Affaire Taha Bouhafs : comment je me suis lourdé sur son compte…

 

Ce matin, j’ai relayé le retrait de Taha Bouhafs de la candidature à la députation.

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/11/victoire-tahaf-bouhafs-le-pithecanthrope-de-villeurbanne-ne-souillera-pas-la-representation-nationale/

Je pensais que la patriosphère avait fait reculer ce pithécanthrope.

Je me disais aussi que les dirigeants de la LFI avaient  finalement, par pudeur,  écarté cet islamo-gauchiste, haineux contre la France, haineux contre ceux, immigrés ou non, qui aiment la France.

 

Naïf, pour ne pas dire c*** que j’étais …

Les gens de la LFI n’ont aucune de ces pudeurs : un musulman peut insulter une policière maghrébine, cracher sur les  tombes de Charlie, se comporter en antisémite etc

Rien de tout cela n’atteint les bien-pensants de Gôche, LFI en tête,  qui ont décidé de livrer la France à la racaille.

 

La mise à l’écart de Taha Bouhafs par la direction de la LFI a, logiquement,  une tout autre origine.

Ce gentil garçon est accusé de violences sexuelles, voir de viol pur et simple par des militantes LFI.

Or, s’il est un crime impardonnable, au-dessus de tous les autres, chez les Gauchos actuels, ce sont  les violences sexuelles,   le viol.

D’où le rétropédalage en cadence de tous les soutiens de Taha Bouhafs.

 

On notera, particulièrement, la duplicité du Lénine aux petits pieds, Mélenchon,  qui, en public, pleure l’éviction de Bouhafs, tout en l’ayant organisée en interne.

 

François de Souche donne une liste amusante de gens du camp du Bien, forcément du camp du  Bien, qui ont effacé, vu les accusations de viol contre Bouhafs, leur tweet de soutien à Bouhafs.

https://www.fdesouche.com/2022/05/11/taha-bouhafs-candidat-lfi-aux-legislatives-a-venissieux-dans-le-rhone/

Cela rappelle la disparition du chef du NKVD, Ejov, des photos,  après sa liquidation par Staline :

 

Il n’y avait qu’un ravi de la crèche, un imbécile, Poutou, qui n’était pas dans la boucle , sans doute, des initiés, pour rétropédaler, tardivement, après un tweet de soutien fanatique à Bouhafs.

Chronologiquement ça donne ça :

Un dernier tweet, en direct du camp du Bien :

 980 total views,  4 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. @ Antiislam, bonjour et merci pour cet article. Les responsables ne sont, en majorité, que des nombrilistes idiots. Pédalages, rétropédalages à la chaîne. Je n’ai rien contre ce monsieur Poutou, mais j’ai toujours considéré que c’était l’imbécile utile de l’extrême-gauche. Pour notre hymne national, changeons le passage qui viennent jusque dans nos bras égorger vos fils, vos compagnes par violer nos files et nos compagnes. Cela me semble plus d’actualité.

    • Bonjour, pour l’hymne national, Il faudrait plutôt faire un ajout, car malheureusement, l’un n’empêche pas l’autre.

  2. Ce type, c’est un ami de tariq ramadan 🙂 ?

    Il saura désormais que LFI peut aussi vouloir dire : Les Femmes Insoumises. Fort heureusement, des femmes insoumises, il y en a même chez les gauchistes.

  3. bouhafs bouhafs bouhafs bouhafs, t’aimes ça la guimauve, hein le chienchien muzz allah grande gueule d’argneux et d’haineux ! bouhafs bouhafs

Les commentaires sont fermés.