Samuel Paty : un hommage… facultatif

Il y a un an, pour avoir fait son travail et suivi les directives de l’Education nationale (un cours d’enseignement moral et civique sur la liberté d’expression), un professeur d’histoire-géographie de Conflans-Sainte-Honorine se faisait décapiter par un Tchéchène de 18 ans.

Le tout après une cabale organisée sur les réseaux « sociaux » par une adolescente menteuse, un père musulman paranoïaque, un militant islamiste et un dirigeant de la mosquée de Pantin.

Alors que j’ai encore l’image de la tête ensanglantée du pauvre Samuel Paty, je me dis que rien n’a véritablement changé en un an : tout peut recommencer, comme à Conflans, comme au Bataclan, comme à Nice… Et tandis que l’invasion migratoire musulmane, l’islamisation de la société et le djihad progressent sans frein, le djihad judiciaire et les coupeurs de langues intensifient le combat contre les patriotes, les lanceurs d’alerte et les islamophobes.

De même, l’islamo-gauchisme règne toujours en maître dans les médias, en politique et à l’université et le « pas-de-vague » à l’Education nationale.

La preuve : un an après sa mort, l’hommage à Samuel Paty dans les établissements scolaires était… facultatif. 

Après l’ouvrage de David di Nota (« Comment j’ai tué un chien de l’enfer ») montrant la lâcheté, la passivité voire la complicité de l’Education nationale dans l’engrenage de ce terrible drame, voici l’enseignante Céline Pina s’indignant de cette nouvelle démission de Blanquer face à l’entrisme de l’islam.

« Je trouve que c’est une démission, un aveu terrible : 50% des professeurs s’autocensurent; ils ont peur de la réaction des élèves et ne sont pas sûrs d’être soutenus par la hiérarchie car « le pas de vague », c’est toujours le cas à l’Education nationale. David di Nota démontre toute la mécanique : Samuel Paty est mis de côté, il n’est absolument pas protégé par sa direction. Deux de ses collègues ont tenu un discours typiquement islamo-gauchiste : pour eux, Samuel Paty est responsable de ce qui lui arrive alors que la gamine… a menti. On a mis en cause pédagogiquement un professeur parce que l’institution était terrorisée de se faire traiter d’islamophobe…

Cette histoire me rend malade et je trouve que ce qu’a fait Jean-Michel Blanquer est honteux. La seule manière de réparer ça, c’est que ce collège s’appelle Samuel Paty. »

Source : Twitter

Et des comme ça, il y en a combien en France ? (Source : Le Parisien)

.

Après l’incroyable expédition punitive tchétchène à Dijon de juin 2020, voici un nouveau fait divers : lundi, un jeune Belge de 15 ans s’est fait lyncher par un commando tchétchène : il avait eu le tort de sortir avec une jeune fille de la communauté.

Alors que l’on pourrait quasiment parler de racisme, le parquet de Namur a préféré qualifier l’acte de « règlement de compte ».

Voici comment son père l’a retrouvé… par chance, il ne l’ont pas décapité.

Source : Fdesouche

16 Commentaires

  1. Les quelques journaputes sur TVMacron, ont parlé la bouche en sourire de fauxcul des très rares incidents lors de cet hommage.
    Elles se sont bien gardé d’indiquer qu’il n’y avait eu aucun hommage dans les collèges à problèmes.
    Ces collèges une fois mis à part, il y a eu des incidents graves dans le reste des établissements, pourtant ils n’étaient pas prévus, preuve que la gangrène avance à grands pas.

  2. A mon avis il ne faudrait pas dire  » islamo-gauchistes  » mais  » islamo-communistes « . Les communistes ont tué 100 millions de personnes et les islamistes 280 milions, normal qu’ils s’associent.Une partie de ceux qui se disent  » de gauche  » sont en fait des communistes dans l’âme.
    Qui se ressemble s’assemble , c’est vrai aussi pour les criminels.

  3. La famille de l’assassin est repartie en Tchétchénie ! Si seulement elle y était restée, Samuel Paty serait encore en vie!

  4. si nosu ne faisons pas tout pour faire élire E Zemmour, ça recommencera et la France sera dans un tel état qu’elle ne s’en remettra pas. Vive Zemmour…

  5. fort ! fort ! fort ! BOUM ! Et très gros silence « sur le plateau » CE QUI N’ARIVE JAMAIS LORSQU’UN NATIONALISTE S’EXPRIME », excepté sur le plateau de Chritine Kelly.
    Mais voilà, c’est une française issue de la diversité qui s’exprime et là tout le monde la ferme et écoute religieusement TOUT CE QU’ELLE DIT et pourtant, elle balance, elle accuse.
    Fatiha Agag-Boudjahlat charge François Héran et tous ceux qu’elle juge responsables de la mort de Samuel Paty

  6. Je vais chercher mon fils à l’école: je lui demande de suite si il y a eu l’hommage à Samuel Paty: Rien. Paris 20 école Des Amandiers. Il n’y a déjà plus de porc à la cantine…. En même temps j’en étais sur. Cela dit je n’en resterai pas là et demanderai poliment pourquoi ? Je voudrais bien connaître sa réponse ! La suite lundi soir je l’espère.

  7. On se rend compte que la plupart du temps ceux qui demandent l’asile politique en France sont les mêmes que ceux qui ont des problèmes de comportement dans leur propre pays d’origine, ce sont en réalité des rejets, des migrations forcés qui cumulent non seulement des problèmes de culture d’origine mais aussi des problèmes individuels d’adaptation qui seront les mêmes en France, ainsi ces individus ne pourront survivre que dans une économie parallèle de l’illégalité et de la violence. Nous importons dans notre pays toute la racaille du monde, celle qui n’a rien à perdre et tout à gagner en face de Français qui au contraire ont tout a perdre. Ainsi, le sous-citoyen migrant sera traité au même niveau de droit qu’un citoyen français lambda qui se retrouvera désavantagé par un système qui cherche l’égalité. L’égalité devient alors une inégalité de traitement qui va favoriser la décadence.

    • On devrait se rappeler que le Maroc avait vidé ses prisons pour nous fourguer ses assassins et autres crapules !Alors pour moi les accords avec ces pays pour moi ennemis et profiteurs ce serait NIET!DEHORS!!!!

  8. -« je me dis que rien n’a véritablement changé en un an : tout peut recommencer, comme à Conflans, comme au Bataclan, comme à Nice… « –
    Hélas ! C’est pire encore…. c’est que TOUT á CONTINUÉ, CONTINUE et CONTINUERA tant que les mondialistes, libéraux, progressistes auront les manettes !

      • Bonsoir @vergnaud ;
        Oui, c’est ce que je pense et crois qui devrait se passer ; on ne pourra pas remettre la France sur pied sans passer par la case militaire ; même si Zemmour est élu ou n’importe qui d’autre Patriote Nationaliste Souverainiste on aura du foin dès la fin du scrutin. Les autres ne risques rien puisqu’ils bossent pour ceux qui détruisent la France et se complaisent dans cette situation.
        Élu démocratiquement, en respectant les règles et en obtenant une très large majorité même au premier tour ; « tous les grands démocrates républicains élus et électeurs » mettront la France à feu et à sang.
        Il faut impérativement que l’armée immédiatement opérationnelle soit derrière le candidat nationaliste et à ses ordres dès l’annonce de la victoire.
        Beaucoup de militaires, dont des hauts gradés, l’ont déclaré qu’ils soutiendraient le candidat Patriote quel qu’il soit.
        Les problèmes :

        • Les nouveaux électeurs froncés, nouveaux ou de plus longue date ; beaucoup de nouveaux arrivés depuis les flux migratoires de 2015
        • Les bi-tri-nationaux
        • ET LA PETITE DERNIÉRE SALETÉ que nous a préparée Macron : « le droit de vote aux 16 ans » dont on sait qu’un très très grand nombre sont précisément ceux venus d’ailleurs, dont les  » mineurs isolés »

        Ils se sont retenus de ne pas décréter le droit de vote dès le berceau, comme ils l’ont fait pour la nationalisation et le droit du sol.
        Et attendez ; voyez comme l’invasion continue mais EXCLUSIVEMENT d’individus de sexe masculin ; je vous prédis un regroupement familial avant les élections.
        Tout ce qui se passe je l’avais déjà annoncé je ne sais pas si avant 2017 ou dès 2017 avec un respect chronologique. Tout arrive ! Malheureusement

  9. D’autant plus que l’on ne sait pas ce que sont devenus les auteurs de ce crime odieux. Sont ils en prison ont ils été libérés ! C’est curieux la justice est très discrète sur ce sujet ! Y aura t il une justice pour le professeur Samuel Paty !

Les commentaires sont fermés.