Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


16 Commentaires

  1. Lamentable, Monstrueux
    Une génération de jeunes sacrifiés par un dictateur qui curieusement (!) comme Merkel ne voulait surtout pas d’enfant. Mais ce qu’ils sont, lui et sa soi disant meuf, auraient dû amener les Français à plus de lucidité il y a longtemps

    les enseignants ont eu en majorité les réactions les plus ignobles qu’on ait pu voir dans la société, faisant le jeu du dictateur
    D’une bêtise, d’une nullité inégalée avec bien sûr celle des syndicats qui se sont totalement discrédités.
    Ils ne représentent qu’une honte absolue et un effondrement total de ce que l’on appelait jadis valeurs démocratiques

    Que sera dans quelques années la réaction de révolte des jeunes, elle serait malheureusement plus que justifiée, alors que Mai 68, qui en réalité « n’a jamais existé » (comme l’affirme un livre de Michel Fize, mais étonnamment bien d’autres aussi) si ce n’est chez les fils de bobos parisiens et avec une magnifique récupération par les syndicats
    (j’étais alors « maître d’internat » dans un de plus grands lycées techniques d’une grande ville de province je me sentais très proche des jeunes en fin de cursus au lycée, préoccupés surtout par leur avenir)

  2. Les syndicats de l’éducation ds collabos de Big Pharma et toute la mafia , les meilleurs alliés de Macron , Castex et Blanquer, à vomir, les collabos de Vichy

  3. Christine, tu as prêché un convaincu (en un seul mot, bien sûr !). J’ai fini par carrière comme prof des écoles en 2017, quelques semaines avant Irma. Si à l’heure actuelle j’étais toujours en activité, je serais en congé de longue maladie, ne supportant pas de porter un masque moi-même et surtout de contempler le triste spectacle de gamins avec la muselière sur la figure. Climat tropical, ça signifie des températures extérieures qui actuellement plafonnent à 30 degrés, mais 33 en mai-juin, dans des classes mal ventilées avec des brasseurs d’air poussifs et en fin de vie,le ressenti est d’au moins 36 degrés. On se demande à quoi servent les psychologues scolaires qui ne peuvent pas ignorer les dommages considérables que cela induit sur la santé des enfants et ne parlons même pas de l’apprentissage du langage avec un enseignant masqué dont on ne devine rien de ses expressions ! Et que dire des petits de maternelle, certes sans muselière mais entourés d’enseignants et d’ATSEM masqués. On n’a pas encore compris que dans MATERNELLE il y a le latin MATER qui signifie « mère » ? À cet âge les gamins sont dans l’affect, comment leur tout jeune cerveau peut assimiler ça ? Et on veut masquer les enseignants avec des FFP2 en bec de canard ? Quelle horreur ! Cela me fait penser aux masques en forme de bec d’oiseau que portaient les médecins lors des grandes épidémies de peste. C’est effrayant !
    Oui les enseignants vous êtes des salopards, PAS UN SEUL n’a remis en cause le masque pour les enfants, la honte soit sur vous !

  4. Pff ca servait à quoi cette grève à part emm…der les parents ,oui rien en ce qui concerne les masques pour les enfants ,ecoeurant.

  5. Ces instituteurs savent comment endoctriner les enfants mais ne savent pas grand-chose du développement intellectuel des enfants.

    Ou veulent-ils que le QI des petits français baisse plus que celui des américains pour les soumettre plus facilement à l’idéologie d’une gauche dictatoriale à la Chavez?

  6. Si E Z remportait l’élection, virer ces traîtres faux Français doit être impératif (à commencer par les rectorats bourrés d’inutiles) car il s’agit de l’avenir de nos enfants !

  7. Merci pour cette analyse dont nous sommes plusieurs à avoir fait le même constat.
    A l’ère du « Chacun sa gueule décomplexé », je pense que c’est aux parents de prendre leur responsabilité et de se faire entendre davantage.
    Je pense à l’action des Mamans Louves dont la télé parle très peu, sauf pour dire qu’elles ont été virées par les forces de l’ordre !

    • Effectivement nous sommes plusieurs, beaucoup et plus encore à partager ce constat et cette analyse de cette  » grève » et de ces  » enseignants ». Rien à ajouter chère Christine à vos mots qualifiants parfaitement ces individus indignes. Sinon que nous sommes inquiets pour nos enfants. Et que nous hésitons à les confier à ce type d’enseignants. Ah oui pourri aussi celui qui lache dés le soir sans vergogne des millions pour les acheter et les satisfaire .

  8. beaucoup d’entre eux me font honte… Le fait d’avoir accepte que l’ecole cesse d’etre un sanctuaire , le lieu de l’instruction publique pour devenir une garderie,un lieu de propagande progressiste et d’experimentations pedagogiques en tous genres, les a conduit a laisser leurs enfants etre soumis a une tele tyrannie, voire meme a en adopter les dogmes pour pouvoir justifier a leurs propres yeux leur soumission et leur abandon. Maltraitance scandaleuse generalisee de la part des adultes charges de la protection , de l’instruction et de l’education de la jeunesse!

  9. Chere Christine, encore un formidable coup de gueule que vous poussez avec toute l’energie de la juste colere! Oui ,vous, des enseignants comme vous, aime vraiment les enfants, les jeunes!Et ceux parmi les autres qui ont promu ces monstrueuses restrictions, humiliations et chantages, j’ose, oui ,j’ose les appeler des salauds et des ordures! et vous savez quoi , a part des parents vraiments contraints,