Soirée écolo en Norvège : sur 120 convives tous vaccinés, la moitié aurait contracté le variant Omicron

Panique en Norvège où un énooooooorme foyer de dangereux infectés au terrible variant Omicron oblige le gouvernement norvégien à prendre des mesures drastiques pour éviter des millions de morts.

Non, en fait, plus sérieusement, un lobby écolo organisait une petite soirée de Noël (?) à Oslo et patatras, sur 120 personnes TOUTES vaccinées, entre 50 et 60 personnes auraient contracté le variant tant redouté. Mais, ouf, à part le nez qui coule, tout le monde va bien !

Ce qui serait apparemment assez en Europe pour justifier l’alarmisme hystérique des médias faisant à nouveau le lassant décompte journalier des cas positifs tandis que les gouvernements multipliaient les restrictions envers des populations de plus en plus circonspectes.

Car le dilemme est là pour les vaccinateurs fous liés à Big Pharma : comment faire accepter la première vaccination aux non-vaccinés parce que « le vaccin, ça marche » tout en affirmant aux double vaccinés que, faute d’efficacité du vaccin, il faudra prévoir impérativement une triple puis quadruple dose en attendant l’abonnement vaccinal semestriel ? 

Norvège: nouvelles restrictions à Oslo face à un foyer présumé du variant Omicron

Le gouvernement norvégien a introduit jeudi de nouvelles restrictions sanitaires anti-Covid à Oslo et dans sa région après l’apparition d’un foyer présumé du variant Omicron parmi des dizaines de personnes pourtant toutes vaccinées.

Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun, centres commerciaux, boutiques et taxis, le télétravail deviendra la règle là où c’est possible et le nombre de personnes sera plafonné lors des événements privés en intérieur, a décrété le gouvernement.

[…] Entre 50 et 60 convives, tous vaccinés, ont contracté le coronavirus après le repas qui s’est tenu dans un restaurant de la capitale norvégienne le 26 novembre. Si le variant Omicron devait être détecté chez chacun d’entre eux, il s’agirait du plus gros foyer connu de ce nouveau variant en Europe. Parmi les personnes ayant testé positif, aucun cas grave n’a à ce jour été rapporté.

Selon les médias norvégiens qui citent leur employeur, le producteur d’énergie solaire Scatec, 120 personnes s’étaient réunies pour un repas de Noël au restaurant Louise vendredi soir dernier.

Toutes devaient être vaccinées pour pouvoir y participer, a-t-on précisé de même source.

Face à l’émergence du variant Omicron, la Norvège avait déjà allongé à sept jours la durée de l’isolement pour les personnes ayant testé positif à ce variant et porté à dix jours la durée de quarantaine imposée à leurs proches vivant sous le même toit.

Le pays scandinave, qui observe depuis quelque temps une remontée du nombre de contaminations, d’hospitalisations et de morts dues au Covid, avait fait état mercredi des quatre premiers cas du variant Omicron détectés sur son sol […]

Même les commentateurs double-vaccinés du Figaro, en majorité provax, commencent sérieusement à douter du message gouvernemental. D’autres affichent une ironie mordante.
 
« Le vacciné, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva de nouveau malade
Quand le Delta reprit sa balade:
Pas une once d’immunité
Ni de preuve d’invulnérabilité,
Il se fit conseiller
Par le médecin des plateaux télé
Le priant de retourner
Se faire encore piquer
Jusqu’à la dose nouvelle.
« au vaccin solennel,
Confiez votre défense,
Pour au restaurant vous remplir la panse. »
Le non vacciné a de la mémoire :
C’est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit il au piqué plein de déboires
— Nuit et jour à tout venant
Je sortais, ne vous déplaise.
— Vous sortiez ? Le virus en est fort aise,
Et bien reconfinez maintenant. »
 
(Byrtrek)

 1,029 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Il se passera un certain temps avant que les doc télé n’avouent l’inefficacité du Vaxxin et d’autant moins sa dangerosité.
    La propagande se poursuit inexorablement sur les chaines sous influence.
    Certains regrettant l’insuffisance de doses ou la fermeture des vaccinodromes.

  2. « Mais ouf a part le nez qui coule tout va bien « donc au moindre nez qui coule ,ça y est c’est omicron si ça se trouve ils ont juste un rhume .(pas mal la fable de la fontaine revisitée)

  3. On se rend compte, quand même, qu’on nous parle du variant « Omicron » avant même que ce soit confirmé?
    …Pourquoi donc vont-ils assumer que le coronavirus en question serait CE variant, et non pas le Delta – qui est pourtant plus contagieux?
    …Parce qu’autrement, ils ne pourront pas expliquer POURQUOI les « vaccins » Covid ne protègent pas du Covid?

    (Mais mis à part ça, voici une bonne nouvelle : https://twitter.com/BAN05063867/status/1466498872868487178
    Les Indiens sont bien décidés à faire payer Bill Gates pour tout le mal qu’il a fait!!)

  4. Et non les injectés ne meurent pas du Covid mais du poison qu’ils se sont fait inoculés pour ce protéger. Quand comprendront-ils que les élus ont fait un pacte avec le diable.

    • Comment expliquer qu’infarctus, anévrisme et AVC explosent aussi.
      quand aux maladies auto-immunes, ça a l’air bien parti pour.
      Le plus dangereux étant actuellement, même en faible nombre mais important statistiquement, les maladies à prion…

  5. COVID-19 est une arme toxique… idem pour les vaccins ??

    EXCLUSIF… Lawrence Sellin : Les preuves indiquent que le COVID-19 est une arme biologique conçue avec une structure toxique qui pourrait être reproduite dans les vaccins.
    Par Joe Hoft
    Publié le 3 décembre 2021 à 8:45am

    Article invité par Lawrence Sellin
    Des preuves indiquant que le COVID-19 est une arme biologique conçue avec une structure toxique qui peut être reproduite dans les vaccins.

    • Voulez-vous parler des protéines SPIKE ?
      Elles agiraient sur les parois des vaisseaux comme des lames taillant et faisant saigner et provoqueraient ces multiples thromboses, si dangereuses pour les vaxxinés ?

Les commentaires sont fermés.