Un Californien décédé après injection : « ne le faites pas si vous n’êtes pas prêt à souffrir et à mourir »

 

« Ne le faites pas si vous n’êtes pas prêt à souffrir et à mourir » –

Mike Granata, un Californien décédé à cause du vaccin COVID-19  décrit par écrit ses horribles souffrances avant de mourir.

Michael « Mike » Anthony Granata, de Gilroy, en Californie, qui venait d’avoir 56 ans, a connu une mort inattendue après avoir reçu le vaccin Moderna.

Il n’a pris le vaccin que sous la pression de son médecin. Il a rapidement développé une inflammation et une défaillance multi systémique que même les professionnels de la santé n’ont pas pu arrêter, selon sa notice nécrologique.

Michael a commencé à se sentir mal trois jours après avoir reçu le vaccin Moderna, le 17 août. Il est resté aux soins intensifs pendant plusieurs semaines et a été piqué avec des aiguilles jusqu’à 24 fois par jour pendant ces semaines, tout en recevant également 6 ou 7 perfusions en même temps (en continu). Il a décrit cette situation comme une torture constante.

De nombreuses infirmières et d’autres membres du personnel l’ont exhorté, lui et sa femme, à partager leur histoire et à faire connaître au public la vérité sur les risques liés à la prise du vaccin expérimental.

Dans sa notice nécrologique, Michael a partagé son dernier message,

« Je n’étais rien de plus qu’un cobaye humain du vaccin covidien et les médecins étaient excités de participer à ma fascinante progression vers la mort. Je regrette de m’être fait vacciner. Si vous n’êtes pas vacciné, ne le faites pas, sauf si vous êtes prêt à souffrir et à mourir. »

Voici l’extrait de sa notice nécrologique :

https://www.habingfamilyfuneralhome.com/obituary/michael-mike-granata

Michael « Mike » Anthony Granata 21 février 1965 – 1er novembre 2021

Un résident de longue date de Gilroy, est décédé le 1er novembre 2021. Je n’ai jamais connu d’homme plus gentil et plus doux que mon mari, Michael.

Pour ceux qui ont connu Mike, vous savez qu’il était un homme bon et honnête. Il était gentil, prévenant et toujours poli.

Mike tenait absolument à ce que les gens sachent ce qui lui est arrivé et qui a causé sa mort précoce et inattendue.

Message de Mike : « De nombreux infirmiers et membres du personnel non infirmier nous ont suppliés, ma femme et moi, de faire connaître la vérité au public sur les vaccins Covid-19, car la profession médicale cachait la vérité sur les décès dus à ces vaccins. J’ai promis que je ferais passer le message.

Voici donc mon message : « J’avais peur de me faire vacciner par crainte de mourir. Sur l’insistance de mon médecin, j’ai cédé à la pression pour me faire vacciner. Le 17 août, j’ai reçu le vaccin Moderna et j’ai commencé à me sentir mal trois jours plus tard. Je ne me suis jamais rétabli mais mon état a continué à empirer. J’ai développé une inflammation généralisée et une défaillance multi systémique que les professionnels de la santé n’ont pas pu arrêter.

Mes muscles ont disparu comme s’ils se désintégraient. Je suis resté aux soins intensifs pendant plusieurs semaines et j’ai été piqué avec des aiguilles jusqu’à 24 fois par jour pendant ces plusieurs semaines, tout en recevant également 6 ou 7 perfusions en même temps (en continu). C’était une torture constante que je ne peux pas décrire. Je n’étais plus traité comme un être humain doté de sentiments et d’une vie. Je n’étais rien de plus qu’un cobaye humain vacciné contre le covid et les médecins étaient excités de participer à ma fascinante progression vers la mort. Si vous voulez en savoir plus, demandez à ma femme. J’ai souhaité ne jamais avoir été vacciné. Si vous n’êtes pas vacciné, ne le faites pas, sauf si vous êtes prêt à souffrir et à mourir. »

https://www.habingfamilyfuneralhome.com/obituary/michael-mike-granata

Thegatewaypundit.com

 326 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Combien de morts du vaccin vis à vis de ce virus créé chez les chintoks avec une demande internationale???

  2. Oui il faut signaler tous ces cas.
    Mon mari a failli céder à la pression des personnes qui étaient vaccinées autour de nous.
    Chaque fois je lui montre ces effets du COVID et je lui dis : 1°) tu peux mourir en quelques minutes;
    2°) tu peux mettre 2,5, 8, jours, trois mois pour mourir dans de grandes souffrances ;
    3°) tu peux rester paralysé à vie ou avec une autre saleté qu’on ne connaît pas et qui te laissera handicapé jusqu’à la fin.
    Qu’est-ce que tu choisis ?
    Il a repris courage.
    Le Dr qui me suit (me suivait, je ne veux plus le voir) au Ctre anti douleurs m’a dit que le vaccin c’était comme la roulette russe ou comme les opérations chirurgicales; Il y avait des loupés, des déchets.
    Je lui ai répondu qu’entendre parler ainsi un médecin était scandaleux et que cela me confortait dans ma résolution de ne pas recevoir le vaccin.
    A votre prochaine visite vous serez obligée de payer votre test m’a t-il dit satisfait.
    Même pas répondu.

    • Bonjour.

      Ne pas oublier que le « vaccin » Covid est CONTAGIEUX.
      Ainsi, si vous le faîtes, vous pouvez contaminer votre mari avec le « vaccin » et toutes ses m*rdes (protéine Spike, graphène, etc…)…
      Si votre mari le fait? Il peut vous contaminer lui aussi…

      Voir les témoignages de cancérologie : des cancers qui sont revenus ou ont dégénéré suite à la « vaccination » Covid… « du conjoint du patient non vacciné Covid »!

      Parfois, le meilleur argument est celui qui tape là où ça fait mal : le sentiment de culpabilité d’une personne.

      Merci pour votre témoignage!!

  3. Quand je lis de tels articles je suis en rage ! En rage contre ces assassins sans aucune conscience ! Sans remords ! N’ont ils pas honte le matin en se regardant dans leur miroir ! Non ! Évidemment que Non ! Pourvu que leurs comptes en banque gonfle de plusieurs millions chaque jour qui passe !
    R.I.P pour cet homme tué par ces voyous et courage à sa famille !

  4. 26 novembre 2021 – Dernières nouvelles Covid | La Catalogne enregistre 2 187 cas et sept décès au cours des dernières 24 heures

    L’Espagne suspend ses vols en provenance d’Afrique du Sud et du Botswana en raison de la nouvelle variante du Covid

    L’Europe protège ses frontières de la menace de la nouvelle variante de Covid. Emboîtant le pas à plusieurs pays européens, l’Espagne va suspendre ses vols en provenance d’Afrique du Sud et du Botswana, à l’instar de la Commission européenne, qui a proposé aux Vingt-sept de suspendre le trafic aérien vers cette région.

    Selon la ministre de la Santé, Carolina Darias, dans des déclarations à TVE, la suspension des vols due à la nouvelle variante sud-africaine, identifiée comme B.1.1.529, sera présentée au Conseil des ministres mardi prochain pour approbation.

    Détecté pour la première fois en Afrique du Sud, mais avec des cas déjà identifiés en Israël et au Japon, la « variante nu » a été est plus dangereux que ceux déjà connus et peut affecter l’efficacité des vaccins.

    …./…

    EN MÊME TEMPS :

    La France cherche à mobiliser ses voisins après le drame dans la Manche

    Darmanin appelle les voisins de la France à plus de coopération

    Macron appelle les Britanniques à ne pas instrumentaliser le naufrage de migrants – (Macron a trop peur que les flux migratoires vers l’UE et surtout la France s’arrêtent ; surtout qu’une grosse campagne UE est lancée pour favoriser encore cette immigration « un bienfait pour l’économie » ….)

    Près de 500 migrants secourus au large de la Tunisie – (Pour l’instant c’est la Tunisie qui les a récupérés… jusqu’à quand et sous quelles condition ?)

  5. Merci énormément, Jules Ferry, de nous tenir au courant de tout ça!

    Ca me met extrêmement en colère de voir tout ça… mais au moins, je ne manque pas d’exemples pour justifier de mon refus des « vaccins » Covid (face à ceux qui n’acceptent pas craintes des effets secondaires OU philosophie personnelle comme « excuses »).

    Ce pauvre homme – comme beaucoup – ne voulait PAS se faire « vacciner » contre le Covid…
    Et – comme beaucoup encore -, il s’est fait « vacciner » à cause de la PRESSION.

    Bravo à lui d’avoir laissé ainsi son témoignage!
    J’espère bien que ça aura ouvert les yeux à « certains »!!

    • Ceux qui subissent le plus de pression, sont ceux qui trinquent après. C’est comme si leur instinct leur disait de ne pas le faire.

  6. Merci Jules Ferry pour ce recensement, morbide mais nécessaire! Moi aussi j’ai peur de mourir si je me fais vacciner. Déjà le vaccin de la grippe, je n’ai pas renouvelé l’expérience. Alors trois doses, puis quatre, etc. Effrayant !

    • Le but n’est pas d’effrayer (on sait par qui la peur est utilisée, justement pour que les gens acceptent les nouvelles règles) mais d’aborder aussi les aspects désagréables. On nous prend trop pour des enfants qui n’auraient pas le droit de savoir.

  7. Bonjour @Jules Ferry ;

    Merci pour cette série ! Continuez-là s’l vous plaît !

    • Merci : il fallait rendre compte de ces destins, on est forcément touchés humainement par ces histoires qui peuvent aider à réfléchir pour un consentement éclairé d’une part, et d’autre part sur la façon dont l’information est donnée au grand public, avec des journalistes plutôt peu diserts sur les cas d’effets secondaires.

      • Oui ! j’ai bien compris quelle est la finalité de cette série, laquelle, je l’espère vous continuerez.

        Oui, on est touchés, mais plus encore ce sont des témoignages qui obligent à la réflexion, chacun étant directement ou indirectement une éventuelle possible victime. Il faut que les gens en est bien conscience.

        1+1+1+1…. les gens finiront bien par relever que ce ne sont pas des cas isolés et peut-être réfléchiront-ils à cette fameuse équation macabre : du « il y a plus de bénéfice…. » surtout que les personnes vont plus dans l’espoir de se faire soigner ou de vivre que de participer à un test à échelle mondiale les prenant en ôtage pour servir de cobayes. Le jeu en vaut-il la chandelle ? La majorité des personnes, j’en suis persuadée, n’aiment pas le jeu de la roulette russe, ni n’ont une âme de sacrifice ; sans compter qu’elles sont abusées ; les caïds de la globalisation qui poussent à la vaccination se sont bien abstenus de les aviser dûment tout comme de leur laisser le libre choix « éclairé » ou pas.

  8. R.I.P pauvre malheureuse victime de la malfaisance qui se dit « bien pensante » et « détentrice du savoir »

Les commentaires sont fermés.