Débat Zemmour-Duhamel : un désaccord total


Face à un Zemmour qui fait de la survie de la France sa priorité, on a un Duhamel qui tient un discours totalement inconscient : « Tout n’est pas parfait mais globalement tout va bien ».
C’est assez renversant de constater un tel aveuglement des élites, qui en sont presque à accuser Éric Zemmour d’être un oiseau de malheur semeur de guerre civile.
Taxé de xénophobie, Zemmour rappelle qu’il ne déteste pas les étrangers mais qu’il préfère les Français. Quant a son appartenance à l’extrême droite, il la récuse, rappelant qu’historiquement l’extrême droite voulait renverser le gouvernement, ce qui n’est pas son cas.
Pour Zemmour, la France est en danger de mort. C’est l’identité française qui est menacée, pouvant causer la disparition de notre pays en tant que nation.
Zemmour revient sur les propos qu’il entend : « Tenez bon, ne lâchez rien, sauvez-nous ».
À propos du 17 octobre 1961 et du discours de Macron culpabilisant la République, Zemmour rappelle que le FLN menait sa guerre contre le MNA sur notre sol, tuant des Algériens ainsi que 50 policiers depuis 1958. On oublie qu’en Algérie, le FLN posait des bombes dans les cinémas. Cette manifestation était interdite. Il fallait bien s’y opposer. On accuse Papon pour couvrir de Gaulle qui était parfaitement au fait des évènements.
Sur le mouvement des Gilets jaunes qui semble renaître çà et là, avec la hausses du gaz, de l’électricité et des carburants, Zemmour les comprend. Les Gilets jaunes sont victimes de la désindustrialisation, de l’immigration de masse et de la folle politique énergétique antinucléaire. Il faut diminuer les taxes carburant et relancer le nucléaire.
Économie. Zemmour ne néglige aucunement l’économie, mais la priorité reste l’identité. Pas de mesures démagogiques. Il faut relancer la production industrielle dont la part dans le PIB est passée de 24 % à 12 % en 40 ans.
La priorité est de baisser les charges des entreprises et de réserver le social aux Français et aux étrangers qui travaillent et cotisent. Économie : 20 à 30 milliards.
Si le chômage est à 8 % en France, il est à 14 % pour les étrangers.
Le taux d’inactifs est de 13 % en France mais de 40 % pour les extra-Européens.
Porter l’âge de la retraite à 64 ans. Économie : 20 à 30 milliards. Macron n’a rien fait. Le Covid ? Mais la crise Covid n’a pas duré 5 ans.
Nous avons une immigration de sans-travail. Il faut aussi lutter contre la fraude sociale qui coûte 50 milliards.
Notre balance commerciale est catastrophique, avec un déficit de 75 milliards.
Il faut donc impérativement améliorer la compétitivité des entreprises écrasées de taxes.
En 1980, le PIB par habitant était supérieur à celui des États-Unis et de l’Allemagne.
Aujourd’hui, il est inférieur de 40 % à celui des USA et de 15 % à celui de l’Allemagne.
Le déclin économique est flagrant. La France se tiers-mondise.
Mais le plus grave danger demeure la survie de la France en tant que nation.
Si l’invasion se poursuit avec plus de 400 000 immigrés légaux sans compter les clandestins, ce sera le Liban en pire.
Hollande parlait de partition inévitable. Collomb de face-à-face imminent.
Pour Zemmour, la guerre civile est déjà là. Massacre à la kalachnikov au Bataclan, égorgement du père Hamel, décapitation d’un enseignant, c’est la guerre civile à bas bruit dont parlait Chevènement.
« On m’accuse de provoquer le guerre civile, mais moi je n’égorge personne » ! Ce n’est pas parce que j’annonce un risque de catastrophe que je la provoque ».
Et on voit un Duhamel qui nie le risque de guerre civile, qui minimise toutes les menaces, tenant le discours négationniste de la fracture identitaire.
Comment peut-il nier le risque de guerre civile, alors que c’est le flic le mieux renseigné de France, Gérard Collomb, celui qui avait chaque matin toutes les synthèses de renseignement sur son bureau, qui tirait la sonnette d’alarme ? Duhamel est-il mieux renseigné que Collomb ?
Tout a empiré mais Macron a enterré le message pour être réélu. Après lui le déluge.
Pour Zemmour, c’est une guerre de civilisation que nous mène l’islam. Dans des centaines de quartiers on vit comme au bled. Les femmes sont interdites de vêtements à l’occidentale.
Dans certaines zones désertées par les Français de souche, on peut mourir pour un regard ou une cigarette refusée. Le Grand Remplacement n’est pas un fantasme mais une réalité, déjà annoncée par Chevènement en Seine-Saint-Denis. Les chiffres de France Stratégie sur les naissances extra-européennes sont bien la preuve que nous allons vers un basculement démographique.
Zemmour se dit opposé à toute discrimination positive pour les uns, qui se transforme en discrimination négative pour les plus méritants.
Pour les femmes, l’important n’est pas la parité, mais la sécurité. Nos femmes ne peuvent plus circuler et s’habiller librement. C’est cela qui est gravissime.
La discrimination positive est une invention des Américains pour favoriser l’accès des Noirs à l’Université, sans qu’ils aient forcément le niveau. C’est la négation du mérite et de l’effort.
Chez nous, on veut intégrer les banlieues, en facilitant l’accès aux grandes écoles à des élèves incapables de réussir les concours. C’est une insulte à ceux des immigrés qui travaillent et qui ont le niveau.
Le débat se termine sur le pouvoir abusif des juges et des médias qui confisquent le pouvoir du peuple majoritaire. Ce sont les minorités qui exercent leur dictature grâce aux juges.
Ne pas oublier que la démocratie, c’est le pouvoir du peuple par le peuple.
Ce débat aura montré une fois de plus l’abîme qui existe entre le discours réaliste de Zemmour, qui dit vrai et entend alerter le peuple sur la menace qui pèse sur ses enfants, et les propos totalement inconscients d’un nanti bien protégé, qui se fout totalement de ce que peuvent vivre les Français modestes soumis à la violence et au racisme quotidiens.
C’est pour cela que Zemmour va l’emporter. Parce qu’il parle vrai et qu’il veut sauver le pays du naufrage identitaire, contrairement à ses concurrents qui nient la menace depuis 40 ans.
Le peuple abandonné ne s’y trompe pas. Seul Zemmour l’écoute.
https://ripostelaique.com/debat-zemmour-duhamel-un-desaccord-total.html

7 Commentaires

  1. duhamel avec ses grands airs devrait aller traîner dans le 9 3 et si il en revient, nous donner ses impressions.
    c’est ahurissant de voir le déni de ces zozos qui profitent du système et poursuivent leur oeuvre de destruction de notre Pays ….
    E.ZEMMOUR devra faire un GRAND MENAGE pour éliminer ces dégénérés ennemis de la FRANCE en même temps qu’il videra les poubelles FRANCAISES qui regorgent d’islamistes/ASSASSINS ….
    La FRANCE est en grand DANGER !!!
    E.ZEMMOUR Président !!!

  2. Duhamel, l’image même du grand bourgeois, la tête dans le sable, électeur de la droite molle. Il est de la ‘haute’, mais il y en a beaucoup comme lui, dans la classe moyenne, beaucoup trop. Enfin, certains vont peut être enfin ouvrir les yeux. Le clip pour Zemmour, puissent-ils le voir, et sortir de leur déni.

    • Je ne suis pas vraiment certain que ce coprolithe soit de ce bord.
      Une seule Option: Leur prouver que le « peuple » des Gueux ne pense pas comme eux qui se pavanent sans avoir jamais rien fichu.
      Je suis d’ailleurs rassuré, ils n’ont jamais pris le risque d’entendre les balles siffler près des oreilles, y préférant les trous de balles.

    • Ils vont faire, en même temps que leur CACA nerveux habituel, un polémique en trouvant que le titre est écrit légèrement de travers.

Les commentaires sont fermés.