faeser en passant par la grand-mère Casque d’acier. Notre pays modifie un peu la phrase d’un Français légendaire : « Toujours y penser … Et toujours en parler ».

Ceux à qui on ne pardonne pas…

Disons-le comme Hollywood (Burt Lancaster) : « Ceux à qui on ne pardonne pas » : Angela Merkel, chancelière, profession : « physicienne » du SED et propagandiste … Olaf Scholz, ministre des Finances, profession : avocat. Souffrance latente : Alzheimer … Horst Seehofer, ministre de l’Intérieur, profession : coursier/gestionnaire administratif … Heiko Maas, ministre des Affaires étrangères, profession : enfant de chœur/avocat … Peter Altmaier, ministre de l’Économie, profession : expert européen en matière de travailleurs migrants … Katarina Barley, ministre de la Justice, profession : avocate… Hubertus Heil, ministre du Travail, profession : étudiant en sciences politiques à l’université de Hagen…

Ursula v.d. Leyen, ministre de la Défense, profession : médecin assistant … Julia Klöckner, ministre de l’Agriculture, profession : rédacteur de vin … Franziska Giffey, ministre de la Famille, profession : diplômée en administration … Jens Spahn, ministre de la Santé, profession : banquier… Andreas Scheuer, ministre des Transports, profession : professeur de collège… Svenja Schulze, ministre de l’Environnement, profession : conseillère en relations publiques …

Anja Karliczek, ministre de l’Éducation, profession : commerciale diplômée… Gerd Müller, ministre de l’Aide au développement, profession : pédagogue économique diplômé… Helge Braun, ministre de la Chancellerie, profession : médecin assistant…

La profession est assez parlante ? Radio Erevan aurait dit : « En principe, oui … ».

PI-NEWS complète : Chacun était/est un clou dans le cercueil de l’Allemagne. Comme bien sûr les autres « toutous » de Merkel : Thomas de Maizière, le ministre de l’Intérieur le plus lâche de l’histoire allemande en cette année fatidique de 2015 ... Et les serviteurs complaisants qui mettent le pied à l’étrier, l’armée des claqueurs, qui soufflent/célèbrent hystériquement chaque mensonge, même le plus débile, du grand président.

Toujours y penser …

Et nous ne leur pardonnons pas non plus : Beate Baumann, chancelière, première chuchoteuse dans l’antichambre … Volker Kauder, vice-président du Landrat et vice-chuchoteur… Norbert Röttgen, avocat, souffre-douleur de Merkel atteint du syndrome de Stockholm … Michael Grosse-Brömer, avocat/ héros de chaque bataille à la table du buffet froid …Dorothee Bär, profession : Dipl. politologue, « maman » idiote numérique … Stephan Mayer, avocat, premier idiot empressé de Drehhofer…



Au printemps 1871, après la « honteuse » défaite de la France à Sedan contre l’Allemagne de Bismarck, le ministre français Léon Gambetta lança avec passion à l’Assemblée nationale : « Toujours y penser, jamais en parler ». La vengeance des Français intervint deux guerres mondiales plus tard : Strasbourg disparut à nouveau, la Sarre pendant douze ans, la moitié de l’Allemagne pendant 44 ans. Königsberg, Danzig, Breslau sont devenus Kaliningrad, Gdansk, Wroclaw …


Il a fallu douze ans aux nazis pour mettre l’Allemagne à feu et à sang. Merkel et ses vassaux ont mis 16 ans pour faire du miracle économique ressuscité des ruines un Etat « sans frontières » qui s’étend de l’Arabie à l’Afrique.

Couronnée de roses, elle s’est récemment retirée pour une retraite dorée. Il ne reste qu’une démocratie en ruines. Nous voulons en parler, encore et encore : le mark, l’énergie nucléaire, le charbon, le gaz ont disparu. Sur le tas de gravats : des bénéficiaires de l’aide sociale d’Anatolie, d’Arabie, d’Afrique … des retraités allemands qui fouillent dans les poubelles à la recherche de nourriture et d’emballages vides ... des « soldats » réduits par trois « mamies Ducks » à des tire-au-flanc et à des douches chaudes … une industrie automobile qui bégaie sur batterie dans le village d’après … une grippe Corona hautement épidémique qui torture des millions d’enfants … des montagnes de dettes de l’Etna à l’Olympe …

Merkel a aussi fait de bonnes choses ? Oui, elle a créé l’AfD à partir de rien… Comme Hitler l’a fait autrefois pour l’autoroute … Et elle a libéré les Britanniques de la captivité de l’UE … Et elle a ressuscité le SPD d’entre les morts … Soupir : « Mutti » ne doit plus trembler lorsque l’hymne national retentit, elle peut enfin poser ses ongles rongés sur ses cuisses épaisses : Ratazong-Ratazong ses successeurs rouge-vert-jaune continuent depuis longtemps à marteler le balcon allemand … Ainsi, le Suisse Wolfgang Koydl s’étonnait il y a trois semaines dans le WELTWOCHE : « L’Allemagne a depuis peu un délégué à l’acceptation de la diversité sexuelle et de genre : Sven Lehmann, secrétaire d’Etat ! Il représente 0,5 pour mille de la population (personnes trans, inter et non-binaires). Selon le Gender – Census, 44.500 personnes ».

Salaire annuel de Lehmann : environ 200.000 euros ! PI-NEWS se joint au journal la WELTWOCHE au sourire sarcastique : « Une grande tâche sociale ! » Et les jubilateurs de la presse se tiennent à gauche du mainstream, brandissent des drapeaux arc-en-ciel, scandent avec émotion : Applaudissements ! Applaudissements ! Applaudissements ! Et un peu moins fort : Sésame ouvre-toi ..



Nicolas Faure

 1,059 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il leur faudrait un chef comme Hitler. Un homme viril et sur de lui.Qui aurait le courage de mettre les islamistes à la porte. Et ne ferait pas autre chose que cela. Il remettrait de l’ordre dans ce pays.

  2. Il faudra demander à Jésus-Christ de ressussiter Hitler pour qu’il remette L’Allemagne au premier rang. Et lui donner le Saint Esprit pour qu’il reste en paix avec tout le monde, avec le courage de mettre les musulmans dehors.Vite prions le Seigneur, Seigneur prend pitié pour les allemands.

  3. Merci pour ce ton sarcastique, bien agréable à lire.

    Qu’on se rappelle en quels termes élogieux, nos merdia nous présentait la grosse teutonne recyclée des pays de l’Est.

  4. Angela Merkel a été, depuis 1945, avec Hussein Obama, la plus mauvaise dirigeante d’un pays occidental (autre que la France) ! Les allemands ont toujours voté pour elle, comme ils avaient voté pour Hitler d’ailleurs. Comme quoi, la démocratie n’est pas adaptée aux peuples stupides !

  5. le pire gouvernement actuel de l’allemagne après celui d’hitler : une forme de nazisme vert

  6. C’est l’inverse de l’Allemagne d’Hitler, les Allemands sont devenus la race inférieure des nouveaux arrivants. La grosse Bertha a détruit son peuple, et corrélativement les autres peuples d’Europe.

  7. Du coup, l’auteur de l’article voulait dire quoi ?
    Je l’aide ?
    Voici :
    L’énergie nucléaire a été effacée par le lobby vert pro islam pour payer le pétole venant des Emirats qui nous envoient par ailleurs des rejetons islamiques. C’est le calcul de l’islam : « Y penser, ne jamais en parler » – Soit prendre l’Europe par les ventres –

1 Rétrolien / Ping

  1. Merkel et ses toutous ont mis 16 ans à faire du miracle allemand un Etat en ruines ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.