Les États-Unis reconnaissent la présence de biolaboratoires américains secrets en Ukraine

Pourquoi donc les Américains ont-ils installé des laboratoires secrets en Ukraine ? Il n’y a pas assez de place sur le territoire américain ? Les saloperies qui ont présidé à la naissance du Covid n’ont-elles pas suffi pour asservir les peuples Occidentaux ?

S’agit-il comme Boris Karpov en fait l’hypothèse de penser  qu’il s’agissait de créer une arme biologique contre les Russes ?

La Russie a convoqué une session du Conseil de sécurité de l’ONU pour y présenter les documents saisis dans les laboratoires de guerre biologique en Ukraine. Ils montrent sans équivoque que les Américains finançaient ces recherches, et que celles-ci étaient orientées sur le génome des Russes. En d’autres termes ils cherchaient à développer une arme biologique ne frappant que les Russes. Ce n’est pas de la propagande mais une réalité. Certains sont peut-être au courant que les autorités russes avaient été alertées il y a 4 ou 5 ans sur le fait que des laboratoires établis légalement en Russie faisaient des appels aux « dons de matériel génétique » des Russes, soi-disant « pour la recherche ». Est-ce lié? C’est en tout cas une coïncidence étrange.

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/12/poutine-doit-il-appeler-a-liquider-zuckenberg/

S’agit-il comme le reconnaissent les Américains eux-mêmes d’armes biologiques et/ou chimiques ?

Qu’y a-t-il de si terrible, de si important dans ces laboratoires qu’il faut absolument empêcher que les Russes ne tombent dessus ? Les Américains nous soufflent la réponse sans doute des armes biologiques ou chimiques.

Ci-dessous la traduction d’un article russe écrit à partir des récents aveux des Américains… aveux forcés, ils ont compris qu’il valait mieux avouer avant que les Russes ne dévoilent le pot-aux-roses… ce qui leur permet en passant d’accuser les Russes d’être capables d’utiliser des armes biologiques ou chimiques…

« Il existe des installations de recherche biologique en Ukraine, en fait, nous craignons maintenant que l’armée russe ne tente d’en prendre le contrôle. Nous travaillons donc avec les Ukrainiens pour nous assurer qu’ils peuvent empêcher l’un de ces matériaux de recherche de tomber entre les mains des forces russes s’ils approchent », TASS cite la réponse du sous-secrétaire d’État américain aux affaires politiques à la question de savoir si il y a des armes biologiques ou chimiques.

On a également demandé à Nuland si elle pensait qu’en cas d’incident en Ukraine impliquant des armes biologiques ou chimiques, la partie russe en serait responsable. « Je n’ai aucun doute là-dessus« , a-t-elle répondu. « C’est une méthode classique russe de blâmer les autres pour ce qu’ils ont eux-mêmes l’intention de faire », a déclaré le sous-secrétaire d’État américain aux Affaires politiques dans un communiqué.

A la veille de la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que des composants d’armes biologiques étaient en cours de développement dans des laboratoires biologiques ukrainiens à proximité immédiate du territoire russe . À cet égard, Moscou a appelé à la création d’un groupe de travail à composition non limitée dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines (BTWC) dans l’intérêt de la majorité des États participants.

Rappelons que le 6 mars, le représentant officiel du ministère russe de la Défense, le général de division Igor Konashenkov, a déclaré que les documents reçus par la partie russe confirmaient que des composants d’armes biologiques étaient en cours de développement en Ukraine à proximité de la Russie. Il a déclaré que les faits d’un nettoyage d’urgence par Kiev des traces du programme biologique militaire mis en œuvre en Ukraine, financé par le Pentagone, ont été révélés. La commission d’enquête a autorisé l’ouverture d’une affaire pénale sur la création d’armes biologiques en Ukraine.

https://russiaru-net.translate.goog/news/1147597/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

S’agit-il comme le dit l’épidémiologiste Onishchenko de créer un potentiel militaire offensif contre les Russes ? (Merci à Marcher sur des oeufs  pour son travail et ses précieux liens)

« Le but du réseau de laboratoires biologiques américains en Ukraine est de créer un potentiel militaire offensif contre la Russie. Et nous devrons résoudre ce problème dans le cadre d’une opération spéciale », a déclaré l’épidémiologiste Gennady Onishchenko au journal VZGLYAD. Auparavant, les États-Unis avaient reconnu la présence de laboratoires biologiques secrets en Ukraine.

« Un réseau de biolaboratoires dans les pays post-soviétiques des États-Unis a commencé à se créer au début des années 90. Maintenant au Kazakhstan, par exemple, il y a deux laboratoires biologiques – à Alma-Ata et dans le village d’Otar, région de Zhambyl. Et en Ukraine, il y a plusieurs dizaines de laboratoires américains. Maintenant, ils en construisent un autre dans la ville de Merefa, dans la région de Kharkiv, sur la base d’un institut vétérinaire », a déclaré Gennady Onishchenko, épidémiologiste et ancien médecin sanitaire en chef de la Russie.

L’expert a qualifié d’hypocrisie les déclarations de la partie américaine selon lesquelles ces laboratoires sont créés et fonctionnent pour assurer la sécurité des citoyens ukrainiens et de l’armée américaine. « Pour le Pentagone, bien sûr, l’une des tâches les plus importantes est de s’assurer qu’une laitière de la région de Tchernihiv ne contracte aucun virus. Et pour cela, les États-Unis allouent des millions de dollars dans le cadre du budget militaire », a ricané l’interlocuteur.

Selon lui, au Kazakhstan, les laboratoires américains sont gardés soi-disant par des combattants PMC, mais en fait par des militaires américains professionnels. Mais comment les choses se passent avec la sécurité dans des installations similaires en Ukraine est une grande question. « Toutes ces installations représentent un énorme danger pour la population non seulement de l’Ukraine, mais aussi des pays voisins, y compris nous. Tout incident, accident, et plus encore – un coup d’obus, peut entraîner une deuxième pandémie pire que le coronavirus », a averti le spécialiste.

Onishchenko a souligné que ces laboratoires ne devraient même pas être déconnectés de l’alimentation électrique. «Ils ne peuvent pas être bombardés comme un entrepôt avec des systèmes antichars Javelin. L’armée russe doit soigneusement les prendre sous contrôle, c’est une tâche vitale pour éviter une catastrophe », a noté l’académicien.

[…]

Auparavant, la sous-secrétaire d’État américaine aux affaires politiques, Victoria Nuland, lors d’un discours lors d’une audition devant la commission des affaires étrangères du Sénat américain, avait déclaré que Washington tentait d’empêcher les installations de recherche biologique en Ukraine de tomber sous le contrôle des forces russes.

« Il existe des installations de recherche biologique en Ukraine, en fait, nous craignons maintenant que l’armée russe ne tente d’en prendre le contrôle. Nous travaillons donc avec les Ukrainiens pour nous assurer qu’ils peuvent empêcher l’un de ces matériaux de recherche de tomber entre les mains des forces russes s’ils approchent »,  TASS cite  la réponse du sous-secrétaire d’État américain aux affaires politiques à la question de savoir si il y a des armes biologiques ou chimiques.

[…]

les forces armées russes ont révélé les faits d’un nettoyage d’urgence par le « régime de Kiev » des traces du programme biologique militaire. Il existe des informations sur la destruction d’agents pathogènes particulièrement dangereux: « agents responsables de la peste, de l’anthrax, de la tularémie, du choléra et d’autres maladies mortelles ».

Comme indiqué lors d’un briefing par Igor Kirillov, chef des Forces de défense contre les radiations, chimiques et biologiques des Forces armées RF, un réseau a été formé en Ukraine qui comprend plus de 30 laboratoires biologiques. Le client des travaux en cours est la Defense Threat Reduction Administration (DTRA) du département américain de la Défense. Une société affiliée au département militaire, principalement Black and Veatch, participe à la mise en œuvre des projets.

Selon Kirillov, sous prétexte de tester des médicaments pour le traitement et la prévention de l’infection à coronavirus en provenance d’Ukraine à l’Institut de recherche. Walter Reed de l’armée américaine a prélevé plusieurs milliers d’échantillons de sérum de patients, appartenant principalement à l’ethnie slave.

[…]

https://vz-ru.translate.goog/news/2022/3/9/1147652.html?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

 1,160 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Ce qui pourrait expliquer pourquoi les labos américains étaient très en avance dans la course aux vaccins. Ils connaissaient le virus bien avant les labos des autres pays.

  2. Ainsi, ils sont partout les Ricains, avec leurs magouilles en vue de fomenter des guerres, bien juteuses pour leurs fabriques d’armement.
    Et maintenant, la fabrication de virus, bien utiles pour remplir les coffres de leurs labos Pfizer, Moderna et cie.
    Plus retors que ça, tu meurs.
    Et on ose accuser Poutine ????

  3. ****Il y a eu le projet MK ULTRA aux USA dans les annees 50 et ils n’ont pas hesite a faire des experiences LSD/Virus fievre jaune et autres repandu par avion sur une ville americaine,des experiences sur la foule dans le metro de New-York ,electrochocs sur des non consentants,il y a eu l’affaire du pain de Pont saint esprit en France…..tout un village intoxique au LSD,durant la guerre du Vietnam ils ont fait sur des prisonniers des experiences mortelles dignes du nazi Mengele et ils etaient enterres en catimini.
    Des savants ayant craque ou susceptibles de faire des revelations ont ete liquides par la CIA par pseudo suicide..
    Tout ca est documente dans des videos youtube.
    Alors bien sur ils nient pour les labos ukrainiens il ne faut rien en croire ils mentent toujours.

  4. https://www.youtube.com/watch?v=87IRnJNsWCE&fbclid=IwAR26pwAf1zO7QW4dSOlutKFFUue1jlA1gJqL3Yre8VC186pRnyKYRvWKiG4
    Les USA son entrain de nous intoxiquer en niant leurs recherches biologiques en Ukraine et pretendent que les russes disent ca pour faire une attaque biologique et leur faire porter le chapeau INTOX.
    Voyez ce que les USA on ete capables de faire anterieurement y compris a leurs propres populations,ils n’ont rien a envier aux nazis des camps de concentration.

  5. Greta va intervenir Greta va tout arranger Greta va nous sauver Greta sait !

  6. Ben oui,comme ils avaient des labos de manipulations de virus en Chine,ou à coté ..Pour répandre leurs nocivités dans les pays visées par leur domination mondiale..afin de répandre leur toxicité..

  7. En tout cas, si on a une nouvelle épidémie prochainement on sera d’où ça vient…
    Et les « français » ne pourront plus dire, on ne savait pas…
    Car c’est vrai qu’ils ne savent pas grand chose, car en plus ils sont profondément abrutis. Les effets délétères des vaccins sans doute, à moins que ça ne soit à force de fréquenter la clique lgbtQ d’un pouvoir qu’ils ont choisi il y a 5 ans ?

  8. J’observe que nos amis américains sont toujours super créatifs et très attentifs en matière de recherche dans des zones toujours proches en ressources du fameux pétrole , ils ont mis main basse pratiquement sur tout le moyen orient grâce a leurs méthodes hautement discutables . J’en arrive a penser s’ils ne seraient pas finalement en train de loucher sur la Russie et ses ressources en voulant utiliser a terme une Ukraine qui leur serait acquise . Bien sur il faut savoir faire l’effort de penser long terme mais ces gens là savent penser long terme .Cela expliquerait néanmoins beaucoup de choses et le comportement 7èime compagnie de l’ Europe elle aussi manipulée en idiote consentante .

    • C’est exaactement leur but.La Russie possede de nombreuses richesses minieres,vaste pays qui en plus sur le pln strategique possede une frontiere avec la Chine.

  9. rien d’étonnant quand on sait le travail de sape fait en sous mains par l’US depuis des années qui après avoir semé un chaos indescriptible au moyen orient fait de même dans les pays de l’est pour étendre son hégémonie mortifère

  10. ◘ L’uranium russe tient l’Occident en laisse | 12 mars 2022
    https://vz.ru/economy/2022/3/12/1148186.html
    https://vz-ru.translate.goog/economy/2022/3/12/1148186.html?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

    Après que les États-Unis aient refusé d’acheter du pétrole russe, il y a de plus en plus de spéculations selon lesquelles l’Occident pourrait refuser de fournir un autre type de combustible à la Russie – le nucléaire. On parle d’uranium et d’assemblages combustibles spéciaux pour les centrales nucléaires. L’Ukraine a déjà annoncé leur rejet. Mais que se passe-t-il si ces plans sont mis en œuvre ? Rien de bon pour l’Occident.
    …/…

  11. Ordures de gouvernement américain toujours dans le spires saloperies , vous me direz qu’il n’y a pas que le gouvernement us , j’en conviens d’ailleurs toute les nations s’impliquant dans la recherche d’armes chimiques bactériologiques ou d’armes binaires sont des ordures , des assassins par conviction guerrière .Tous ces criminels en blouses blanches (scientifiques et les donneurs d’ordre travaillant dans ce genre de labo) méritent d’être juger et d’être exécuter pour crimes contre l’humanité !

  12. Les prélèvements ne concernent pas que les russes, il a été prouvé que des cas similaires avaient été effectués sur des biélorusse, ukrainiens entre autres. Le but était de créer des virus pour atteindre et protéger selon le but recherché, selon les cibles visées. Les néonazis ont détruit un bâtiment où s’effectuait des travaux nucléaires, mais, là encore, les russes trouveront des preuves. Je suis impatient de connaitre le résultat des votes du CS de l’ONU, surtout des suiveurs dans l’OTAN.

  13. Pour ceux qui s’interessent à l’histoire de la seconde guerre mondiale ( et quelques années auparavant) du JAPON en CHINE ( Principalement en Mandchourie et surtout l’unité 731 à HARBIN) les Japonais Y développaient des armes de guerre biologique ( anthrax, peste pulmonaire, choléra…..)
    Après la guerre les USA ont offert l’asile aux hommes du DR ISHII entre autres parce qu’ils ne voulaient pas que le fruit de leurs recherches passent entre les mains des communistes.
    Tout est lié croyez moi!

  14. Un flash mob a eu lieu en Crimée en soutien aux forces armées russes | 12 mars 2022
    https://www.youtube.com/watch?v=qndr3F2VDyI

    La République de Crimée a rejoint la course de relais panrusse des numéros de danse « Russie – nous » en soutien aux forces armées de la Fédération de Russie.
    Vidéo : bloc éditorial du Centre de contrôle régional de la République du Kazakhstan.

Les commentaires sont fermés.