Le CDC admet enfin que les masques en tissu ne servent à rien

Le CDC (Centre de contrôle et de prévention des maladies aux États-Unis) admet enfin que les masques en tissu n’étaient qu’un montage politique

Par Truth Press, 19 janvier2022

Depuis deux ans maintenant, entrer dans une épicerie le visage nu, c’est risquer de se faire mal voir, du moins dans certaines parties du pays. Mais entrer avec le visage recouvert d’un mince morceau de tissu, de préférence avec un slogan plus ou moins vague sur un produit ou un autre soi-disant trop cher ? Pas de problème.

Les masques ont été un montage politique évident depuis le début ; à un moment donné  Anthony Fauci et compagnie ont promis que nous n’en avions pas besoin, puis ont fait volte-face et certifié que nous en avions besoin. Mais lorsque des observateurs sensés ont tenté de dire leur inutilité, la cabale des médias et Big Tech les ont joyeusement harcelés, s’appuyant sur des « vérifications imparables ».

Lorsque The Federalist a publié un article sous le titre « De nombreuses études révèlent que les masques en tissu n’arrêtent pas les virus comme COVID » en novembre 2020, Lead Stories a tenté de « vérifier les faits » de l’article, en collant une étiquette rouge « les masques fonctionnent » sur une capture d’écran de l’article d’origine.

La « vérification des faits » a même cité des données du CDC sur l’efficacité des masques contre le COVID-19, où le CDC insistait : « Les masques en tissu bloquent non seulement efficacement la plupart des grosses gouttelettes (c’est-à-dire 20 à 30 microns et plus), mais ils peuvent également bloquer l’expiration des fines gouttelettes et particules », et « les matériaux des masques en tissu peuvent également réduire l’exposition des porteurs aux gouttelettes infectieuses grâce à la filtration ».

Et puis, le même CDC a discrètement admis vendredi (14 janvier) que les masques en tissu fin, que cet organisme et ses alliés des médias ont passé les deux dernières années à applaudir, en fait « fournissent fort peu de protection » contre le COVID-19. C’était la première fois que le CDC avouait explicitement « l’inefficacité relative des masques en tissu » selon le New York Times.

 

La concession du CDC fait suite aux aveux de personnes comme Leana Wen de CNN selon lesquelles « les masques en tissu ne sont pas appropriés pour cette pandémie ».

 

Ce dernier retournement de veste d’une longue série d’avis contraires érodant la confiance du public signifie qu’une victoire est bien méritée par des gens comme le sénateur républicain du Kentucky Rand Paul, qui a été censuré par YouTube, propriété de Google, pour avoir suggéré que les masques en tissu ne fonctionnent pas et que les N95 fonctionnent.  C’est aussi une victoire méritée pour tous ceux qui ont refusé d’accrocher un morceau de tissu inutile à leurs oreilles pour pouvoir entrer dans des restaurants, magasins et aéroports dans le seul but de s’intégrer au récit politique populaire.

Mais fêter une victoire méritée ne devrait pas nous empêcher d’anticiper la raison pour laquelle le CDC, CNN et d’autres changent tranquillement d’avis et espèrent que nous oublierons leurs affirmations antérieures. Nous ne pouvons pas leur permettre de nous faire oublier leurs anciennes affirmations, et nous ne pouvons pas non plus nous permettre d’être trompés par un récit à venir selon lequel tout le monde, des jardins d’enfants aux cliques musicales des écoles, doit maintenant porter un masque N95 de qualité médicale jusqu’à ce que cette pandémie sans fin prenne fin.

Cela se produit déjà dans certaines parties de la Californie où, selon le Los Angeles Times : « une grande poussée pour que les Californiens portent des masques N95 ou KN95 », etc… Oui les masques N95 sont plus efficaces que les masques en tissu, mais cela ne veut pas dire que nous devrions entrer dans une épicerie comme si nous étions dans un monde post-apocalyptique envahi de vapeurs toxiques…

 

Le COVID exige une analyse risques-avantages qui varie considérablement d’une situation à l’autre et d’une personne à l’autre. Si vous vous trouvez dans une situation particulièrement à haut risque ou si vous voulez prendre des précautions supplémentaires, vous pouvez rester chez vous ou porter un N95. Si vous êtes jeune et en bonne santé et que vous sortez manger avec un groupe d’amis ou si vous êtes assis dans une salle de classe ou faites du jogging ou quoi que ce soit d’autre et que vous ne voulez pas porter de masque, n’en portez pas.

Mais imposer des masques N95 pour chaque activité de la vie normale, pour conjurer une variante bénigne d’un virus qui présente peu de risques pour de nombreuse personnes de l’aveu même du CDC, est tout aussi insensé que de traîner les muselières en tissu inutiles qu’on nous a dit de garder dans nos voitures et nos poches pendant des mois. Les obligations de porter un masque ont toujours été davantage une question d’imposer une certaine conformité politique que d’assurer la sécurité des personnes, et la dernière divulgation embarrassante du CDC le prouve encore.

Pamela Geller

Traduction pour Résistance républicaine par Jack

https://gellerreport.com/2022/01/cdc-finally-admits-cloth-masks-dont-work.html/

 

 1,152 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Le masque protège très efficacement contre….les amendes à 135€. J’en ai acheté 2 chez Carrefour début 2020 taillés dans des slips recyclés (c’est facile pour les mettre à l’endroit : le jaune devant le marron derrière…) Ils sont aussi inutiles qu’inefficaces mais me permettent d’aller partout où il n’est pas nécessaire d’être multipiquouzé. Une petite dame, à qui j’avais dit que le port du masque dans la rue était inutile, me répondit :  » Si le masque ne sert à rien, pourquoi les chirurgiens en mettent-ils ?  » Je lui répondis qu’en qualité de plongeur professionnel, je mettais des palmes pour mon travail mais que je les ôtais pour aller à la boulangerie. Elle s’est vexée.

  2. Merci pour la traduction.
    Je n’y croyais plus. Chaque jour, petit à petit, la vérité se fait jour.
    Devant l’évidence « les masques tombent » 😉

Les commentaires sont fermés.