Ils ont voté une loi ridicule et dangereuse contre la maltraitance animale mais rien sur le halal !

Quid de la maltraitance des ovins et bovins égorgés respectivement pour plus de 90% et 60% d’entre eux ? 

Sans parler de celle des volailles tuées à plus de 80% en France selon le rite halal ? 

Quid de la maltraitance des humains qui mangent halal sans le savoir, qui risquent d’en être malades voire d’en décéder ? C’est tellement plus simple de tuer tous les animaux de la même manière -et tellement plus rentable !- que ça se généralise… et hop ! La viande halal est partout, on mange les restes de ce que qui était au départ destiné à la population musulmane qui veut être assurée, elle, de manger halal… Nous, on s’en fout. Ils s’en foutent totalement. Pas d’interdit ? alors bouffez halal ! A présent, dans les cantines la viande rouge est pré-cuite à haute température quelques secondes pour éviter d’empoisonner nos gosses qui mangent halal sans le savoir. La viande halal est inoffensive pour les musulmans qui mangent très cuit, sous forme de ragoût mais incompatible avec notre mode d’alimentation, à savoir le steak bleu, peu cuit, sans parler du steak tartare, puisque quand l’animal est égorgé la viande est susceptible d’être contaminée par le contenu de son estomac et/ou de son intestin. D’où les nombreuses intoxications, gastro-entérites… que subissent nombre de nos concitoyens. Pas moi, je ne mange pas de viande si elle ne vient pas de mon boucher, qui est aussi opposé au halal que moi et veille au grain.

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/24/nolan-10-ans-est-il-mort-pour-avoir-mange-de-la-viande-halal/

Eh bien députés et sénateurs n’en ont cure. C’est tellement plus payant électoralement de faire semblant de s’occuper des petits chats et des chiens abandonnés !

Que voulez-vous, l’enjeu du halal est énorme… électoralement et pour les éleveurs et autres abattoirs… Le bien-être du veau égorgé, tout le monde s’en tape. 

Je ne parle que du halal et non du casher car il y a très peu de juifs en France, quelque centaines de milliers et plus de la moitié se soucie de manger casher comme d’une guigne. Il y a donc très très peu de casher vendu dans la boucherie traditionnelle aux non juifs, voire pas du tout. Tandis que les 20 millions de musulmans…

 

Quant aux mesures adoptées au Parlement… de la technocratie, des signatures, des interdits, des engagements, la main de l’Etat partout, même pour vendre ou donner les petits de votre chat (il n’y aura plus qu’à les noyer !!!)… on est gouvernés par des dhimmis vivant dans une bulle qui n’ont aucune idée de la vraie vie et des vrais gens.

 

Quid de l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques ? Quelle connerie, ma mère, quelle connerie ! Que va-t-il rester comme plaisir, comme rêve, à nos enfants s’ils vont au cirque ???? Mieux encore, ils ne pourront même plus voir des animaux sauvages à la télé ! Des fois que la caméra ou le regard de nos petits de 4 ans violent les lions et autres loups… quand je vous dis que les écolos dingos préfèrent l’animal à l’homme je suis très en-dessous de la vérité ! Même les fabuleux spectacles avec des orques ô combien bien traités, bien nourris, seront interdits ! Les dégénérés sont au pouvoir… ça se confirme tous les jours !

Et c’est le contribuable qui va payer… c’est gratuit, c’est l’Etat qui paye disait Hollande pour la « reconversion » de tous ceux qui vivent de l’élevage et de l’utilisation des animaux… Le pied, les stages de reconversion en cuisinier pour ceux qui avaient la passion des animaux !

Pour le reste, les dingos ne sont pas encore contents : ils voudraient qu’on interdît les expériences sur les animaux mais trouvent normal que des milliards d’êtres humains servent de cobaye pour Pfizer… Et puis le plus scandaleux ce serait que tout cela ne serait pas enseigné à l’école en plus du tri, du vivre ensemble, de l’immigrationnisme… à la place de ce qui reste d’histoire de France et d’histoire des sciences…

Zemmour, vite ! Ils sont en train de faire disparaître l’humanité !

Le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi de la majorité pour « lutter contre la maltraitance animale ». De « belles avancées » mais qui auraient mérité davantage d’ambition, selon les défenseurs de la cause animale.

La majorité en avait fait son cheval de bataille. À quelques mois de l’élection présidentielle, elle passe désormais à la vitesse supérieure. Le Sénat vient d’adopter une proposition de loi contre la maltraitance animale. Au menu de ce vaste texte, porté par Loïc Dombreval (LREM), vétérinaire de profession : des peines durcies pour sévices et abandon, une interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques ou encore la fin de la vente de chiots et chatons en animalerie. Soit autant de mesures vantées comme une « étape historique » par la majorité, mais perçues comme encore trop timides pour les défenseurs de la cause animale. On fait le point.

Que contient le projet de loi ?

Première mesure : toute personne cédant un animal de compagnie devra faire signer au nouveau propriétaire un « certificat d’engagement et de connaissance des besoins spécifiques de l’espèce » pour son nouveau compagnon. L’idée ? Lutter contre les abandons en informant sur les besoins et les coûts réels (frais vétérinaires, alimentation…) que peuvent représenter un chien ou un chat. Le texte prévoit encore d’interdire la vente de chiots et chatons en animalerie à compter de 2024. Seuls les animaux abandonnés pourront être présentés à l’adoption dans ces structures, en partenariat avec les refuges.

Vendre des animaux sera également sanctionné sur Internet, sauf pour les éleveurs. Autre mesure de taille, les sanctions pour maltraitance seront renforcées. Tuer volontairement un animal de compagnie sera un délit et non plus une simple contravention. Ces actes pourront entraîner jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. L’enregistrement d’images sera également sanctionné. Les personnes condamnées pour maltraitance devront suivre un stage de sensibilisation. Enfin, celles à qui il sera interdit de détenir une bête seront inscrites au fichier des personnes recherchées.

Et dans les cirques et foires ?

Principale pomme de discorde, la présentation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants va progressivement disparaître. Il sera interdit de les présenter au public d’ici à 2023, et de les détenir d’ici 2028. L’exhibition de bêtes dans les fêtes privées et les discothèques ne sera plus autorisée.

De même, à partir de 2023, la présentation d’animaux sauvages à la télévision sera prohibée, hors zoos et élevages. Enfin, tout spectacle de dauphins ou d’orques sera interdit d’ici 2026.

VALERY HACHE / AFP
VALERY HACHE / AFP

Des mesures qui ne sont pas sans inquiéter la profession. « Le gouvernement sera au rendez-vous pour accompagner les professionnels » en vue de leur reconversion et de solutions d’accueil pour les animaux, a promis la secrétaire d’État à la Biodiversité Bérangère Abba.

Quelles réactions ?

Si la majorité se félicite d’un pas « historique » pour la cause animale, certains élus de l’opposition déplorent un texte « insuffisant ». La proposition de loi ne s’attaque pas à « la maltraitance animale dans son ensemble », ont ainsi fustigé les députés Olivier Falorni (Libertés et territoires) et Bastien Lachaud de la France insoumise, selon qui la chasse en particulier « aura été particulièrement cajolée » pendant ce quinquennat.

Un point de vue partagé par le Parti animaliste qui, malgré « quelques avancées » pointe « de nombreux manquements ». « Les conditions d’élevage ne sont pas abordées, tout comme l’interdiction du broyage de poussin pourtant promise par le gouvernement. Pas un mot n’a été prononcé sur la corrida, ni sur les mesures d’éducation et d’éthique animale qui pourraient être enseignées en école », regrette Hélène Thouy, cofondatrice du Parti animaliste et candidate déclarée à la présidentielle.

Du côté des ONG, si la Fondation 30 millions d’amis salue « des mesures progressistes qui permettront à la France de combler son retard », elle estime encore que le « texte ne va pas assez loin ». « Il s’agit d’une première étape, on espère qu’elle conduira à d’autres mesures qui n’ont pas été abordées (réglementation de l’élevage intensif ou des expériences sur les animaux) et qui sont souhaitées par une majorité de Français », relève Jean-François Legueulle, délégué général de la fondation.

Quel constat en France ?

En France, un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie. Les Français sont propriétaires de plus de neuf millions de chiens, quinze millions de chats, un million d’équidés. Mais ils resteraient les champions européens de l’abandon. Chaque année, quelque 100 000 animaux se retrouvent sans propriétaire, estime 30 millions d’amis. Un chiffre toutefois à relativiser puisqu’il n’existe pas réellement de statistiques européennes, comme l’expliquait déjà Le Parisien.



« Ce n’est pas le salaud de service qui abandonne, c’est le voisin, le cousin, Monsieur ou Madame tout le monde », avait insisté Reha Hutin, la présidente de 30 millions d’amis, lors du lancement d’une campagne choc en juin dernier.

https://www.leparisien.fr/societe/maltraitance-animale-5-minutes-pour-comprendre-la-loi-adoptee-par-le-parlement-18-11-2021-LEPRGOGT3JBYTK3SRSHVJLTZUY.php?xtor=EREC-109&utm_medium=email&utm_source=internal&utm_campaign=newsletter_politique

 

 158 total views,  3 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Et la maltraitance des humains ? que fait-on ?
    Quand plein de jeunes crèvent des vaxxins Pfizer ?
    Quand vont-ils se décider à protéger nos enfants ????? de cette ignoble expérience ARN ?

  2. Entièrement d’accord avec vous Mme Tasin, mais que voulez-vous la souffrance animale en France est plus électoraliste , que la souffrance de 100% des milliers de bébés et enfants de 7 ans qui sont mutilés sexuellement à vif par les adorateurs de Jehova et Allah.

  3. Le halal, il ne faut pas y toucher. Les musulmans sont trop nombreux et trop puissants. Macron ne veut surtout pas se mettre à dos son électorat.
    Les associations gauchistes, genre L.214, n’attaquent jamais les musulmans. Jamais. Ce sont toujours les petits Blancs, qui sont visés, et stigmatisés
    Ces gens-là se prennent pour les défenseurs du Bien, mais ils ont l’indignation sélective, et ne s’en prennent qu’aux faibles.

  4. Très intéressant ! Ainsi l’égorgement ‘traditionnel’ sans étourdissement n’est pas une maltraitance puisqu’il est commandé par le livre fondateur des envahisseurs… Si ce n’est pas là de la collaboration pure et simple qu’est ce que c’est ?

  5. interdire l’abattage hallal devrait conduire à interdire l’abattage casher, et là ,les associations religieuses ou pas juives ne l’accepteront pas, ce qui explique la réticence du pouvoir français d’interdire l’abattage hallal,,
    le rabbin korsia ,le crif et la licra veillent, juifs et musulmans et même catholiques savent se tenir la main

  6. Je bois mon dernier whisky…
    allah tienne!!!
    Et mort aux b(mot censuré) hallal.

  7. On a toujours la mauvaise impression que l’islam échappe à toutes les obligations et pourquoi ? parce que ce n’est pas qu’une simple religion mais une idéologie féroce.

  8. Je suis pour la protection animale. Mes deux chats, Réglisse et Mystère, sont stérilisés. Ce sont les maîtres qui sont irresponsables.Je suis contre le halal! Cruel! Je mange très peu de viande, je deviens peu à peu flexitarien et je m’en porte mieux. Trop de viande nuit à la santé. Les animaux de cirque, je n’aime pas trop. Je préfère voir les animaux dits sauvages dans des réserves, ou de grands zoos où ils peuvent s’ébattre en toute sécurité pour eux et pour les visiteurs.

  9. Si tu balances par dessus le balcon le putain de chat de la voisine qui ne chie nulle part ailleurs que sur ton balcon tu as toutes les chances d’aller en taule. Mais, si pour rendre service en période d’Aïd, tu zigouilles une dizaine de moutons dans ta baignoire sans étourdissement préalable, personne n’a rien à dire : c’est une tradition…

    • chouan
      y a des solutions, les chats sont sensibles aux odeurs Si un chat vient marquer son territoire sur ton balcon, mets des pelures d orange et du jus d orange, ils n aiment pas, cela les fait fuir, y a aussi des phéronomes ( véto) et d autres, à chercher sur le net mais surtout pas de l eau de javel qui au contraire fixe ses odeurs à lui et le fera revenir

  10. chouan
    Christine je suis contre les animaux dans les cirques ou les spectacles de dauphins Ce n est pas leur place ! t as déjà vu un éléphant de cirque qui se balance d un pied sur l autre à longueur de journée ? il est dépressif car un éléphant fait des kms de marche chaque jour….et les fauves qui tournent en rond dans leurs cages ( = prisons ) ! d ‘ailleurs le poisson rouge dans son trop petit bocal rond, même si ça fait rigoler, c est pareil, il lui manque son espace vital !

    • Bonsoir chouan;
      Je partage complétement votre avis !
      Outre, qu’au risque de susciter réprobations et prises de « Doliprane » par certains de ceux qui me liront, j’expose, ici, que :
      Les trois religions monothéistes issues de la Bible que sont : christianisme, judaïsme et l’islam, se sont inventées un Dieu Créateur de toutes choses, dont la vie animale et celle d’une humanité soit-disant désignée maîtresse du monde par ce même Dieu, au motif que chacun, chacune appartenant à sa multitude exponentielle serait – subtile trouvaille – un calque de celui-ci de par sa volonté toute puissante et consubstantielle à un amour infini, ce qui selon moi ne peut constituer autre chose que l’étalon-or de toutes les escroqueries religieuses, intellectuelles, civilisationnelles, sociétales passées, présentes et encore à venir, sauf à considérer que le Dieu de la Bible soit atteint de ce travers psychologique nommé narcissisme qui serait de fait en contradiction totale avec ses attributs spirituels !
      Attention les amis, on atterrit, et rappelons-nous surtout, qu’ il ne faut pas abuser du Doliprane pour éviter la survenue d’ effets secondaires indésirables…

  11. « à partir de 2023, la présentation d’animaux sauvages à la télévision sera prohibée »
    Qu… Quoi ?!
    Plus aucun documentaire animalier à la télé française à partir de 2023 ?!

  12. Il faut absolument interdire cette pratique barbare d’abattage « halal » (ainsi que les égorgements rituels).
    Tant que ces pratiques d’un autre âge seront autorisés, il ne sert à rien de faire des « lois » sur le bien-être animal. Tout cela n’est que de l’hypocrisie mêlée de dhimmitude!

      • chouan
        casher egorgement, pas de sang car le sang, c est la vie mais un tres petit mieux : l animal est étourdi avant donc pas conscient alors que l abbattage halal l animal reste conscient
        certains morceaux ne doivent pas être consommés par les adeptes du dieu de la lune et sont revendus et mangés par….les mécréants L égorgement provoque un reflux dans l oesophage ( bactéries etc), le stress attaque les muscles…. D ou les scandales sanitaires avec la viande hachée crue ou les steacks Comme presque tous les abbatoirs pour des raisons économiques ne pratiquent plus que l abbatage halal, il faudrait ne manger que des ragouts, comme eux, pour ne pas etre malades Acheter de la viande aujourd hui en France, c est aussi payer un impot à la mosquée pour école coranique ou Palestine ou terrorisme…( compris dan sle prix) les restaurants ? pareil…

  13. Ok… et les « écolos » pourront donc me proposer une solution – à LEURS frais – pour les chatons de la chatte de ma voisine décédée…?
    …De même… j’en fais quoi, moi, des trois chatons qu’un c*n m’a jetée par-dessus le grillage, l’autre jour?
    Ou de tous les autres chatons qui viennent… d’on ne sait où?
    (…Un « écolo » pour me répondre?)

    Je me retrouve avec TOUT pleins de chats chez moi… et AUCUN ne m’appartient : il s’agit soit de chats abandonnés, soit des chats dont les propriétaires sont décédés (ou alors, des chatons de leurs chattes!)…
    Et le pire…?
    Non seulement je ne peux pas faire stériliser les chattes car je ne peux pas les attraper (ce qui me coûterait, d’autant plus, bien trop cher pour des chattes qui ne m’appartiennent pas)… mais en plus, je suis quand même obligée de les nourrir, sans quoi ces bestioles – qui sont bien trop nombreuses – m’attaqueraient MES animaux…!

    …J’adore les chats, mais là…
    En campagne, on se retrouve envahi de chats… mais ce que beaucoup ignorent – ou veulent juste cacher -, c’est qu’il ne s’agit, à l’origine, pas forcément des chats « de la campagne » : ce sont SOUVENT des chats abandonnés – et généralement non stérilisés – par des citadins qui ne veulent plus assumer leurs animaux… et qui le refilent donc aux autres!!!

    • chouan

      ces chats abandonnés dans ton jardin sont des « chats libres », rapproche toi de ta mairie, parfois elle paye la stérilisation par l intermédiaire d une association qui vient les prendre avec des boites et s occupe de tout En fait , c’ est la SPA qui remboursera l association, cela évite la prolifération Si la mairie n a pas pas ce service, rapproche toi d une association D un autre coté, t es assuré de ne pas être envahi par les rats !

    • Bonjour les chats pullulent c’est un véritable fléau , dans mon quartier c’est une invasion puante ça chie et ça pisse partout ils se battent la nuit . La plupart sont issus de portées de chats domestiques qui sont des animaux très prisés des pékins standard car ceux ci vivent chez les voisins, ils pissent a l’occasion dans votre voiture ou sur votre terrasse et chient de partout . Ils ne rentrent que le soir pour bouffer et se faire cajoler par leurs proprios qui commencent a me gonfler grave ! le second aspect ce sont les dégâts considérables sur la faune , les chats sont des félins et même bien nourris ils massacrent des millions d’oiseaux et d’insectes , de lézards protégés des écureuils etc …C’est une tuerie et on entends pas protester ces connards d’escrolos qui veulent interdire la chasse …FUMIERS !

      https://www.notre-planete.info/actualites/118-chat-domestique-chasseur-biodiversite-oiseaux

      https://www.huffingtonpost.fr/entry/chat-impact-ecologique-biodiversite_fr_5db1b639e4b01ca2a8590121

      https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chats/les-chats-responsables-d-un-desastre-ecologique_105142

      https://www.lalibre.be/planete/2018/03/02/biodiversite-ces-degats-causes-par-le-chat-AZF73C6S5BB7TDIBQZYG6JA73Q/

      • chouan
        c est pas la faute des chats mais des maitres ! tu peux faire opérer ta chatte pour qu elle n ait plus de chatons dans des dispensaires SPA,30 millions d amis, fondation BB etc si le véto est trop cher Certains refusent par idéologie en mettant les conséquences ….sous le tapis ! les chats dehors, sauvages, ne vivent pas vieux et mal… Trop de chats font des dégats mais pas du tout de chats c ‘est aussi un pb car ils tuent les rats et en évitent la prolifération dans les villes et….le choléra ou la scepticémie dans les piscines si un rat malade a uriné dedans Comme toujours c est une question d équilibre Si tu as le pb dans ton quartier, rapproche toi d une association, ils viendront prendre les chats abandonnés ou les chatons Tu ne peux pas parler aussi à tes voisins des dommages causés ?

        • Les chats on devrait alors les envoyer, à Paris. Avec l’arrivée des migrants, la ville est devenue un véritable coupe-gorge, et de plus très sale, avec des rats qui courrent partout.
          Seulement Hidalgo la dingo ne veut rien faire, car il ne faut pas toucher aux « victimes ».
          Des rats à Paris, et l’insécurité permanente, c’est une régression terrible.

          • C’est justement parce que la mairie de Paris a décidé de trucider tous les chats à une certaine époque que les rats pullulent.
            Il faut choisir, rats ou chats.

          • chouan
            Dans mon quartier c est pas l autorité de la mairie qui tue les chats mais les adeptes du dieu de la lune Ils les lapident avec des pierres ou les font courir pour qu ils se fassent écraser par les voitures ( les chiens aussi, tjrs avoir son chien en laisse …) D apres leur gourou un chat noir, c est le diable et les autres c est sale, si un chat touche leur vetement et laisse des poils ou salive, le croyant doit tout refaire : ablutions et prieres ! parfois le chat passe aussi parfois dans le couscous ou magie noire Résultat : on a les rats, on les voit courir partout et la mairie interdit de nourrir les oiseaux car cela nourrit les rats aussi !

  14. Bravo Christine!!! Depuis le temps qu’on le dit ….Merci d’avoir dénoncé les risques sanitaires de l’abattage halal qui bénéficie d’une dérogation à notre loi , mais qui est presque généralisé dans nos abattoirs !
    Bien cordialement….

    • chouan
      y a longtemps que je ne mange plus de viande, la souffrance animale subie lors de l abbatage halal se retrouve dans l assiette…et on la mange aussi ! cela rapproche du bas astral Y a pas que la viande mais aussi dans les saucisses etc

Les commentaires sont fermés.