78% des Français critiquent le bilan de Macron sur le pouvoir d’achat

Un article de RTFrance qui date de février et rappelle des vérités occultées par l’Ukraine… Vérités que les medias aux ordres se gardent bien d’évoquer !

Non seulement les Français sont critiques sur le pouvoir d’achat mais, contrairement à ce que répètent en choeur les journaleux, la moitié d’entre eux critiquent la gestion de la crise Covid. La moitié, c’est bien plus que la part des non vaccinés !

Par contre, que la moitié des sondés trouve déterminante la lutte contre le réchauffement climatique est inquiétant pour nous les climatlucides !

 

Un sondage de l’Ifop montre que seuls 22% des Français jugent positif le bilan du président sur le pouvoir d’achat.

Les sondés sont sévères sur la dette, la maîtrise de l’immigration, l’insécurité, la justice et l’environnement. Des éléments positifs, mais surtout de réels motifs d’inquiétude pour le président sortant, dont la candidature n’est pas encore officielle. Un sondage de l’Ifop publié par le Journal du dimanche le 20 février révèle qu’en dehors des relations avec l’Union européenne, sur lesquelles le bilan du président est jugé positif par 61% des sondés, aucun sujet ne recueille une majorité d’opinions favorables, la gestion de la crise sanitaire divisant quant à elle l’échantillon en deux parts égales.

Concernant certains thèmes essentiels de la campagne, le total d’avis négatifs est très élevé : seuls 22 % des Français le créditent ainsi d’une réussite sur le pouvoir d’achat. Le pouvoir d’achat, «boulet» du bilan d’Emmanuel Macron «Dans les raisons de mécontentement à l’égard d’Emmanuel Macron, c’est le sujet le plus fortement cité », ­analyse ­Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop cité par le JDD, y voyant un véritable «boulet» dans le bilan présidentiel. Ainsi, 69 % des Français jugent que leur pouvoir d’achat a diminué, tandis que 75 % estiment que celui de l’ensemble des Français a baissé. Un boulet d’autant plus lourd à traîner qu’il s’agit d’un des sujets cités comme les plus déterminants, selon les sondés, pour leur vote d’avril : il est mentionné dans 70% des cas, juste derrière la santé (74%) et à égalité avec la lutte contre l’insécurité et la délinquance.

L’opinion des sondés sur le bilan régalien d’Emmanuel Macron est sévère : sur la maîtrise de l’immigration, son action n’est jugée positive que par 24 % des personnes interrogées ; sur la justice, il n’atteint que 28% d’opinions favorables ; sur la lutte contre l’insécurité et la délinquance, le président recueille à peine un tiers d’avis positifs (31%). Ces chiffres semblent confirmer un précédent sondage publié par Le Figaro début février, selon lequel trois quarts des Français étaient insatisfaits de l’action d’Emmanuel Macron contre la délinquance. En revanche, le bilan de la lutte contre le terrorisme du président atteint presque la moitié d’opinions positives (48 %), légèrement au-dessus de l’évolution de l’image de la France à l’étranger (45%). En matière économique, les mauvais scores sur le pouvoir d’achat s’accompagnent d’une perception plus équilibrée du bilan sur «la croissance et l’attractivité de la France» et la lutte contre le chômage, qui recueillent 55% d’opinions défavorables. Cependant, deux tiers des sondés jugent négativement le bilan sur la fiscalité et seuls 21% soutiennent l’action du sortant en matière de dette publique, dont le niveau a récemment alarmé la Cour des comptes. Les jugements des sondés sur les différents enjeux ne sont pas d’ailleurs pas forcément corrélés avec l’importance qu’ils y accordent pour déterminer leur vote : la réduction de la dette publique ne sera déterminante que pour 35% d’entre eux, et la lutte contre le chômage pour 54%. Comme le relève le JDD, les résultats en matière de diminution du chômage sont pourtant l’un des points que l’équipe du président souhaite mettre en exergue, avec un taux de chômage ramené à 7,4 % de la population active en France, selon l’Insee. Enfin, l’action d’Emmanuel Macron en faveur de l’environnement et contre le réchauffement climatique ne recueille que 29% d’avis positifs, l’enjeu étant jugé «déterminant» par la moitié des sondés.

https://fra.mobileapiru.com/france/95981-pouvoir-dachat-dette-immigration-points-faibles-bilan-macron-soulignes-sondage

 

 1,015 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. ho l’effondrement du pouvoir d’achat n’est qu’un des nombreux aspects de son mépris pour nous…

  2. Ce n’est pas compliqué, je vois une affiche de macron, je l’arrache.

  3. l’affaire des cabinets de conseil étrangers est aussi grave que l’affaire Bénalla et E.Borne disait au grand Jury que B.Lemaire, ministre des finances, allait se pencher sur la question de ces cabinets qui ne payent pas d’impôts en France !!!
    Bien sûr que les impôts c’est important, mais ils ne faut pas nous prendre pour des demeurés : le ministre va se pencher sur la question ? car avant que ce scandale ne soit dévoilé, « IL  » ne savait pas ??
    Et le 2eme scandale c’est que ces cabinets sont étrangers, et là certains camouflent l’importance de la chose par rapport aux impôts !!
    Alors là, si Macron reprend pour 5 ans et nous aussi, je ne comprends pas !! il pourra tout à loisir tromper les citoyens par des scandales de ce type, puisqu’il aura été plébiscité !
    Rien à voir avec le sujet, bien que : je n’ai vu aucune image de PLACE D ARMES manifester dans Paris hier !!

    • Denise. Qu’il ne se penche pas trop bruno, sinon il pourrait attraper mal au dos.

  4. je rencontre beaucoup de gens qui ont voté Macron en 2017, car il n’y avait pas le choix ! et lorsque je dis : voter blanc ! c’est impossible puisque ce vote n’est pas comptabilisé !! On ne s’en sortira pas d’une telle bêtise car personnellement vous ne me ferez pas voter par défaut quand ce choix est contre le peuple à ce point ! Donc on peut craindre la même chose ..car la bêtise, elle , perdure !

    • « On n’avait pas le choix . » C’est ce que m’a dit une bécasse de mes connaissances, il y a peu. Bécasse qui n’avait pas visionné la logorrhée hystérique de Foutriquet à Marseille en 2017, et qui ignorait « La culture française n’existe pas », « Ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien » , et autres perles .C’est le problème : les gens ne prennent pas la peine de s’informer, et leur Bible, c’est la télé.

  5. Finalement, je préfère le régime Poutine; avec lui pas décadence à l’occidentale. Les régimes forts régneront un jour sur la planète entière. Les autres disparaîtront, victimes de leur propre pourriture!

  6. Rajouter + un! Je hais Macron,LREM, les socialistes, le PC, les LR, sauf Zemmour. Je fais exception pour le RN, bien qu’ils aient pris une mauvaise route, ils restent encore fréquentables.

  7. Moi je n’ai jamais été sondé. Alors au cas ou un sondeur voudrait savoir, voilà ce que je pense du bilan de macronescu et de sa maman qui le conseille . Sur tous les points, économie, pouvoir d’achat, immigration, chômage, et même tout le reste, (la liste est trop longue), c’est un gros zéro pointé. Il a échoué sur tout, et c’est à ce demandé si il est compétent pour quelque chose. C’est un bon à rien, pire, c’est un mauvais à tout. Il a tout fait en dépit du bon sens. Ou alors il a tout fait pour détruire notre pays et là je dois dire qu’il a réussi.
    Vivement qu’il dégage, mais pas trop loin, il a des comptes à nous rendre et pas que lui, tous ses copains aussi.

    • J’ai été sondé. Quand le type m’a dit je viens vous sonder, je lui ai répondu, soyez correct, monsieur, je ne mange pas de ce pain-là! J’ai raccroché. Depuis je suis sur liste rouge. Plus de casse-pieds !

1 Rétrolien / Ping

  1. Il y a un an, seuls 11% des Français étaient sûrs de voter à nouveau pour Macron ! – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.