Saloperie d’amigdala qui nous paralyse devant le Covid comme devant un tigre !

« Est-il encore possible de communiquer? » Ce titre me rappelle l’excellente série de 4 articles de Jean-Pierre Lledo sur l’Ukraine: « Est-il encore possible de penser? »
Je vais donner quelque exemples vécus qui se sont assez mal terminés
1) Covid-19
Je diffuse des textes qui me paraissent intéressants à 450 personnes dont j’ai les adresses courriel. Un de ces « textes » est une video qui a fait grand bruit en France: HOLD-UP. Il s’agissait d’interviews de personnes diverses qui remettaient en cause la doxa officielle: Masques, interdiction de sortir sauf pour achats essentiels (nourriture, médicaments…), contrôles policiers et humiliation supplementaire, l’obligation de se rédiger à soi-même une autorisation de sortie avec date, heure, raisons, distance de sa maison (1 km était autorisé).
Ces mesures étaient tellement loufoques que des gens encore en possession de leurs moyens refusèrent de s’y plier ce qui leur coûta 135€ par personne. Un exemple très connu fut cette famille de 3 personnes (Père, Mère et enfant) qui pique-niquait sur une plage absolument déserte et se vit entourée de CRS armés et sommée de s’acquitter d’une contravention de 405 Euros (3 fois 135 Euros).
Dans cette video, HOLD UP, on énumérait toutes les crétineries décidées par un gouvernement de bras cassés qui ne comprenait rien à rien mais voulait donner l’impression d’agir. J’ai chez moi une carte postale où l’on voit un imbécile en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Le commentaire dit:  » Lorsque les imbéciles font du zèle, cela devient dangereux «  Ceci fut d’autant plus vrai en France lorsque les technocrates du gouvernement interdirent aux médecins de soigner…
HOLD-UP montrait les idioties graves, jusqu’à en être criminelles, de ce gouvernement, notamment la vaccination de masse avec un produit en phase d’expérimentation et qui ne méritait en rien le nom de VACCIN.
La réaction à ma diffusion fut très négative, mon neveu allant jusqu’à dire qu’il ne comprenait pas que je puisse diffuser de telles stupidités.  
Il ne s’agit pas pour moi de l’attaquer ici mais de comprendre comment un garçon aussi intelligent a pu se laisser aller à refuser toute critique de mesures gouvernementales qui étaient d’une idiotie avérée. Il en fut de même avec ma soeur qui était outrée par ma diffusion de HOLD-UP, comme si la simple critique des mesures prises était ressentie comme une attaque personnelle de ceux qui avaient suivi les consignes gouvernementales…
Pourquoi cela???
Mon hypothèse est que le seul mot de pandémie réveille une peur ancestrale, logée dans notre inconscient collectif et qui se « souvient » des terribles épidémies comme la peste noire qui décima 30-40% de la population européenne ou plus près de nous la pandémie de grippe  de 1918 qui fit 50 millions de morts dans une population déjà durement éprouvée par la 1ère guerre mondiale. Bref LA PEUR.
Or mon neveu qui est rabbin avait comme devoir de visiter les familles éprouvées, de consoler ceux qui survivaient, de prier pour ceux qui n’avaient pas survécu, d’accompagner les familles éplorées au cimetière, d’assister aux enterrements avec tout ce que cela comporte de tragédies vécues. Il VIVAIT au milieu de tout cela et la simple critique des mesures prises était ressentie comme un sacrilège, comme si ces morts avaient été inutiles…Il en était de même pour ma soeur qui voyait ses vieilles amies disparaitre l’une après l’autre, après une amitié de 60-70 ans
Moi, par contre, je vivais en Allemagne où la panique et l’hystérie covidienne n’avait pas été poussées au maximum comme l’avait fait le gouvernement macronien, j’étais loin de tout cela et je pouvais réfléchir à ce qui se passait sans être emporté par  un tsunami d’émotions et de souffrances.
Il faut comprendre une chose: Nous avons dans notre cerveau une formation réticulaire neuronale, en forme d’amande, d’où son nom: l’amigdala, dont le rôle est de nous faire réagir instinctivement et instantanément en cas de danger, réel ou supposé. Lorsqu’il y a danger et peur, l’amigdala supprime instantanément les liaisons neuronales avec nos lobes préfrontaux, sièges de la reflexion intellectuelle, de la logique et de la raison: EXIT la raison et la logique, PLACE à la réaction émotionnelle immédiate avec les trois « stratégies » inconscientes dont l’évolution nous a doté:
– la fuite
– l’attaque
– l’immobilité absolue  
Ce que je vous raconte ici n’est pas une hypothèse. C’est un phénomène très bien connu des neurologues et des psychologues!
Nous sommes victimes d’une fonction biologique jadis sauveuse de vies mais qui est aujourd’hui dépassée, obsolète, anachronique (sauf en cas de guerre).

Je m’explique:

Imaginez un de nos ancêtres d’il y a 50.000 ans. Sa vie est pleine de dangers car contrairement à beaucoup d’animaux il n’a pas de crocs, de griffes, de poison…Il court moins vite que le guépard, grimpe moins vite qu’un écureuil, nage moins vite qu’un crocodile…Il est nu, désarmé, fragile…

Bref il doit être continuellement sur ses gardes. Pour cela il a ce petit organe dans son cerveau l’amygdala. Sa fonction est de faire réagir l’homme instantanément pour échapper au danger. Au moindre bruissement suspect dans les hautes herbes, l’amygdala court-circuite les liaisons neuronales avec le cortex préfrontal, siège de l’intellect, de la refléxion, du langage… Ce n’est pas le moment de réfléchir lorsque le tigre attaque ou que l’on croit qu’il va attaquer. L’amygdala a donc sauvé bien des vies dans la préhistoire.

Mais avez vous vu beaucoup de tigres de nos jours dans nos rues? Non, n’est ce pas? Mais l’amygdala, elle, est toujours là…

Il suffit donc de faire peur pour que cesse en nous la réflexion, la logique, la pensée rationnelle et que nous adoptions un comportement moutonnier et obéissant: Si je ne peux plus réfléchir, je suis heureux que quelqu’un me dise ce qu’il faut faire pour survivre…

Non! Nous ne sommes pas des abrutis, des crétins, des idiots finis.

Nous sommes des victimes:

  1. a) d’une survivance du passé (l’Amygdala)
  2. b) de gens qui exploitent cela (Engienérie sociale)

 

Si nous voulons évoluer vers un peu plus de sagesse il nous faut

1) Connaître ce qui nous fait réagir sans que nous le sachions.

2) Savoir que le pouvoir ne cessera de vouloir profiter de notre inconscience.

3) Apprendre les mesures qui nous permettent de revenir le plus rapidement possibleà la raison.

https://resistancerepublicaine.com/2021/12/14/regles-simples-pour-ne-pas-se-faire-manipuler/

Si vous voulez en savoir plus:

https://planetes360.fr/la-technique-repetitive-de-la-peur-basee-sur-du-vent-sans-epidemie-reelle/

https://fr.sott.net/article/38270-Totalitarisme-Le-piratage-du-systeme-limbique-ou-comment-l-amygdale-de-nos-cerveaux-est-hackee-par-l-ideologie-de-la-terreur

Je reviens à ce que je vous racontais de mes démêlés familiaux qui ne sont là qu’à titre d’exemples illustrant ce qui s’est passé dans un très grand nombre de familles (le % de divorces fit un bond exemplaire!)  La communication entre ceux qui sont emportés par un maelstrom émotionnel  et ceux qui, grâce à l´eloignement ou à toute autre cause, ne sont pas impliqués émotionnellement est impossible. Incommunicado! Chaque partie essaie en vain de convaincre l’autre avant que de rompre la relation.
Que faire alors?
1) s’informer sur l’amigdala afin de comprendre ce qui se passe en nous (voir les liens ci-dessus)
2) Observer nos propres réactions lorsque nous sommes fortement engagés émotionnellement.
3) Accepter que celui qui souffre ne puissr pas rester rationnel et de glace devant la maladie ou la mort.
Les autres exemples, dont je ne parlerai pas aujourd’hui car l’article deviendrait trop long, sont une dispute avec mon ex-femme à propos de Trump et avec ma soeur à propos de la guerre en Ukraine. Vous aurez remarqué que je ne parle pas de cas abstraits mais d’exemples vécus.
J’en profiterai pour analyser le rôle nocif et délétère des médias traditionnels
Amitiés
Edmond le Tigre
 

 607 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Merci, Le Tigre. Article passionnant. Mais j’ai u,e question (rhétorique) : les personnes uniquement prises en charge par leurs instincts animaux sont-elles encore des êtres humains, ou seulement des animaux ? Nos tyrans ont déjà répondu : Non, juste du bétail à cornaquer. Le « singe sans poils » est un drôle d’animal, mais décidément pas comme les autres. Il a raison de se croire unique, mais pas seulement pour les raisons qu’il croit habituellement. C’est le seul animal capable de se raconter des histoires. Et d’y croire.

    • Il n’y a pas de personnes uniquement prises en charge par leurs instincts animaux! Il y a des personnes prises en charge MOMENTANÉMENT par leurs instincts animaux (je ne parle pas ici des vrais débiles mentaux). Nos tyrans feront tout pour accroitre ces instincts « animaux » (peur, colère, voir 1984). Et vous avez absolument raison quand vous ecrivez « C’est le seul animal capable de se raconter des histoires. Et d’y croire. » C’est notre gloire (cathedrales) et notre perte (guerres mondiales)

  2. Merci beaucoup cher Edmond pour cet article lumineux et absolument essentiel. La lecture des liens que tu proposes est d’une richesse considérable et va demander des heures et des heures de méditation et réflexion. La manipulation dont nous sommes l’objet est effroyable et glaçante. Mais la compréhension de ses mécanismes diaboliques en vaut le prix pour rester un esprit libre.

  3. Bel article !.. En résumé connaissances et culture sont libération et mieux être… Dans la vie nous n’avançons pas tous à la même vitesse et il est normal que des disputes voire des séparations surviennent. A chacun son chemin de vie… Nous avons tous le choix.. Qu’est ce qui nous oblige à rester esclave du pouvoir de l’inconscient et de l’ignorance ?

  4. Je pense plutôt qu’avec Macron et ses sbires à la tête de l’État, la vaccination meurtrière, le danger islamique, l’amygdala est plus que jamais nécessaire, notre survie en dépend. C’est ce qui m’a permis de refuser avec épouvante les propositions alléchantes de différents vaccinateurs. L’instinct de survie est parfois plus fort que la rationalité.

    • Contrepoint de qualité. Merci. Mais ne négligeons pas non plus notre né »o-cortex (réflexif) qui nous a été donné et nous détermine en propre.

1 Rétrolien / Ping

  1. Parce que nous sommes islamophobes, nous sommes lucides sur les manips Covid et Ukraine – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.