Carlos Ghosn règle ses comptes avec Macron-Le Maire qui l’ont abandonné parce qu’il ne faisait pas partie de la caste

Le Parisien est allé à Beyrouth pour interviewer l’ancien patron de Renault-Nyssan-Mitsubishi. On se souvient qu’accusé de détournement de fonds, il avait été inculpé et assigné à résidence au Japon, dont il s’était évadé de façon rocambolesque, caché dans une malle, voyageant dans la soute d’un avion privé…

Il raconte que la décision de l’abandonner à son triste sort a été prise pendant le premier trimestre 2019. Le gouvernement était en pleine crise des Gilets jaunes, il a abandonné Ghosn, le grand patron, forcément ! Maire en a même rajouté : on fait confiance à la justice japonaise (justice qui, selon Ghosn est terrible, terrifiante…).

« Un numéro 1 mondial est devenu un petit constructeur fragile. Cela me fait de la peine de voir que Renault n’est plus que l’ombre de lui-même. »

Ghosn l’a mauvaise parce que, non content de ne pas le soutenir, l’Etat français a monté un dossier contre lui…

Ghosn a l’air de penser que personne, en France ou à l’étranger, n’aurait osé l’abandonner comme l’a fait Macron :

Un ancien président de la République est venu me rendre visite. Vous savez ce qu’il m’a dit ? « Si j’avais encore été président, j’aurais envoyé le Premier ministre à Tokyo, qu’il n’aurait pas quitté sans que vous ayez embarqué avec lui dans l’avion. » L’ambassadeur américain, le jour de mon arrestation, a appelé l’ambassadeur de France. Pour lui dire quoi ? « Si Monsieur Ghosn était le patron de General Motors, il ne resterait pas vingt-quatre heures en prison, quelles que soient les accusations. » Ça, c’est de la souveraineté !

Et son accusation est terrible, mais vraisemblable quand on connaît Macron et sa clique. Ghosn aurait été non seulement offert en sacrifice mais abandonné tout simplement parce que il ne faisait pas partie de la caste :

Oui, je ne sortais pas de l’ENA, je n’étais pas nommé par un parti politique, je n’étais pas directeur de cabinet de X, Y ou Z. J’étais arrivé là où j’étais grâce à mes compétences et à mes performances. J’aurais dû avoir « Bravo, on aimerait que nos enfants fassent la même chose ». Au lieu de ça, on a flingué la méritocratie, c’est tout.

Le Maire ? C’est lui qui a ordonné le contrôle fiscal. C’est lui qui a donné une consigne claire à deux membres du conseil d’administration de Renault : « On abandonne Carlos Ghosn, on ne peut plus le soutenir ». Ces deux membres étaient présents dans son bureau, ils m’en ont parlé. Est-ce que Bruno Le Maire a pris la décision seul ? Est-ce qu’il a reçu des ordres ? Je n’en sais rien. Mais il est au centre de tout ça. Ce ne sont pas des accusations, ce sont des faits, avec des témoins. Les langues vont se délier avec le temps et nous saurons pourquoi la France m’a lâché.

[…]

Je ne veux pas parler de chiffres. Mais je le répète, pas un sou n’a manqué à l’État français, toutes les déclarations ont été faites dans les normes. L’administration fiscale, d’ailleurs, a accepté mes impôts sans un mot pendant des années. Quand a-t-elle rouvert le dossier ? Lorsque j’étais en prison au Japon… L’inspecteur des impôts était en mission commandée : celle de prouver que j’étais résident fiscal français, il l’a dit à mon fiscaliste. Nous irons probablement devant la justice et heureusement, en France, contrairement au Japon, elle semble plus indépendante du pouvoir politique.

[…]

Le procès de votre ex-bras droit chez Nissan, Greg Kelly, dont le verdict sera rendu le 3 mars, c’est le procès de Carlos Ghosn en son absence ?

Absolument. Comme lui, je me fais arrêter en novembre 2018 sur UNE accusation : la non-déclaration d’une compensation d’un salaire qui n’avait été ni décidée ni payée. Tous les avocats japonais que je connais me disent qu’ils ne voient pas comment Greg Kelly peut être jugé coupable. L’administration japonaise n’est pas très créative, mais en matière de justice — je connais parce que j’ai pratiqué —, elle sait l’être.

[…]

Et les versements de plusieurs millions d’euros à un distributeur Renault-Nissan d’Oman ?

Les juges prenaient cela très au sérieux. J’ai dit : « Si vraiment vous pensez qu’il y a une affaire trouble avec le distributeur omanais, comment vous pouvez m’expliquer que Renault et Nissan continuent à travailler avec lui ? » Ce même distributeur omanais, qui est soi-disant la source du scandale : ils n’ont pas trouvé un seul flux financier provenant de Renault ou Nissan qui m’incrimine. Pas un.

[…]

J’ai fait la croissance de Renault pendant treize ans, l’État français était présent chez Renault, j’ai obtenu des résultats exceptionnels et aujourd’hui, certains ont l’indécence de dire que les résultats minables de 2019, 2020 et 2021, c’est à cause de moi ? La vérité, c’est qu’un numéro 1 mondial est devenu un petit constructeur fragile. Cela me fait de la peine de voir que Renault n’est plus que l’ombre de lui-même. De voir que Renault est aujourd’hui tenu en laisse par le ministère de l’Économie et des Finances, qui lui a accordé un PGE en expliquant que c’est grâce à cela que l’entreprise survit. Avec un management qui, trois ans après, attribue toutes ses difficultés à une soi-disant course aux volumes. Ils auraient pu trouver des attaques un peu plus fines. Franchement, je trouve cela indécent.

[…]

Ma chute est liée à une affaire politique. À l’origine de l’histoire, il y a la loi Florange qui a doublé les droits de vote de l’État français dans Renault avec zéro droit de vote pour Nissan. À partir de là, la confiance était perdue…

[…]

Reviendrez-vous en France ?

Pour l’instant, je ne peux pas revenir. Il y a une notice rouge d’Interpol (une demande d’arrestation) qui m’en empêche, faite à la demande du Japon. Je la combats avec mes avocats. Je suis Français, j’ai été éduqué en France, j’ai vécu en France, j’ai une attache très profonde. La France est là, elle reste, les gouvernements, eux, passent. Bien sûr que le jour où je pourrai, j’irai en France. Je suis français, je n’ai pas fait une croix sur la France.

 

 1,152 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. J’ai eu la chance de le croiser il y a longtemps, au début de sa carrière dans une autre très grande entreprise du secteur automobile.
    Je peux témoigner que je n’ai jamais rencontré dans ma carrière d’homme aussi intelligent avec une puissance d’observation et d’analyse pareille.
    Avec mes collègues nous avions l’habitude de dire qu’il avait 4 yeux et 2 cerveaux.
    C’était un homme très agréable mais aussi assez direct.
    A ses détracteurs qui s’alimentent des dires des médias, je rappellerais qu’on ne relève pas une entreprise de la taille de Renault avec des belles paroles …

  2. Les mauvais, les incompétents, les crétins ne supportent pas le mérite, la connaissance, la compétence. Eux sont en place grâce aux magouilles, aux copinages, au retour d’ascenseur ; ils ne peuvent pas l’être par leurs mérites, ils n’en ont aucun, ils ne savent RIEN, ne connaissent RIEN à RIEN, alors ils crèvent de jalousie et se vengent de leur crétinerie sur ceux qui les valent mille fois. Pour faire une dictature, il suffit de prendre une bande d’imbéciles (On en a 5 bien gratinés), de leur mettre des costumes de chef et de leur donner à chacun un bâton et c’est ainsi que RENAULT va fabriquer des Alpine A110 ÉLECTRIQUES !!! Sans doute dans la foulée PEUGEOT lancera-t-i une 405 T16 à voiles et CITROËN une Xsara WRC avec un attelage de 12 chevaux postiers Bretons…Pauvre France ! Pauvre Carlos GHOSN !

  3. Carlos Ghosn , macron , lemaire et tous les autres issus du milieu politique actuel ou affairistes divers ….Tous pourris ! et tous avec des comptes en banque bien pleins je ne m’inquiète pas pour eux !

  4. La seule erreur de Carlos c est de ne pas avoir accepté l offre de Barack Obama de prendre la présidence du constructeur américain GM. Il a préféré le nationalisme japonais une erreur fatale. De plus je suis scandalisé par l attitude lâche de pinnochio macron et de Lemaire de ne pas l avoir soutenu. Ces deux piètres gestionnaires ne lui arrive pas à la cheville. Tout le monde a oublié que dans les années 90 Carlos a sauvé la manufacture Michelin de la bankroute avec son plan de restructuration mondiale. De plus chez Nissan il a sauvé des milliers d emplois et redonné des couleurs à une société en faillite et qui aujourd’hui pèse plusieurs milliards. Carlos qui a été mon patron chez Michelin est brillant parlant couramment sept langues. C est lui qui chez Renault a créé Dacia qui évite aujourd hui à Renault de sombrer et son exigence à faire des véhicules qui ont rivalisé avec les allemands.

  5. « (…) en France, contrairement au Japon, elle [la justice] semble plus indépendante du pouvoir politique. »
    Ah, bon ? On peut toujours rêver. Si c’est avéré devons-nous croire, penser, que la justice nipponne est davantage gangrénée par le pouvoir que celle de la France ?

  6. Message personnel, je ne soutiens pas Macron. Par contre, pour Ghosn, mieux vaut se renseigner. Il a employé sa soeur pour une coquette somme, plus de 750 000 dollars de salaire annuel pour un travail de consultante fictif, le tout réglé par Nissan.Il est poursuivi pour malversations diverses au préjudice de Nissan, pour corruption active et passive. Même le groupe Renault s’est ému des financements des soirées de Versailles. Le mirage Ghosn a eu lieu dans une période favorable à l’automobile. Aujourd’hui, l’automobile va mal et Ghosn ne ferait pas d’étincelles. Si dire la vérité c’est être pour Macron Lemaire et cie, c’est un raccourci blessant. Comme ceux qui à une époque m’accusait d’être anti-foot parce que je faisais remarquer que Tapie avait truqué des matchs. J’espère pour mon pays que de tels individus ne figurent pas dans le prochain gouvernement, quel qu’il soit, sinon c’est à désespérer. Tolérer des aigrefins parce qu’ils sont efficaces est dangereux parce que l’appétit de ces escrocs est insatiable. Ils finissent toujours par partir avec le capital et les intérêts. Le miracle Ghosn, c’est plutôt le mirage Ghosn. À ce compte-là, exonérons Claude Guéant et compagnie, Sarkozy, qui finalement n’a lésé personne. Et tant d’autres. Ne poursuivons plus personne. Laissons aller et laissons faire.

    • Cher Argo, tu as l’air de bien connaitre ce dossier. Mon avis n’est que celui d’un observateur extérieur qui ne connait pas les dessous de cette affaire. Dans ce contexte, loin de moi l’idée de vouloir te blesser. Tu as raison aussi de souligner un aspect important. Pour qu’une vérité apparaisse au grand jour, il faut aussi pouvoir dénoncer les magouilles. Vu de l’extérieur, Carlos Ghosn apparaissait comme un grand capitaine d’industrie qui cumulait les succès et semblait intouchable. La suite nous a démenti … Ceci dit, nous attendons encore la fin de l’histoire. Celle-ci risque d’être croustillante … Un combat de grands requins blancs…

    • Je ne connais pas vraiment Carlos Ghosn, mais c’était un grand patron qui réussissait, mais qui faisait couler le sang en dessous : j’en ai longuement parlé à l’époque avec mon agent Renault qui ne le portait pas vraiment dans son coeur.
      Par contre, Lemaire, en tant que Normand vivant pas loin de chez lui, on connait bien cet énergumène, monté sur pivot et tournoyant au gré du vent, qui passe son temps à trahir tout ce qui gravite autour de lui.
      Mais le temps se charge de récompenser tout le monde en fonction de l’empreinte laissée.

  7. En tout cas , une expérience personnelle et actuelle
    Expatrié ou résident hors Europe , l ‘on à droit à l ‘achat de véhicule immatriculé en TT ( transit temporaire , plaques rouges )si séjour en Europe inférieur à 6 mois . C ‘est à dire l ‘exonération de T V A ….
    En bien essayez d ‘avoir une Renault ( enfin les petits modèles , enfin variable selon sa bourse ) pour venir en FRANCE ou Europe ce printemps 2022 . Rien de dispo avant … l ‘été et encore … Jamais vu cela ,avant 2022 . C ‘est mieux chez Stelantis . Et ne parlons des nouveaux DUSTER , livraisons à la saint glin glin
    Les usines dans le monde , ne sortent elles pas voitures RENAULT ? dont peu en FRANCE
    La vie normale d ‘avant dans tous les domaines devient difficile !

  8. quand le cost killer était au pouvoir, la qualité a baissée et les ventes actuelles sont le reflet de la satisfaction des clients, essayez de dire le contraire a un client par ex:qui a acheté une client essence entre 2012 et 2017 et vu sont moteur mort a moins de 60000km sans le moindre geste de Renault pour faire passer la douloureuse

  9. Carlos Ghosn probablement sacrifié par le sbire lemaire de l’imposteur Macron. Une autre affaire par contre se termine bien pour le nouveau lèche botte macroneux. Eric Woerth déserte Pécresse en remerciement de son blanchiment dans l’affaire de la vente de l’hippodrome de Compiègne bâti sur 57 hectares de forêt et comprenant un golfe, le tout bradé pour 2.5 millions d’euros en 2010 par Woerth. Pour ce qui connaissent le site magnifique en périphérie de la ville de Compiègne et proche du château, cette somme n’est pas une bouchée de pain mais une miette. Mise en cause pour prise illégale d’intérêts Woerth en première instance avait bénéficié d’un non lieu cassé ensuite par la cour d’appel en 2015. En juin de l’année dernière la cour de cassation a définitivement blanchi le traître LR, qui après avoir vomi sur Macron ces 5 dernières années, se rallie à la cause du plus grand président que la république ait connu et implore un second mandat. Famille dégueulasse, je voudrais le vieux.

    • J’ai habité Compiègne pendant 25 ans. 2,5 millions d’euros ce n’est même pas une miette c’est un microbe en référence aux prix locaux.
      Toutes ces magouilles, ces traîtrises, ces saloperies, s’appellent « la politique ».
      Si tu as une once de début d’embryon, du quart de la moitié d’honnêteté et de droiture, ne fait pas de politique, même au niveau local.
      Hormis de très rares exceptions, depuis une quarantaine d’années, politiques = pourritures.
      C’est ainsi, il faut le savoir.
      L’exemple du sieur Woerth qui a passé ces 15 dernières années à démolir tout ce qui était au pouvoir, et particulièrement ces cinq dernières années contre le Führer Macron, se rallie à lui avec bien évidemment, personne ne peut en douter, la promesse d’un poste de ministre, si les Français décident de continuer leur entrée en dictature.

      • On s’est peut-être croisé, j’habite la région depuis 1987 et mes enfants sont nés à l’ancien hôpital rue St Joseph. Si ça te parle, j’exercé 5 ans de 1993 à 1998 dans les locaux du 41 rue St Germain.

        • Bien sûr que l’ancien hôpital Saint-Joseph me parle ! Si je me souviens bien, quand il a cessé ses fonctions il y a bien longtemps, il avait été transformé en maison de retraite publique je crois…
          Je connais également évidemment la rue Saint-Germain. Par contre je ne connais pas particulièrement le 41.
          Mes jumelles sont nées, elles, à la polyclinique Saint-Côme que tu connais forcément. Quant à mon fils, lui, il est né à Lille.
          Mes enfants ont passé toute leur jeunesse à Compiègne, ville dont j’ai un souvenir vraiment sentimental, mais qui maintenant, comme tu le sais, devient une ville à racailles avec des zones de non-droit contre lesquelles le maire, Philippe Marini ne fait rien et en a même nié l’existence pendant longtemps au début.
          Compiègne était un peu une référence de la France avec son passé historique*, et elle est devenue maintenant comme toutes les autres villes ou presque une ville à racailles dans certains quartiers, et une ville dans laquelle la violence et les agressions ont exposées.
          =-=-=-=-=-=
          * J’ai eu le grand plaisir d’écrire sur RR un article, en deux parties, sur le château de Compiègne. J’y ai pris un très grand plaisir à l’écrire car je suis un amoureux fou de ce château.
          Si tu veux dire la première partie de cet article cliques sur le lien ci-dessous :
          https://resistancerepublicaine.com/2020/11/12/visiter-le-chateau-de-compiegne-cest-mettre-les-pieds-dans-lhistoire-avec-un-grand-h-partie-1-sur-2/
          Si tu veux dire la deuxième partie de cet article, clique sur le lien ci-dessous :
          https://resistancerepublicaine.com/2020/11/26/visiter-le-chateau-de-compiegne-cest-mettre-les-pieds-dans-lhistoire-avec-un-grand-h-partie-2-sur-2/

  10. Le Japon effectivement c’est une horreur leurs prisons.Je me demande pourquoi l’Etat francais ne passe pas un contrat avec les japonais pour faire purger leur peine aux non francais incarceres en France.

  11. Merci pour cet article éclairant qui nous révèle toute la dangerosité et puissance de feu de la secte mondialiste. Sous Macronescu, la France a sacrifié ses entrepreneurs et chercheurs les plus compétents pour tenter de nous imposer son régime chinois transhumaniste et technocratique. Carlos Ghosn se rajoute à la longue liste d’excellences françaises sacrifiées sur l’autel du FEM de Klaus Schwab et ses complices: Montagnier, Raoult, Peronne, Henrion Caude … Je vois mal comment Zemmour pourrait contourner cette malfaisance et réussir à s’imposer?
    A moins d’un coup d’Etat nécessairement violent?

    • Gigobleu, vous soulevez vous aussi, la même interrogation que je me suis posé à propos de la réussite de Zemmour à cette élection.
      Que l’on ne voit pas dans mes propos un souhait à ce qu’il ne réussisse pas à l’emporter.
      je veux seulement dire, que face à la secte mondialiste et tous les autres pouvoirs occultes dans la finance, puissance organisatrice du choix électoral servant leurs profits, il m’apparaît que Zemmour,ne faisant pas partie de ce sérail, les difficultés d’accession au pouvoir, sont hélas bien présentes.
      Raison pour laquelle je ne me laisse pas emporter par l’enthousiasme général mais bien conscient que la tache est très ardue. Ainsi et au cas de réussite pour lui, j’ai exprimé une nécessité à ce qu’il soit à nouveau à la tête du pays pour un second mandat car, par le premier, il n’aura pas le temps de consolider tout ce qu’il veut remanier.
      N’oubliez pas ( je m’adresse à tous les commentateurs), que les membres de cette secte ne lâcheront pas leur projet; et feront en sorte, à que de nouveaux exécutants à leurs profits, soient à la tête des gouvernements, de notre pays comme dans d’autres.
      Macron avait dit voici deux ans:  » Nous sommes en guerre » mais ce n’est pas contre un virus comme il était prétendu, mais eux ( de la secte mondialiste) en guerre contre les peuples.
      C’est ainsi qu’il faut le voir; son combat est pour son compte et ses commanditaires occultes.
      Quand Macron va tomber (et il tombera), ce ne sera pas par rapport à l’oppression dite sanitaire. Ceci n’est qu’un prétexte à se maintenir au pouvoir pour continuer à s’enrichir en complicité avec les labos criminels par les contrats passés.
      Et cela, j’en ai pris conscience depuis février 2020 en observant leurs façons d’aborder cette prétendue crise sanitaire et réaliser que nous étions face à des machiavéliques mais, je n’imaginais pas alors, à quel point il en était de cette machination et la machinerie employée.
      Ce qui le perdra, lui l’autre crapule qui lui sert de femme, est la pédocriminalité.
      Toutes les manifestations actuelles et depuis, le déstabilise, le gêne, ainsi que tous ses complices qui l’accompagne, mais qu’importe pour lui même si cela grippe les rouages de la machinerie.
      Il faut faire durer le pouvoir par tous les moyens. Les heurts à venir, seront le prétexte à l’emploi d’une mesure plus coercitive comme la loi martiale ( c’est l’extrème disposition) pouvant ainsi, assurer la suspension des élections.
      C’est un scénario plausible envisagé depuis plusieurs mois; d’où cette prorogation suspecte du passe-vaccinal jusqu’à fin juillet décidée depuis quelques mois déjà.
      D’ailleurs, vous vous êtes offusqués de l’acceptation du passe-vaccinal par le sénat, le conseil constitutionnel mais en fait, quoi de plus normal pour eux d’en décider ainsi contrairement aux valeurs de la constitution, puisqu’ils sont tous en compromission ( de Gauche comme de Droite) par intérêts d’enrichissements personnels mais pas que ! Beaucoup d’entre eux sont complices dans des actes pédocriminels.
      Ce phénomène déviant de nos politiques sera révélé et les langues vont commencer à se délier car beaucoup d’entre eux voudront atténuer leurs méfaits.
      C’est ça qui les fera tomber. La « crise sanitaire », ils s’en servent comme prétexte pour se maintenir au pouvoir et s’enrichir.
      Comme bien d’Autres, je maudis ces crapules qui souillent notre pays et la haute fonction régalienne.

      • Merci. Je partage complètement votre analyse. La majorité, hélas, n’a pas encore compris à quelles crapules nous avons à faire. Je dis depuis des mois que seule une violence légitime pourra les déloger, c’est-à-dire la force.

    • Je confirme, ami gigobleu, sauf pour Zemmour.
      Première étape, militons ardemment pour l’élection de Zemmour.
      Si celui-ci est élu, il rencontrera des difficultés épouvantables c’est une certitude. Mais il aura le pouvoir absolu comme l’a actuellement le Führer Macron, la France étant une monarchie républicaine comme tous ceux qui réfléchissent le savent

  12. Ce n’est certainement pas un saint mais il est compétent et il s’est fait descendre par des incompétents , un classique chez nous , en attendant Renault pédale dans la choucroute et sa descente est bien réelle avec certainement des pertes d’emplois que personne ne parle .

    • @Alexcendre62
      « Ce n’est certainement pas un saint mais il est compétent »
      Pas un peu esclavagiste sur les bords ? non ? Quelles étaient les conditions de travail des ouvriers sous sa férule ? Il dit qu’il est français, soit, mais ses méthodes ? Pas un peu « exotiques » ?

      • Si tu votes Mélenchon ou Poutou, tu peux t’exprimer comme tu l’entends cela s’appelle la démocratie, mais je ne suis pas sûr que tu sois au bon endroit.
        La rengaine des ouvriers exploités était valable au XIXe siècle mais il y a 100 ans qu’elle est terminée.

        • @ Cachou
          Si vous saviez …… Faut-il être de gauche pour critiquer l’hubris ?
          Définition très courte de l’hubris dans le Larousse :
          1. Chez les Grecs, tout ce qui, dans la conduite de l’homme, est considéré par les dieux comme démesure, orgueil, et devant appeler leur vengeance.
          2. Littéraire. Outrance dans le comportement inspirée par l’orgueil ; démesure …..

          • Au risque de passer pour quelqu’un qui a peu de neurones et qui ne sait pas s’en servir, je ne vois pas trop le rapport entre tes explications sur l’hubris et la vieille rengaine des ouvriers exploités sortis par la gauche depuis plus d’un siècle.

    • Certes il ne s’agit pas d’un enfant de cœur. On ne peut pas être Capitaine d’industrie et mou. C’est dire toute la puissance des requins mondialistes capables de « bouffer les loups ». Au travers de cette histoire je vois surtout toute la puissance diabolique de la secte de Davos.

    • Aimer ou pas est subjectif ici, le sentiment n’existe pas dans l’industrie internationale
      Rien à voir avec Tapie, c’est son antithèse.
      Maintenant libre à vous d’aimer ses adversaires: Mackron les énarques, B. Lemaire et les gens qu’il dénonce et qui l’ont laissé plonger, si ce n’est poussé.
      On comprend mieux avec le recul et le Covid
      Il est un fait que Renault & Co ont fortement plongé en son absence et que des salariés l’ont payé.
      Mais en fait le Kron et ses semblables ont bousillé tout ce qu’ils ont pu dans le patrimoine industriel Français, quitte à essayer de racheter artificiellement certains fleurons très cher après les avoir bradé (et s’être sucré au passage) donc rien d’anormal en fait.
      D’autres patrons de ces fleurons ont fait aussi de la prison à l’étranger et été abandonnés(aux USA par exemple avec F. Pierucci pour Alstom)
      Ce que dénonce C. Ghosn n’est pas un cas isolé

    • Aimer ou pas est subjectif, le sentiment n’existe pas dans l’industrie internationale
      Rien à voir avec Tapie, c’est son antithèse.
      Maintenant libre à vous d’aimer ses adversaires: Mackron les énarques, B. Lemaire et les gens qu’il dénonce et qui l’ont laissé plonger, si ce n’est poussé.
      On comprend mieux avec le recul et le Covid
      Il est un fait que Renault & Co ont fortement plongé en son absence et que des salariés l’ont payé.
      Mais en fait le Kron et ses semblables ont bousillé tout ce qu’ils ont pu dans le patrimoine industriel Français, quitte à essayer de racheter certains fleurons très cher après les avoir bradé (et s’être sucré au passage) donc rien d’anormal en fait.
      D’autres patrons d’industrie tels F. Pierucci (chez Alstom) ont aussi fait de la prison (aux USA) abandonnés aussi à l’étranger.
      Un cas pas si isolé que çà en fait à dénoncer

Les commentaires sont fermés.