L’anti-Trump primaire Alec Baldwin enfin visé par plusieurs plaintes !

Les dégénérés Publié le 22 novembre 2021 - par - 7 commentaires

Enfin, des plaignants commencent à se manifester après le tir mortel de celui qui faisait le « guignol » en imitant Trump pour ternir l’image de ce dernier…

https://resistancerepublicaine.com/2021/11/08/trump-accuse-le-democrate-baldwin-qui-sentrainait-avec-une-arme-a-feu-en-visant-une-femme/

Le site français « Allociné » se fait l’écho de plaintes de personnes qui travaillaient sur le tournage et qui pointent du doigt les manquements de Baldwin aux consignes de sécurité les plus élémentaires.

Mais pour la journaliste Marine Guilhermier, c’est forcément « accidentellement » que Baldwin a tué. Au moins, elle respecte la présomption d’innocence. Mais elle va plus loin, elle se permet de dire si c’était réellement accidentel alors que seul un tribunal pourra le trancher… Rien ne l’obligeait à préciser « accidentellement ». Qu’en sait-elle ?

C’est parce qu’il est anti-Trump que c’est forcément un gentil et pas un sale type, n’est-ce pas ?

Puisque l’administration Biden choisit de fermer les yeux, quelques « petites mains » du tournage ont décidé de ne plus se taire et se laisser faire mais réclamer justice.

Deux femmes font valoir le caractère délibéré du stress émotionnel que leur a causé Alec Baldwin. Selon elles, il a choisi d’avoir un comportement dangereux.

Pas étonnant de la part d’un homme qui, en cherchant à nuire à Donald Trump, révélait par là-même son inconscience face aux dangers de notre temps et son inconséquence en méprisant les intérêts économiques et vitaux de ses compatriotes.

 

À la suite du drame qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins le 21 octobre dernier sur le tournage du western Rust, l’éclairagiste Serge Svetnoy a porté plainte la semaine dernière contre Alec Baldwin pour « négligence ». Car c’est avec une arme censée être chargée à blanc que la star a  accidentellement tué sa collaboratrice.

Mercredi 17 novembre, une seconde plainte a été déposée contre le comédien, cette fois par la scripte Mamie Mitchell, pour « agression », « infliction intentionnelle de détresse émotionnelle » et « infliction délibérée de dommage ». C’est elle qui avait appelé les secours tout de suite après le tir mortel.

« Alec Baldwin a intentionnellement, sans raison valable ni excuse, armé et tiré l’arme chargée alors que la scène à venir à filmer ne nécessitait pas l’armement et le tir de l’arme à feu« , peut-on lire dans le document obtenu par Deadline.

Mais également : « Baldwin a choisi de jouer à la roulette russe avec une arme chargée sans la vérifier et sans demander à l’armurière de le faire« , signifiant que l’acteur, mais aussi d’autres membres de l’équipe visés par la plainte dont l’assistant réalisateur David Halls et l’armurière Hannah Gutierrez-Reed, n’ont pas respecté les règles en vigueur autour des armes à feu dans l’industrie cinématographique.

Des comportements jugés dangereux

La plainte précise à propos du comédien : « Il n’avait pas le droit de se fier à une prétendue déclaration de l’assistant réalisateur selon laquelle il s’agissait d’une ‘arme froide’. M. Baldwin ne peut pas se cacher derrière l’assistant réalisateur pour tenter d’excuser le fait qu’il n’a pas vérifié l’arme lui-même. »

Et rappelle : « La norme de l’industrie est que l’armurier remet l’arme à l’acteur et démontre à l’acteur, dans ce cas Alec Baldwin, que les chambres de l’arme sont vides. » Ce qui n’a pas été fait sur le tournage de Rust.

Lors d’une conférence de presse à Los Angeles après le dépôt de la plainte, l’avocate de Mamie Mitchell, a estimé que « les événements qui ont abouti au déclenchement d’une arme chargée par M. Baldwin ne constituent pas une simple négligence » et a conclu que le « comportement [de Baldwin] et celui des producteurs de Rust étaient dangereux« .

https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18704457.html

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Bouillot
Bouillot
il y a 6 jours

Quand on a vu comment il a maltraité sa femme . On n est pas étonné

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 6 jours

Ce qui m’interpelle est d’avoir attendu qu’un drame se passe pour dénoncer les comportements dangereux et les maltraitances de ce grand démocrate épris de liberté et d’humanisme qu’est l’acteur incriminé ?

Argo
Argo
il y a 6 jours

Il faut voir ce qu’a dit de lui Kim Basinger, une de ses nombreuses épouses.

Pascal ALEVEK
Pascal ALEVEK
il y a 6 jours

Il porte une responsabilité importante dans cette affaire et j’ai déjà expliqué pourquoi, beaucoup d’erreurs de sa part aussi bien en tant que producteur qu’en tant qu’acteur.

nancibo
nancibo
il y a 6 jours

Retour de karma !

hello
hello
il y a 6 jours

espérons que ce minable qui se pense pourtant unique, aura à répondre de ses actes

Frejusien
frejusien
il y a 5 jours

Ce type est un dégénéré de gauchiasse, que peut-on attendre de ce genre d’individu ?
Il a pris une arme à feu alors que la scène qu’il tournait ne nécessitait pas d’arme , il l’a pointée sur une femme et a tiré à bout portant, sans lui laisser aucune chance. J’espère qu’il finira sa vie en taule.

Lire Aussi