Titre immonde du Monde sur Patrick Jardin : "La colère d’un père haineux"

Le Monde, toujours aussi immonde, titrait hier sur Twitter, à propos de Patrick Jardin* : « Au procès des attentats du 13-Novembre, la colère d’un père haineux » (transformé en « la colère sans limite d’un père » sur leur site).

A part les rédactions bobo-gauchistes et déconnectées du Monde, de Libé et des médias lèche-babouches subventionnés, quel Français ayant perdu son enfant (certains d’ailleurs sans doute torturés et égorgé au Bataclan) ne se sentirait pas animé d’une haine inextinguible envers son assassin ainsi que d’une furieuse envie de le dézinguer ?

Afin d’en finir avec ce cirque judiciaire qui se terminera, forcément, avec une condamnation « à perpétuité » (21 ans ?) en héros mahométan dans une prison dorée avec Coran à volonté, tapis de prière et salle de musculation personnelle.

Le soir du 13 novembre 2015, Nathalie Jardin était tuée au Bataclan, dans le cadre des attentats islamistes qui firent 130 morts à Paris et en Seine-Saint-Denis. Patrick Jardin, son père, ne s’en est jamais relevé […]

Six ans après, l’homme de 68 ans bouillonne encore d’une colère sans bornes. Surtout, il ne parvient pas à comprendre et accepter l’état d’esprit d’une partie des victimes et de leurs proches. Pour Patrick Jardin, les « Vous n’aurez pas ma haine » sont inaudibles. « Pour moi, c’est incompréhensible et parfois je me surprends à me demander si je suis normal ou si ce sont eux qui ne le sont pas. (…) Moi, je suis incapable de pardon, et je refuse de baisser la tête » (Valeurs Actuelles)

Il paraît que « nous sommes en guerre » mais peut-on faire la guerre sans haine ? Peut-on aussi la gagner avec des fleurs, des bougies, des nounours et des « vous n’aurez pas ma haine » ? Peut-on éradiquer les terroristes et le poison islamiste avec une armée de journaleux de gauche et de juges « Mur des cons » ?

Surtout que la France ne fait pas face à des hommes d’honneur ni à des soldats respectant les lois de la guerre mais à la lie de l’espèce humaine, à des ordures assez lâches pour s’attaquer à des civils innocents, à des enfants sans défense.

Mais, comme d’habitude, le Monde préfère les bourreaux aux victimes, l’Autre aux nôtres et la soumission à la résistance.

* Patrick Jardin portera plainte contre l’ignoble « quotidien de référence » : nous lui souhaitons beaucoup de courage pour affronter une fois de plus l’islamisme et l’islamo-gauchisme.

Au procès des attentats du 13-Novembre, la colère sans limite d’un père

L’homme de 68 ans, qui a perdu sa fille au Bataclan, suit le procès à distance avant d’être entendu à la barre, le 26 octobre.

Depuis le drame, il multiplie les discours vengeurs à l’égard de l’islam.

Il ne faut pas se fier aux chemises roses qu’il aime porter. Patrick Jardin est un homme en colère. Partie civile dans le procès des attentats du 13-Novembre, le père de Nathalie, 31 ans, tuée au Bataclan, viendra à la barre pour « cracher sa haine », comme il dit, le 26 octobre.

A rebours de la plupart des parties civiles, dont la douleur ne déborde pas dans le champ politique, l’insondable tristesse de Patrick Jardin alimente un militantisme d’extrême droite ancien et virulent.

Et nul ne sait si ce père dévasté sera capable, à la barre, de contenir la rage qui l’anime.

[Le Monde subodore-t-il un possible acte terroriste du « fiché S » Patrick Jardin, finalement plus dangereux encore qu’Abdeslam – NDA]

Voilà six ans désormais qu’il agit en marge des associations de victimes, de leurs porte-parole frappés selon lui du « syndrome de Stockholm » : « Ils n’ont, contrairement à moi, aucune haine. Pour moi, c’est incompréhensible et parfois je me surprends à me demander si je suis normal ou si ce sont eux qui ne le sont pas. »

Il vise particulièrement Georges Salines, qui dirige l’association 13onze15, ce père de victime qui a écrit un livre avec Azdyne Amimour (Il nous reste les mots, Robert Laffont, 2020), le père de l’un des tueurs du Bataclan.

« Ça me dégoûte de les voir se prosterner comme ça. Moi, je suis incapable de pardon, et je refuse de baisser la tête », insiste-t-il, attablé à une terrasse du sud de la France, où il passe aujourd’hui une partie de son temps.

Sous le coup de la colère, il envoie régulièrement des lettres d’insultes aux associations de victimes.

Du concert de Médine à Christchurch

Patrick Jardin, 68 ans, vendeur de voitures à la retraite originaire du nord de la France, veuf depuis quinze ans, est fiché S depuis juin 2018.

Son nom était alors apparu dans l’entourage d’un groupuscule d’ultra-droite, l’Action des forces opérationnelles (AFO), dont les membres projetaient d’empoisonner de la nourriture halal dans les rayons de supermarchés […]

[Article payant… et je refuse de cautionner ce torchon en connaissant d’avance la suite – NDA]

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2021/10/17/au-proces-des-attentats-du-13-novembre-la-colere-d-un-pere-haineux_6098705_4500055.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1634502674

 

La réaction de Patrick Jardin sur Twitter

 

Note de Christine Tasin 

Nous avons échangé avec Patrick Jardin par courriel ou téléphone assez vite après le 13 novembre ; c’est notre amie Caroline-Christa Bernard, qui habitait l’immeuble au-dessus du Bataclan qui nous avait mis en contact avec lui. Et nous avons travaillé avec Patrick main dans la main contre le crachat suprême fait aux victimes, la venue du rappeur amoureux de djihad, Médine, au Bataclan.

C’est à la conférence de presse que nous avions organisée avec Patrick Jardin que nous avons fait sa connaissance en chair et en os, et c’est à la fin de la conférence que nous avons appris notre victoire, devant la mobilisation des résistants, Médine renonçait à chanter le djihad au Bataclan… Ce fut un moment d’émotion intense et de soulagement.

https://resistancerepublicaine.com/2018/09/22/notre-conference-de-presse-contre-medine-au-bataclan-censuree-par-les-medias/

Nous ajouterons que, à l’époque, c’est nous  qui étions traités d’ultra droite et de gens dangereux par les journaleux amoureux du djihad et de Médine… Alors on ne s’étonne pas de la énième saloperie du Monde à l’égard de Patrick. 

 

 

65 Commentaires

  1. Le « monde »???
    Même pas assez propre pour ramasser les déjections canines…

  2. Cher Patrick,
    Estimé Monsieur Jardin,
    Pour ma part, j’ai résolu le problème du « pardon » de manière simple et logique. Voici.
    « Seules les victimes ont le droit de pardonner« . Or, un mort ne saurait jamais pardonner.
    Ainsi, les pleurnicheurs et autres bisounours, porteur, de fleurs et de baudruches sont des usurpateurs, ils usurpent le droit des victimes, sans légitimité.
    Un père, digne de ce nom, ne pourrait JAMAIS accorder de pardon au tueurs de son enfant !

  3. Les pères dignes de ce nom qui ont perdu un enfant au Bataclan, assassiné par les salopards musulmans sont forcément haineux. Ou bien ils sont indignes d’être père ! Seuls les salopards n’en veulent pas à ceux qui tuent leurs enfants

  4. Entièrement derrière Monsieur Patrick JARDIN.
    cet homme devrait recevoir le soutien de tous les FRANCAIS, de ceux qui haïssent ces salopards d’islamistes/ASSASSINS …
    Il faut débarrasser la FRANCE de ces merdes invitées et protégées par macron le fossoyeur et sa bande.
    ces actes de barbarie doivent être vengés et leurs auteurs éliminés pour ne plus nuire!!
    A MORT ces pourritures !!!

  5. Ce pauvre père qui a perdu son unique enfant, et qui n’a pas eu le droit de voir si le cadavre de sa fille a été profané selon les rites islamiques, est accusé injustement d’être d’ultra-droite.
    Si je ne me trompe pas, Patrick Jardin n’a jamais fait de politique, c’était un homme tranquille, sans histoire.
    Peut-être eut-il mieux valu qu’il s’intéressât au devenir de son pays et qu’il lutte contre l’islamisation.
    Moins d’islamisation, moins d’attentats.
    Plus aucun musulman , plus aucun attentat.

  6. Oui, Le Monde est tombé bien bas ! Ce quotidien n’est plus un journal de référence , je ne l’achète plus jamais. Malheureusement, aucun journal ne l’a remplacé ……

  7. Officiellement Macron a décrété « l’etat de guerre » que pour le Covid et pire, aucune organisation armée islamique n’est déclarée « ennemi de la France ».
    Et même pour le COVID, le statut de « victime de guerre » n’est pas reconnu par l’état. Pourtant Macron dirige seul le pays grace à ce statut constitutionnel « d’état de guerre ».

  8. Patrick Jardin a tout mon soutien : c’est un grand homme qui mérite toute notre admiration et notre respect.
    Contrairement à « certains », lui… il n’a pas abandonné sa fille : il se bat pour elle!
    Le fait qu’il a aimé et aime ENCORE sa fille est évident : il a le courage d’être (plus qu’)en colère pour elle, et d’être « seul face à tous ».
    Il a le courage de mettre à nu ce qu’il ressent face à la France entière – France qui se permet pourtant de le juger comme si avoir de la « haine » était inconcevable et/ou faisait de lui un c*nnard profond… ce qui n’est pas le cas : à mes yeux, ce type est un héro. Un héro ordinaire, mais un héro… (Je n’ai pas connu sa fille, mais je me permets quand même de me dire que, si elle voyait son père actuellement… c’est ce qu’elle penserait de lui…!)
    Je ne sais pas quoi dire de mieux en faisant court
    …Mais que Patrick Jardin sache qu’il n’est pas SEUL!

  9. …Patrick Jardin a dit ceci : « Ils (les associations de victimes) n’ont, contrairement à moi, aucune haine. Pour moi, c’est incompréhensible et parfois je me surprends à me demander si je suis normal ou si ce sont eux qui ne le sont pas. »
    Qu’il se rassure : c’est LUI, qui est normal.
    Ne pas avoir de haine pour ceux qui ont assassiné ceux que tu aimes…? C’est monstrueux.
    …Pardonner? Quand on n’est pas LA victime de ce dont on « pardonne », on n’en a – tout simplement – pas LE droit : ce n’est pas à nous – qui ne sommes pas des « victimes » – de pardonner!! S’en octroyer le droit mérite, au mieux, des CLAQUES!!!
    (Mais comme certains disent de ceux qui « pardonnent » : le chèque a dû être bon…!!)

  10. Enfin ce que j’attendais d’entendre ou de lire depuis le début du procès !
    Et aussi pourquoi pas une manif géante de 1000 000 de personnes haineuses à bon escient devant le tribunal ?
    Mais sur qui tireront les protecteurs des terroristes ?

  11. Le « monde »???
    Même pas assez propre pour mettre au fond du bac de litière d’un chat…

  12. Comment des journaleux peuvent être aussi abjects? Si ça continue c’est ce pauvre homme qu’ils vont faire passer pour un salopard. Qui ne serait pas haineux si sa fille avait été assassinée par des pourritures islamistes? Je serais aussi haineux que ce pauvre homme..Faut il comprendre que pour ces sales connards du Monde voir sa fille assassinée par des saloperies de CPF est un honneur? Si on suit leur raisonnement à ces sales cons de journalopes Patrick Jardin devrait peut être aller remercier et baiser les pieds d’Abdeslam dans sa cellule de luxe?
    Mais c’est quoi ce pays où on laisse des grattes merde de journalistes écrire de pareilles saloperies??

  13. Tout mon soutien à ce père tellement malheureux, car on ne se remet pas de la perte d’un enfant ! Il est courageux et il a raison d’exprimer sa haine et sa rencoeur envers les assassins et meurtriers des ces enfants ! Ces types méritent la peine de mort ! Je prie pour lui

  14. je souhaite au journapute d’etre un jour brulé a vie par la même braise qui a detruit Monsieur Jardin

  15. Colère et haine parfaitement légitime, ce qui a été détruit ne pourra être réparé. « L’angélisme » ne fera jamais le poids face au « jihad » de gens qui ne comprennent que « oeil pour oeil, dent pour dent, sang pour sang », pour qui le pardon est faiblesse et incitation à la récidive…. Grâce aux idées prônées par le torchon idéologique qu’est devenu le « monde » et l’abondance des crétins lobotomisés qui participent à sa création, j’ai bien peur que Victor Hugo et les « orientales » se révèlent comme une prophétie et non plus le récit tragique du passé. Il ne nous restera plus alors qu’à reprendre le cri de l’enfant grec: « Ami, dit l’enfant grec, dit l’enfant aux yeux bleus, Je veux de la poudre et des balles.[8-10 juillet 1828 – Victor Hugo, Les Orientales] et ce sera d’une infinie tristesse……

    • @Stéphane
      J’ajouterais à votre commentaire que si l’on peu pardonner à un individu (et à la condition qu’il s’amende), on ne peut pas pardonner à une masse informe de tueurs barbares dont l’unique survivant semble très fier d’avoir participé au massacre. A ce sujet, Le Monde ne nous donne pas d’information véritable (son rôle) mais exprime, tout simplement, son idéologie. Bref, de la propagande islamo-gauchiste.

      • Le pardon pourrait effectivement être accordé, mais il resterait subordonné à la reconnaissance du coupable de la gravité de ses fautes ainsi qu’à sa volonté de se racheter, ce qui n’est là absolument pas le cas et à fortiori alors qu’il revendique ses actes comme une action héroïque et sainte. Il n’y a dès lors aucune possibilité d’erreur sur l’importance de la part maléfique dans ce personnage qui n’a, à mes yeux, plus rien d’humain [Errare humanum est, perseverare autem diabolicum !]. Quand à la propagande islamo-gauchiste de cette feuille de chou, je regrette qu’elle ne soit pas imprimée sur un papier de format adapté, fin et résistant, elle aurait alors enfin pu répondre à un besoin général et important de la population …..

        • @Stéphane
          Ou alors pour allumer le feu de bois, malheureusement bientôt interdit par les mêmes islamo-écolo-gauchistes… (à croire qu’ils sont nés pour faire ch… la planète entière)

  16. Soutien sans failles à Mr Jardin qui sait qu’il doit se battre contre les assassins de sa fille (et de centaines d’autres victimes) et également contre les complices de ces assassins au rang desquels se complaisent certains collaborateurs (ce mot, ici, n’est pas neutre) du journal L’immonde.

  17. Le Monde se déshonore une fois de plus avec ce titre digne de « Je suis partout», le torchon pro-nazi des années 40 !
    Ce follicule mérite bien son nouveau nom : « L’immonde » que les sages lui avaient attribué après l’œuvre gauchisante de Mr Pwenel auprès de la rédaction !

  18. Le monde des terriens est sous la dictature virale du docteur Folamour et de ses concurrents, c’est un cloaque nauséeux…Comme le merdia « Le Monde ».des Français…

  19. Courage à ce Monsieur…Que dire d’autre ? Aucun mot ne pourra jamais gommer son désespoir.
    Je veux simplement lui dire qu’il n’est pas seul à vivre dans la juste haine et que, peut-être, nous retrouverons-nous côte à côte quand le compte à rebours aura cessé.
    Si vis pacem para bellum

  20. l’émission de bercof sud radio à midi nous a éclairé sur les agissements crapuleux du monde merdia ; tout notre soutien à Mr Patrick Jardin. Personnellement j’ai la haine de ces journalistes qui défendent les barbares. J’espère que lorsqu’un gouvernement
    ayant pour objectif réel de sauver la Nation, on pourra s’occuper de ces traîtres et les traiter
    comme il se doit.

  21. Soutien total et entier à Patrick Jardin ! Son chagrin et sa peine sont incommensurables et personne n’a le droit de lui contester sa colère juste et pleinement justifiée. Ces journalistes feraient mieux de condamner les auteurs de ces crimes ignobles et inhumains ! C’est le monde à l’envers !

  22. Si quelqu’un veut se débarrasser de quelques éditions de ce journal, je suis preneur pour protéger le fond de ma poubelle (car me torcher avec ce papier risque de me donner des boutons)

  23. Sur la radio au moment ou je lis les commentaires, passe la chanson de Nino Ferrer ,
     » le sud  » ……… un jour ou l’autre il fraudât qu’il y ai la guerre !!

    • le peuple doit se soulever et suivre les ordres des généraux quand ils vont sortir
      et commander comme il se doit.

  24. ce canard gauchiste qu’on n’ose même pas appeler « journal » est la PRAVDA française, bien subventionnée par Gates, entre autres : ce torchon n’a pas son pareil pour encenser les ennemis de la france et bafouer ceux qui combattent : ses ordures proférées sur ce courageux Père ne sont pas sans pas sans rappeler le « mur des cons » sur lequel était épinglé le père de cette jeune fille assassinée par un migrant récidiviste : le gauchisme pourri jusqu’à l’os est partout et se permet tout : en face, il faut les combattre, leur répondre avec virulence et ne jamais cesser de rappeler leurs immondes articles et leurs fréquentations islamo gauchistes persistantes

    • Il ne leur a pas suffi de signer le pacte germano-soviétique , et d’applaudir à l’invasion de la France par les nazis; il ne leur a pas suffi de porter des valises au FLN. Non, ils en remettent une couche avec l’islam qui envahit ,pille et martyrise la France. Turpitude et déshonneur sont les deux mamelles de la gauche.

  25. un journal qui prônait la pédophilie comme libération en 68 , ce torchon baveux et crotté existe encore , ce qui prouve la lie rampante de ce qu’est devenue la France

  26. Qui lit ce torchon sinon les idiots utiles,les léches babouches et les couards et vu les réactions il y en a beaucoup trop et ils combattront ceux qui ne rentrent pas dans le moule

    « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. »Winston Churchill

  27. Ce sont dessalopards islamo-gaucgos ces journaleux du Monde. Ce journal est bien pour se torcher le fion…

  28. tout mon soutient à cet homme évidemment qu’il a raison aucun pardon pour ces ordures ceux qui clament vous n’aurez pas ma haine n’aimaient pas leurs enfants leur frère leur sœur ou leurs parents qui sont disparus

    • @ gilles gnovanona
      En tevanche, amochez par accident leur bagnole neuve et vous aurez droit à leur colère haineuse. Et si vous refusez d’établir un constat amiable vous aurez droit à un coup de poing lancé avec toute la haine dont ils sont capables. Cherchez l’erreur.

  29. Et maintenant quand on perd un membre de sa famille, il faut en plus remercier les assassins de l’islam. On est tombés bien bas!

    • C’est une des premières paroles de notre « cher »garde des sceaux : il faut davantage penser aux accusés qu’aux familles des victimes. Quelle honte et manque de respect pour les victimes ! Moi je comprends la haine et l’absence de pardon de M. Jardin. Et je ne saisis pas l’empathie des autres familles des victimes. Peur ou vraiment pardon ???

  30. Supprimer les subventions de ce torche cul immonde et à d’autre torche cul dans sont genre, qui aime bien cracher sur les la France et les patriotes, aussi, et qui préfère lécher les babouches. C’est je crois se qu’à dit Eric Zemmour.
    Quand à Monsieur Patrick Jardin qu’il se rassure, moi aussi, j’ai la rage et la haine, et je ne crois pas être le seul.

  31. il parait que le pardon libère et permet de redevenir acteur de sa vie .
    C’est peut être vrai mais nous sommes tous différents et en ce qui me concerne je comprend très bien Pascal Jardin mais je ne tuerais pas un djihadiste ( ce serait trop simple ). Je le rendrais tétraplégique et lui passerais des chants grégoriens en boucle.

    • Bonjour,
      C’est surtout que le pardon c’est judéo-chrétien.
      Les musulmans n’ont pas du tout cela en héritage : pour eux, c’est un aveu définitif de faiblesse.

    • OUI MAIS !!! il faudrait qu’il soit au seul frais des siens ,pas de nous !

    • Que voici une excellente idée ! A faire suivre à Papacito !
      Mais ne pas omettre d’enrober, au préalable, le g… dans une peau de cochon venu de Chine (les Chinois adorent les musulmans).

      • Pas toute la peau , quel gaspillage ! la peau de porc, on en fait des sacs, des chaussures, des blousons .
        Une tranche de saucisson pur porc dans la bouche, deux autres sur les yeux , et un peu de lisier pour arroser le tout.

  32. C’est tout à fait normal d’être en colère, cela fait partie du processus de deuil. Ce qui n’est pas normal en revanche c’est d’empêcher les victimes ou proches de victimes d’exprimer leur colère et de nuire à ce processus de deuil. Quel en est le but? Maintenir les victimes dans leur état de victime? Développer un sentiment d’impuissance de toute une population? Je ne sais pas mais au rythme où toute cette folie nous entraîne, ça ne m’étonnerait pas que dans quelques années on ait un autre macron à la tête de ce pays qui s’excuse d’avoir tué les terroristes du bataclan.

    • Même ça, finirait par ne plus m’étonner ! le batard qui à pondu cet article devrait être atteint
      dans ses chairs , car ce ne serait pas normal que ce soit ses enfants qui trinquent de son infamie !

Les commentaires sont fermés.