Si elle était à l’Elysée, Hidalgo ferait réécrire la Déclaration des droits de l’homme en écriture inclusive

 

http://a06.apps.paris.fr/a06/jsp/site/plugins/odjcp/DoDownload.jsp?id_entite=44813&id_type_entite=6

https://www.leparisien.fr/paris-75/paris-est-en-faillite-rachida-dati-tire-a-boulets-rouges-sur-la-gestion-danne-hidalgo-12-11-2021-7A5E6WFFZRGNXMWC7TADV6AGDM.php

 2,948 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. La rate en chef n’a aucune chance de se faire élire , d’ailleurs je me demande comment elle arrive à se faire élire à Paris.

  2. Ne peut-on pas porter plainte contre cette conne, pour violation de la Constitution ?

    Il est précisé dans cette dernière que la langue officielle en France, c’est le Français !!!

  3. Hidalgo, dans les sondages, se situe entre Poutou le rigolo de service, et Roussel le stalinien. Peu de chances qu’elle accède au pouvoir. Surtout pas. Nous avons déjà un psychopathe, alors une hystérique, pas besoin!

  4. Annie Dalgo lance la primaire à gauche, à part Montebourg personne n’en veut. Il seront donc deux candidats, et gain de temps oblige il passeront directement au second tour. La lutte s’annonce âpre et le score serré. Le vote qui sera ouvert aux militants et sympathisants s’effectuera une journée de janvier entre 10h00 et 10h30 pour permettre aux deux douzaines d’électeurs de pouvoir se prononcer. Le vainqueur sera élu président en avril prochain et le second sera son premier ministre. Il se murmure que Francis Groland ferait parti de ce gouvernement et Christiane Daube ira aussi.

  5. MAIS COMME ELLE NE SERA JAMAIS A L ELISEE ELLE N ECRIRA JAMAIS RIEN
    sauf que l on peut retenir que paris est dans la merde endette jusqu au cou
    le folledingue avec l argent des autres
    meme le ps sera en tutel et cela veut gouverner il faut mettre ces gens la hors d etat de nuire !!
    je sais que le peuple compatira !!
    la carapatte sera sont meilleur choix dans les oubliettes de l histoire

  6. 18 609 Euros pour « saccage les plaques ».
    On a de la chance qu’Hidalgo ait pas ajouté la mention de l’orientation sexuelle de chacun des conseillers municipaux ni leurs identités de genre, variables au gré des saisons et des fêtes.

Les commentaires sont fermés.