Absurdistan ou la chasse au service de la biodiversité ?

Alors que les contrôles sur les chasseurs se multiplient et que les « animalistes » prennent d’assaut les plateaux télé, pourquoi ne pas imaginer une France ou l’Animal serait l’égal de l’Homme ?

 

Alors que l’Assemblée valide le texte qui interdit désormais la vente d’animaux vivants en animalerie, la condition animale est désormais au cœur de toutes les passions. A quelques mois maintenant des élections présidentielles les récupérations vont « bon train » ! Il y a d’un côté les « animalistes ». Héros des temps modernes, bouffeurs de quinoa (et oui, il faut être cohérent ! )protecteurs des animaux ! Et de l’autre le « beauf », chasseur, alcoolique de surcroît et consanguin ! On voudrait nous faire croire qu’il y a les « gentils » et les « méchants ». Les actions anti-chasse se multiplient depuis plusieurs années au mépris des règles de sécurité en vigueur. Des images font le tour du monde relayées par Konbini et autres médias de la bien-pensance. On peut y voir un débile abattre un sanglier apprivoisé à bout portant. Des gens se jettent sur des chiens armés de bâtons lors de chasses à courre au nom du bien-être animal !

 

  Qu’est-ce que la chasse ? La chasse est un sport d’utilité publique ! C’est une passion. Une tradition. La chasse c’est l’amour de la Nature. La chasse ce sont les balades en forêt, la régulation, la protection des espèces protégées, la réimplantation, le tir, les chiens, les faucons, les chevaux et j’en passe. L’homme est chasseur-cueilleur dès lors qu’il a compris qu’être charognard pouvait être évité grâce à un silex bien taillé. Alors on voudrait balayer tout cela au nom des animaux ! Et pendant qu’on y est forçons le Lion à bouffer du tofu ! Pour le loup de Marlaguette l’issue a bien failli lui coûter la vie. Où est le bien-être animal quand on a 40 000 accidents de la route en France par an causés par les animaux sauvages ? Où se trouve le bien-être animal quand Rewild prend les choses en mains ( oui, je fais allusion au zoo de la honte et les lacunes sanitaires qui ont laissés mourir tant d’animaux: 2428 kg de cadavres.)

 

Laissons donc place à l’imagination (bien que l’on puisse illustrer tout cela grâce aux expériences de nos nouvelles mairies écolos) et visualisons une France sans chasseur. Des sangliers dans les centres villes, malades car trop nombreux et se nourrissant dans les poubelles. Des renards qui viendrait chiquer le chat d’Eva Joly et feraient disparaître des centaines d’espèces. Des cerfs qui attendraient paisiblement que le bonhomme passe au vert pour traverser. Allons plus loin dans la logique. Et si tous les animaux devaient être protéger ? Des millions de rats dans nos rues ( j’oubliais qu’il ne s’agissait plus de fiction ), les cafards, les araignées, les mulots, les ragondins et j’en passe. Soyez cohérents bon sang ! Mais ne débordons pas plus. Ces mêmes anti-chasse qui s’installent à la campagne et ne supporte pas le chant du coq… Restez dans vos villes, par pitié !

 

Les contrôles se multiplient alors que sept personnes ont été tués sur 80 accidents de chasse pour la saison 2020/2021. C’est bien. Pour 2020, quid des 347 accidents de trottinettes électriques, des 517 accidents en mer ; quid des 863 homicides, des 2780 personnes tués dans un accident de la route, des 20 000 décès d’accidents domestiques ?

 

  Foutez donc la paix aux chasseurs et sortez vos poubelles !

 3,159 total views,  1 views today

image_pdf

36 Commentaires

  1. J’aimerais beaucoup que les anti-chasse soient cohérents dans leur idéologie, et s’en prennent en priorité aux abattages Halal – qui se trouvent être d’une cruauté monstre -… ainsi qu’aux élevages d’animaux dits « hypertypes » (exemple du chien de race Bulldog Anglais), qui pourraient s’apparenter à de la torture/cruauté animale, car les animaux qui en sont issus n’ont pour particularité que de SOUFFRIR pour plaire (et de vivre TOUTE une vie en SOUFFRANT)…!

    Que les anti-chasse revoient leur priorité, si leur but est réellement de mettre un terme à la souffrance animal…
    (D’autant plus que mettre un terme à la chasse reviendrait, en réalité, à augmenter la souffrance animale – pour tout un tas de raisons…!)

    J’adore les animaux, mais je ne suis pourtant pas anti-chasse (même si je suis contre CERTAINS chasseurs).
    C’est parce que je comprends la nécessité de la chasse, et comme je sais en plus que certains n’ont que ça pour pouvoir manger un peu de viande…

    • @ Emilie , merci pour vos propos cohérents et patriotes , la chasse est en effet l’un des derniers espaces de liberté qu’il nous reste . Les anti-chasse sont des dictateurs de la pensée et des affabulateurs prêts a tout pour interdire aux autres ce qui leur déplait a eux ! Ils voudraient que nous vivions de la façon qu’ils nous imposeront . Comme vous le dites ils ne s’attaquent pas aux vrais problèmes comme l’abatage halal ( ils sont pas fous c’est dangereux ) , quand ils parlent de la raréfaction du gibier ils oublient qu’ils y contribuent car ils ont bien une maison qu’il a fallu construire et une auto , ils prennent l’avion pour partir en congés et certains possèdent un bateau ( j’en connais ) , la pollution l’urbanisation et le fléau des chats sont la véritable raison ,les chasseurs repeuplent le territoire en gibier chaque fin de saison sauf les sangliers . N’oublions pas non plus que la chasse génère également des milliers d’emplois et il ne faut pas compter sur les anti-chasse pour les faire bouffer une fois que tous ces gens seront chômeurs l’anti-chasse n’étant généralement ni prêteur ni donneur !

      • Je n’ai pas dit être contre la chasse mais adaptée là où il y a surpopulation et encadrée par des lieutenant de louveterie pour éviter les débordements. C’est tout. Je ne possède pas de bateau,’ai jamais pris l’avion et vis dans une maison du 19eme siècle, donc pas concerné. Quant à mon véhicule, je fais 3500km par an. Donc pollution réduite. Me dénier le droit d’être patriote, alors que ma famille était dans la résistance, des déportés aussi, c’est indigne. Quant aux abattoirs hallal, je suis contre et je n’ai pas peur d’eux. On peut être végétarien et être patriote, ce n’est pas une tare! Réduire la société aux mangeurs de viande, quel raccourci!

  2. Qu’on soit pour ou contre la chasse n’est pas le problème : on a tous le droit d’avoir des opinions divergentes les unes des autres.

    En revanche, il nous faut admettre qu' »on » ne s’attaque à la chasse que pour diviser ET désarmer encore plus les Français, et « déconstruire » leur Histoire :
    – « division », car la chasse est bien l’une des seules « occupations » ou des Français de tout bord se rejoignent pour une activité commune : on y va du simple paysan au chirurgien, en passant par le gendarme;
    – « désarmement », car on sait déjà que le but de l’Union Européenne est de désarmer le plus possible les peuples Occidentaux, afin qu’ils ne puissent pas répliquer aux agressions diverses (du petit cambriolage à l’invasion du pays, en passant par les viols) dont ils sont victimes;
    – « déconstruction de l’Histoire », car : la chasse est une tradition bien ancrée dans la culture Française…

  3. J’ai des doutes sur le patriotisme d’un anti chasse , comment peut on dire aimer la France et vouloir l’amputer de certaines de ses libertés traditions et coutumes ?

    • Il est des coutumes et des traditions qu’il est bon d’oublier. Pourquoi ne pas rétablir le droit de cuissage? Quoique cette tradition semble avoir perduré chez pas mal de nos élites, au vu des plaintes qui s’accumulent. Je suis un défenseur et amis des animaux et je suis patriote. Et je défend à quiconque de mettre ma sincérité en doute. La plupart des Français maltraitent les animaux et sont des moutons, lâches, dociles, et qui se vengent de leurs insuffisances sur le règne animal. Je cite un ami anti-chasse (je ne partage pas son point de vue, mais celui-ci vaut le détour). Pour lui, le fusil n’est que le prolongement d’un pénis défaillant ou atrophié et l’exutoire à une virilité défaillante. Fermez le ban!

      • Et après que vous et vos amis ayez interdit la chasse ça sera le tour a qui ? les pêcheurs ? car le poisson souffre avec un hameçon planté dans la gueule . Et quand la pêche aura été interdite ce sera le tour a qui ? les jardiniers ? Quand ils retournent la terre ils tuent des vers et piègent les taupes , et quand on aura interdit le jardinage ce sera le tour a qui ?……Quand a votre ami qui fait une relation entre un fusil et un pénis défaillant j’imagine l’oiseau , celui là je suis d’accord il faut le protéger des comme ça il n’y en a pas beaucoup ! ( du moins je l’espère pour l’avenir du pays )

        • Je n’interdis pas, j’émets une opinion. Je suis contre la souffrance, humaine ou animale, c’est comme ça. Mon ami a une formation de psychanalyste. Je ne partage pas toujours son point de vue, mais nous avons une passion commune : Lacan, Freud,et la philosophie. Ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise. C’est un homme charmant, hypercultivé. Sa dernière analyse : Macron est un psychotique à tendance paranoïde, qui a cru résoudre son conflit œdipien en épousant une femme plus âgée que lui. En réalité, Macron serait un œdipien inversé, amoureux inconsciemment de l’image paternelle et qui assouvirait ses fantasmes en recherchant la compagnie d’hommes.

      • Je préfère un animal mangé qui a eu sa chance de survie, qu’un porc engraissé dans 5 m2 si il a eu de la chance. Je trouve votre propos non avenu.

        • Je ne mange pas de viande, donc pas concerné. Je milite contre l’élevage intensif. Quand aux vers de terre, je les respecte, pratiquant le jardinage selon d’anciennes méthodes. Pour la gouverne des amis des vers de terre, ceux-ci se régénèrent s’ils sont blessés. Je chasse les taupes aux ultrasons. J’ai une conception, quoique chrétien, presque bouddhiste de l’univers. J’essaie de respecter mon environnement, animal, végétal, humain, et spatial. Je me sens en paix avec moi-même, mais pas toujours, hélas ! avec mes congénères. L’humanité ne connaîtra jamais la paix. Et ce jusqu’à la fin des temps.

  4. Allo et petit comparatif les « génies » ! Docteur Joseph Oberthur demeurent bien connus des naturalistes, même en dehors de la France. Si dans la presse, on l’a de son vivant surnommé le « Buffon du xxe siècle »[réf. nécessaire], en raison de sa connaissance scientifique de la faune sauvage, on a autant vanté le style alerte de ses livres que le charme de ses dessins pour leur exactitude.

    Il finit sa vie à Cancale dans la propriété de la Broustière qu’il a hérité de son grand-père François-Charles Oberthür[4],[5]

    Ouvrages Modifier
    Le monde merveilleux des bêtes
    Bécasses, bécassines et petits échassiers, (ISBN 2-84575-089-7)
    Animaux de vénerie et chasse aux chiens courants
    Tome 1, Histoire de la vénerie, le cerf, le daim, le chevreuil, (ISBN 2-84575-090-0)
    Tome 2, Le sanglier, le lièvre, le renard, le blaireau, le loup, (ISBN 2-84575-091-9)
    Canards sauvages et autres palmipèdes
    Tome 1, Les Lamellirostres, (ISBN 2-84575-093-5)
    Tome 2, Les Plongeurs, les Tubinares, les Longipennes, les Totipalmes, (ISBN 2-84575-094-3)
    Gibiers de notre pays.
    Gibiers de notre pays. Livre premier, Gibiers d’eau douce, le marais, les étangs, les rivières, (ISBN 2-84575-010-2)
    Gibiers de notre pays. Livre deuxième, Gibiers marins, la mer et ses rivages, (ISBN 2-84575-011-0)
    Gibiers de notre pays. Livre troisième, La forêt et ses hôtes. Tome 1, (ISBN 2-84575-012-9)
    Gibiers de notre pays. Livre quatrième, La forêt et ses hôtes. Tome 2, (ISBN 2-84575-013-7)
    Gibiers de notre pays. Livre cinquième, Les chiens d’arrêt, gibiers à plume de la plaine et des bois, (ISBN 2-84575-014-5)
    Gibiers de notre pays. Livre sixième, Gibiers de montagne, (ISBN 2-84575-015-3)
    Le chien : ses origines et son évolution, (ISBN 2-84575-020-X) (vol. 1) & (ISBN 2-84575-021-8) (vol. 2)
    Les numéros ISBN de ces ouvrages correspondent à des rééditions.

    Hommage et distinction Modifier
    Il obtient le croix de guerre 1914-1918 puis la légion d’honneur pour son service en tant que médecin du 94e RI puis médecin-major de 2e classe[6],[4].

    En 1954, il obtient la grande médaille de Geoffroy Saint-Hilaire de la société d’acclimatation de France[7].

  5. Le meilleur sujet pour foutre le b****l dans un repas de famille ou…. sur un blog!
    Ne vous y trompez pas, le gouvernement ciblera les chasseurs quand il voudra confisquer les armes.
    Quelques millions de gens armés peuvent faire la différence en cas de révolte et ils le savent bien.

  6. Et les sept milliards de bipèdes ? Pas de surpopulation? Peut-être faudra-t-il chasser à courre ces populations excédentaires? Allons, la vénerie a de beaux jours devant elle!

  7. Qu’est ce qu’un tel débat vient faire dans ce combat patriote ? On peut être patriote et être végétarien, on peut être farouchement patriote et aimer les animaux autant que les humains ! Je vois bien que vous n’oubliez pas votre petit confort et loisir personnel
    Quand la cible sera plus dangereuse (suivez mon regard) qu’un chevreuil ou un sanglier, nous espérons pouvoir nous tourner
    vers vous, les courageux chasseurs, détenteurs d’un permis de port d’armes Un grand Merci d’avance !

    • N’étant pas chasseur personnellement, je suis offusqué du traitement médiatique à leur encontre. Mais détrompez vous, c’est un sujet d’actualité et malheureusement la chasse est prise pour cible comme la plupart des libertés. La où vous voyez un hors sujet, je vois un débat essentiel de la rationalité. De plus, là où vous voyez un petit confort, je vois un élément essentiel de la sauvegarde de la faune et la flore. Je vois des millions d’euros économisés par le contribuable. Mais là où je vous suis, c’est qu’effectivement on peut être Végan et patriote, en revanches, qu’on foute la paix aux chasseurs, surtout quand on ne maitrise pas le sujet. Voilà le propos.

      • Je suis d une famille de chasseurs et de forestiers
        Je vous connais et je maîtrise le sujet car je vous ai vus à l oeuvre
        Et si on veut parler de liberté pou, ?
        Pourquoi les veterinaires n ont ils pas le droit de soigner un animal sauvage blessé en France ?
        Pourquoi les propriétaires forestiers doivent posséder 25 ha au moins de superficie pour pouvoir interdire la chasse mais en dessous il faut un PSG qui inclut l obligation d un plan de chasse ?
        Pourquoi n y a t il pas de distance minimale autour des maisoninterdites à la chasse ?
        Etc…

        Pas joli joli

    • Cela fait partie des quelques dernières libertés que la gauchiasserie veut nous enlever. Je ne suis pas chasseur , mais j’en ai assez de ces trous du cul coincés qui veulent tout interdire, et là, l’excuse c’est le bien être animal.
      Ces mêmes personnes ne disent rien sur le halal et bouffent de la viande contaminée, qu’ils font cuire soigneusement car ils savent qu’ils risquent leur santé.

  8. Je ne voudrais pas me montrer désagréable, mais je suis anti-chasse et j’assume. Dans mon bled, il y avait des chevreuils, des sangliers, des faisans, des perdrix. Aujourd’hui, silence total dans les forêts alentours, messieurs les chasseurs ont tout exterminé, même quelques innocents promeneurs ! On a désarmé les Français et on laisse quelques quidams détenir des armes à feu!

    • Mais vous ne l’êtes pas ( désagréable ) … pour vous si la faune disparait, c’est évidemment la faute des chasseurs ? Les règles très strictes qui encadrent la chasse sont telles qu’il y a ce qu’on appelle un plan de chasse. La disparition du gibier peut avoir pour origine diverses raisons. Il n’est pas dans l’intérêt des chasseurs de voir le gibier disparaitre. Ce que je peux néanmoins affirmé ici, c’est que les sangliers pullulent en France, les chevreuils également. Chaque prélèvement se fait avec un bracelet et que c’est un fantasme de croire que le chasseur participe à la baisse de fréquentation du gibier sur certains territoire. Penchez vous sur l’urbanisation, les clôtures, la déforestation.

      • J’habite à côté d’une forêt. Plus un chevreuil plus un sanglier, etc. Par contre j’ai essuyé des tirs de fusils lors d’un jogging. La chasse ne devrait avoir lieu qu’en cas de surpopulation sous la surveillance d’un lieutenant de louveterie. En dehors de ça, verboten. Même les oiseaux disparaissent. Quand aux pratiques agricoles, elles n’empoisonnent pas que le gibier, les humains aussi. La déforestation va s’amplifier vu que le gaz le fuel vont faire place au chauffage à pellets, eh oui, les pellets en sciure de bois je tombent pas des arbres,l’urbanisation, voir avec les promoteurs qui grignotent nos campagnes pour ériger des pavillons partout, quant aux clôtures, vu la criminalité contre laquelle les gendarmes ne font rien, il vaut mieux clore son domicile.

      • Vous les nourrissez l’été uniquement, normalement, par l’intermédiaire d’agrainoirs; Leurs territoires sont réduits par l’agriculture et la sylviculture intensives et vous parler de pullulation sans mettre en cause votre responsabilité. Vous me dégoûtez !

  9. Si les écolos bobos vivaient à la campagne, du travail de la campagne, ils ne se préoccuperaient pas de tolérer la chasse, mais auraient tôt fait de demander à ce qu’elle devienne obligatoire.
    C’est aussi simple que cela.
    Si on veut arrêter de bétonner, laissons les migrants où ils sont, et si on veut de l’eau potable pour tous, faisons que ces «tous» ne soient pas si nombreux, mais, là, je ne vais pas me faire que des amis !!!
    Gérard

  10. Les anti chasses prendront ils la place des chasseurs pour indemniser les agriculteurs victimes des ravages dus aux animaux sauvages, comme la loi les y oblige?
    les assureurs interdiront ils la traversée des massifs forestiers aux automobilistes car le risque de collision avec un cerf ou un sanglier sera important?

    • C’est vrai qu’il faudrait que « tous » ne soient pas aussi nombreux
      A bon entendeur, salut !

  11. Bonjour cet article résume bien la situation , Les anti-chasse sont de vulgaires cons qui font chier les chasseurs qui reviennent bredouilles la plupart du temps mais qui trouvent normal que des hectares de végétation soient rasés pour construire leurs piaules .La plupart de ces andouilles possède un chat ( ou plusieurs ) qui maraude toute la journée en extérieur , les chats en France tuent plus que les chasseurs et tout y passe du lézard protégé au pigeon ramier et autres écureuils . Les escrolos ne protègent rien ils font de la politique et veulent détruire l’âme de la France .

    • Je possède des chats qui restent chez moi. Je possédais des pigeons qu’une andouille de chasseurs a tiré en dehors de la période de chasse. En faisant du jogging j’ai failli être flingué par la société de chasse. Non, je n’aime pas les chasseurs. Et je ne suis pas un gros con. Je nourris les oiseaux, mésanges et autres, tout le long de l’hiver et je protège les hirondelles en leur ayant construit un mur où elles peuvent nicher. Par contre je suis anti-eolienne et autres conneries écolos. La chasse ne devrait avoir lieu qu’en période de surpopulation avérée et sous le contrôle des lieutenants de louveterie ! En dehors de ça, fusils au râtelier ! En Corrèze, où je suis allé récemment, plus un chevreuil, plus un sanglier ni renard, plus un oiseau! Merci qui?

      • Peut-être ne savez vous pas les approcher…
        Quant aux sangliers 3 935 ont été prélevés sur l’année 2019. Malgré cette régulation le bilan des dégâts est impressionnant. … C’est la période la plus propice aux battues et à la chasse à l’affut, en 2019 rien que durant les mois de novembre et de décembre 1 458 sangliers, 2 142 chevreuils et 76 cerfs ont été prélevés.
        Voilà ce que dit l’Office National des Forêts… https://www.onf.fr/onf/+/5a4::cerfs-chevreuils-sangliers-trop-de-grand-gibier-nuit-aux-forets.html

      • Les mésanges les hirondelles et tous les petits oiseaux sont interdits a la chasse ainsi que la tourterelle et beaucoup d’autres oiseux ….Le problème est que beaucoup d’anti-chasse ne savent même pas de quoi ils parlent , ils ont décidé d’interdire la chasse un point c’est tout ! Vous dites avoir échappé a une fusillade organisée par la société de chasse , vous rendez vous compte de ce que vous racontez ? Ou alors décrivez vous une scène de la guerre du Vietnam ou autre …..Et je le répète vos chats tuent plus que les chasseurs .
        https://www.notre-planete.info/actualites/118-chat-domestique-chasseur-biodiversite-oiseaux

    • Allez, on se calme …
      Venant d’un milieu de chasseur, j’ai pu mesurer l’excitation de la mise à mort du haut de son mirador au dessus d’un agrainoir
      Cdlt
      Une conne, bac + 12

      • C’est ce que je souligne dans l’article… il y a des abrutis partout. Navré que ce phénomène touche de si près votre famille.

        • Si seulement cela ne concernait que ma famille autrefois, je ne me manifesterai pas sur ce forum. Je dois quand même leur concéder à ces chasseurs d’autrefois une certaine éthique, celle de ne pas abattre des laies suitées !

Les commentaires sont fermés.