Victoire : Taha Bouhafs, le pithécanthrope de Vénissieux, ne souillera pas la représentation nationale !

 

Le camp patriote avait déjà, il y a peu, remporté une victoire : le pithécanthrope de Saint-Chamond avait été expulsé grâce à l’action courageuse d’Isabelle Surply :

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/04/victoire-limam-pithecanthrope-de-saint-chamond-enfin-expulse/

C’est au tour d’un autre pithécanthrope de l’islam de subir une humiliante défaite dans l’agression que l’Islam mène contre la France.

Taha Bouhafs petite frappe, vomi par l’islam en France, que l’archi-traître Mélenchon voulait faire député, renonce.

Les très nombreux  méfaits de ce salopard sont connus.

J’en rappelle quelques uns :

Il  manifestait  avec la tête de Marine sur une pique :

 

 

Il  insultait une policière patriote d’origine maghrébine :

 

Il crachait  sur les victimes de Charlie Hebdo :

https://resistancerepublicaine.com/2022/04/30/taha-bouhafs-futur-depute-lhypocrite-melenchon-crache-sur-la-tombe-de-charb/

Bref voilà qui est l’ « homme » dont le bobo de centre ville, Mélenchon, voulait faire un député français.

Hélas, pour les tarés de la France (In)soumise  à Allah, le camp patriote s’est mobilisé et Taha Bouhafs, pithécanthrope de Vénissieux , a  cané :

Commentaire de texte :

On connaissait les « babtous fragiles », nous découvrons avec émotion les « ptits muzzs fragiles ».

Il va nous faire pleurer le bougre : il savait menacer et maintenant l’ordure  chouine sur son sort …

La « dignité » (sic), la « dignité » de ce type ???  On se marre !

Il  ose récriminer contre la France, cette France qui lui a  tout donné …

Bouhafs, en venant en France, a vu ses revenus multiplié par 3 ou 4 par rapport à ce qu’il pouvait escompter en Algérie.

Algérie où il était destiné à faire le mur dans un bled pourri lambda  …

Sans qu’il ne foute rien, le système, parce qu’il est  simplement musulman, l’a propulsé journaliste, carte à l’appui.

Vous en connaissez beaucoup vous des Français de souche  de Corrèze, au hasard pour Argo, qui  s’étant arrêtés en classe de seconde se retrouvent  journalistes ??

Avec une carte de Presse ???

Moi pas !!

Bouhafs est un ultra-ultra-privilégié du système français et il ose victimiser et chouiner et nous envoyer, en prime,  sa « dignité » (resic)  dans la figure !

Mais, pour moi, je ne me satisfais pas du tout de cette reculade, j’estime que ce type, encore une fois, auquel la France a tout donné, doit retourner dans son Algérie natale.

Ce nuisible n’a rien à foutre en France.

Taha Bouhafs = expulsion = remigration.

Il sera moins malheureux là bas, j’en suis sûr …

En attendant, le NPA, jamais en retard d’une saloperie quand il s’agit de soutenir cette racaille, que pourtant Marx vomissait sous le nom de « Lumpenprolétariat », vient lui cirer les babouches :

 

Poutou, la candidature de Zemmour, la candidature de Marine te dérangent ?

Elles méritent donc ton soutien !

On aimerait, quand même, qu’un journaliste courageux demande en face, les yeux dans les yeux,  à Autain, Mélenchon, Corbières, Poutou et autres soutiens du pithécantrope de Vénissieux ce qu’ils pensent, par exemple, du qualificatif de « pouilleux » appliqué aux assassinés de Charlie …

 

 617 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


11 Commentaires

  1. Bouhafs le dit lui-même, je n’ai pas le droit d’exister politiquement et il a parfaitement raison.

    • Il dit aussi qu’il n’est rien et c’est bien vrai ….ah si ! En réfléchissant ça pourrait être une de ces choses que laissent les chiens sur certains trottoirs ..(et encore ..)

  2. Ami Antiislam, merci pour cet article. Bonne nouvelle, je rageais de voir ce pithécanthrope à l’Assemblée Nationale. Déjà qu’ils y sont, mais celui-là est une sacrée pépite. Ces gens-là sont partout, des termites islamistes. J’ai l’impression que nous sommes encerclés.

  3. -« Il manifestait avec la tête de Marine sur une pique »-

    On se souviendra des réactons de la classe politique et des sanctions contre ceux des nationalistes qui ont montré certaines images bien moins choquantes que cette parade, véritable démonstration de haine et de violence incitatrice au passage à l’acte criminel.

    Non seulement l’instigateur n’est pas poursuit par la justice mais il est plutôt appuyé pour entrer en politique dans un pays qu’il déteste, une culture qu’il déteste et de Autochtones qu’il déteste. La justice est partiale, elle a choisi son camp, celui de l’anti-France et anti-Français ; celui de la haine de la France et des français.

    Les pouvoirs et l’inJustice frencés sont donc contre le France et les Français ; ils ne sont plus légitimes.

    • Si quelqu’un avait fait ça avec une tête a l’effigie de macron je vous dit pas le pataquès ! un adhérent du RN ou Reconquête aurait été un plus !

  4. Et malheureusement des comme lui, ils sont des milliers à cracher leur haine de la France et des français.

2 Rétroliens / Pings

  1. Affaire Taha Bouhafs : comment je me suis lourdé sur son compte… – Résistance Républicaine
  2. Affaire Taha Bouhafs : comment je me suis lourdé sur son compte… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation