Nigeria : 16 orphelins chrétiens enlevés, maltraités et convertis de force à l’islam

Illustration : quelques-uns des garçons arrachés à l’orphelinat chrétien par le gouvernement musulman… le jour de Noël 2019.

On leur a attribué des prénoms musulmans !

Voici une sélection  de quelques faits repérés dans la presse internationale durant  la semaine écoulée  qui illustrent les ravages de l’islam.

Horreurs au Nigéria, en Iran en passant par le Canada, l’Afghanistan et la France…islam assassin !

islam-assassin.jpg

Focus de la semaine, en ce temps de Noël : un orphelinat chrétien au Nigéria.

Une oasis d’humanité au milieu des fanatiques qui persécutent les non-musulmans…

 

http://saharareporters.com/2021/12/28/us-law-group-calls-release-16-christian-orphans-allegedly-abducted-islamised-kano

L’ « US Nigeria Law Group (USNLG), basé à Washington, réclame la libération de 16 enfants chrétiens encore détenus, qui ont été enlevés et islamisés par le gouvernement de l’État de Kano il y a deux ans.

Les enfants ont été négligés, maltraités et convertis de force à l’islam, une pratique bien trop courante dans les États de la charia tels que le Pakistan et les régions du Nigeria contrôlées par la charia.

La persécution des chrétiens atteint des proportions génocidaires en Afrique, tandis que le monde se concentre sur l’ « islamophobie ». Kano est la deuxième plus grande ville du Nigeria après Lagos. L’enlèvement des enfants est un autre moyen brutal d’étendre la charia.

Les 16 enfants ont été enlevés de force de deux orphelinats de missions chrétiennes à Kaduna et Kano lors d’un raid le jour de Noël en 2019.

L’État de Kano sous le gouverneur Abdullahi Ganduje est l’État le plus intolérant sur le plan religieux, le plus agressif et le plus malveillant du Nigeria.

Les enfants injustement retirés de deux orphelinats de missions chrétiennes à Kaduna et à Kano ont passé un nouveau Noël dans un orphelinat musulman à Kano.

Lors d’un raid le jour de Noël, 19 enfants ont d’abord été saisis à l’orphelinat Du Merci et emmenés à l’orphelinat Nasarawa Kano le 25 décembre 2019.

Certains des enfants sont restés sous la garde de l’État de Kano depuis deux ans maintenant et ont passé leur troisième Noël en captivité ce week-end.

La police et la NAPTIP (Agence nationale pour l’interdiction de la traite des personnes) se sont rendues à l’orphelinat Du Merci de Kaduna où huit autres enfants ont été emmenés pour rejoindre les 19 de l’orphelinat Nasarawa, à Kano, le 31 décembre 2019. S’ils ne sont pas libérés cette semaine, ces enfants injustement pris par le gouvernement vivront leurs deux ans de captivité le soir du Nouvel An.

Le pire, c’est que les enfants ont été négligés, maltraités et islamisés……

Page Facebook de l’orphelinat

https://www.facebook.com/dumerciorphans/

L’orphelinat Du Merci est une organisation chrétienne à but non lucratif, qui se consacre au sauvetage des orphelins. Notre mission est de restaurer les enfants dans le Christ en répondant à leurs besoins physiques et émotionnels, en les élevant pour devenir des disciples et des leaders qui apportent un changement permanent là où Dieu les a mis. L’orphelinat Du Merci s’engage à aider les enfants blessés à trouver leur place dans ce monde, grâce à un mélange de travail social chrétien, d’aide humanitaire et de ministère. Notre approche holistique commence par l’éducation des orphelins au berceau et se termine par leur transformation en membres interdépendants et actifs de la société.

Petits martyrs chrétiens aux mains des musulmans.

Des garçons en captivité dans le centre musulman, en danger,  brûlés dans un incendie causé par négligence. 

Bonjour à tous. Nous avons été informés ce matin vers 2 heures par la maison d’enfants de Nassarawa où nos enfants confisqués sont gardés par le gouvernement de l’État de Kano qu’un des garçons originaires de la maison d’enfants de Nassarawa [NDLR : centre musulman] ainsi qu’un de mes garçons Moses âgé de 15 ans ont été victimes dans un incendie et ont subi des brûlures sur tout le corps et ont été transportés d’urgence à l’hôpital de Nassarawa juste en face de l’orphelinat.

Plus tard on nous a informés que les garçons touchés ont été transférés à l’hôpital universitaire Aminu Kano (AKTH) : cela indique l’intensité des brûlures sur les enfants. La cause du désastre proviendrait d’une bombe aérosol pour moustiques. Pour l’amour de Dieu, n’est-il pas préférable d’utiliser des moustiquaires pour des enfants aussi vulnérables plutôt que des aérosols dangereux ? Nous voulons que le monde sache que ce que le gouvernement de l’État de Kano  appelle « la garde sûre des enfants » n’est pas vrai. Nos enfants doivent donc nous être rendus pour être pris en charge dans nos locaux.

Nous avons demandé aux autorités de permettre à nos enfants de rester ensemble dans un appartement, mais elles ont refusé notre demande en insistant sur le fait qu’elles ne permettent pas aux garçons et aux filles de rester ou de vivre dans la même pièce.

La question serait alors posée : leurs filles et leurs fils ne peuvent-ils pas vivre ensemble sous un toit en tant que famille ? Si c’est le cas, pourquoi ne considèrent-ils pas ces enfants vulnérables comme leurs propres enfants ? Dans nos orphelinats, les enfants dorment ensemble, mangent ensemble et se considèrent comme des frères et sœurs. Le mariage entre nos garçons et nos filles est interdit parce qu’ils sont liés comme une famille de sang, aimés et soignés comme les nôtres. Si l’autorité avait permis à nos enfants de rester ensemble, Sarah, Deborah et Devine les auraient soignés et protégés contre tout danger.

Priez avec nous pour la sécurité des enfants dans cet environnement peu sûr, comme le montre l’accident qui s’est produit. Pour être précis, si nos enfants n’étaient pas dans ce foyer, un tel préjudice pour les autres enfants du foyer ne serait pas révélé publiquement. Nous demandons donc le retour immédiat de nos enfants pour une prise en charge adéquate et une protection non seulement contre le mal mais aussi pour la sécurité de leur vie.

Dieu vous bénisse tous

DIEU PROTÈGE LES SIENS

Par Prof Solomon Tarfa

Canada : un cinéaste pakistanais menacé de mort par son pays d’origine pour « travail lié au blasphème »

 

Toronto Star 

Un cinéaste pakistanais a réalisé un  documentaire qui explore le cas d’Asia Bibi, la femme chrétienne accusée de blasphème, dans le contexte des élections de 2018 au Pakistan, et la montée en puissance du groupe religieux fondamentaliste Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP) et de son leader Khadim. Hussein Rizvi. Il est menacé de mort.

Pakistan : 70 000 professeurs d’arabe embauchés pour l’enseignement obligatoire du Coran

Dawn

LAHORE : Le ministre en chef Usman Buzdar a approuvé lundi la nomination de 70 000 professeurs d’arabe pour l’enseignement obligatoire du Saint Coran dans toutes les écoles de la province.

Afghanistan : les talibans « condamnent la télévision à mort » et brisent des instruments de musique interdits par l’islam

Republic World

« Inacceptable dans la charia »

Les images désormais virales, partagées pour la première fois par un journaliste pakistanais, Hamza Azhar Salam, montrent des membres des talibans terrorisant des ménages à travers le pays.
Dans la vidéo effrayante, on voit les talibans qui ont appliqué une loi stricte de la charia obligeant un homme à prêter serment qu’il ne regarderait plus jamais la télévision. Cela est dû au fait qu’il n’est pas permis dans la charia (loi islamique) de regarder la télévision. Les hommes talibans sont filmés en train de briser un poste de télévision et détruire des dizaines d’instruments de musique, y compris l’harmonium, car il est « haram » [interdit] dans l’islam.

La difficulté de Kace ne s’est pas terminée par son arrestation. Il a été torturé par la police locale, Kace a été forcé « à manger ses excréments », le fonctionnaire affirmant que forcer Kace à commettre un acte aussi dégoûtant et inhumain était au service d’Allah et de l’islam lui-même, car il s’agissait d’une revanche pour les insultes de ce dernier sur la religion.

Le Pakistan ne respecte pas ses obligations antiterroristes et accueille des groupes anti-indiens

Le Pakistan continue de tromper et utilise des groupes terroristes comme mandataires dans ses activités géographiques, révéle un récent rapport du ‘Singapore Times’.

Les crimes sexuels contre les enfants sévissent en Turquie – enquête

emine-erdogan.jpg

Au total, 59 284 enfants ont été victimes d’abus sexuels entre 2014 et 2017, rapporte le quotidien BirGün , citant une étude de l’Institut turc de statistique (TÜİK).

L’écrasante majorité des enfants maltraités étaient des filles, mais le décompte comprenait également 7 466 garçons.

Iran : chasse aux non-voilées, vidéo !

Zineb El Rhazoui, 30 déc. 2021 :
Encore une scène du quotidien cauchemardesque du peuple iranien dans sa longue lutte contre la dictature du voile. Un inquisiteur autoproclamé en turban hurle sur une jeune fille parce qu’il ne supporte pas de voir ses beaux cheveux, et des hommes lui tiennent tête. Bravo à eux!

 43,507 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Il ne faudra pas compter sur les ONG, ou gauchos pro islamistes, l’armée? Pour aller libérer ces pauvres enfants, bah non, par contre échanger une centaine de djihâdistes + grosse rançon
    pour aller libérer une vieille bique convertie à l’islam, ça oui!

  2. Une religion d’amour, de paix, et de tolérance, tu parles! Dis ça à un cheval de bois et il te met un coup de sabot! Amis collabos, c’est ce qui attend la France demain! La seule consolation, c’est que c’est vous qui allez morfler en premier vu que vos modes de vie sont incompatibles avec la charia. Vous qui adorez l’islam, vous allez vous régaler !

Les commentaires sont fermés.